Une nouvelle citoyenne canadienne. Bilan de 5 années québécoises. - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Une nouvelle citoyenne canadienne. Bilan de 5 années québécoises.

Une nouvelle citoyenne canadienne. Bilan de 5 années québécoises.

De Ebsline

Et voilà c’est fait me voici citoyenne canadienne depuis la fin de la matinée.

Un projet devenu réalité :
Agée de 52 ans en 2004, je me lançai dans un projet un peu fou : immigrer au Québec !!!!
Je me suis donc envolée en Mai 2004 pour passer une année au Québec, j’avais en poche une autorisation d’année sabbatique de mon boulot, un peu d’argent personnel, l’adresse d’un ami québécois, un rêve inoui dans le coeur, mais aussi les pieds bien sur terre….
Au cas ou j’avais emporté avec moi tous les papiers nécessaire pour faire une demande de CSQ depuis le Quebec si cette vie me plaisait vraiment.

Première douche froide ohmy.gif : au passage des douanes l’agent m’accorde un séjour de 6 mois au lieu des 12 souhaités (j’avais espéré qu’ayant mon autorisation d’année sabbatique il me donne un peu plus… que neni… mais il m’a quand même dit qu’il mettrait dans mon dossier un avis favorable si je demandais une prorogation de séjour).

Conquise par le pays qui m’accueillait, fin mai 2004 je lançais, depuis le Québec, la demande de CSQ. Pendant cette année 2004 j’ai beaucoup prospecté pour un emploi futur recherchant le domaine administratif de l’enseignement. Prof en France durant une 20taine d’années mais sans Capes ni Agreg il fallait que je refasse 4 ans d’études au Québec, je n’en ai pas eu le courage.

Août 2004 je demande ma prorogation de séjour touristique de 5 mois par sécurité, elle m’est accordée fin octobre 2004.

Novembre 2004 je reçois enfin le CSQ précieux sésame, non sans difficulté. En effet n’ayant pas le nombre de points requis, je suis convoquée à Paris pour une entrevue, il a fallu que je bataille dur pour me vendre et vendre mon projet. Heureusement j’avais une presque promesse d’embauche, cela s’est avéré décisif.

Le CSQ en poche je déposais dans la demie heure suivante le dossier fédéral à l’ambassade du Canada à Paris puis retour au Québec.

Janvier 2005 les IVMS visite médicale passée sans problème au Québec.
Mars 2005 la brune retour alors en France pour annoncer à mon boulot que je ne revenais pas.
Mai 2005 premier pas en tant que RP sur le sol canadien.
Août 2005 embauche dans une école primaire en tant que agente. administrative attachée à la direction de l’école.
Décembre 2007 ayant les 1095 jours de présence québécoise requis pour la demande de citoyenneté, j’ai donc lancé la procédure… qui a aboutit finalement ce 15 juillet 2009 par la cérémonie de citoyenneté. Le fait d’avoir plus de 54 ans m’a donc dispensé de l’examen.

Voilà pour ce qui est du résumé rapide de mon cheminement de rêve.

Aujourd’hui mon ami québécois est devenu mon conjoint de fait et nous habitons sous le même toit dans une charmante petite maison en Montérégie.
Je suis toujours dans mon école primaire comme adjointe administrative à la direction, maintenant en poste permanent car jusqu’en 2008 j’étais avec un statut de mise à pied temporaire ce qui voulait dire chômage pendant la période estivale. Mes 4 années d’ancienneté me donnent droit à 3 semaines de vacances en été et 2 semaines en hiver.

La boucle est maintenant refermée, ma vie de citoyenne canadienne commence. J’ai encore beaucoup de choses à découvrir, ce ne fut pas rose tous les jours car bien que française, je me suis prise pas mal de claques en pleine figure dues au choc culturel. Dans ces cas là, on avale sa salive, on serre les dents et on regarde droit devant…car au bout du tunnel il y a toujours la lumière pour qui sait être patient et optimiste…

Je n’envisage pas de rentrer en France… ma vie est ici au Québec et pour mon cas l’herbe y est assez verte à mon goût.

Quand je repense à la manière dont je m’y suis prise je crois que je re-procèderai de la même manière (prendre une année sabbatique et partir en touriste). Car oui quand on a un certain âge wink.gif on a ses petites manies et l’intégration est plus difficile mais d’un autre côté le poids de la famille est moins présent, les espèces sonnantes et trébuchantes plus nombreuses… et puis on a quand même un peu plus de bouteille et dans les difficultés on relativise plus et dramatise moins…

Bonne continuation à tout le monde et encore merci au forum pour tout ce qu’il m’a apporté, je continuerai à aider les uns et les autres dans la mesure des questions posées.

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
Haut

Bienvenue au Canada