Devenir canadien, une obsession - Immigrer.com
lundi , 20 mai 2024
Accueil Blogs Devenir canadien, une obsession
Blogs

Devenir canadien, une obsession

0
3.7
(3)

Depuis mon arrivée au Canada il y a déjà quelques années, j’ai un statut de résident permanent comme tous les immigrants. Mais depuis mon installation je suis obsédé par l’idée de devenir canadien, c’est à dire me fondre à la population et être considéré comme un citoyen à part entière. Mais au fil des années, j’ai fini par me rendre compte que je serais toujours le Français de service, et surtout, j’ai attaché moins d’importance au fait d’être canadien puisque je jouis de tous les avantages de ce pays, sauf du droit de vote.

Et puis un jour, je me suis dit que pour 200$ je pourrais avoir la nationalité canadienne et l’assurance de pouvoir y rester jusqu’à la fin de mes jours si je le désire. J’ai envoyé la somme et 3 mois plus tard j’ai reçu une enveloppe contenant le manuel de préparation à l’examen, ce qu’il faut savoir sur l’histoire et la géographie de ce nouveau pays. Rien d’affolant pour celui ou celle qui s’intéresse un minimum à ce qui se passe ici.

Le jour de la convocation à Immigration Canada rue St-Jacques à Montréal, je suis entré dans une grande pièce où une centaine de personnes se trouvaient déjà. Nous avons tous passé un examen de connaissances de 30 minutes. Je pense avoir mis 7 minutes, relecture comprise, à le compléter, d’autres ont eu plus de difficultés, notamment dû aux difficultés linguistiques. Puis à la fin de l’examen, les responsables font une correction sur le champ et une quinzaine de personnes sont invitées à sortir de la salle. On comprend alors que ce sont les recalés, ceux qui ne poursuivront pas avec la cérémonie officielle.

Nous sommes donc restées 60 personnes de 29 pays différents. Nous sommes entrées dans une autre pièce pour la cérémonie de remise des certificats de citoyenneté. L’émotion gagne beaucoup d’entre-nous, tant d’années et d’effort aboutissent ici. Certains ont bravé la guerre ou d’autres désastres avant d’arriver ici. Une photo de sa Majesté Elizabeth II nous rappelle qu’il va falloir jurer de la servir pour recevoir ce précieux papier.

La juge en charge de la cérémonie adopte un ton à la fois officiel et chaleureux, en prenant soin de citer tous les pays d’origine des personnes présentes. Elle nous rappelle les fondements de la société canadienne, sa liberté d’expression et le libre choix des pratiques religieuses. Elle va même jusqu’à nous rappeler que le Canada est le pays le plus respecté par les autres pays, comme si elle avait encore besoin de nous convaincre.. Et pour conclure, elle ajoute, en nous félicitant, que la difficulté d’obtenir cette citoyenneté réside dans l’épreuve même de l’immigration, c’est à dire être capable de repartir à zéro et réussir dans une nouvelle peau. Une renaissance en quelque sorte. Je suis entré dans cette salle résident permanent et j’en suis ressorti canadien.

Laurent

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 3.7 / 5. nombres de votes: 3

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurent Gigon

Cofondateur du site Immigrer.com

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

3 choses que j’aurais aimé savoir sur l’emploi au Québec

0 (0) Dans deux ans, je vais avoir 20 ans d’expérience québécoise. En...

Ce que j’aurais aimé savoir sur l’hiver à Montréal ?

0 (0) Avant de venir au Québec, je me posais la question :...

D’immigrante à responsable de l’attraction de travailleurs internationaux

0 (0) En juin 2010, je quittais la France avec mon mari...

Mieux comprendre les taxes au Québec

0 (0) Introduction pratico- pratique : Pour des raisons de commodité, l’utilisation...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com