Curriculum Vitae, CV

L'HÉCATOMBE DES CV...

Écrit par Zogu


N'hésitez pas à faire appel aux organismes d'aide qui peuvent vous aider sur place pour faire votre CV.

Aussi, ne manquez pas la FAQ sur les conditions de travail.

L'hécatombe des CV...

Ecrit par: Zogu

Bonjour à tous!
J'ai été responsable des embauche dans mon équipe de développement informatique (R & D) pendant une partie de 2003 et 2004. Les RH, c'était MOI, et bien malgré moi. Mouain. Maintenant que je quitte cet emploi, je peux vous avouer un détail qui dérangera peut-être:

Les CV que nous avons reçu de France, ou de français établis au Québec, étaient généralement inadéquats.

Dans une proportion d'environ 8/10.

Exemple. Lorsque j'ai posté des offres d'emploi ce mois-ci sur Immigrer.com, j'ai reçu une dizaine de CV... eh bien, il n'y en avait que DEUX qui étaient d'un niveau acceptable, et qui contenaient l'information nécessaire. Les autres, j'en suis chagriné, m'ont fait grimacer.

J'ai donc entrepris d'aider ceux qui veulent faire réviser leur CV avant de l'envoyer au Québec. Pour l'instant je fais cela gratis, mais peut-être y aurait-il une business à développer??? dry.gif

Je ne nommerai pas les 2 personnes qui m'ont envoyé des très bons CV... mais ils vont sûrement se reconnaître car je n'ai pas trop râlé dans mes commentaires! Je crois que l'un d'eux rimait avec "-tof".

Bon, je suppose qu'il y a tout plein d'information sur les CV québécois dans le livre de Laurence, ainsi que dans les sites spécialisés comme Jobboom ou Workopolis. Mais quand même... voici un résumé des erreurs que j'ai vues le plus souvent au cours de ces deux dernières années.

1. Informations personnelles et confidentielles: à éviter!!!
Ne mettez pas votre photographie sur votre CV. Ne mettez pas non plus votre statut marital ("célibataire"), ce n'est pas de la drague quand même! Le responsable RH va lire "célibataire", et il va comprendre que vous désirez vous faire exploiter et travailler 80 heures/semaine! Aussi à éviter: votre âge, votre numéro d'assurance sociale, votre état de santé, vos certificats médicaux, votre religion, le nombre d'enfants, la couleur de votre peau.

2. Informations personnelles mais communicables: pas dans le CV!!!
Les informations suivantes sont communicables: si vous faites partie d'une nation autochtone, d'une Première Nation (ce qui n'est probablement pas votre cas); votre statut d'immigrant accepté ou de résident permanent; votre citoyenneté; votre date d'arrivée. Cependant, il est en général préférable d'inclure ces informations dans la lettre de présentation. Comme ça, si l'information change mais que votre CV est en circulation, il ne comportera pas d'information périmée.

3. Titres professionnels réglementés: attention!
En France, la plupart des diplômés dans un domaine technique reçoivent le titre d'"ingénieur". Au Québec, ce titre est lourdement réglementé. D'ailleurs, il est possible que vous ne puissiez pas faire partie de l'OIQ -- Ordre des Ingénieurs du Québec -- s'il n'y a pas d'équivalent à votre formation technique... bref, plutôt que d'écrire "Ingénieur en mathématiques", peut-être faudrait-il écrire "Mathématicien". D'autres titres sont réglementés; renseignez-vous, et attendez de faire partie de l'ordre professionnel pour les utiliser.

4. Expérience professionnelle pertinente versus imaginaire
Les employeurs québécois posent beaucoup de questions lors des entrevues. La meilleure manière de se brûler est d'affirmer des choses que vous ne pouvez démontrer. Par exemple, un candidat avait écrit "Protocole TCP/IP" dans son CV, dans la section "compétences informatiques". Lors de l'entrevue, je lui ai demandé de décrire ses réalisations professionnelles dans ce domaine. En fait, a-t-il avoué, un prof avait brièvement présenté le protocole en question LORS D'UN COURS à la fac. Bien franchement, je dois dire que l'entrevue s'est terminée moins d'une minute plus tard. Si tu vends de la salade, va falloir que tu présentes la salade lors de l'entrevue!

5. Date d'arrivée.
Évitez de mentionner "Disponibilité immédiate" s'il y a une adresse en Savoie dans votre CV!!! L'employeur montréalais risque d'émettre certains doutes sur l'aspect "immédiat" de votre disponibilité. Plutôt, expliquez dans la lettre de présentation les détails de votre arrivée future au Québec.

6. Longueur du CV
Nous ne sommes pas aux États-Unis. Le modèle le plus populaire de CV au Québec est le modèle sur 2 pages, et non pas le 'resume' américain (qui ne fait qu'une page). Évitez les excès; un CV de 6 pages pour un poste junior risque d'être mal perçu. Un CV de 4 pages pour un poste de directeur est tout à fait normal. En général, le CV devrait être chronologique (on commence par le job le plus récent), mais pour des postes importants il est préférable de rédiger un CV par thèmes.

7. Lettre de présentation: importante!
L'employeur s'attend à ce que la lettre de présentation soit personnalisée. Après tout, si vous l'envoyez à "Monsieur Hugo D.", et que vous commencez la lettre par "Monsieur, Madame", ça ne passera pas! Cette lettre devrait vous aider à faire bonne impression, à clarifier certains points, à établir un suivi de la candidateur. Et non pas à prouver vos compétences en copier-coller!

8. Nombre de CV envoyés, fréquence d'envoi: wow les moteurs!
Une règle qui n'est pas assez souvent respectée: ne pas envoyer plus de 30 CV par semaine. Si vous passez 1-2 heures à préparer votre CV et votre lettre de présentation, puis que vous faites l'envoi, puis que vous appelez le lendemain pour vous assurer que l'employeur a bien reçu le CV, etc. vous ne pourrez gérer plus de 15-30 dossiers à la fois. En plus, ça se SENT quand on reçoit un CV envoyé en masses à des centaines d'employeurs... une espèce de sensation de travail négligé flotte tout autour. Aussi, le CV devrait correspondre au poste convoité. Détail important!

(Je n'ai jamais eu à envoyer plus de 15 CV pour trouver un emploi.)

9. Priorité d'envoi
Gardez les offres les plus intéressantes pour votre deuxième "batch" d'envoi de CV. Comme cela, vous ferez vos grosses bourdes lorsque vous postulerez pour des emplois moins intéressants. Cela évite de se griller au premier envoi de CV pour LE "job de rêve". Au pire, refusez un emploi moins intéressant... c'est bon pour l'ego.

9. Suivi
Une lettre de présentation devrait forcer gentiment la main à votre futur employeur; vous devriez montrer de la force de caractère et donner immédiatement vos disponibilités pour une entrevue. Vous devriez en outre annoncer votre désir de les rappeler pour faire le suivi. Finalement, n'oubliez pas (si tel est le cas) de préciser que des références ou des lettres de recommandation sont disponibles sur demande. Si vous êtes mou et que vous n'avez pas l'air intéressé... quelqu'un d'autre aura le boulot!

10a. Langue
Personne ne sait que vous parlez français. Eh oui. Bienvenue au Canada. Bref, si vous parlez français depuis le berceau, anglais depuis l'âge de 16 ans, et italien depuis l'an dernier... DITES-LE! Les gens multilingues sont très bien vus ici. C'est vraiment un atout considérable. D'ailleurs, il est toujours bon, pour chaque langue maîtrisée, de spécifier votre niveau à l'oral et à l'écrit.

10b. Langue
Votre CV sera en français, sauf si l'offre à laquelle vous répondez était en anglais pour un poste en anglais. C'est simple, non? A l'offre d'emploi postée récemment, j'ai reçu 2 CV strictement en anglais (dans un anglais cassé, d'ailleurs, qui montrait que la personne ne maîtrisait pas cette langue) et ledit CV a pris le chemin du panier.

-----------------------------------

Ecrit par: Redflag

Salut la gang,

Eh bien Zogu t'as encore tapé dans le mille !

Un bon CV et une bonne lettre ne sont pas choses faciles à réaliser. Moi je suis un accro du détail, et je passe de longues heures à peaufiner tout ça.

En ce qui concerne l'envoi massif de CV, non seulement je suis contre, mais je ne peux simplement pas m'investir personnellement dans 50 candidatures : je fais quasiment une lettre pour chaque offre, ou au moins c'est adapté en fonction de l'offre. Pareil pour le CV, j'en ai plein de versions : français/anglais, comme chercheur, comme vendeur, comme spécialiste de ceci ou cela, selon l'offre.

J'étais au chômage récemment, et j'ai envoyé une dizaine de CV, pas plus. Résultat : un a fait mouche, et les autres pistes étaient des vieilles pistes qui se sont réactivées toutes seules, puisqu'on m'a appelé.

Mais voici l'histoire - non pas d'un CV - mais d'une lettre de présentation...

Dernièrement j'ai été embauché par une boîte dans un domaine où j'ai zéro expérience professionnelle, mais où ma formation de base était exigée. Mes chances étaient minces. Pour une offre qui me tenait plus à coeur que les autres, j'avais tenté le tout pour le tout et rédigé une lettre de présentation très agressive, vraiment différente, pour sortir du lot.
Quand en février dernier j'ai eu la boss des Opérations cliniques en entrevue (j'avais déjà passé une entrevue avec la boss du bureau et une chef de projet il y a longtemps), je lui ai demandé : pourquoi m'avoir retenu, moi qui n'ai pas d'expérience ?
La réponse a été très douce à mes oreilles : "Sur les 200 candidatures reçues, une lettre sortait vraiment du lot, la vôtre !"
En même temps, je me suis presque excusé d'avoir fait une telle lettre, que je trouvais franchement gonflée. Mais ça a marché, et aujourd'hui je suis à l'emploi d'une vraie compagnie, performante, jeune, et cool, exactement ce que je voulais !

-----------------------------------------

Ecrit par: phil64qc

Salut,

Le provincial offre aussi des stages et réunions gratuitement pour les immigrants fraîchement débarqués ici. On y apprend la façon de faire un bon CV, comment aborder le marché de l'emploi au Qc, qui appeler, où, ce qu'il ne faut pas faire, pas dire lors de l'entrevue...................etc.
Ces stages comportent une douzaine de personnes qui s'entraident, échangent. Ensuite il y a la recherche d'un futur emploi, directement et sous supervision puis correction des erreurs.
Certains diront que ce n'est pas nécessaire ou pas indispensable mais perso, cela m'a bien servi car il est très facile de passer à coté de la job idéale, à cause d'une simple niaiserie.

-------------------------------

Ecrit par: kabi

Merci Zogu, c'est un des messages de "qualité" que je cherche justement sur le forum.
j'apprécie vivement tes conseils, surtout qu'ils sont gratis

au fait comme tu le sais (comme je t'en ai parlé), le CV et la lettre de présentation comptent énormément dans la réussite de l'embauche car les recruteurs disposent de très peu de temps pour se faire une opinion sur un CV, la valeur du nôtre doit donc leur sauter immédiatement aux yeux et de ce fait on s'interroge sans cesse sur la pertinence de ce que nous écrivons.

personnellement j'ai suivi tellement des cours des profs en gestion de ressources humaines, et fais des recherches sur l'art et la manière de rédiger un CV à travers le net, que j'en ai mal à la tête. y a même des fois ou j'ai pu voir des contradictions dans la façon de rédiger un certain point dans un CV par 2 responsables de différents postes. Bref pour mettre la cerise sur le gateau je me suis adressé au Carrefour Jeunesse Emploi pendant mon 2ième mois, demandant l'aide pour la recherche d'emploi, et avant de m'aider ils m'ont conseillé de commencer par la mise en forme de mon CV à la Québécoise...
parfais.... y a pas de problème, étant conscient de l'importance de cet acte, j'ai accepté... bahh figurez vous qu'on a passé 3 semaines , une demi journée par semaine pour me préparer un CV à la québecoise, la conseillère passait un temps fou sur l'internet pour me faire voir les conseils de cabinets de recrutement sur la valeur d'un bon CV... (bon je dirais pas qu'elle est pas pro, mais je reniflais en elle un manque de pérsuasion , un p'tit qlq chose ... ou peut être qu'elle avait beaucoup affaire uniquement à des nouveaux immigrants avec de CV un peu faible et qui lui répondaient "oui madame" à toutes ces idées... hé là je me vante pas hein ).

le comble c'est que le 3ième rendez-vous elle ne l'a pas honoré... donc en conclusion je n'ai pas été aidé dans recherche d'emploi, euhhh... juste un tout p'tit peu pour la rédaction de mon CV Québécois , inachevé. dry.gif

je crois que le comble des combles c'est que j'ai été appellé par 3 sociétés, en répondant à mon CV à la Maroccaine blink.gif ... mieux encore, la société chez qui je travaille m'a répondu suite à mon CV à la Marocaine ..
bon n'en donnant pas de conclusion égaré mais je crois aussi que étant donné que mon ex-École de gestion ayant une convention avec l'UQAM, mon ex-responsable pédagogique a fait de sorte de l'adapter aux CV nord-américain ... quoique la conseillère s'est contredit dans certains points sur le CV fait par lui... (j'en rigole, car chacun donnais son argument qui est l'opposé tout a fait de l'autre en disant que cela ne ce fait pas ).

une dernière fois de passage elle m'a remis quand même mon CV (à la québecoise) s'excusant du retard et lorsque elle m'a demandé si on passe à l'étape suivante : aide à la recherche d'emploi, j'ai répondu " trop tard Madame, je n'ai pas perdu mon temps,... MON CV a porté ces fruits ... il se peut que si je continue pas avec ces gens là je penserais PEU ETRE à vous demander de m'aider dans ma requête, merci"

ne sous-estimant pas les fais, mais mon Cv à la Québecoise a lui aussi commencé à porter ses fruits :
* réponse de la Royale Banque (plus appellé depuis),
* de la société WALMART (je crois que lors de ma visite au salon de l'emploi j'ai été beaucoup trop persuasif et ils n'avaient pas vraiment jetté un regard profond dans mon CV, c'est pour ça qu'ils m'ont appellé pour une entrevue... attente d'une réponse pour fin de mois ),
* et le plus beau justement ce matin une autre boite viens de me convenir une entrevue pour ce Lundi.

J'essaie à travers mon message de faire savoir que :

* La rédaction d'un CV efficace n'est pas chose aisée. La plupart des gens n'y parviennent pas.
* Un CV doit donner une image claire de nos points forts et de notre adéquation avec le poste. Ceci signifie qu'il faut le personnaliser en fonction du poste auquel nous postulons (comme a dit REdFLAG) et éviter le CV générique " bon pour tous les postes ".
* des fois on se fais embaucher non pas à travers notre CV mais parce que notre contact avec notre futur employeur a démontré que nous somme la personne qu’il recherche .
* Euhhhh… encore un point que j’allais oublié, euhhh c’est quoi … c’est quoi… ahhh ouiii le travail fait par Zogu est pertinent , suivez ses conseils..

Bonne chance à tout le monde, et mille merci Zogu

pas trouvé de réponse, posez votre question dans le forum de discussions



Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès