Le temps des fêtes - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Le temps des fêtes

Le temps des fêtes

Chronique de circonstance puisque Noël, c’est à la fin de semaine ! J’avais donc envie de terminer ma dernière chronique de 2010 en parlant de mes découvertes québécoises sous un angle des fêtes. J’ai eu la chance, en arrivant au Québec, d’être plongée tout de suite dans la culture québécoise puisque je sortais avec Québécois. Je crois d’ailleurs que c’est la raison pour laquelle je suis tant attachée au Québec : j’ai eu un super « guide » qui m’a fait découvrir le Québec et ses valeurs en dehors des clichés usés.

Au niveau culinaire, je suis tombée en amour avec deux mets : la sauce aux canneberges que l’on déguste avec la traditionnelle dinde et la tourtière du Lac. Je passe Noël en France cette année et j’ai pourtant décidé de cuisiner une tourtière à ma famille, c’est dire combien je ne peux plus me passer d’un Noël sans tourtière ! Personnellement, je trouve que si vous avez quelque chose à découvrir au niveau culinaire, en plus de la traditionnelle poutine, c’est bien ça ! En ce qui concerne le dessert, je ne pense pas que le pouding chômeur soit typiquement un dessert du temps des fêtes mais pour moi, ça l’est. Bien plus que la bûche d’ailleurs, que je n’ai jamais réellement aimé.

Ce que j’apprécie beaucoup aussi pendant le temps des fêtes, c’est le traditionnel Ciné-Cadeau de Télé-Québec où l’on peut s’émerveiller chaque jour pendant presque un mois devant des classiques tels que les Astérix et Obélix, Tintin, Lucky Luke et Garfield, en autres. Et tant qu’à rester devant la télé : il y a deux films québécois que je me dois de regarder pendant les fêtes : La guerre des tuques et le Sapin a des boules.

Si on passe du côté musique, et si on veut élimer les calories de la tourtière ou du pouding chômeur, je vous conseille de vous essayer au rigodon sur de la musique traditionnelle : Mes Aïeux bien sûr (je vous ai déjà dit que j’adore ce groupe et que je veux me marier avec Stéphane Archambault ? Ben voilà, c’est fait !) mais aussi La Bottine Souriante que j’ai découvert il y a deux ans. Cette chanson me donne envie de danser dès que je l’entends.

Évidemment, Noël, c’est aussi universel alors les cadeaux, l’alcool, les soupers enflammés, le sapin, tout ça, c’est pareil ici ! Mais si on a de la chance, il peut neiger le 24 au soir et le lendemain, on peut commencer la journée en faisant un beau bonhomme de neige avec ses enfants ! C’est ce qui m’a toujours manqué quand j’étais petite, je voulais de la neige à Noël parce qu’il faut bien se le dire, on peut chialer le reste de l’année contre la neige, mais à Noël, elle est indispensable ! Je vous souhaite donc un merveilleux Noël en France ou au Québec, profitez bien de vos vacances et rendez-vous l’année prochaine !

Haut

Bienvenue au Canada