Propriétaire, pourquoi pas ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Propriétaire, pourquoi pas ?

Propriétaire, pourquoi pas ?

Avant tout désolé, je me fais rare sur le forum, mais avec plein de bonnes raisons 🙂 Ouh, si ça peut m’excuser un peu, je délaisse beaucoup d’autres choses en ce moment. Mon éditeur m’écrit plusieurs fois par semaine parce que mon album BD n’avance plus, j’ai du refusé d’aller dans plusieurs salons pour mon studio, je ne vois presque plus mes amis depuis quelques semaines, et tout ça pour ce qui sera le thème de mon billet du jour, je suis en train de rénover un loft que j’ai acheté !

Les loyers montent, et personnellement ça m’a toujours un peu tanné de savoir que je donnais autant d’argent directement à un propriétaire sans rien mettre de côté. Alors quand j’ai vu que pour la 3ème année consécutive ma proprio nous imposait le max possible en augmentation de loyer, cette fois j’ai dit stop. Tant qu’à payer plus de 800$ dans le beurre, autant commencer à mettre de côté. Et c’est là que j’ai le Québec, c’est tellement plus simple et plus rapide. Quand on a décidé de commencer à regarder le marché, le soir-même avec ma blonde on a été sur tous les sites habituels. Si vous n’avez pas encore commencé à regarder de ce côté, je vous fais un petit résumé des principaux :

– La méthode traditionnelle, les sites avec agents immobiliers, comme notre bon vieux Century en France. Le meilleur selon moi ici, c’est Remax. Beaucoup de choix, les agents sont proactifs, ils essaient de bien comprendre nos besoins et comprennent que si un jour tu achètes de nouveau ou que tu revends, il vaut mieux t’accompagner correctement jusqu’au bout du processus (ils viennent même à la signature chez le notaire, enfin moi ça a été le cas). Y en a d’autres, le choix est gros.
– La méthode alternative : Duproprio.com. Le choix est énorme là aussi, l’originalité, c’est qu’il n’y a pas d’intermédiaire, pas d’agent. Les avantages, c’est que personne ne perd la commission, ni le proprio ni l’acheteur. Le site est super bien fait, très pro, ils donnent tous les outils aux vendeurs pour présenter leur maison au mieux. L’inconvénient ? Le prix est parfois trop haut. C’est normal, si un agent vous dit que votre maison vaut 200 000 mais que vous pensez vous pouvoir en tirer davantage, autant s’essayer. Sur leur site il y a pas mal tout ce qu’il faut pour vous faire une tête. Des comparatifs pour voir combien le même style de maison dans le même style de quartier s’est vendu, une simulation de ce que ça vous coutera en hypothèque, etc.
– Troisième méthode, les petites annonces. LesPac, Kijiji, on ne sait jamais. Évidemment moins professionnel, moins bien présenté, souvent peu de photos, mais autant vérifier.

N’hésitez pas à aller faire plein de visites pour avoir des comparatifs. Avec ma blonde on souhaitait un loft, en centre ville, proche de Saint Roch, avec assez de potentiel pour pouvoir faire des travaux et revendre plus cher dans quelques années. Premièrement parce qu’on avait pas les moyens d’acheter du “fini”, deuxièmement parce qu’elle fait du design d’intérieur, que je me débrouille dans les travaux, et troisièmement pour maximiser notre investissement. On a donc été visiter des lofts qui correspondaient à nos attentes mais entièrement refaits et décorés, et on s’en est servi comme comparatif pour un autre loft qui lui était complètement vide, avec juste du béton et tout à faire. Si vous montrez que vous connaissez bien le marché et que vous n’êtes pas trop pressés, vous avez plus la certitude d’acheter au bon prix, n’hésitez pas à négocier donc si vous sentez que vous êtes dans votre droit (pas juste pour faire descendre si le prix est déjà bas 🙂 ).

Après ça, tout va assez vite, quand vous signez la pré-vente, il y a un délai de quelques semaines pour que d’un bord ou l’autre vous puissiez vous rétracter, et si ce n’est pas le cas, vous passez devant le notaire qui coute beaucoup, beaaaaucoup moins cher qu’en France.

Ça peut vous paraitre rapide de penser à acheter quelque chose, mais si vous avez une mise de fond et que vous aimez bricoler, ça peut être très intéressant. Avec mon loft, je paye moins par mois que je payais pour mon loyer, et je mets de côté un petit peu à chaque versement.

Soulman

Arrivé en mars 2007 à Montréal, Soulman a très vite posé ses valises à Québec, moins de 4 mois plus tard. Auteur BD édité en Europe, un studio lui a laissé la chance d’entrer dans le monde du jeu vidéo et de l’animation en tant qu’illustrateur. Il est devenu par la suite directeur du département artistique. Voici ces billets culturels et sur la ville de Québec.

http://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada