Grosse déception du Québec - Immigrer.com
lundi , 24 juin 2024
Accueil Actualité Grosse déception du Québec
ActualitéBilans

Grosse déception du Québec

20
4.2
(69)

Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon expatriation au Québec en tant que Française.

Cela fait 5 ans que je suis au Québec et je suis obligée de me rendre compte que je suis en dépression depuis plusieurs années. Je vis dans la ville de Québec.

Je suis tellement malheureuse ici, je ne rêve que de partir.

J’ai vécu tellement de choses difficiles ici. J’avais envie de m’intégrer vraiment, mais les Québécois sont tellement fermés. Ce sont des personnes pour la plupart gentilles d’apparence, mais elles sont très racistes et xénophobes.

Je me suis totalement fermée à force de subir leur comportement et leur grande indifférence.

J’ai subi du harcèlement moral au travail, ils n’ont aucune empathie.

J’ai beaucoup voyagé et je n’ai jamais rencontré des personnes aussi fermées et amères que les Québécois.

J’ai aujourd’hui ma résidence permanente, mais je regrette ce temps perdu, je ne veux plus vivre ici. J’ai l’impression que tout est sans saveur. Beaucoup d’immigrés que j’ai croisés font le même constat, ils ne sont pas heureux ici ! Ils restent pour l’argent, mais beaucoup se sentent mal et sont rejetés par les Québécois.

L’argent ne fait pas le bonheur et je ne peux plus supporter cette province sans culture, ces paysages plats, la nourriture immonde.

Je sais que mon témoignage est négatif, mais j’avais besoin de me confier sur mon malaise ici au Québec.

J’espère partir bientôt et pouvoir me sentir mieux.

Quand tu entends que tu viens pour voler leur travail, que tu dois supporter des remarques sur les Français, et que tu seras toujours considéré comme immigrée, c’est compliqué de se sentir bien ici.

Je travaille dans la santé et la situation est catastrophique ! Dans de nombreux CHSLD ou hôpitaux, ce sont les immigrés qui tiennent à bout de bras leur système de santé.

D’après le récit de Sonina publié sur le forum de discussions.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 4.2 / 5. nombres de votes: 69

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Message du jour

Les Messages du Jour sont des bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants, partagés sur le forum de discussions de la communauté d'Immigrer.com. Nous tenons à souligner que les opinions exprimées dans ces témoignages sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles d'Immigrer.com. Chaque expérience étant unique et personnelle, il est important pour nous de partager ces témoignages afin de donner un aperçu des différentes perspectives et vécus. Toutefois, nous tenons à rappeler que ces témoignages ne sont pas des éléments factuels, mais plutôt des histoires personnelles.

20 commentaires

  • Bonjour ! Québécoise j’ai vécu plusieurs endroit en Europe et franchement c’est pareil partout les gens aiment pas les étrangers.. voilà ! Cherche pas.. tu perds ton temps déjà quitte la ville de Québec les gens … ouf !!! ville administrative.. j’ai habité 15 ans en suisse même choses les gens fermés antipathique..ça prends des années avant de se lier d’amitiés avec des gens .. et l’Amérique il faut pas rêver le coût de la vie à exploser depuis le covid la nourriture , les loyers .. c’est plus eldorado… les français qui sont arrivés début 90 étaient les meilleurs années .. mais le covid a tout changé les gens galère partout dans le monde et ça rends les gens frustrés et instables .. si tu aimes pas et bien quitte change ta vie nous avons qu’une vie à vivre !!

    • “les gens aiment pas les étrangers….” vrai sauf pour les personnes hautement qualifiées.
      Arriver seul au Canada sans diplômes solides ni expériences de travail en demande et/ou sans emploi garanti au préalable est un échec de près de 80 %.

  • Pauvre petit. Oui nous sommes des immigrés . Il faut l’accepter, nous le serons toujours.

    J’aurais toujours un accent Français. Même dans 20 ans.

    À notre arrivée tous nos amis étaient des immigrés. Après quelques années, nous avons maintenant des amis Québécois. Ils ne sont ni raciste, ni fermé. Ils ont juste leurs groupe d’ami qui évolue lentement.

    C’est comme ça partout dans le monde.

    Il y a aussi des idiots, comme partout dans le monde aussi .

    Rentrez chez vous . Avec cette attitude vous ne vous intégrerez jamais nulle part . La vie n’est pas un film de Disney

  • Bonjour Sonima,
    Je vis au Canada depuis plus de 20 ans.
    J’ai vécu en Ontario au départ puis au Québec.
    J’ai fait la région d’Ottawa, Gatineau, Montréal, Brossard puis Québec City.

    C’est vrai que les québécois-es sont curieusement très joviale d’approche, mais difficile d’accéder à leur cercle d’ami-e-s. J’ai fait de la colocation et j’ai pu lier des liens avec des gens d’ici. Quand on vit ensemble on apprend à se connaitre. On a bcp rit et partager, elle fait parti de mon cercle, certes petit d’amis locaux.
    Ceux qui n’ont pas voyagé ou sont curieux d’échanger, eh bien oui ceux-là ne veulent rien savoir. C’est un peu comme partout.
    Après des échecs en amour avec des locaux, j’ai trouvé un français, drôle n’est-ce-pas ? Mais si ni l’un ni l’autre n’avait pas immigrer ici, on ne se serait jamais connu. Pour lui et moi aucune envie de rentrer en France, vu l’ambiance politique et générale ça ne nous enchante guère.

    Je suis désolée pour vous que votre installation ce soit mal passée.
    J’ai vécu une période de doute comme vous il y a quelques années. J’ai relevé la tête. J’ai trouvé des loisirs qui me passionnaient. Mais c’est sur que ça comble mais ne rempli pas totalement.
    J’ai été chanceuse de rencontrer ma moitiée après une période de vide sentimental.

    Courage à vous et si vous sentez que vous devez rentrer faites le.

  • Votre commentaire sur les paysages plats m a bien fait rire. Vous êtes sur d habitez à Québec !!!si cela fait 6 ans que vous habitez à Québec et que vous n avez pas remarqué les montagnes qui entoure la ville, je me pose de sérieuses questions

  • Je pense que Sonina se retrouve dans la situation des plusieurs français qui viennent au Québec avec l’idée en tête qu’ils sont des expatriés et non des immigrés comme ils le font en allant en Afrique, au moment où vous êtes des immigrés comme tous les autres immigrés. Vous n’avez pas d’avantages ni la priorité que les autres immigrés, vous devez vous obligés aux lois des immigrés comme tout le monde, vous n’êtes pas non plus supérieurs aux Québécois. Je vis au Québec depuis plus de 7 ans et je travaille dans un environnement très international avec beaucoup des nationalités français et Québécois y compris, c’es vrai que les Québécois sont souvent fermés cependant, je me suis fais beaucoup d’amis Québécois. Ils sont ouverts quand vous vous intégrer à leur société et vous respectez leur culture, ce que beaucoup des français ne font pas. Beaucoup des français ont la mentalité du colonisateur, si les africains acceptent souvent ce type de comportement malheureusement ce n’est pas le cas des Québécois, ce qui poussent les français à se sentir rejeter et dire comme quoi les Québécois sont fermés. Et aussi, souvent les français restent fermés dans leur petit groupe entre-eux et ne n’aiment pas avoir des amis des autres nationalités!! Expérience personnelle.
    Pour votre information Sonina, vous êtes une étrangère ici et ça sera ainsi même si vous avez la nationalité Canadienne, essaye plutôt de vous intégrer. C’est exactement ce que les africains ou autres immigrants ressentent chez vous en France!

  • J ai vécu 21 ans au Québec, Montréal précisément ( Québec reste une ville plutôt administratif et gouvernance) pour moi !
    Je suis retournée en France il y a 3 ans pour la mer et le soleil ☀️ précisement au bord de la Méditerranée ( mes parents sont arrivés d Algérie en bateau pour éviter la guerre d indépendance. Je leurs en remercie encore aujourd’hui 🙏 sans eux je serais pas ici aujourd’hui. Ils m’ont appris la résilience et le courage .je suis partie avec mon mari et un p’tit bout de chou est née de cette union. Nous avons vécu heureux et parfois des différents types de difficultés rencontrées mais nous avons jamais lâché. Le Québec ne se laisse pas approché si facilement au premier abord. C est un climat un peu bizarre et bipolaire 😉. Une fois que tu t’est acclimaté et habillé en mode Antarctique,vamos travailler comme tout le monde . Mais désillusion 🤨 tu passe par la case départ et tu dois passer des tests pour accéder a des formations . Parce que sinon ta job? Tu vas remplacer tout les bouche trou des employés en maladie et tant mieux si tu est embauché en attendant de passer ses foutus testes. Monnaie monnaies $$$ Je reconnais que les Québécois ne se laisse pas si facilement approché et accessible. Ça demande du temps. Je reconnais que certains québécois prône l indépendance et ont une opinion assez fermé, sur les étrangers. Je l est vécu ( expérience.il y a du racisme comme partout et j ai été témoin. Mais ce n est pas représentatif des Québécois.

  • Je suis arrivée de France il y a maintenant 20 ans, je travaille dans la santé. Et oui, en effet les premières années ont été difficile, à cause de certaines personnes ignorante et pleine de préjugée. Mais, on c’est battu contre eux, pas physiquement mais en parole. À chaque plaisanterie déplacé, j’en faisais une. Ils ne la trouvé pas drôle. Je leur ai demandé d’après eux qu’elle était mon ressentie? À présent, mes 3 enfants, mon mari et moi -même, ne regrettons pas notre décision d’avoir quittée la France. Au travail, j’y vais avec plaisirs et s’il manque du monde ont se serre les coudes et on s’entraide, je suis ASI clinicienne en CHSLD, faut juste qu’on prenne notre place sans pour autant vouloir leur imposer notre cultures, on ris de nos différence de langage et s’en ai devenue une plaisanterie. Je dirais enfin, qu’il ne faut pas mettre tous les Québécois dans le même sac, car il y a des géants stupide partout au monde. Nous sommes les immigrants, à nous de nous adapter sans oublier notre identité.

  • Je partage tout à fait le ressenti de Sonina, et surement de milliers d’autres. Ici depuis 2016, je trouve que c de pire en pire. Entre le coût de la vie qui explose, la bouffe insipide et hors de prix, c compliqué. Je suis en région (Mauricie) et oui les Québécois sont racistes! Surtout envers les Français. Jaloux qu’on soit meilleurs alors ils vous maintiennent en bas…en Mauricie l’emploi est catastrophique. Nous sommes une famille et on songe vraiment à repartir. Notre fils ainé achève sa première année de cégep. Notre 2e est en première année de secondaire. Eux veulent rester mais moi je me pose la question. Ds un an le grand ira étudier à l’université Laval à Québec et on se dit soit on part ds la ville de Québec, une plus grande ville seta peut être mieux (mais apparemment non), soit on rentre en Europe. Car en plus d’un système de santé aberrant, finalement tout est une aberration: on paye tt plus cher que n’importe où ds le monde! Mm acheter un bouquin relève du délire! Les voitures, la bouffe etc… En plus de manger des fruits ou légumes sans goût, et 0 diversité…bref, je fais avec et j’adore ce que je fais comme boulot mais est ce que se sera suffisant…on verra… Mais en tt cas clairement qu’il est difficile de vivre ici. La superficialité des gens c qq chose…qd on est des méditerranéens au sang chaud et aux relations entières et sincères, on ne récolte ici que désillusions…

    • De tels propos ‘on est meilleurs que les Québécois’, comment vous voulez qu’ils vous acceptent avec ce sentiment de supériorité? Vous êtes ici chez eux… si vous pensez être supérieurs, pourquoi n’êtes pas restés dans votre pays qui est sois disant meilleur?

  • Le récit de Sonina n’est pas vraiment négatif. Il reflète beaucoup de vérités. Ce qu’elle dit n’est pas loin d’une certaine vérité surtout dans la ville de Québec. Je connais des Québécois qui ont vécu des expériences semblables et sont revenus à Montréal. Personnellement il devrait y avoir un groupe de soutien pour les français et autres immigrants afin de relativiser et mettre en perspective les choses. Personnellement même si la culture me manque souvent, j’ai appris à aller vers les choses qui m’intéressent. Je vais même aux USA pour mes formations. Il y a des choses très positives ici qu’on aurait jamais en France. C’est que nous sommes nombreux à ne pas vouloir aller en région à cause de ces gens qui n’ont jamais quitté le Québec at qui ont peur de l’étranger. Malheureusement la bêtise n’a pas de frontière.

  • Bonjour
    Je partage en partie ton constat, je suis ici depuis 4 ans et oui la fermeture d esprit des Québécois est majoritairement partagé par la majorité des étrangers quoiqu en diront les commentaires suivants. Apparemment ce qui n’ a pas aidé non plus est le COVID ici, bien que ts les pays l ont eu, les relations sociales s en sont trouvés encore plus affectées. Je n avais jamais lu de choses comme ça qd j ai décidé de m expatrier ici mais les langues ce délient de plus en plus je trouve. J ai réellement appris ce qu était l immigration, soit tu t adaptes, soit tu pars car oui le choses sont plus figées ici

  • J’ai l’impression qu’elle a vécu une mauvaise expérience. Ce n’est pas une image exacte du Québec. Les Québécois ne sont ni racistes ni xénophobes; et la nature est magnifique.

  • Toutes les raisons sont bonnes pour aimer ou pas le Québec.
    En 48 ans ici, j’ai vu des tonnes de personnes venir, repartir, revenir, quitter définitivement; quelques-unes aussi qui ont fait du Québec leur pays pour toujours.
    C’est vrai que les choses ne sont plus comme avant. Chaque personne est unique et réagit différemment face aux embuches et challenges de la vie.

    Partout, il y a des avantages et des inconvénients. Sortir de sa zone de confort n’aide pas à résoudre ses problèmes personnels. Savoir se remettre en question est un exercice difficile et n’est pas à la portée de tout le monde.
    Ceci dit, il y a encore 9 autres provinces et 3 autres territoires dans le pays….
    Et puis, la France ce n’est pas si mal quand même, surtout que de gros changements se pointent le nez aux prochaines élections…;)

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Fin du « tour du poteau » pour certains temporaires

    5 (1) Le gouvernement canadien a annoncé que les ressortissants étrangers ne...

    L’acteur canadien Donald Sutherland est mort

    5 (23) L’acteur canadien Donald Sutherland, né à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, est...

    Montréal : Top 10 mondial et meilleure en Amérique du Nord pour les étudiants

    0 (0) Montréal a été reconnue comme l’une des meilleures villes étudiantes...

    Plus de 597 000 immigrants temporaires au Québec

    5 (1) Le Québec connaît une augmentation notable du nombre d’immigrants temporaires,...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com