Le temps des sucres

S’il y a un passage obligé au Québec à la fin de l’hiver c’est bien celui-de la cabane à sucre. Quand je suis arrivée, je ne connaissais pas le sirop d’érable, j’en suis vite devenue folle, j’en mets partout. Alors visiter une sucrerie, découvrir les secrets de fabrication du sirop d’érable, déguster un menu traditionnel au fin fond de la campagne québécoise, voilà un programme bien alléchant.
Étape 1 : Trouver une cabane à sucre typique, pas trop commerciale…
Celle que l’on m’a recommandée précise partout sur son site internet ;
« Ne pas utiliser de moteur de recherche et de GPS. Chemin erroné »
Je réserve, et le Monsieur, charmant au téléphone me le reprécise…ça doit être bien perdu.Nous voilà donc partis à la recherche de la cabane à sucre introuvable avec le GPS – si un jour je commets l’irréparable, je saurai où me planquer -  😉
Nous arrivons et entrons dans une vaste cabane, tout en bois, l’intérieur est chaleureux avec de grandes tables, une délicieuse odeur de cuisine, de sucre, des enfants qui courent et des gens qui mangent. Nous nous installons et nous apprêtons à déguster, miam miam, le menu suivant :
Soupe aux trois pois
Pain maison
Une tourtière individuelle au veau
Ketchup maison
Fèves au lard
Omelette aux fines herbes servie dans notre poêle en fonte
Jambon fumé de notre région
Patates rôties
Oreilles de crisse
Crêpes de sarrazin
Grand-pères dans le sirop
Tire sur la neige

Etape 2 : Manger
Même pas peur…les plats s’enchaînent, tout est succulent…Nous faisons connaissance avec nos voisins de table et mangeons de bon appétit. Le dessert, les grand pères dans le sirop, sont des espèces de boules de pâtes qui baignent dans le sirop d’érable…j’adore, j’en reprends 3 fois…Enfin, les enfants nous attirent dehors pour la tire d’érable et une promenade digestive dans un traineau tiré par des chevaux et heureusement, car gavée comme je suis je ne suis plus capable de marcher…

Etape 3 :
Digérer…de loin la plus difficile 😉
 
Cet article est tiré de mon blogue:
Les tribulations d’une française à Montréal:
http://mhlps.wordpress.com
et la page facebook où je partage mes découvertes québécoises:
https://www.facebook…ncaiseAMontreal 

Maudite Française
Arrivée au Québec en 2010 avec son mari et ses deux enfants en bas âge, de 4 et 6 ans, Marie, notre blogueuse Maudite Française est une Française habitant le fameux Plateau Mont-Royal. Je suis une Française expatriée à Montréal. J’ai quitté la France avec mon mari et mes deux enfants de 4 et 6 ans. J’écris ce blog pour partager mon expérience d’immigrée et toutes les étapes que j’ai traversées, des périodes d’euphorie à celles moins drôles de doutes et de manque de ma terre natale. Aujourd’hui, j’ai assez de recul pour rire de situations qui me paraissaient dramatiques il y a quelques mois…Parce que quand on débarque et que l’on a plus aucun repère, le moindre grain de sable devient une montagne…j’ai re-fait ma vie…pas avec un autre homme mais avec un autre pays
https://mhlps.wordpress.com/
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>