Le Canada s’oriente vers une réduction de ses résidents temporaires - Immigrer.com
mercredi , 24 juillet 2024
Accueil Actualité Le Canada s’oriente vers une réduction de ses résidents temporaires
ActualitéEmplois temporairesPolitique d'immigration

Le Canada s’oriente vers une réduction de ses résidents temporaires

2
5
(2)

Le gouvernement canadien, guidé par Marc Miller, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a lancé un plan ambitieux pour réduire la proportion de résidents temporaires au sein de sa population. Actuellement à 6,2 %, l’objectif est de diminuer ce chiffre à 5 % d’ici 2027. Cette initiative survient dans un contexte de dépendance croissante du pays envers les travailleurs temporaires, soulignant une préoccupation pour la pérennité de son modèle d’accueil et d’intégration.

Le Canada se trouve au carrefour de défis mondiaux majeurs tels que les changements climatiques, les crises économiques et politiques, les violations des droits de l’homme, et les conflits armés. Ces facteurs ont contribué à un afflux considérable de résidents temporaires, y compris près de 300 000 Ukrainiens fuyant la guerre dans leur pays. Cette situation met une pression sans précédent sur les services sociaux canadiens, déjà sollicités par des volumes historiques de demandeurs d’asile.

Face à ces enjeux, le gouvernement a déjà initié des mesures restrictives, notamment en limitant la durée de séjour des nouveaux étudiants étrangers et en ajustant les critères d’admissibilité à certains permis de travail. Ces actions visent à atténuer les abus potentiels et à mieux aligner l’accueil des résidents temporaires avec les besoins du marché du travail canadien.

Le ministre de l’Emploi et du Développement de la main-d’œuvre, Randy Boissonnault, a aussi participé à cet effort de rééquilibrage en adaptant les règles relatives au Programme des travailleurs étrangers temporaires, signifiant un resserrement des conditions d’accès à cette main-d’œuvre étrangère.

Cette démarche n’est pas isolée. Le gouvernement fédéral mise sur un effort concerté avec les provinces et territoires, envisageant des discussions futures pour harmoniser les objectifs nationaux avec les capacités d’accueil locales. La province de Québec, exprimant déjà une certaine saturation en termes d’accueil, se montre attentive et exigeante quant à la mise en œuvre de ces changements.

Source : Radio-Canada

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 5 / 5. nombres de votes: 2

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

2 commentaires

  • Je suis un assistant en demande de tous type de visa temporaire. J’apporte mon aide à tous ceux qui désire faire les démarches de demande de visa et qui se sentent incapable d’y arriver à leurs faim
    J’apprécie l’effort et la clarification que vous nous apporter en ce milieu d’immigration! Merci

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Immigration et criminalité : analyse des données

    4.7 (13) États-Unis : réfutation des affirmations sur la criminalité des migrants...

    Prix de l’immobilier au Canada : 2 immigrants sur 5 envisagent de déménager

    5 (2) Le marché locatif canadien continue de subir une pression considérable...

    Le loyer moyen au Canada a atteint 2185 $ en juin 

    5 (2) Le marché locatif au Canada a connu des changements significatifs...

    Des infirmiers recrutés à l’étranger se sentent « trahis » par le Québec

    5 (1) Des infirmières et infirmiers formés en Afrique de l’Ouest et...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com