Qui dit décembre, dit Noël.

Qui dit décembre, dit Noël. Qui dit Noël dit magie du temps des fêtes! Le temps des fêtes est déjà à nos portes, des lumières éblouissantes aux magasins achalandés, le monde se prépare à cette période spéciale de l’année. La radio est en mode Noël, la télévision est en mode Noël. Bref, qu’on le

Pourquoi j’ai démissionné en tant qu’infirmière clinicienne à Montréal ?

Petite fille, je rêvais d’aider les gens à rester en bonne santé, adolescente j’écoutais ma tante  me raconter (dans le respect du secret professionnel) ses journées d’infirmière puéricultrice en PMI (protection maternelle et infantile) et je m’imaginais avoir son travail pour aider les enfants à être heureux. Puis au moment de passer

Immigrer, c’est comme courir un marathon

J'ai couru le demi-marathon de Montréal le 24 septembre dernier. J'ai nommé mon dossard : Amazone40 Amazone parce que c'est mon Leitmotiv de femme immigrante. Dans l'histoire des royaumes africains, j'ai toujours été séduite par l'armée des Amazones du royaume d'Abomey, actuel Bénin, le pays d'origine de mon père. Cette armée de femmes

Hongrie-Montréal-Moncton : Vers une intégration réussie!

On lit souvent dans les journaux que des milliers d’immigrants arrivent au Canada chaque année, sans toutefois être capables de s’intégrer. Les défis de l’intégration de ces derniers restent un enjeu qui demeure un problème insaisissable. Le débat est constant sans avoir une réponse vraiment définie. Un côté professe que c’est

Les étapes de notre installation au Québec

Je vais partager avec vous aujourd’hui les étapes de notre voyage et installation, de la préparation théorique de la chose (à des milliers de kilomètres du Canada) à la situation actuelle. La première question qui s’est posée dès la réception de nos visas, c’était d’informer nos employeurs, prévoir les périodes

Nouvelle vie: du Québec au Nouveau-Brunswick

Honnêtement, avant mon arrivée au Canada, je n’avais pas vraiment eu la chance d’entendre parler du Québec, ni du Nouveau-Brunswick. Par contre, le Canada m’a toujours attiré comme pays. J’avais environ 12 ans lorsque, pendant mes pauses, juste avant mes cours de géographie, j’avais l’habitude de contempler mon atlas du

Bonjour je m’appelle Nassima

Je m’appelle Nassima OMANI, d’origine algérienne et voilà seulement trois mois que je suis au Québec et je m’y sens déjà comme chez moi, un sentiment qui m’habite depuis le 12 juillet dernier quand on a débarqué un mercredi soir à l’aéroport de Montréal, Pierre-Elliott Trudeau, avec mon mari et ma fille de

De Hongrie à Moncton en passant par Montréal

Je m’appelle Monika Kimmel, je suis d’origine Hongroise. J’ai débarqué à Montréal (la plus grande ville francophone d'Amérique du Nord) depuis une dizaine d’années et aujourd’hui, je suis une fière citoyenne canadienne. Dès mon arrivée, j’étais impressionnée par la grandeur et la richesse culturelle de ce pays qui est si ouvert

Déjà 5 ans au Québec !

Si on m’avait dit que 5 années se seraient écoulées aussi rapidement, je n’en aurais rien cru. Notre départ vers le Québec c’était fait à la vitesse de la lumière ( en 5 mois on vendait maison, voiture, et on emportait avec nous seulement 3 valises.) J’avais fait un pot de départ

Il part au Québec et devient écrivain !

Bonjour tout le monde ! Cela fait déjà un an que je n’ai pas publié…Voici pourquoi : Je ne sais pas si vous me connaissez mais cela fait 5 ans en septembre que nous sommes arrivés au Québec. Pour suivre mon mari qui travaillait dans les jeux vidéos, nous sommes d’abord allés au

Parce que j’ai choisi le Québec et il m’a accueillie

« Ce qui effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons." C'est cette citation de Martin Luther King que m'inspire cette image ou encore la vidéo de Radio Canada qui circule sur cette controverse. À chacun maintenant de choisir son camp entre celui des oppresseurs et celui des bons. Tout

Faire le plein d’optimisme au Québec

La file d'attente devant le consulat français de Montréal le mois dernier pour les élections présidentielles a rappelé qu'il y'a de très nombreux Français au Canada. La communauté française du Québec, la plus importante, est estimée à 100.000 personnes, dont 75% seraient dans l’agglomération de Montréal. Entre 2001 et 2011, 35.000 sont devenus résidents

Choisir un banquier, pas une banque

L’autre soir, en faisant mon épicerie, j'ai croisé mon conseiller financier. Après m'avoir reconnu, il m'a salué par mon nom. Sans hésiter. C'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Avant le Canada, mes relations n’ont jamais été terribles avec les banques.  Je suis pourtant resté

Il pleut, il mouille

C’est la CATA ces derniers jours!!! Ici on ne parle que des inondations et des dégâts que pose la crue printanière à de nombreux habitants. En 7 ans, je n’avais encore jamais vu autant de pluie au printemps. Et quand on rajoute à cela la récente fonte des neiges, on obtient une belle

A voté

Oui, mais quelle galère! Il faut être patient et vraiment motivé, sinon on peut se décourager très vite. J'ai passé 3 heures dans une file d'attente interminable! Un long serpentin d’au moins 2 km qui commençait dans la rue. Tellement long qu'ils ont dû installer des toilettes sèches tout au long

Montréal-les-cônes

La première fois que je suis passé par Montréal, même pas trois jours, je n'ai rien eu le temps de remarquer. La seconde fois non plus d'ailleurs. C'est seulement quand j'ai commencé à y vivre que cette inquiétante réalité locale m'est apparue. Qu'est ce que c'est que ces trous dans la route

Ce sandwich servi au Québec

Jamais un mot trop haut, un geste déplacé ou encore une engueulade. J'ai toujours trouvé les Canadiens, et les Québécois, très agréables. Pour manifester, les enseignants se rassemblent joyeusement le long des routes en brandissant des pancartes, sans aucunement gêner la circulation. Les policiers, eux, expriment leur mécontentement en changeant

Patenteux du dimanche

L’un des aspects de la vie qui me plaît le plus ici c’est le rapport qu’ont les gens aux loisirs et, dans mon cas précis, à la science comme loisir; vous savez bricoler des expériences dans son garage… En Amérique du Nord la science se veut accessible. D’ailleurs n’est il pas ironique

La Mauricie et les « trois soeurs »

En Mauricie, les femmes travaillent main dans la main. La solidarité entre les femmes est remarquable. Dans la foulé de la marche mondiale des femmes qui s’est tenue octobre 2015 où plus de 15000 femmes du Québec se sont rassemblées à Trois-Rivières, la table de concertation du mouvement des femmes

Apprendre de l’hiver, en attendant le temps des sucres

Dans sa biographie, Boucar Diouf, raconte ceci au sujet de son arrivée au Québec pour y poursuivre ses études universitaires : “avant mon départ, j’ai eu une semaine de cours intensifs sur le choc culturel et l’adaptation à la culture québécoise. Par contre, on avait omis de me parler du

Agissons pour le vivre ensemble

La fusillade du 29 janvier dernier, qui a coûté la vie à six citoyens québécois de confession musulmane, a provoqué une véritable onde de choc au Québec et au Canada. Au sentiment de colère et de révolte qui a gagné les Québécois et Québécoises de confession musulmane ont rapidement succédé

Pourquoi n’être pas allé vivre aux États-Unis ?

En guise de présentation je vais vous conter mon parcours migratoire: Le rêveur Je suis né à la fin des années 80 dans une petite ville Française, de province comme dirait les Parisiens. Une ville qui fut le lieu de la première grande bataille de tanks de l'histoire, et qui de ce

Astuce – Démissionner pour mieux immigrer

Il vient un moment où la personne qui veut immigrer doit sortir de sa zone de confort. C’est un moment charnière où il faut lever le nez de ses dossiers d’immigration pour effectuer des gestes concrets. Résilier des abonnements. Clôturer des comptes… et déposer sa démission. Justement, quel est le

Regrettez-vous d’avoir immigré au Canada ? Bilans combinés d’une décennie

Afin de tenter de dresser un tableau aussi juste et utile que possible d’une décennie d’immigration au Québec, j’ai souhaité ne pas me fier uniquement à mon opinion personnelle, potentiellement trop positive et non représentative, puisqu’atypique. En tant que traductrice autonome pouvant travailler n’importe où, il est en effet beaucoup