Bilan 10 mois après au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Bilan 10 mois après au Québec

Bilan 10 mois après au Québec

De Mary Ann

Le 15 octobre 2013, mon conjoint et moi avons déposé nos valises en plein cœur du magnifique Vieux-Québec, après des mois de réflexions et de mûrissement de projet. Moi au chômage depuis plusieurs mois, mon conjoint cédant a l’appel des bâtons et rondelles québécois, nous avons pris la décision de tenter notre chance. Après une longue étude des différentes possibilités qui s’offraient à nous (PVT, permis temporaire, immigration, …), nous avons décidé de partir à l’aventure et d’essayer de nous trouver un emploi une fois sur place. Nous n’avions rien à perdre, on ne s’est mis aucune pression, notre état d’esprit étant :”on tente, si ça marche tant mieux, sinon, on rentre et on aura quand même vécu une expérience”. Facile avec des économies de côté et pas d’enfant ! :8):

Le boulot/permis de travail:
À peine arrivé, nous nous sommes donc lancé dans la recherche d’emploi, le visa tourisme c’est bien, mais c’est maximum 6 mois ! Le temps nous était donc compté ! Monsieur, dans l’informatique, a trouvé très rapidement: 3 CV d’envoyés, une convocation en entrevue et bam : un emploi. Pour moi, dans les ressources humaines, ça a été un peu plus long mais j’ai finalement trouvé un emploi aussi dans un centre communautaire qui accompagne les femmes dans leurs démarches d’emploi et d’orientation. Ca commence plutôt très bien, même bien au dessus de nos espérances, mais la partie stressante restait à venir …En effet, la demande pour les permis temporaires peut être longue, trèèès longue … Demande lancée en décembre, nous avons eu notre fameuse délivrance le … 7 avril !!! (à une semaine de la fin de validité de notre visa tourisme). Heureusement que nos employeurs ont été patients, et que nous avions des sous d’avance (et oui pas de travail = pas de rentrée d’argent) ! Aujourd’hui nous avons tous les 2 un emploi qui nous plait, avec la confiance de nos employeurs et la promesse de belles évolutions professionnelles.

Partir à l’aventure comme nous l’avons fait n’est pas la démarche que nous recommanderions néanmoins ! Nous avons eu de la chance d’être dans des secteurs d’activités très ouverts sur Québec, mais à peu de choses près, nous aurions pu tout perdre et devoir rentrer en France en ayant vécu au final que du stress pendant notre aventure québécoise. Je pense que c’est déjà assez stressant (mais enivrant à la fois) de tout quitter pour débarquer dans l’inconnu, devoir s’adapter à une nouvelle culture, etc, sans avoir en plus à stresser pour le permis de travail… De plus, même si tout s’est très bien passé pour nous, on est bloqué aujourd’hui dans beaucoup de démarches a cause du statut temporaire de notre permis de travail: impossible a priori d’obtenir un prêt au dela de la validité de fin de notre permis de travail. ce qui veut dire: pas de voiture a moins d’avoir les moyens de la payer cash, pas d’acquisition de maison ou de gros achat… Cependant, c’est une réalité qui peut être négociable avec les vendeurs, on est en train de tester pour la voiture :sorcerer:

Le climat:
On nous avait prévenu: “vous allez pas survivre au froid”, “prévoyez des cagoules” … Mais d’une façon personnelle, je dirai que bizarrement, j’ai bien plus apprécié l’hiver que l’été. En effet, bordelaise depuis toujours, la neige, je connais (presque) pas ! Certes, -40C c’est froid, mais on s’était suffisamment préparé matériellement parlant (et psychologiquement aussi!), pour que ce soit finalement une belle expérience. L’hiver québécois c’est des paysages magnifiques, une ambiance feutrée reposante, des bonnes rigolades dans la neige, des activités fun et des belles rencontres aux (nombreuses) patinoires publiques extérieures ! Et quand on est suffisamment couverts et qu’on prévoit d’alterner les moments dehors et dedans (et les chocolats chauds!!), c’est vraiment agréable. Seul hic: les périodes de redoux qui favorisent le verglas … 3 chutes a mon actif cet hiver !
L’été par contre, c’est la même chose que chez nous, mais en moins bien … Ça empêche pas de profiter des multiples activités la encore, sauf que nous on a pas trop pu cet été parce qu’on a pas encore de voiture … Partie remise ! Québec propose de nombreux festivals l’été, très sympa.

Les gens:
Ce n’est pas qu’une légende, les québécois sont vraiment accueillants, sympathiques, bons enfants. Très faciles a aborder, toujours la pour aider ! La ou c’est plus difficile, c’est pour créer de réelles amitiés. On se fait beaucoup de connaissances, mais l’amitié et la convivialité a la française sont plus rares. Cependant, je pense que ce n’est pas uniquement culturel. On débarque dans un nouveau pays a 26 ans, a cet age, les gens se sont déjà créé une bande d’amis, des habitudes, etc. Ils ont pas attendus après les immigrants isolés, et c’est bien normal ! Mais je suis sûre qu’avec le temps et en multipliant les opportunités (bénévolat, loisirs, etc), ça deviendra plus facile de se créer nous aussi une “gang de chums” !

L’argent:
Éternelle question: la vie est-elle plus ou moins chère qu’en France ? Je dirai que ça s’équilibre. Tu vas payer ton loyer et ta voiture moins chers, surtout que l’eau est gratuite et l’électricité moins chère, mais tu vas devoir payer tes plaques et ton permis auto tous les ans … Tu vas te ruiner si tu continues avec tes habitudes alimentaires françaises, mais pas tant si tu manges local … Et les dépenses touristiques sont quand même moins élevées je pense.

La langue:
Combien de fois on a entendu “au Québec on parle plus français que vous autres en France” ? Mouais … :whistlingb: Certes, ici on dit fin de semaine et pas week end, ou magasinage et pas shopping. Mais on dit aussi anyway, napkins, lift, et on francise les mots américains: on applique a un poste au lieu de postuler, on se dit “bon matin !” en arrivant au boulot et on va a la salle de bains et non aux toilettes. D’où aussi le tutoiement facile et les “vous autres” :biggrin2: Bref, c’est pas vraiment du français, c’est du québécois ! Et on s’y habitue, on fini même par parler comme eux ! C’est une langue agréable a entendre, très imagée. Et heureusement, ils nous comprennent facilement malgré notre “accent”, parce que dans les médias et a l’écrit, c’est vraiment la langue française qui est utilisée.

Bref, il y en aurait beaucoup a dire sur le changement de notre quotidien, comme le bruit des déneigeuses a 6h du mat’, les “croissants” :db: (briochés et non feuilletés), la canicule a … 30C, la fierté québécoise au point de surnommer leur ville “Capitale-Nationale” :blink2: , notre nouveau sport national : le hockey ( au placard le football, pardon: le soccer!), les sécheuses obligatoire parce qu’ici tu peux pas étendre ton linge dehors 6 mois l’an, la fête internationale du travail le … 1er septembre, les sous-pantalons, … Mais au final, ce que l’on retient après presque un an ici, c’est qu’il fait quand même bon vivre au pays de la joie de vivre … et des caribous ! :thumbsup:

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada