En piste pour les Jeux Olympiques de Vancouver !

Ça y est, 7 ans après leur attribution par le C.I.O., les Jeux Olympiques de Vancouver ont enfin débuté ce Vendredi 12 Février. Tous les yeux et projecteurs sont maintenant braqués sur la ville. Après toutes les interrogations, exclamations et protestations que ces Jeux ont suscitées, et suscitent toujours dans une certaine mesure, il est cependant difficile de rester insensible à l’enthousiasme et l’élan patriotique qui se sont emparés de la ville et à une organisation pour le moment sans problème majeur, bien qu’imparfaite. Ces petites imperfections sont normales pour un événement de cette ampleur. L’ambiance est très festive avec toutes les soirées et exhibitions organisées en marge des compétitions. Tous les événements à côté des épreuves sont gratuits pour la plupart. La ville est parée de mille et une couleurs, décorations et lumières. C’est le pays tout entier qui se présente sous son meilleur jour.

Il est pourtant vrai que les Jeux représentent beaucoup de contraintes pour les locaux, avec une sécurité renforcée, beaucoup de routes fermées et une affluence record de touristes à gérer. On n’oubliera pas non plus le coût exorbitant imposé à la province, 548$ par habitant. Ce sera 18$ pour chaque habitant du reste du pays. Puisqu’on parle de sous, il y a quand même certains avantages à être ville olympique. L’affluence record de touristes va rapporter beaucoup d’argent aux commerces divers et variés, des hôteliers aux restaurateurs, supermarchés, discothèques, compagnies privées de transport en passant également par les photographes, artistes-peintres et chanteurs locaux. Les visiteurs et Vancouverois ont déjà dépensé 12$ millions, en l’espace de trois jours !

Cet argent est plus que bienvenu, après une année 2009 très morose et avec un taux de chômage le plus élevé depuis 15 ans pour la province. Les économistes de BC Stats prévoient d’ailleurs une croissance de 4.3% pour 2010, ce qui va certainement aider à repousser la crise économique qui tend à persister. Les Jeux ont également créé de l’emploi, même si ce n’est que temporairement. Avec un taux de chômage de 8.5%, cela dépanne.

Malgré tout, les Jeux ne font pas que des heureux. Il y a notamment beaucoup de mécontents dans le Downtown Eastside, le quartier le plus pauvre de tout le Canada. Ce mécontentement est justifié. Afin de financer le coût des Jeux, le gouvernement provincial a réduit ou supprimé beaucoup de programmes sociaux pour les plus démunis. Si l’argent des Jeux avait utilisé pour régler les problèmes du Downtown Eastside, il n’y aurait plus de pauvreté dans ce quartier ! Cela démontre clairement qu’il n’y a aucune volonté politique de s’attaquer aux problèmes sociaux.
Néanmoins, ce n’est pas une raison pour « tout casser », comme ce qui est malheureusement arrivé le premier jour des Jeux. Environ 200 manifestants anti-olympiques ont causé des milliers de dollars de dégâts sur Granville Street et West Georgia. Comme indiqué dans ma précédente chronique sur le sujet, « Vancouver 2010 », il n’appartient nullement au Vanoc de régler les problèmes de Vancouver. J’avais également écrit qu’il serait rafraîchissant de remettre le sport au premier plan.

Avec 2600 athlètes venant de 82 pays, profitons-en pour ce faire ! Avec 24 médailles remportées aux derniers Jeux de Turin, le Canada arrive en position de force. Tout le monde espère des médailles d’or, car le Canada n’en avait jamais gagné « à la maison », que ce soit à Calgary en 1988, ou à Montréal en 1976. Alexandre Bilodeaux a enfin brisé la « malédiction » en remportant l’épreuve de ski de bosses Dimanche. Maelle Ricker a fait de même en snowboard.

Mais, c’est le hockey qui est au centre de toutes les discussions. Ce sera la médaille d’or ou rien pour les équipes Canadiennes ! C’est pareil pour le curling. Il y a également de grosses chances de médaille en patinage de vitesse avec Clara Hughes, Cindy Klassen et Jeremy Wotherspoon pour n’en nommer que quelques-uns. En patinage artistique, on suivra Tessa Virtue et Scott Moir, ainsi que Joannie Rochette et Patrick Chan.

Comme je suis Française, j’encourage également l’équipe de France et salue les deux médailles d’or remportées le même jour par Vincent Jay et Jason Lamy-Chappuis. J’en espère beaucoup d’autres ! On surveillera Vincent Defrasnes en ski de fond, Julien Lizeroux en ski de piste et Brian Joubert en patinage artistique.

Bonne chance à tous les athlètes !

Blueberry
Stéphanie alias Blueberry est originaire de France et écrit des billets pour le site depuis 2008. Installée à Vancouver dans cette ville de l'ouest du pays depuis 2006, elle a fait son premier séjour au Canada en 2001 et a eu un véritable coup de foudre pour le pays. Suivez ces billets pour en connaître plus sur la vie, le travail, les loisirs et les joies et autres en Colombie-Britannique.
http://www.immigrer.com
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>