Entre le Québec et la France nos coeurs balancent - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Entre le Québec et la France nos coeurs balancent

Entre le Québec et la France nos coeurs balancent

Voila je suis Québécoise mariée à un Français, nous nous sommes connu sur internet et il est venu vivre 6 ans au Québec de 2002 au 2008 où nous avons eu une très belle qualité de vie, nos salaires combinés pour l’année 2007 était de 61 000 $, nous avions de bons boulots et tout allait bien jusqu’à ce que la routine du boulot commence à nous ennuyer. Comme nous venions en vacances en France régulièrement pour visiter la famille de mon mari, nous avions fait l’achat de 2 petites maisons pour du locatif (que nous avons revendus à perte depuis) lors du dernier voyage et voilà qu’on se dit, et pourquoi pas aller vivre en France !

En moins de 6 mois les valises étaient bouclées, le chien vacciné et les billets d’avion achetés. Nous voilà en France en juillet 2008, malheureusement en même temps que le début de la crise, l’installation à été facile, nous avions une petite maison de libre, on s’y est donc installé et la belle famille à été très présente pour faciliter mon intégration, car mon mari lui c’était un retour à la maison donc il a retrouvé ses repères très rapidement. Moi étant cadre au Québec, toute ma carrière était basée sur du relationnel et des compétences apprises sur le tas, j’ai aucun diplôme, donc en France pour trouver du boulot c’était mort, j’ai envoyé des centaines de candidatures pour la plupart sans aucun retour, les employeurs ne voulant pas reconnaître mon parcours Québécois sans diplôme pour le valider et quand j’offrais de recommencer au bas de l’échelle on me le refusait aussi car on disait que je ne resterait pas à faire un petit boulot, qu’ils préféraient donc miser sur quelqu’un d’autre avec qui le contrat serait à plus long terme.

Bref j’ai alors démarré un commerce en ligne début 2009 en auto-entrepreneur puis basculé en SARL en 2010, la société a toujours permis de me verser un salaire mais seulement au SMIC, ensuite comme mon mari ne trouvait que des contrat en CDD, il a rejoint la société en 2010 avec lui aussi un salaire au SMIC, ça nous as dépanné c’est sûr, mais notre situation restait tout de même précaire. Donc en septembre 2015 mon mari décide de retourner aux études pour avoir un vrai métier, il termine donc en juin 2016 avec un diplôme de technicien de maintenance industrielle, mais lors de son stage de fin d’étude la société qui l’avait accueillit, lui a offert de le prendre en alternance dans leurs bureaux d’études si il était près à repartir pour un 2 ans d’études (toujours au SMIC). Donc il a poursuivit et résultat en septembre 2018 il aura son diplôme de technicien supérieur en automatisme et informatique industrielle. Moi j’ai fermé la société en juin 2017 car même plus assez rentable pour me verser un salaire, me voilà donc responsable de magasin à un peu plus du SMIC, travail trouvé car les proprios sont des amis.

Donc notre grosse question en ce moment c’est on fait quoi en Septembre 2018 ???  On continue d’essayer de se bâtir ici en France, ça fait aujourd’hui un peu plus de 9 ans que nous sommes là et on galère encore, ou on retourne au Québec pour tout recommencer encore une fois, mais le Québec ne doit plus être ce qu’il était il y près de 10 ans ! Je regarde le prix des loyers a beaucoup augmenté, il y a dix ans on avait un 4 et demi tout neuf (premier locataire dedans) pour 600 $ mensuel, alors que je regarde les petites annonces en ce moment et rien de bien sous les 800$ voire 900$. Nous avions acheté un très grand loft en 2006 pour 175 000 $, encore une fois je regarde les ventes de maisons ou de condos et les prix ont flambés ! En France avec Free, nous payons nos 2 forfaits de portables pour 2€ par mois pour des smartphones au Québec rien à voir !

Nous nous demandons si nous idéalisons le Québec par nostalgie de notre ancienne vie là-bas et que si on y retourne on va s’apercevoir que tout a changé, la qualité de vie que nous avions à l’époque ne soit plus que de jolis souvenirs, et que la dure réalité pointe le bout de son nez. Bref nous cogitons et c’est terrible d’avoir le cul assis entre deux chaises !  Et en discuter avec ma famille leurs donnerais trop d’espoir d’un retour au pays et si jamais notre décision serait contraire la déception serait profonde alors on ne sait plus à quelle saint se vouer lol.

C’est fou la plupart d’entre vous ne connaissez pas le Québec et vous vous lancez, alors que nous on connait bien ! Enfin on connait ce que c’était il y a 10 ans, c’est peut-être là le soucis :(

D’après le récit original de Dauphina sur le forum de discussions.

Message du jour

Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d’immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d’immigrer.com.

https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Entre le Québec et la France nos coeurs balancent

  1. Le choix n’est pas facile a faire. Helas nous avons toujours un choix a faire. Oui, la France est un vieux pays comme d’aucuns l’on mentionne si dessus.
    Refaite la balance entre ses deux pays et faite un nouveau choix. Il n’est pas trop tard pour y recommence.
    Bonne chance au prochain move.

  2. Salut,
    Grosse décision…
    France ou Québec, lorsqu’on est étranger, selon le job visé, il faut très souvent retourner aux études. Mais 9 ans à galérer, ça doit être vraiment difficile. Je présuppose que vous avez tous les 2 la double nationalité. Cela vous permet de choisir le continent voulu en fonction de la situation économique du moment. Pourquoi ne pas étudier le marché québécois ? Même si vous êtes partie depuis longtemps, il faut remettre en route votre réseau (ce que je ne fais pas depuis mon arrivée au QC :)). Vous avez été élevée comme ça, donc c’est comme le vélo… Maintenant, est-ce que votre conjoint va suivre ? Après, il y a le basique : colonne avantages et colonne inconvénient et le point prédominant.
    En tout ça, comme on dit chez moi, un gros MERDE pour la suite.
    Bon courage.
    Alex

  3. Nous sommes au Québec depuis 25 ans,nous sommes vite aperçu que ce n’est pas ce que nous nous étions imaginé au départ de France pour beaucoup de raisons.
    Mais bon vous connaissez le Pays.
    Nous aimerions bien maintenant revenir en France pour finir nos jours.
    Une grosse catastrophe va arriver en France,il va y avoir trop de monde ,de gros problèmes vont surgi, ouvrez les yeux, nous restons donc au Québec.

  4. Bonjour, je suis vraiment navré de lire votre “galère”… Mais très clairement, vous êtes revenus depuis 9 ans!! Et vous galérez toujours! Le choix ne devrait pas être difficile. Ici, en France, la situation ne fait que s’aggraver, et je sais de quoi je parles, cela fait 10 ans que j’examine tous ça. La situation au Canada est bien plus prospère, plus de travail, plus d’opportunités d’évolutions, de meilleurs salaires, et surtout pas de “discrimination” car vous n’avez pas le diplôme “machin” ou “bidule”. Bref, le SMIC, la galère pour trouver du travail, les entreprises qui ferment ou délocalisent les unes derrière les autres, c’est le quotidien du français. Le canada est prospère, est un pays “neuf” qui ne demande qu’à se développer, et qui à l’inverse de la France, vient jusqu’à nous pour recruter de la main d’oeuvre, la France, elle, c’est le vieux continent ou il n’y a plus ou peu à construire, ou il n’y a pas d’avenir (surtout si vous avez des enfants), ou les chômeurs s’entassent chaque jour, à postuler à des offres d’emplois précaires et sous payé, même si vous arrivez un beau diplôme. Voilà, j’espère que mon avis vous aiguillera vers le bon choix, car je connais également bien le Canada, j’y ai travaillé et je me documente très souvent, rien à voir avec la France. Courage à vous et votre famille.

  5. Du jour où on a decidé de partir, on savait qu’on prenait le risque d’etre déchiré entre 2 pays…
    C’est, je pense, le revers de la médaille… Et nous, nous sommes tous français, cela doit peut-etre aider…
    Mais chacun vit son immigration a sa façon, meme au saing d’un même famille…
    Il arrive un moment où le choix n’est parfois plus le meilleur, mais le moins pire…
    Courage pour cette prise de décision.

  6. Du jour où on a decidé de partir, on savait qu’on prenait le risque d’etre déchiré entre 2 pays…
    C’est, je pense, le revers de la médaille… Et nous, nous sommes tous français, cela doit peut-etre aider…
    Mais chacun vit son immigration a sa façon, meme au saing d’un même famille…
    Il arrive un moment où le choix n’est parfois plus le meilleur, mais le moins pire…
    Courage pour cette prise de décision.

  7. Bonjour,
    Pour moi c’est l’inverse, je suis française, j’ai eu ma résidence en 2008 et je suis installé au Lac St Jean depuis juillet 2008 !
    Je suis en couple avec un Québécois depuis 9 ans =)
    J’ai du mal pendant quelques années, j’avais aussi le cul entre 2 chaises mais aujourd’hui, j’apprécie la qualité de vie au Québec, les services, le rythme de vie moins stressant et la mentalité !!! Je suis pas sûr que ce serait facile pour moi de me ré-habituer à la mentalité française après toute ces années passé ici. C’est vrai que tout à augmenté mais ton salaire serait sûrement plus élevé aussi. C’est à bien réfléchir mais il y a beaucoup de programme pour s’installer en région où l’accès à la propriété coûte moins cher que dans les grands centre. Que veut ton conjoint ? Pesez le pour et le contre mais ce sont 2 vies bien différentes. Et puis, pourquoi pas revenir pour votre carrière et repartir en France dans 10, 15, 20 ans… tout est possible !
    Bonne chance à vous =)

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada