Technicien en Batiment en France, c'est quoi au Québec ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Technicien en Batiment en France, c’est quoi au Québec ?

Technicien en Batiment en France, c’est quoi au Québec ?

De ycherif6

Bjr et merci a toute contribution
je suis technicien en bâtiment et je ne me retrouve pas concernant
l’équivalence de mon diplôme au Québec ainsi sous qu’elle ordre professionnelle ma classification

———

De pigkiller

ça fait quoi dans la vie un technicien en batiment?? parce que c’est vraiment vague en fait…

———

De Equinox

ça fait quoi dans la vie un technicien en batiment?? parce que c’est vraiment vague en fait…

Maçon ?

———

De pninon

Bonjour,

L’équivalence au Québec est un D.E.P Technicien en bâtiment (élaboration de plans sur AUTOCAD principalement)
Ma fille termine au mois de mai ses 2 années de formation à Québec.
Je vous conseille de procéder à une demande d’équivalence de vos diplômes.
Côté travail c’est une profession en demande.

Bonne préparation.

Pierre.

———

De ycherif6

merci pierre
moi c’est le suivi et contrôle des chantiers ,estimateur,autocad
si c’est pas trop demander la procédure de demander l’équivalence

———

De pninon

Bonjour,

Voici quelques infos. Il faut bien se renseigner pour les diplômes obtenus hors de France.

L’évaluation comparative est un service dispensé par le MICC, Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles.
Il s’appelle Centre d’expertise sur les formations acquises hors Québec.
Il se situe :
255 boulevard Crémazie Est
Bureau 8.01
Montréal, Québec, H2M 1M2
Téléphone : 514-864-9191
Courriel : [email protected]

Créé en 1971, ce service est un des plus anciens au Canada. Depuis 1997, il cadre ses principes d’évaluation sur le modèle général établi par La Convention sur la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur dans la région européenne (Lisbonne, Conseil de l’Europe, UNESCO) dont le Canada est signataire.

Le principe de l’évaluation comparative est d’être objectif et équitable. La comparaison générale entre deux systèmes éducatifs nécessite d’établir une correspondance entre les études et les diplômes québécois et ceux des systèmes éducatifs hors Québec.

Les analystes du MICC sont ainsi chargés d’évaluer les diplômes étrangers selon les différents systèmes et les différentes époques. Pour ce faire, ils disposent de plusieurs outils de travail : une documentation alimentée depuis plus de trente ans et classée par pays, un réseau international d’informations, une banque de données importante qui garde en mémoire les évaluations passées. La documentation est en constante évolution car les systèmes éducatifs connaissent régulièrement des réformes.

Le travail fonctionne en étapes : dans un premier temps, l’analyste vérifie l’authenticité des documents scolaires délivrés et il procède à la reconnaissance de l’établissement scolaire fréquenté, dans un deuxième temps, il procède à son travail de comparaison : il consulte les dossiers d’information, regarde la place que tiennent les études dans le système éducatif d’origine, interroge les avis divers de spécialistes, puis il établit une comparaison avec les diplômes québécois.

Procédure

Une demande d’évaluation comparative de diplômes nécessite plusieurs documents.
Outre le formulaire de demande dûment rempli en anglais ou en français, le titulaire doit joindre une pièce d’identité hors permis de conduire, carte d’assurance maladie et carte de crédit.
Les documents scolaires (diplômes, relevés de notes) que vous fournissez pour être évalué doivent être des originaux, ou bien des copies certifiées conformes par l’établissement fréquenté ou par les instances gouvernementales responsables de la formation reçue.
Conseil : Pour plus de sécurité et de rapidité, il est préférable de présenter sa demande en personne auprès du bureau compétent au MICC.

Important : Tous les documents à joindre à une demande d’évaluation comparative s’ils ne sont ni en français ni en anglais doivent être traduits. La traduction doit être faite par un traducteur agréé de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ)

Le coût total pour une demande est de 105 CAD et ce, quelque soit le nombre de diplômes évalués. Le délai de réponse est de 45 jours ouvrables à condition que toutes les procédures aient bien été respectées. A savoir que les frais de traitement ont bien été payés, les documents nécessaires ont bien été reçus et il ne nécessite aucune réception de renseignement supplémentaire venant de l’extérieur pour traiter la demande.

A savoir : La demande est prioritaire si elle est nécessaire pour l’obtention d’un emploi. Une lettre de l’employeur potentiel exprimant sa volonté d’évaluer le salarié est alors jointe à la demande.

I
ntérêt et limites

L’évaluation comparative des diplômes peut se révéler utile :

pour une recherche d’emploi
pour la poursuite des études,
pour l’admission dans certains secteurs professionnels
pour l’obtention de certaines aides financières

Elle est même obligatoire dans certaines circonstances :

pour enseigner au Québec
pour travailler dans la fonction publique
pour la demande d’une bourse d’études supérieures

L’évaluation comparative a aussi ses limites :

L’évaluation rendue par le MICC n’a pas valeur de diplôme, il s’agit d’un avis d’expert qui n’a qu’une portée indicative. Elle n’a pas juridiquement de valeur contraignante.

– L’évaluation n’engage pas les établissements scolaires ni les ordres professionnels.
– L’évaluation ne procède pas à l’évaluation des acquis et compétences scolaires et extrascolaires de l’intéressé.
– L’évaluation ne porte pas sur la qualité de l’établissement ni sur sa réputation dans le pays d’origine. Il ne prend pas en compte les enseignements dispensés, méthodes et contenus.

———

De ycherif6

Trés ému pour cet effort qui nécessite temps et travail
c’est vraiment bien expliqué ,pour moi c’était dans le but de procéder a une recherche d’offre
d’emploi pour consolider mon dossier de demande d’immigration mais d’après ce que j’ai compris
que c’est pas faisable hors du Québec merci beaucoup.

———

De ZEMIDA

Je pense que ton poste correspond plus à “technicien en architecture” ou “gérant de projet”, “estimateur” etc.

http://placement.emploiquebec.net/mbe/ut/rechroffr/rechrcle.asp?mtcle=technicien+architecture&mtcleP1=technicien+architecture&pp=1&prov=erechroffr.asp&date=3&creg=QC&CL=french

Lis bien chaque annonce, car certaines correspondent plus à un poste de dessinateur sur Autocad et d’autres parlent de la gestion des dossiers de A à Z. Certains postes sont uniquement dans les bureaux, d’autres parlent de suivi de chantiers.

Plus de détails sur la profession ici :

http://imt.emploiquebec.net/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg122_descrprofession_01.asp?lang=FRAN&Porte=1&cregn=QC&type=cle&motpro=technicien+architecture&PT1=25&PT2=17&PT3=9&PT4=53&pro=2251&aprof=2251

et encore plus d’informations ici :

http://imt.emploiquebec.net/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg941_accueil_fran_01.asp

http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/idp/irc/codes/codes-guides.html

Bonne chance pour ta recherche d’emploi ! :)

FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l’ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d’éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Technicien en Batiment en France, c’est quoi au Québec ?

De ycherif6

Bjr et merci a toute contribution
je suis technicien en bâtiment et je ne me retrouve pas concernant
l’équivalence de mon diplôme au Québec ainsi sous qu’elle ordre professionnelle ma classification

———

De pigkiller

ça fait quoi dans la vie un technicien en batiment?? parce que c’est vraiment vague en fait…

———

De Equinox

ça fait quoi dans la vie un technicien en batiment?? parce que c’est vraiment vague en fait…

Maçon ?

———

De pninon

Bonjour,

L’équivalence au Québec est un D.E.P Technicien en bâtiment (élaboration de plans sur AUTOCAD principalement)
Ma fille termine au mois de mai ses 2 années de formation à Québec.
Je vous conseille de procéder à une demande d’équivalence de vos diplômes.
Côté travail c’est une profession en demande.

Bonne préparation.

Pierre.

———

De ycherif6

merci pierre
moi c’est le suivi et contrôle des chantiers ,estimateur,autocad
si c’est pas trop demander la procédure de demander l’équivalence

———

De pninon

Bonjour,

Voici quelques infos. Il faut bien se renseigner pour les diplômes obtenus hors de France.

L’évaluation comparative est un service dispensé par le MICC, Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles.
Il s’appelle Centre d’expertise sur les formations acquises hors Québec.
Il se situe :
255 boulevard Crémazie Est
Bureau 8.01
Montréal, Québec, H2M 1M2
Téléphone : 514-864-9191
Courriel : [email protected]

Créé en 1971, ce service est un des plus anciens au Canada. Depuis 1997, il cadre ses principes d’évaluation sur le modèle général établi par La Convention sur la reconnaissance des qualifications relatives à l’enseignement supérieur dans la région européenne (Lisbonne, Conseil de l’Europe, UNESCO) dont le Canada est signataire.

Le principe de l’évaluation comparative est d’être objectif et équitable. La comparaison générale entre deux systèmes éducatifs nécessite d’établir une correspondance entre les études et les diplômes québécois et ceux des systèmes éducatifs hors Québec.

Les analystes du MICC sont ainsi chargés d’évaluer les diplômes étrangers selon les différents systèmes et les différentes époques. Pour ce faire, ils disposent de plusieurs outils de travail : une documentation alimentée depuis plus de trente ans et classée par pays, un réseau international d’informations, une banque de données importante qui garde en mémoire les évaluations passées. La documentation est en constante évolution car les systèmes éducatifs connaissent régulièrement des réformes.

Le travail fonctionne en étapes : dans un premier temps, l’analyste vérifie l’authenticité des documents scolaires délivrés et il procède à la reconnaissance de l’établissement scolaire fréquenté, dans un deuxième temps, il procède à son travail de comparaison : il consulte les dossiers d’information, regarde la place que tiennent les études dans le système éducatif d’origine, interroge les avis divers de spécialistes, puis il établit une comparaison avec les diplômes québécois.

Procédure

Une demande d’évaluation comparative de diplômes nécessite plusieurs documents.
Outre le formulaire de demande dûment rempli en anglais ou en français, le titulaire doit joindre une pièce d’identité hors permis de conduire, carte d’assurance maladie et carte de crédit.
Les documents scolaires (diplômes, relevés de notes) que vous fournissez pour être évalué doivent être des originaux, ou bien des copies certifiées conformes par l’établissement fréquenté ou par les instances gouvernementales responsables de la formation reçue.
Conseil : Pour plus de sécurité et de rapidité, il est préférable de présenter sa demande en personne auprès du bureau compétent au MICC.

Important : Tous les documents à joindre à une demande d’évaluation comparative s’ils ne sont ni en français ni en anglais doivent être traduits. La traduction doit être faite par un traducteur agréé de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ)

Le coût total pour une demande est de 105 CAD et ce, quelque soit le nombre de diplômes évalués. Le délai de réponse est de 45 jours ouvrables à condition que toutes les procédures aient bien été respectées. A savoir que les frais de traitement ont bien été payés, les documents nécessaires ont bien été reçus et il ne nécessite aucune réception de renseignement supplémentaire venant de l’extérieur pour traiter la demande.

A savoir : La demande est prioritaire si elle est nécessaire pour l’obtention d’un emploi. Une lettre de l’employeur potentiel exprimant sa volonté d’évaluer le salarié est alors jointe à la demande.

I
ntérêt et limites

L’évaluation comparative des diplômes peut se révéler utile :

pour une recherche d’emploi
pour la poursuite des études,
pour l’admission dans certains secteurs professionnels
pour l’obtention de certaines aides financières

Elle est même obligatoire dans certaines circonstances :

pour enseigner au Québec
pour travailler dans la fonction publique
pour la demande d’une bourse d’études supérieures

L’évaluation comparative a aussi ses limites :

L’évaluation rendue par le MICC n’a pas valeur de diplôme, il s’agit d’un avis d’expert qui n’a qu’une portée indicative. Elle n’a pas juridiquement de valeur contraignante.

– L’évaluation n’engage pas les établissements scolaires ni les ordres professionnels.
– L’évaluation ne procède pas à l’évaluation des acquis et compétences scolaires et extrascolaires de l’intéressé.
– L’évaluation ne porte pas sur la qualité de l’établissement ni sur sa réputation dans le pays d’origine. Il ne prend pas en compte les enseignements dispensés, méthodes et contenus.

———

De ycherif6

Trés ému pour cet effort qui nécessite temps et travail
c’est vraiment bien expliqué ,pour moi c’était dans le but de procéder a une recherche d’offre
d’emploi pour consolider mon dossier de demande d’immigration mais d’après ce que j’ai compris
que c’est pas faisable hors du Québec merci beaucoup.

———

De ZEMIDA

Je pense que ton poste correspond plus à “technicien en architecture” ou “gérant de projet”, “estimateur” etc.

http://placement.emploiquebec.net/mbe/ut/rechroffr/rechrcle.asp?mtcle=technicien+architecture&mtcleP1=technicien+architecture&pp=1&prov=erechroffr.asp&date=3&creg=QC&CL=french

Lis bien chaque annonce, car certaines correspondent plus à un poste de dessinateur sur Autocad et d’autres parlent de la gestion des dossiers de A à Z. Certains postes sont uniquement dans les bureaux, d’autres parlent de suivi de chantiers.

Plus de détails sur la profession ici :

http://imt.emploiquebec.net/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg122_descrprofession_01.asp?lang=FRAN&Porte=1&cregn=QC&type=cle&motpro=technicien+architecture&PT1=25&PT2=17&PT3=9&PT4=53&pro=2251&aprof=2251

et encore plus d’informations ici :

http://imt.emploiquebec.net/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg941_accueil_fran_01.asp

http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/idp/irc/codes/codes-guides.html

Bonne chance pour ta recherche d’emploi ! :)

FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l’ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d’éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada