À Montréal, le français n’est qu’une illusion pour travailler. - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > À Montréal, le français n’est qu’une illusion pour travailler.

À Montréal, le français n’est qu’une illusion pour travailler.

De Too-Man22

Bonjour,

J’ai choisi ce sujet, afin de partager avec vous mon quotidien, mon expérience et la réalité du marché de travail après presque 3 mois à Montréal.

Certes je ne suis ni le premier, ni le dernier à avoir soulever cette contrainte relative à ceux qui maitrisent uniquement le français, mais de faire de son mieux rien que pour intégrer le marché de travail et ainsi se dissoudre dans la société Québécoise pour une meilleure intégration socioéconomique, ceci exige un minimum requis en anglais.

Après les ateliers effectués pour la recherche d’emploi « comment faire son CV, et sa lettre de présentation …. » on y va sur terrain pour pratiquer ce qu’on a appris !!!!

Résultat : un nombre inquantifiable d’entretiens téléphoniques, d’entrevues avec les employeurs, appels téléphoniques, porte à porte…etc, toutes mes tentatives ont été vaines, ma candidature est rejetée pour un seul motif «…dommage vous avez une très belle expérience vous répondez à toutes les exigences mais votre ANGLAIS est très faible, il va falloir l’améliorer et revenez nous voir » …..C’est le KO pour quelqu’un qui vient de faire plus de 7000 KM avec son épouse et un bébé afin de réaliser ses rêves et offrir à sa famille une vie meilleure.

Conclusion, mon défaut est diagnostiqué à temps, j’ai mis un trait sur l’emploi de mes rêves en ce moment, et plus jamais postuler pour écouter la même chose car à un certain moment on se sent ridicule de ne pas pratiquer une langue sachant qu’on est en Amérique du nord, mais je me dis aussi que j’ai choisi le Québec pour sa francophonie, mais le français n’est utile finalement que chez le dépanneur du coin !

Bref, je me suis inscris dans une école de langue anglaise pour une durée de 6 mois à temps plein et on verra par la suite ce que ça donnera, entre temps je reste positif, et compétitif jusqu’au bout au lieu de sombré au milieu de la gouffre et pleurer son sort,et si je trouve un boulot a temps partiel je ne dirais pas non même alimentaire je l’accepte, au moins ça va me permettre de passer les fêtes de la fin d’année et pouvoir offrir des cadeaux a ma femme et à mon petit……si des opportunités d’emploi sont offerts je suis dispo chaque jour à partir de 14h 🙂

Après tout rien ne vient facilement en 3 mois seulement.

Conseil pour les futurs immigrant qui veulent s’installer à Montréal : apprenez l’anglais avant de venir ceci vous évitera de perdre du temps le niveau souhaité est de 8/10.

A la revoyure.

Too-Man22, immigrant algérien

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada