1 an déjà au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > 1 an déjà au Québec

1 an déjà au Québec

De mayoke
En fait ça fait déjà 1 an et 2 mois qu’on est venu s’installer ici et toujours aucun regret !

Je me demande toujours si les choses ont été si faciles pour nous parce que l’on a fait le choix de s’installer en région. Ou alors si c’est juste de la chance et beaucoup de préparation.

Nous sommes arrivé ( mon mari et mes 2 enfants de 4 et 1 an) en janvier 2015. Mon mari s’est trouvé un emploi en 1 semaine, dans son domaine (ébéniste) et grâce au programme prime, il a pu avoir tout de suite un salaire agréable. Il a aussi pu choisir ses horaires. C’est trop bien, il fini tout les soirs à 16h15 et le vendredi à 12h, ça nous fait de super weekends.

8 mois plus tard on avait notre propre maison alors que moi je suis de retour aux études et que je n’ai pas de salaire.

J’avais vu les difficultés pour trouvé un moyen de garde pour les enfants sur le forum mais on a eu la chance de trouver une garderie familiale subventionnée tout de suite en emménageant dans notre nouvelle maison.

Ici l’école commence lorsque les enfants ont 5 ans révolus et ma fille de 4 ans était terrifiée de voir cette échéance se rapprocher mais il existe une chose formidable qui s’appelle le passe partout. Ainsi depuis septembre ma fille va 2 heures, 2 fois par mois dans sa future école , dès fois avec la maman, dès fois avec le papa, dès fois seule. Elle n’a plus du tout peur de l’école et maintenant elle a vraiment hâte de commencer. Perso je trouve vraiment ça génial comme procédé.

Pour le système de santé pour l’instant on a eu aucun problème, on s’est toujours fait soigner très rapidement mais on à jamais eu besoin d’aller aux urgences.

En France j’avais arrêté mes études plutôt jeune pour pouvoir gagner ma vie et je n’avais pas vraiment eu le choix sur le métier que je voulais faire. Et bien j’ai pu reprendre mes études avec une facilité qui me sidère toujours et j’ai tellement l’impression que tout est possible et que j’ai tout les choix inimaginables que je me suis placée la barre bien plus haut qu’à la base et pourquoi pas même, aller jusqu’à des études universitaires.

Je n’avais non plus, jamais trop eu les moyens de passer mon permis  ( et puis surtout je préférais économiser pour partir en vacances au Québec). Et bien ça y est, à 40 ans je vais enfin passer mon permis. Je suis quelqu’un  dont le cerveau se fige totalement en cas de panique et je me suis toujours dit que si le moniteur d’auto école était un peu brusque, jamais j’aurais mon permis. Et ben pas de bol je tombe justement sur une monitrice un peu pète sec . Sauf que les moniteurs comme ça, au Québec , ils se font virer. Du coup j’ai pu finir avec la personne la plus fine qui soit et je commence à être une conductrice pas si pire.

Je réalise pas bien encore que je suis enfin au Québec, j’ai toujours un peu l’impression d’être en vacances. Du genre, hum, qu’est ce qu’on fait aujourd’hui ? Oh ben tient , si on aller passer la journée à Montréal ou à Québec? Si  on a envie d’aller camper un petit weekend à Tadoussac voir les baleines, allez hop, c’est parti.Plus besoin  d’économiser pendant 2 ans pour ça.

Et puis les gens sont tellement agréables. Ils te parlent facilement. Au début quand on connaissait personnes je trouvais ça drôlement réconfortant de pouvoir passer 15 minutes à parler avec des gens que je ne connaissais pas du tout.

J’ai souvent lu que c’était difficile de se faire des amis ici, je ne trouve pas que ce soit plus difficile qu’ailleurs en fait.

Je suis désolée, j’aime tellement que le Québec que je pourrais en parler pendant des heures et des heures. Et encore, je n’ai pas parlé des paysages, des écureuils dans le jardin, des parcs pour enfants (il y en a pleins partout), des lacs et des baignades en été, des glissades ,  du patins à glace et autres activités hivernales…

Je ne peux pas trop parler de l’hiver parce qu’on en a vécu qu’un seul et il n’a pas été spécialement froid.

Enfin bref, nous on ne regrette vraiment pas notre décision et la seule vrai difficulté pour moi c’est que, à un moment, il va tout de même falloir retourner voir la famille en France, celle qui ne peut pas se déplacer pour venir nous voir, et je les aime vraiment beaucoup mais , quand même, trop pas envie de quitter le Canada.

Réagir à ce bilan

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
  • jean dupond

    Quand j’ai lu que les week-end ne coutait pas cher, j’ai ri.
    En France, un week-end à Barcelone, Rome, Berlin, Porto,etc. coutait tout compris 200 euro max avec ma conjointe.
    C’est même pas le prix d’un Hotel au Quebec (C’est précisément le prix de 3 restaurants à deux si on donne le pourboire). Non le Quebec a énormément d’avantage mais par pitié sortez les voyages et loisir pas cher de cette liste.

  • Alec

    J’ai hate de lire la mise à jour du récit dans 10 ans…

  • fiona2504

    Bonjour, j’ai été touché par votre récit car nous aussi nous souhaitons partir nous installer au Quebec. Nous sommes aussi une famille avec deux enfants en bas age.
    Nous sommes un peu perdu dans les démarches à entreprendre pour obtenir un visa.
    Pouvez vous, s’il vous plait nous dire comment vous vous y êtes pris?
    Merci par avance!
    Fiona

Haut

Bienvenue au Canada