Métiers spécialisés très recherchés au Canada
samedi , 22 juin 2024
Accueil Métiers spécialisés très recherchés au Canada

Métiers spécialisés très recherchés au Canada

Liste des professions les plus demandées au Canada, par province, mise à jour : décembre 2023

Consultez les offres d’emploi actuellement disponibles pour chacune des professions de cette liste. Cette base de données est maintenue à jour en permanence et vous donne accès à l’ensemble du marché du travail sur le territoire du Canada. De plus certaines professions permettent de vous qualifier pour un traitement simplifié des démarches (Québec uniquement). Consultez notre page spéciale qui traite de la démarche simplifiée.

Les métiers spécialisés sont très demandés au Canada, reflétant une tendance mondiale où des compétences techniques spécifiques sont de plus en plus valorisées. Voici quelques-uns des métiers spécialisés les plus recherchés au Canada:

Les métiers spécialisés sont très demandés au Canada, reflétant une tendance mondiale où des compétences techniques spécifiques sont de plus en plus valorisées. Voici quelques-uns des métiers spécialisés les plus recherchés au Canada :

  1. Techniciens en santé : Avec une population vieillissante, il y a une forte demande pour des professionnels de la santé, notamment des infirmières, des techniciens en radiologie, et des technologues de laboratoire médical.
  2. Métiers de la construction : Des charpentiers, des électriciens, des plombiers, et d’autres professionnels du bâtiment sont très demandés, surtout dans les zones en développement rapide comme les grandes villes et leurs banlieues.
  3. Technologie de l’information : Les spécialistes en TI, tels que les développeurs de logiciels, les analystes de systèmes, et les experts en cybersécurité, sont essentiels dans l’économie numérique en croissance.
  4. Mécaniciens et techniciens de maintenance : Les professionnels qualifiés dans la maintenance et la réparation de machines, y compris les véhicules, les équipements industriels, et les systèmes HVAC, sont très recherchés.
  5. Experts en énergie renouvelable : Le Canada, avec son engagement envers les énergies renouvelables, a une demande croissante pour des spécialistes dans ce domaine, tels que les techniciens en énergie éolienne et solaire.
  6. Métiers liés à l’agriculture : Les agriculteurs, les technologues en agroalimentaire et d’autres spécialistes liés à l’agriculture sont importants pour l’économie canadienne, surtout dans les provinces agricoles.
  7. Éducation et formation professionnelle : Les formateurs et les éducateurs spécialisés dans l’enseignement des compétences techniques sont également en demande pour soutenir le développement de ces métiers.

Le gouvernement canadien, reconnaissant cette demande, a mis en place divers programmes et initiatives pour attirer et former des personnes dans ces métiers spécialisés. Cela comprend des visas de travail spécifiques, des programmes de formation et de certification, ainsi que des incitations pour les employeurs qui embauchent des travailleurs qualifiés dans ces domaines.

Pour les candidats à l’immigration au Canada intéressés par les métiers spécialisés, voici une synthèse des informations pertinentes basées sur les tendances actuelles et les programmes d’immigration disponibles :

Métiers Spécialisés les plus demandés en 2023

Une variété de métiers spécialisés sont particulièrement recherchés au Canada en 2023. Parmi eux, on trouve des postes tels que des agents aux achats, des agents de gestion immobilière, des aides familiaux, des agents de soutien informatique, des agents des ressources humaines, des agronomes, des aides-enseignants, des aides-infirmiers, des agents et courtiers d’assurance, des ambulanciers, des analystes en informatique, des charpentiers-menuisiers, des chefs de chantier, des éducateurs de la petite enfance, des mécaniciens, des médecins, et bien d’autres professions variées.

Métiers spécialisés très recherchés par province canadienne

Ce tableau offre un aperçu clair de la demande régionale pour chaque métier spécialisé au Canada.

MétierProvinces
Mécanicien(ne) de véhicules automobilesAlberta, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Nunavut, Terre-Neuve-et-Labrador, Yukon
Charpentier(ère)Alberta, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest, Yukon
Cuisinier(ère)Alberta, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Nunavut, Ontario, Québec, Territoires du Nord-Ouest, Yukon
Mécanicien(ne) industriel(le)Alberta, Manitoba, Québec
Soudeur(euse)Alberta, Colombie-Britannique, Ontario, Saskatchewan
Coiffeur(euse)Colombie-Britannique, Manitoba, Québec
Électricien(ne) industriel(le)Colombie-Britannique, Ontario
Peintre et décorateur(trice)Colombie-Britannique, Ontario
Monteur(euse) d’appareil de chauffageColombie-Britannique
Électricien(ne) (construction)Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Saskatchewan, Terre-Neuve-et-Labrador, Territoires du Nord-Ouest
Plombier(ère)Île-du-Prince-Édouard, Québec, Territoires du Nord-Ouest
Mécanicien(ne) de camions et transportManitoba, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Nunavut
Mécanicien(ne) d’équipement lourdNouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Terre-Neuve-et-Labrador, Yukon
Technicien(ne) de système de chauffage à mazoutNouveau-Brunswick, Nunavut
Mécanicien(ne) de réfrigération et d’air climatiséSaskatchewan
Ferblantier(ère)Saskatchewan

Les 70 métiers les plus demandés au Canada en 2023

Voici la liste générale métiers les plus prometteurs du Canada en 2023, en fonction de la demande actuellement sur le marché du travail.

  1. Agents aux achats
  2. Agents de gestion immobilière
  3. Aides familiaux
  4. Agents de soutien informatique
  5. Agents des ressources humaines et de recrutement
  6. Agronomes, conseillers et spécialistes en agriculture
  7. Aides-enseignants aux niveaux primaire et secondaire
  8. Aides-infirmiers et préposés aux bénéficiaires
  9. Agents et courtiers d’assurance
  10. Ajusteurs de machines
  11. Ambulanciers et paramédics
  12. Analystes et consultants en informatique
  13. Analystes financiers et analystes en placements
  14. Arpenteurs-géomètres
  15. Assureurs
  16. Avocats et notaires
  17. Bouchers industriels
  18. Calorifugeurs
  19. Carreleurs
  20. Charpentiers-menuisiers
  21. Chiropraticiens
  22. Conducteurs de camions lourds
  23. Conducteurs de machines d’abattage d’arbres
  24. Conseillers en information scolaire
  25. Constructeurs et mécaniciens d’ascenseurs
  26. Couvreurs et poseurs de bardeaux
  27. Cuisiniers
  28. Débosseleurs et réparateurs de carrosserie
  29. Dentistes
  30. Designers graphiques et illustrateurs
  31. Diététistes et nutritionnistes
  32. Directeurs de chantier de construction
  33. Éducateurs de la petite enfance
  34. Électromécaniciens
  35. Enseignants à l’éducation préscolaire et au primaire
  36. Enseignants au secondaire
  37. Étalagistes, commis et préposés aux commandes dans les magasins
  38. Experts et rédacteurs en sinistres
  39. Finisseurs de béton
  40. Finisseurs et restaurateurs de meubles
  41. Gestionnaires des systèmes informatiques
  42. Gestionnaires en agriculture
  43. Grutiers
  44. Huissiers
  45. Ingénieurs chimistes
  46. Ingénieurs civils
  47. Ingénieurs d’industrie et de fabrication
  48. Infirmiers cliniciens
  49. Ingénieurs électriciens et électrotechniciens
  50. Ingénieurs et concepteurs de logiciels
  51. Manœuvres
  52. Ingénieurs en aérospatiale
  53. Mathématiciens, statisticiens et actuaires
  54. Mécaniciens
  55. Médecins de famille et omnipraticiens
  56. Médecins spécialistes
  57. Monteurs d’aéronefs
  58. Optométristes
  59. Ouvriers agricoles
  60. Pharmaciens
  61. Physiothérapeutes
  62. Pilotes, navigateurs et instructeurs de pilotage du transport aérien
  63. Pompiers
  64. Professionnels en publicité, en marketing et en relations publiques
  65. Psychologues
  66. Sages-femmes et infirmiers praticiens
  67. Serveuses au comptoir, aides de cuisine et personnel de soutien
  68. Soudeurs et opérateurs de machines à souder et à braser
  69. Tailleurs, couturiers, fourreurs et modistes
  70. Techniciens de réseau informatique

Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral)

Le Programme des travailleurs de métiers spécialisés (fédéral) s’adresse aux travailleurs qualifiés souhaitant devenir résidents permanents au Canada grâce à leur qualification dans un métier spécialisé. Pour être admissibles, les candidats doivent avoir au moins deux ans d’expérience de travail à temps plein dans un métier spécialisé au cours des cinq années précédant leur demande, répondre aux exigences en matière d’emploi pour leur métier spécialisé, et démontrer qu’ils ont exercé les fonctions principales de leur métier selon la Classification nationale des professions (CNP).

Exigences et processus d’évaluation

Les candidats doivent passer des tests de langue approuvés et obtenir une note minimale requise. Ils doivent également avoir une offre d’emploi à temps plein valide pour une période d’au moins un an ou un certificat d’aptitude délivré par une autorité canadienne. Les provinces et territoires canadiens ont leurs propres exigences et processus de qualification pour délivrer ces certificats.

Autres programmes d’immigration au Canada

Outre le programme pour les métiers spécialisés, il existe plusieurs autres programmes d’immigration au Canada, notamment les programmes des candidats des provinces (PCP), le programme Entrée Express, le programme pilote d’immigration au Canada atlantique, le programme fédéral des travailleurs qualifiés, le programme catégorie de l’expérience canadienne, le programme de travailleurs autonomes, le programme de visa pour start-up, le programme d’immigration communautés rurales Nord, et le programme pilote sur l’agroalimentaire. Chaque programme a des exigences spécifiques et convient à différents profils de candidats.

Conseils pour les Candidats

  1. Recherche et préparation : Avant de postuler, il est crucial de rechercher en détail le programme d’immigration le plus adapté à votre profil et à vos compétences.
  2. Qualifications et expérience : Assurez-vous de répondre à toutes les exigences de qualification et d’expérience requises pour le programme choisi.
  3. Compétences linguistiques : Préparez-vous pour les tests de langue et atteignez les scores requis.
  4. Documentation et procédures : Préparez tous les documents nécessaires et suivez attentivement les procédures d’application.

En suivant ces directives et en choisissant le programme approprié à vos qualifications et votre expérience professionnelle, vous augmenterez vos chances de succès dans le processus d’immigration au Canada.


Professions en demande au Québec
Professions en demande en Colombie-Britannique
Professions en demande à Montréal
Grille des critères de sélection des travailleurs qualifiés (Québec)
Liste de toutes les professions classées au Canada

Sachez que pour travailler au Québec ou au Canada, si vous n’êtes pas canadien ou résident permanent, il vous faut un visa. Lisez la rubrique Immigrer pour en savoir plus.

18 commentaires

  • Bonjour à tous,

    Article intéressant, la solution à une bonne partie de la pénurie serait très simple …

    Arrêter de bloquer les personnes avec un diplôme équivalent ou supérieur dans plusieurs domaines en demande.

    Arrêter de se voiler la face et de croire qu’un diplôme obtenu hors Canada est moins bon et beaucoup de postes seront occupés par des personnes compétentes.

    Faire le nécessaire pour intégrer les personnes dans le nouveau pays d’accueil. Trop d’immigrants partagent ce sentiment d’intégration impossible et finissent pas repartir. C’est triste.

    Plusieurs personnes ont des qualifications et se retrouvent chauffeurs Uber parce qu’elles ne sont pas reconnues. J’ai croisé en Uber, un docteur, un électricien, un ingénieur en bio ingénierie. Moi-même j’ai été caissière et femme de ménage alors que je suis électromécanicienne qualifiée et installatrice en électricité résidentielle en Europe.

    Pour exercer le métier, obligée de repasser par un DEP d’une durée de deux ans et autant de vie perdue. Pourtant en évaluation comparative, j’ai un DEC mais non reconnu … chercher l’erreur. Un recyclage aux normes canadienne/québécoise oui. Un cursus académique plus faible, non !

  • Bonjour ou bonsoir monsieur ou. madame je suis venu vers vous me présente je suis un jeune technicien menuiserie je fais aussi de la peinture en bâtiment et en plus je suis un aide mason j’ai 12ans de connaissance dans mes travaux que je vous est cite

  • Salut je suis un jeune algérien diplômé en peinture et décoration par la formation professionnelle cherche un emploi au canada qui répond à ma connaissance et ma capacité.

  • Bonsoir je suis ivoirienne je veux immigrer sur le Canada j’ai un diplôme en mine géologie et pétrole suivie de certification en HSE (hygiène sécurité ) est ce que il ya possibilité d’avoir une opportunité d’embauche

  • Bonjour, vraiment je suis contente que vous allez faire. Je suis algérienne j’ai un métier peintre industrie sablage pestolet dans le Rhône sonatrach pétrole gaz je cherche un contrat de travail

  • Moisés calenga ingénieur agronôme Ao, je enterviens dépuis l’angola.je suis près a venir si il y a un emplois de ma taille et une bourse d’etude pour le master.

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com