Est-ce que je regrette d’avoir déménagé au Canada? Certainement
lundi , 15 juillet 2024
Accueil Bilans Est-ce que je regrette d’avoir déménagé au Canada? Certainement
Bilans

Est-ce que je regrette d’avoir déménagé au Canada? Certainement

13
3.9
(56)

Tout d’abord, un peu d’histoire sur moi :

Je suis un informaticien qui travaille actuellement sur son doctorat dans un excellent domaine informatique. J’ai travaillé dans différentes entreprises. Je suis au Canada depuis 12 ans, mais je ne resterai pas du tout ici une fois mon doctorat terminé. La seule raison pour laquelle je devrai peut-être rester un peu plus longtemps après mon doctorat peut être celle de mon partenaire actuel (je l’aime donc rester un peu plus au Canada pour elle n’est pas grave, car vous pouvez toujours changer de pays mais vous ne pouvez pas toujours trouver l’amour de votre vie) statut d’immigration. Revenons maintenant aux raisons pour lesquelles je regrette d’avoir déménagé ici.

Lorsque vous déménagez pour la première fois dans un nouveau pays, tout semble parfait et vous avez l’impression d’avoir pris la meilleure décision, mais la réalité frappe fort après quelques années. Je suis d’accord avec la plupart des raisons pour lesquelles les gens regrettent d’avoir déménagé ici et voici mes raisons :

Les impôts sont élevés et les salaires sont bas, donc même si vous avez un bon salaire, vous pouvez à peine y arriver. Le système social ici est vraiment nul, donc vous n’obtenez pas ce pour quoi vous payez en payant des impôts.
Les soins de santé sont plus que mauvais. J’ai entendu tellement d’histoires d’horreur, comme des gens qui attendent 12 heures aux urgences, des gens renvoyés chez eux même lorsqu’ils sont dans un état critique, des gens qui ont reçu un rendez-vous après plusieurs mois pour une intervention chirurgicale. Pour ma part, je ne me suis pas trop occupé des soins de santé puisque je suis jeune et en bonne santé (Dieu merci). Tous les hôpitaux sont publics, vous n’avez donc pas le choix d’aller dans un hôpital privé si vous voulez juste payer mais que vous ne voulez pas attendre.

La plupart des gens ici sont faux. Il est difficile de trouver de bons amis qui soient amis avec vous en raison de qui vous êtes et non en raison de votre statut. Vous rencontrez tellement de charlatans qui veulent juste profiter de votre argent comme un vampire. La priorité des gens ici, c’est l’argent et ils ne se soucient pas de l’éthique. C’est en partie parce qu’il est très difficile de gagner sa vie ici.
Trouver un emploi moyen n’est pas si difficile (trouver un bon emploi reste très difficile à moins d’avoir des contacts solides) mais vous pouvez perdre votre emploi à tout moment sans aucune raison. Ici, sur les lieux de travail, les gens ne sont pas authentiques, ils jouent à des jeux dans votre dos et votre manager ne vous dit jamais directement s’il y a un problème. Vos contacts sont plus importants que vos compétences. Si vous perdez votre emploi, le gouvernement vous donne de l’assurance-emploi, mais c’est trop bas. Étant donné qu’il est difficile d’économiser de l’argent et que vous pouvez perdre votre emploi à tout moment, votre vie dépend entièrement de votre travail.
Il est triste de voir des étudiants travailler dans des épiceries (mais la plupart des étudiants doivent le faire à moins qu’ils ne veulent pas devenir sans-abri), des ingénieurs travailler comme concierges, des chauffeurs de taxi qui étaient médecins dans leur pays d’origine. Le Canada sait très bien se présenter comme un paradis et un pays d’opportunités. Ils accueillent de nombreux immigrants chaque année. C’est parce que certains immigrants (dont moi-même) voient la réalité et décident de partir. De nombreux pays européens ont besoin de travailleurs qualifiés pour obtenir des emplois, mais aucun d’entre eux ne fait autant de publicité que le Canada.

À mon avis, la vie professionnelle comporte deux aspects contradictoires : les salaires élevés et la sécurité de l’emploi. Aux États-Unis, les salaires sont élevés mais la sécurité de l’emploi est nulle. Dans la plupart des pays de l’UE, les salaires ne sont pas aussi élevés qu’aux États-Unis, mais la sécurité de l’emploi est bien meilleure (bien sûr, personne ne peut vous garantir quoi que ce soit dans cette vie pour le reste de votre vie). Au Canada, les salaires sont bas et la sécurité d’emploi est également nulle. Le Canada n’est donc bon ni pour l’un ni pour l’autre. Les États-Unis ne se présentent jamais comme un pays social-démocrate et tous ceux qui s’installent aux États-Unis le savent. Cependant, le Canada se présente comme un pays social-démocrate, mais en réalité ce n’est pas le cas, le Canada n’est qu’un autre capitaliste sauvage.

Je ne vois pas un bel avenir au Canada puisque l’économie repose principalement sur l’immigration. Il n’y a pas beaucoup d’innovation en cours. Le chef actuel Trudeau a aggravé la situation.
Ici, tout est très cher.
Le nombre de jours de vacances par an dans la plupart des entreprises est de 15, ce qui n’est suffisant pour rien.
C’est très cher et difficile de voyager. Un Canadien moyen considère voyager comme un luxe (même de Montréal à Toronto).

Le racisme existe mais il vous est caché car les gens ont peur des lois et des crimes haineux. Dans certains pays de l’UE, le racisme existe et ils ne le cachent pas, c’est à vous de l’accepter et d’y faire face ou non. Cependant, au Canada, cela existe toujours mais ils le cachent. Dans ma langue, nous avons un dicton : « Mieux vaut avoir un ennemi intelligent qu’un ami idiot ». Les ennemis intelligents ne se cachent pas, c’est donc à vous de les accepter tels qu’ils sont, mais les amis idiots se cachent. J’espère pouvoir expliquer ce point.
C’est loin de beaucoup d’autres pays, vos options de voyage sont les États-Unis ou les pays du Sud, qui sont encore chers à voyager. Dans l’UE, vous pouvez facilement voyager dans de nombreux pays.

De nombreuses entreprises ouvrent et ferment fréquemment. Ce n’est certainement pas un bon endroit pour faire des affaires.
Ce sont les raisons pour lesquelles je regrette ma décision et j’essaie de trouver une opportunité de quitter le Canada. Je ne dis pas que personne ne devrait déménager au Canada. Tout dépend de qui vous êtes et à quelle étape de votre vie vous vous trouvez. Voici quelques observations supplémentaires.

Le Canada convient à un étudiant issu d’une famille RICHE (au moins 4 000 CAD par mois sont nécessaires ici pour une vie de qualité) car c’est un endroit agréable pour profiter de votre jeune vie et de votre vie étudiante.

Le Canada n’est pas bon pour une famille puisque tout est trop cher, l’herbe est légale, il est difficile d’éloigner ses enfants de l’herbe. Si vous souhaitez une bonne éducation pour vos enfants, les frais de scolarité sont trop chers dans les écoles privées.

Le Canada est acceptable si vous êtes travailleur indépendant (vous avez quand même besoin d’un permis pour exercer votre profession ici), comme plombier, agent immobilier, électricien, mais même dans ce cas, vous êtes en concurrence avec de nombreux autres qui font le même travail que vous.

Le Canada n’est pas bon si vous recherchez la tranquillité d’esprit. La plupart des gens ici ont du mal à payer leur loyer le mois prochain. Un Canadien moyen arrive à peine à survivre chaque mois.

Le Canada n’est pas un bon choix si vous êtes un professionnel dans une profession très demandée puisque vous n’obtenez pas ce que vous méritez ici.

Il y a mes opinions personnelles en tant que personne ici depuis 12 ans. Jusqu’à présent, tout allait bien puisque j’ai surtout vécu une vie étudiante et je l’ai très bien apprécié, mais la raison pour laquelle je veux déménager est parce que je vais à une étape différente de ma vie et que le Canada n’est pas bon pour cela.

Vous pouvez être d’accord ou pas d’accord avec moi, tout dépend de vous. Réfléchissez bien avant de choisir votre lieu de résidence. Pour les personnes qui souhaitent s’installer ici, faites très bien vos recherches avant de le faire.

Bilan de Mariusz dans les réponses du Témoignage retour en France après 12 ans au Québec

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 3.9 / 5. nombres de votes: 56

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Message du jour

Les Messages du Jour sont des bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants, partagés sur le forum de discussions de la communauté d'Immigrer.com. Nous tenons à souligner que les opinions exprimées dans ces témoignages sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles d'Immigrer.com. Chaque expérience étant unique et personnelle, il est important pour nous de partager ces témoignages afin de donner un aperçu des différentes perspectives et vécus. Toutefois, nous tenons à rappeler que ces témoignages ne sont pas des éléments factuels, mais plutôt des histoires personnelles.

13 commentaires

  • Tout à fait d’accord avec vous. Ce pays n’est plus le bon pays qu’il fût autrefois, lorsque j’y suis venu il y a 48 ans passés.
    Rien ne s’améliore plus. Le pays recule sur tous les plans. C’est mal géré.
    Vraiment, pensez-y à deux fois avant de vous embraquer dans cette aventure en forme de cul-de-sac.

  • Ce que vous dîtes est tout à fait vrai à entendre divers témoignages de français ou d’autres nationalités. Mon frère ingénieur en télécommunication installé à Montréal depuis 2007 n’a pas d’amis québecois..si les gens supportent ce pays (salaires bas, système de santé digne du tiers monde) c pour la citoyenneté et je parle bien sûr des immigrés qui viennent de pays sous développés car il est vrai que le passeport canadien leur ouvrira d’autres opportunités dans le monde et une grande liberté pour déplacer là où ils le veulent car ils n’auront plus la barrière du visa..

  • Oui, c’est vrai, le Canada n’est plus le bon pays qu’il fût.

    Toutefois, chaque époque a eu des défis à relever.
    La réussite des uns ne garantit pas celle des autres et l’inverse est aussi juste.
    Réussir ailleurs n’est pas possible pour tout le monde. En 48 ans j’ai vu beaucoup de personne venir, beaucoup repartir pour toutes sortes de bonnes et de mauvaises raisons. J’ai vu aussi de cuisants échecs, comme de très belles réussites pour une poignée d’entre-eux.
    Rien est facile nulle part. Il, faut se remettre en question sans cesse.
    Perso, je ne me vois pas retourner en France après avoir passer 70% de ma vie au Canada.
    Il y a aussi d’autres pays où l’herbe peut être plus verte….

  • Oui c est toutefois mais hélas vous avez perdu 12 année de votre vie oui moi même je rentrée en france. Heureusement je suis retraite j ai vécu les même choses .mais je profite de ma famille restée ici .le Canada c est faire le sale boulot que les canadiens ne veulent pas faire. Un médecin de famille qui choisit qui il doit prendre en charge dans votre famille. Soit l époux et refuse de soigner l épouse et les enfants. C est pays également qui manque d homme donc le mari ou l épouse est exposé à l adultère.

  • Pour moi après 57 au Québec
    J’ai une belle famille, une maison, un chalet, et pas de dettes.
    Je pense que vous voulez impressionner avec votre doctorat.
    Vous êtes Français, changé votre attitude et tout sera OK
    Il n’est pas besoin de gros diplômes pour réussir au Québec

  • Je trouve ce bilan, assez surprenant, et très réactionnaire. Tout ce qui est dit est possible, mais ce n’est pas le cas partout, ni tout le temps. je ne sais d’où ce monsieur vient, Il faut arrêter de regarder le monde avec des Œillères.

    Je trouve choquant de dire que les étudiants ne doivent pas travailler pour réussir leurs études. Je travaille depuis l’âge de 15 ans. ça ne m’a pas empêcher d’avoir un baccalauréat et d’avoir fait une maitrise pendant ma vie professionnelle.

    Je n’ai pas eu besoin de l’aide de papa ou de maman pour ça

  • Il serait bon de savoir dans quelle ville ou dans quelle province cette personne a habité ? Le Canada est un pays très vaste et très varié. N’oubliez pas que le Canada a la taille de l’Europe (incluant la partie russe) avec 40 M d’habitants.

    Souvent les Français partent de l’équation: Canada = Québec = Montréal. C’est un peu comme si on disait: Europe = France = Paris.

    Si la vie est chère, particulièrement dans les grandes villes, c’est beaucoup à cause de l’immigration qui y est très élevée. Cela pousse les prix à la hausse, notamment dans l’immobilier en location ou en achat. Le Canada reçoit cinq fois plus d’immigrants que les autres pays de l’OCDE.

    Et il est tout à fait normal que les étudiants travaillent pendant leurs études. Autrement ils seraient taxés de paresseux ou de fils à Papa.

    • Je suis entièrement d’accord! Je lis beaucoup de généralités pour un cas particulier. Il ne dit pas de quelle province il parle. Il ne dit pas s’il est citoyen canadien ou pas.

      Ces variables sont très importantes car chaque province est différente, comme un petit pays à l’intérieur du Canada. De plus, quand on est citoyen canadien, les soins de santé sont gratuits.

      • Visiblement tu es nouveau ici. La citoyenneté ne te donne pas grande chose pareil pour RP. La ‘gratuité’ ça vient avec un cout. Une fois que tu va avoir besoin de l’urgence tu va comprendre.

        C’était un bon pays jusqu’à 2018-2019 après c’est un autre pays.

  • Je suis arrivé ici en 2014 et bien que je ne sois pas d’accord avec une partie de son récit, j’approuve totalement le fait que le Canada se soit très largement cassé la gueule depuis que Trudeau est arrivé au pouvoir…

    Pour vrai je pense que les gens ne se rendent pas compte, mais à l’époque de mon arrivée c’était encore Harper au gouvernement et bien que tout n’était pas rose, la vie était quand même largement abordable et franchement agréable.
    L’immigration était limitée et strictement encadré.

    Le problème avec Trudeau, c’est qu’il a décidé d’ouvrir grand les vannes de l’immigration pour booster la démographie et l’économie avec une armée d’esclaves payés au lance-pierre car derrière son beau discours inclusif on sait très bien que c’est juste pour faire fonctionner l’économie avec du monde payé au salaire minimum.
    Pourquoi s’emmerder à remonter le salaire des travailleurs et à leur offrir une meilleure qualité de travail si des immigrés sont prêts à travailler 12 heures par jour avec un salaire de misère juste pour espérer obtenir leur RP.
    Trudeau a juste littéralement flingué le pays, on a fait rentrer tellement de monde qu’on a littéralement plus de logement disponible, à l’époque on pouvait changer assez facilement de job mais maintenant c’est de plus en plus difficile car la compétition est juste trop forte (même pour les jobs basiques ça devient de plus en plus compliqué de trouver rapidement), et c’est sans parler du fait que cette décision a largement aggravée la situation du système de santé et du système social au pays…

    Bref, à part pour la weed, personne ne se souviendra de Justin Trudeau comme un premier ministre mémorable.
    Au contraire même, on se souviendra de lui comme étant particulièrement incompétent et juste comme celui qui a réussi à détruire un système qui marchait à peu près.

    • Tout à fait d’accord. Mais ce qui sont venu depuis 1-2 ans ont encore les lunettes roses mais la réalité les vont frapper très vite.

      • juste pour info, des milliers d’immigrants quittent le canada après avoir obtenu la citoyenneté canadienne car ce fameux passeport noir leur ouvre des opportunités sous d’autres cieux auxquelles ils n’auraient pas pu prétendre avec leur nationalités d’origine (je ne parle pas des citoyens européens bien sûr)

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Ce que la France m’a “volé”, le Québec me l’a rendu : mes 12 ans au Québec

    4.3 (30) Bonjour à tous, Je vois et lis beaucoup de témoignages...

    Grosse déception du Québec

    4.2 (73) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com