Immigration au Québec, de graves lacunes dans la gestion du programme - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Immigration au Québec, de graves lacunes dans la gestion du programme

Immigration au Québec, de graves lacunes dans la gestion du programme

C’est au tour de la Vérificatrice Générale du Québec de rendre aujourd’hui un nouveau rapport accablant concernant Immigration Québec et particulièrement le MIDI qui est en charge du traitement des dossiers d’immigration pour le Québec. On a suivi régulièrement ce dossier depuis que la nouvelle plateforme d’inscription des candidatures appelée Mon Projet Québec a été mise en place. Après une série d’échecs successifs que nous avons dénoncés à de multiples reprises et dont notre communauté parle régulièrement dans ce forum. Cette situation a également été identifiée dans un précédent rapport de la Protectrice du citoyen.

« FIASCOS » INFORMATIQUES

Il y a quelques années, le bureau du Vérificateur général avait vivement critiqué la gestion du Ministère dans ses dossiers informatiques mais les faits que nous avons constaté indiquent que la situation ne s’est pas améliorée, bien au contraire. Le changement de sous-ministre et de responsable de l’informatique n’a rien changé.

Selon le journal La Presse, à l’interne, on comprend que les deux systèmes mis en place au Ministère, « Imagine » et « Mon projet Québec », ne pourront finalement pas communiquer entre eux, incompatibilité qui supposera d’importantes et coûteuses modifications.

Dans son article paru aujourd’hui, Denis Lessard de La Presse cite sa source :« Mon projet Québec » est l’histoire de « trois fiascos », confie-t-elle (la source). On souhaitait que les citoyens désireux de venir au Québec puissent remplir un formulaire en ligne plutôt que de poster leur demande. Cette plateforme destinée aux immigrants « économiques », travailleurs spécialisés sélectionnés par le Ministère, est si hermétique que les demandes d’assistance téléphonique mobilisent les lignes du Ministère, engorgées par de longs et pénibles échanges.

Toujours selon La Presse : Le Conseil du trésor avait posé une multitude de questions et une cellule de crise avait été créée au MIDI, mais les firmes informatiques – des dizaines de consultants travaillent encore quotidiennement au Ministère – s’étaient préparées et se sont dédouanées avec des études indiquant que les décisions avaient été prises par des cadres du MIDI. Autrement dit, ce serait le MIDI qui n’a pas été assez précis dans sa commande informatique.

Au final, ce sont les contribuables Québécois et les candidats à l’immigration qui en paient les frais.

 

Laurent Gigon

Originaire de l’est de la France, Laurent a travaillé 10 ans à Paris comme monteur en télévision sur des émissions de divertissement et des documentaires. En 1995, il immigre à Montréal et lance son entreprise de services internet. Il est cofondateur d’Immigrer.com.

http://immigrer.com

Commentaires sur “Immigration au Québec, de graves lacunes dans la gestion du programme

  1. Au final, quand on voit tout ces ” problèmes ” liés à ce phénomène de mode à l’immigration canadienne, il est clair que c’est beaucoup de blabla de la part du gouvernement, à se demander si le canada veux réellement recruter des immigrer vu le parcours du combattant que c’est, surtout quand on est français !

    1. Le pire c’est de faire passer des tests de Français très contraignants à des francophones, lesquels tests ne sauraient être réussis par 80% des Québécois…

  2. depuis 2011 a ce jour jai pas eu mon certificat en 7 ans d’attente on peux construire une ville entiere mais malheureusement ce n’est pas le cas vous uous immaginez 7 ans d’attente pour avoir une decision ,ils nous demandent de faire la mise a jour et quand tu envoie la mise a jour vous attentez encore et encore ca peut duré une année et meme plus personnelement je trouve ça blessant de toute facon et cette attente me parait bizar

  3. Je me suis inscrit sur Mon Projet Quebec en Juin 2016, mais n’ai pu compléter mon dossier qu’en Septembre 2016 (je pensais confusément qu’étant Français né en France, diplômé de l’enseignement Français, je n’avais pas besoin de prouver ma maîtrise de la langue Française, c’est une erreur si l’on veut les points : il faut un certificat ad hoc. Quoi qu’il en soit, j’ai ainsi lassé passer la fenêtre de l’été 2016 pour soumettre mon dossier, mais celui-ci reste conservé en ligne en attente d’être soumis. Depuis lors, le site annonce que les prochaines dates seront annoncées ultérieurement mais le temps passe! Or, par exemple, les résultats du test d’Anglais (IELTS) ne sont valables que 2 ans, et mes résultats datent là déjà de 18 mois. A lire cet article, ainsi que le précédent (intitulé AUCUNE DEMANDE D’IMMIGRATION ÉTUDIÉE ENTRE JANVIER 2016 ET MAI 2017), je me demande si je ne vais pas perdre toutes mes chances et devoir recommencer à zéro avec de nouveaux tests à la clef. C’est très frustrant, ce manque de visibilité! Y a il moyen de se renseigner quelque part ?

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada