Canada, meilleure qualité de vie au monde - Immigrer.com
lundi , 15 avril 2024
Accueil Actualité Canada, meilleure qualité de vie au monde
ActualitéLes raisons d'immigrerQualité de vie et sécurité

Canada, meilleure qualité de vie au monde

24
4
(1)

Pour la cinquième année consécutive, le Canada se classe au premier rang mondial pour la qualité de vie. Les répondants au sondage considèrent le pays nord-américain comme le n ° 1 pour sa stabilité politique, le n ° 4 pour son système d’éducation publique bien développé et le n ° 2 pour son bon marché du travail, une perception soutenue par des recherches indépendantes. Le pays nord-américain est considéré comme possédant le système de santé publique le plus développé. En fait, le Canada se classe parmi les dix premiers, sauf un des neuf attributs, l’accessibilité, où les pays asiatiques dominent.

Sept pays européens sont classés dans le top 10: le Danemark, la Suède et la Norvège suivent immédiatement le Canada, l’Australie, les Pays-Bas, la Suisse, la Nouvelle-Zélande, la Finlande et l’Allemagne terminant également dans le top 10.

Les États-Unis se classent au 15e rang, en hausse de deux places par rapport à l’année dernière, selon les répondants au sondage pour leur offrir une bonne qualité de vie.

La France se classe en 16e position cette année, derrière le Japon et les USA.

Source : U.S. News & World Report L.P.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 4 / 5. nombres de votes: 1

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

24 commentaires

  • La Pologne ici. Il y a actuellement très peu d’Européens occidentaux en général et de pays européens en particulier qui émigrent au Canada.
    Pour l’essentiel, il s’agit d’une manière très banale de la situation réelle rencontrée par opposition à la situation espérée ou souhaitée sur place, ou d’un spectre connexe allant de la pure ignorance aux fausses évaluations en passant par les attentes exagérées, ainsi que l’inimaginé jusqu’ici. dans l’« étranger », le soutien des amis et de la famille est plus réduit que celui que l’on laisse derrière soi dans l’ancien pays.

    Le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande contrôlent très consciemment leur politique migratoire au moyen du système de points bien connu, que le FDP vante actuellement très fort à l’égard de l’Allemagne, et je dois dire que cela n’est pas sans raison. Ne vous faites pas d’illusions et arrêtez immédiatement toute romance d’émigration inappropriée.

    Ce que ces systèmes ne sont pas non plus en mesure de fournir, c’est une évaluation réaliste des conditions économiques locales réelles, et en particulier de leur impact sur les marchés du travail locaux. Il convient de rappeler que les trois anciens Dominions britanniques mentionnés ci-dessus ont des économies stables et prospères, mais relativement petites et isolées par rapport à l’Europe, dans lesquelles l’extraction de ressources primaires – un héritage colonial qui se fait encore sentir aujourd’hui – joue encore un rôle important. Le secteur des services est, plus encore qu’en Europe, celui où les revenus sont les plus élevés ; Cependant, en dehors du corridor Québec-Windsor, qui constitue la zone centrale du pays et abrite bien plus de la moitié de la population canadienne, il est encore visiblement lié à la production minière, pétrolière et gazière, à la foresterie et à l’agriculture, et non à la valeur axée sur l’exportation. création.

    Vous partez au Canada sans emploi bien rémunéré et sans logement fourni par l’employeur uniquement si vous fuyez la guerre, la pauvreté ou la dictature ou pour étudier. Sinon, ce sera pour la plupart des gens une immense désillusion. Et non, vous « ne pouvez pas revenir à tout moment », comme le disent beaucoup de gens ici. Une fois que vous avez investi tout votre argent, un retour est hors de question dans la plupart des cas. De plus, vous continuez à espérer pendant 1 an, 2,5 ans que les choses prendront une tournure favorable et lorsque vous réalisez qu’il est trop tard, vous vous retrouvez définitivement coincé là dans une vie médiocre et frustrante.

    Un autre facteur important – et ici un isolationnisme supplémentaire est perceptible pour les Européens habitués à Schengen et Maastricht – est la réglementation de nombreuses professions (pas seulement la médecine et le droit), qui peut entraîner des restrictions légales sur l’exercice des nouveaux arrivants.
    Les deux ont un impact sur les opportunités de développement professionnel pour de nombreux immigrants dans le pays, du moins au début. Bien qu’il existe un éventail assez large de possibilités de reconversion et de formation professionnelle continue (visant de plus en plus récemment à la reconnaissance des diplômes étrangers), tout cela implique une quantité de temps et d’argent considérable, qu’il convient absolument de planifier et de budgétiser méticuleusement avant de faire le décision de migrer, surtout lorsque la famille et les enfants sont en remorque.

    Chers gens, rendez-vous service et prenez au sérieux les rapports des immigrants au Canada qui se sont installés ici plutôt naïvement et ont connu un déclin social non négligeable. J’entends par là les choses matérielles et en aucun cas la satisfaction socio-psychologique des airs snobs attachés au travail, car il y en a ici un petit nombre, rafraîchissant.
    Une économie plus petite, plus faible et moins diversifiée est assez linéaire en termes d’opportunités de développement de carrière, en dehors des secteurs de niche.
    Quiconque fouille dans les statistiques constatera rapidement que le PIB par habitant du Canada et d’Europe est à peu près le même ; Je supposerais la même chose en termes de niveau de vie. Le Canada est également fortement urbanisé, d’une manière différente de l’Europe ; La différence réside assez banalement et encore une fois en dehors du cœur de Québec-Windsor dans les distances immenses entre les autres régions métropolitaines et les efforts de déplacement et de logistique nettement plus importants entre elles, ce qui renforce à son tour un certain isolement interne. Il est facile de idéaliser cela étant donné la forte densité de population et peut-être la « surpopulation » perçue du vieux pays, renforcée par les clichés de la nature sauvage et des espaces ouverts ; Cependant, ce fait – une population très faible et une zone économique amincie qui en résulte – pose certains problèmes typiques du pays.
    L’abondance d’espace ici ne devrait pas occulter les coûts immobiliers élevés résultant de la forte concentration de la production économique dans quelques grands centres urbains, notamment Toronto et Vancouver. Les frais d’hébergement pèsent désormais lourdement sur vos poches. Là où ce n’est pas (encore) le cas, il y a généralement (retour à la case départ) une monoculture économique insuffisamment diversifiée et, en conséquence, une immigration (interne) faible.

    Dire qu’on est amoureux d’un pays sans y avoir vécu, c’est tout simplement de la folie.

  • Bonjour à vous tous
    Depuis pas mal de temps déjà, je vois beaucoup de récits négatifs concernant la vie au Canada ou la province de Québec.
    Je dois prochainement venir y vivre si tout se déroule comme prévu. En lisant ces récits, je me suis dit de deux choses l’une :
    – soit ces personnes qui écrivent ces récits sont vraiment mal auxquels cas, je pense pour leur propre bien-être (pour certains ils sont quand même rester 15, 20 ans) , ils devraient regagner leur pays d’origine
    – soit ils sont tellement bien au Canada, qu’ils essaient pas ces récits de décourager ceux qui veulent venir afin qu’ils soient les seuls à profiter de ce magnifique pays, ce qui relèverait de l’égoïsme total
    Pour ma part, je voudrais juste dire aux gens de se faire leur propre opinion et de ne pas laisser ces récits les décourager. Le ressenti de chaque personne est différent selon sa situation et ce qu’elle désire.
    J’ai hâte de découvrir le Canada et d’y vivre.

    • Tout a fait d’accord, néanmoins il faut noter que le système de santé reste extrêmement précaire pour les immigrés.

      Si tu souhaite rester après un PVT par exemple, tant que tu n’as pas eu ta résidence permanente (ce qui peut prendre longtemps) tu est extrêmement mal assuré durant la transition et c’est un problème.

      La solution est de trouver une société avec une bonne assurance santé sinon gars au frais …

      Une amie proche à chopé une pneumonie et la RAMQ (assurance santé Québécoise) ne peut pas rembourser le traitement nécaissaire a son rétablissement. Ce qui résulte à des frais de 10.000$ pour 2 semaines de traitement. Par chance elle connaissait un médecin, ce qui lui a permis de se faire payer son traitement complet par l’hôpital.

      Oui le Canada a un bon système de santé, oui le coût de la vie est très faible avec des salaires globalement élevé mais en tant qu’immigré ça peut être vraiment hard par moment.

      Pour ma part je souhaite rester dans le pays car jamais eu de problèmes et une entreprise avec une bonne assurance santé collective mais ils faut faire attention a ce qui se dit et ne pas voir tout en rose.

      Ce classement et valide pour les personnes DÉJÀ nationalisé, pas les expatriés.

      • 😂 « Oui le Canada a un bon système de santé, oui le coût de la vie est très faible avec des salaires globalement élevé .. » 3 inepties dans la même phrase . Système de santé catastrophique ! Coût de la vie de plus en plus élevé (bien avant l’inflation et les salaires gangrenés par des impôts à n en plus finir… voilà ce qui est plus proche de la réalité. J’ajoute que j habite à Montréal depuis 15 ans avec un salaire confortable..

  • C’est évident que les sondages permettent de manipuler l’opinion publique. Partout dans le monde, y’a du bon puis du moins bon. Ce n’est qu’une question d’adaptation. Il y’aura toujours des gens qui ne seront jamais satisfait de leur vie alors ils ont besoin de baver sur tout le monde, de critiquer toutes les situations qu’ils vont rencontrer. Il faut les laisser évoluer à leur manière et surtout ne pas rentrer dans leur jeu. Pour ce qui est du Canada, j’y suis depuis 8 mois, et, pour mon cas personnel, mon niveau de vie s’est grandement amélioré. Maintenant la chose qui me manque, ben c’est le soleil. Mais ça, je le savais avant même de partir. Il faut toujours garder cette petite étincelle qui nous anime, peu importe les circonstances.

  • Alors Ibrahim, puisque toi seul détiens la vérité, raconte ! On ne reconnait pas tes trois ou quatre doctorats obtenus la même année? Ton passeur t’avait promis des millions à la lotto? Tu n’aimes pas l’hiver d’un pays nordique? La bouffe te déplait? De quelle autre aberration te plains-tu au juste? On est suspendu à ton clavier. :-/

  • Mais n’importe quoi! Meilleure Qualité de vie au Monde!!?

    Quelle pub enorme pour le Canada!

    Le niveau de vie est cher (loyers de fou à Toronto!). La bouffe et les aliments sont bourrés d’additifs chimiques et industriels. L’Université, ca coute un bras! Certes ya du boulot et des emplois, mais payées au salaire minimum et pour 2 semaines de vacances par an seulement. On se pele les couilles l’hiver qui n’en finit pas, et ce nest pas chez les canadiens que tu vas aller prendre l’apero spontanement un vendredi soir ou un café le week end, car tout se fait sur invitation et calendrier. A moins d’aimer regarder les matchs de Hockey à la tv. Bon courage pour nouer des relations et amitiés, car ca reste tres superficiel. Cest l’Amerique.
    Ya pas de quoi les envier!
    En France, on vit mieux! En Europe aussi!

    • Absolument d’accord avec toi, c’est trés exagéré, j’ajoute que le Canada est composé de provinces avec leurs propres gouvernements, la qualité de vie en Colombie Britannique n’est évidement pas la même qu’au Nunavut ou au Québec par exemple, par ailleurs et ce n’est pas peu dire, que le système de santé du québec qui sous une apparente d’universalité, de gratuité est un mauvais système, 6 mois d’attente pour un IRM que j’ai passé à 3h du matin, la visite du spécialiste suite à l’IRM c’est minimum 6 mois et encore, j’ai attendu 4 ans pour avoir un médecin de famille et quel médecin, plus nul tu meurt, si tu as un soucis grave chez toi ou sur la route pas de SAMU !!!

      Donc j’ai eu la même réaction que toi en voyant ce sondage, la vie est bonne mais meilleure au monde certainement pas, bœuf aux hormones et stéroïde, poulet lavé à l’eau de javel, porc piqué aux antibiotiques de croissance, vin trés cher, fromage également, OGM à foison et sans information pour le consommateur, salaire de misère, protection des travailleurs quasiment inexistantes, congés payés 2 semaines et encore … Les français se plaignent de la qualité de la télé en France, qu’ils viennent voir ici, c’est lamentable de connerie et de pub. Infrastructures routières pitoyables, rétention d’eau, nids de poules, ponts qui tombent … J’ai des bons amis, les party sont agréables mais je ne supporte plus aussi les hivers bien trop longs !

      • N’importe quoi!
        Quand on veut dénigrer, c’est lamentable les inepties que l’ont peut débiter…

        Protection des travailleurs inexistante? Vous travaillez où? Salaire de misère? Où travaillez-vous?

        Ici, pas besoin de faire une grande école ou de connaître du gratin pour obtenir un bon emploi. Il faut juste être humble, sociable, débrouillard et travailler fort. Malheureusement, beaucoup de français viennent en territoire conquis et ne comprennent pas cette réalité!

        Le pouvoir d’achat ici n’a rien à voir avec celui de la France où il ne fait que s’émietter.
        Ici, les gens travaillent fort et ont moins de vacances mais profitent de leur argent et se paient bon nombre de plaisirs (week-end, loisirs, etc.)
        Et l’accès à la propriété existe bel et bien comparativement à la France où il y a bien plus de locataires que de propriétaires.

        Et pour ce qui est de votre fromage et vin plus chères et bien, ils sont compensés par bien d’autres choses qui sont moins chères qu’en France…

        Le Canada et le Québec sont loin d’être lamentables de consenties et de pubs et on ne mange pas que des hormones, non. Pour qui veut, il y a de la bonne nourriture disponible partout. Il faut juste être de bonne foi et chercher plus loin que le bout de son nez.

        Je suis française et suis très fière de vivre ici depuis de nombreuses années ainsi que d’y élever mes enfants.
        La France, pour des vacances, oui. Et de courte durée hein, car les français manquent cruellement d’amabilité de manière générale. Et pour y vivre? Aïe! Pas pour rien que des avions entiers de français arrivent ici chaque jour. Le système y est entièrement à revoir.
        Au moins ici, même s’il y a du travail à faire (comme partout d’ailleurs), la vie est paisible et agréable.

        Critiquez votre société d’accueil comme vous le voulez mais si la France était aussi rose, ce n’est pas 2-3 coups de pubs du Canada qui réussiraient à convaincre les français d’y venir. Ils viennent ici car ils voient bien le potentiel qui existe.
        Mais encore une fois, ce n’est pas l’Eldorado et tout n’arrive pas tout cuit! Cela étant dit, il fait bon vivre ici!!!

        • Fort bien, je suis arrivé ici en octobre 1982 et vous ? 🙂 Je suis ravi que vous soyez heureuse et je n’ai pas dit ne pas l’être, juste remettre les pendules à l’heure en ce qu concerne ce sondage, pour ce quin est de l’alimentation, je ne connais pas votre métier mais moi je suis en plein dedans, je crois donc savoir un peu de quoi je parle, votre opinion sera je l’espère lu, c’est la pluralité, la démocratie et je ne le taxerais pas de « N’importe quoi » Belle journée !

          • Je suis ici depuis 1998 donc 22 ans.
            C’est amplement assez pour juger de manière objective.

            J’ai dis que c’était du n’importe quoi car dire que « si tu as un soucis grave chez toi ou sur la route pas de SAMU !!!. » c’est aberrant. Ne voyez-vous pas les ambulances filer à vive allure sur les routes ici? J’ai eu besoin d’ambulances à 2 reprises depuis mes 22 ans de vie ici et on m’a offert de très bons soins à bord du véhicule en plus de me prendre en charge rapidement. Donc non, on ne meurt pas sur le bas côté en cas de besoin…

            Et à plein d’endroits, vous pouvez aller acheter des aliments sains, directement chez l’éleveur.
            Des fruits et autres aliments : viandes, etc sans OGM, il y en a plein. Il faut juste sortir du réseau de la grande distribution qui, comme dans tous les pays, est davantage axée sur le profit que la qualité…

        • Bien d’accord avec toi ELO. Je suis au Québec depuis 25 ans et y suis très heureuse et fière de représenter ma terre d’adoption. J’ai une maudite belle vie confortable que je n’aurais pas en France. Mais comme partout sur la planète, tout n’est pas nécessairement rose.

        • Tu sais, il n’y a pas pire émigré qu’un français…. D’ici qu’il ait une bonne philosophie gauchos…bref, je ne connais le Canada qu’à travers les vidéos et les commentaires, mais il suffit de voir le nombre de commentaires positifs pour comprendre que ces gens trollent ou ne se complaisent que dans un pays où il faut suivre le chemin tracé pour eux, sans qu’une oreille ne dépasse ! Bonne journée. J’espère pouvoir un jour faire le grand saut ! ?

        • Bonjour. Je vis en Argentine ou la situation est catastrophique de jour en jour. Venir au Quebec ou en plus j’ai un ami serait une vrai bouffée d’air pur. Il m’en a dit du bien et du moins bien mais c’est comme partout. Mais surtout du bien. J’espère que ce sera réalise bientôt.

    • Tout ce que vous avez dit est vérité.
      J’ai l’impression que les gens qui ont répondu a ce sondage ne connaissent la réalité de la vie au Canada.

      • Alors , de quel pays venez vous?, certainement d’une France où les loyez son hyper chers pour un super grande appartement de 35 m2 , ta valise rentre mais c’est tout.
        , les français, vous vous detestez entre vous meme, le service a la clientele n’existe pas, et nous ne parlons pas de l’accepatation de l’immigration..

        Si vous avez tous cela a dire, est parce que quand meme vous avez été bien reçu, certainement pas avec un tapis rouge ou des révérences comme levouliez.. travaillez car au moins en tant qu’immigrant vous pouvez vous développer.. nul part ailleurs.

        On ne parles pas dès jardins où pour s’assoir ou courrir avec les enfants, il faut faire la file pour pouvoir jouer, ou même payer pour glisser une fois.

        Svp. L’adaptation est le plus important, evidement vous n’avez pas compris..

        Essayez ailleur dans le monde, et vous aller vraiment avoir de la difficulté à vivre en paix..où préfères vous les greves, les feux, et l’insecurite quotidienne..?.

        Vous ne voyez que le mauvais, preuve que votre education est encore archaïque.

    • ???tu as l’air frustré toi! Et bien si tu es négatif comme ça non tu n’auras pas trop d amis pcq au Canada les gens sont plus chaleureux mais si tu es négatif et nous en France tu vas te faire chier! Et l’hiver c est beau meme à -40c on s’habille et on est bien!

    • C’est assez brut de fonte ton retour. Mais je ne peux qu’être d’accord. Le brainwashing continue. Pour est-ce que le meilleur pays au monde peine a garder ses migrants. La statistique qui est très dur a trouver, le taux de rétention. Facile de faire venir en vendant mont et merveilles…mais retenir…c’est une autre histoire.
      Je suis curieux des critères retenus pour arriver a ce résultat.
      Après, bien sûr, tout dépend d’où on vient dans le monde. Je peux comprendre que selon d’où on vient on améliore sa qualité de vie…
      Mais meilleur qualité de vie au monde…sans rire…

    • Bonjour Rocky, tu as tout dit 🙂 je pourrai en rajouter sur ta liste mais j’ai peur de me faire agressée. J’ai vecu au canada 6-7ans, et je suis revenue vivre dans mon pays d’origine. Oui c’etait l’eldorado pour moi les 3 premieres années mais ensuite on se pose et on reflechi. Les salaires sont aussi elevés que les charges, le systeme de santé mediocre (ouiiiiiii oui vous avez bien lu et vous comprendrez une fois sur place 🙂 , bonne chance pour vous faire une vie sociale à moins que vous ayez 16-25ans, la nourriture rien qu’à y penser je remercie le ciel de ne plus y vivre, 2-3 semaines de vacances. Il faut se battre tres tres fort pour obtenir les salaires mirobolants dont tt le monde parle ce qui inclus de reprendre des cours puis de payer le cout exhorbiant de ces cours hahaha. J’ai adoré mon experience au canada, et j’aurai été malheureuse si je n’avais jamais pu realiser le reve d’y aller. J’en garde de TRES BEAUX SOUVENIRS, mais croyez moi la vie sur place est bien differente de ce qu’on s’imagine. Je suis retournée dans mon pays d’origine apres 7ans de vie dans ce magnifique pays que j’affectionne pourtant enormement. Conseil : ne vous faite pas trop d’illusions.

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Les étudiants français n’auront pas de hausse de droits de scolarité

    0 (0) Les étudiants français étudiant au Québec sont favorisés depuis de...

    Augmentation de 12% des frais de résidence permanente pour le Canada

    5 (3) Le gouvernement a annoncé une augmentation significative des frais associés...

    Bientôt un référendum sur l’immigration au Québec ?

    4.2 (13) François Legault menace de tenir un référendum sur l’immigration face...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com