"Compliqué d'immigrer au Québec" selon le maire de Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

« Compliqué d’immigrer au Québec » selon le maire de Québec

Le maire de la ville de Québec, Régis Labeaume, a fait cette déclaration lors de son récent voyage en France suite à de nombreuses rencontres avec des Français souhaitant venir s’installer dans la Belle province.

En effet, le maire de Québec se désole de l’image projetée du Québec au niveau administratif auprès des candidats à l’immigration provenant de France. Selon lui, il a beaucoup trop de « bureaucratie » et le Québec est en train de se forger une « terrible réputation » en France auprès de ceux qui veulent immigrer chez lui.

Le maire Labeaume dit qu’il en a ras le bol d’entendre des témoignages de Français qui doivent faire un véritable « parcours du combattant » pour immigrer dans son pays.

« Là, c’est assez ! Il va falloir que quelqu’un bouge, puis ça presse, parce que notre réputation est très mauvaise » a affirmé le maire de Québec, Régis Labeaume. Moi, je l’ai entendu de plusieurs Français chez nous, mais quand tu l’entends en France et qu’un élu français important te le dit, ça ne marche plus. Partout à Rennes, tout le monde le sait. »

« Qu’est-ce que ça me donne, moi, dit-il, de venir faire des ententes avec les maires ici en France pour amener des travailleurs à Québec, si c’est la bureaucratie qui nous crée des soucis et des problèmes? On veut avoir des immigrants francophones, mais ici, notre réputation, c’est que c’est extrêmement compliqué d’immigrer. »

Le maire de Québec demande également aux gouvernement du Québec et du Canada d’assouplir les critères pour les jeunes candidats français sans formation spécifique afin qu’ils puissent venir travailler dans la capitale québécoise. En effet nous parlons depuis déjà plusieurs années des envolées du maire Labeaume qui désire faire venir de jeunes français dans sa ville de Québec.

D’ailleurs lors de sa visite en France, il a conclu une entente avec la ville de Nantes afin de faire venir à Québec de jeunes nantais sans formation afin justement qu’ils se forment au Québec. En effet, lors de ce dernier passage en France, Régis Labeaume s’est entendu avec la mairesse de Nantes, Johanna Rolland, pour pour jeter les bases d’un nouveau programme visant à permettre à de jeunes Français sans emploi d’apprendre un métier dans la Belle Province.

Source: Journal de Montréal, Journal de Québec

Archives

Immigrants réclamés à Québec

Le maire de Québec veut faciliter l’immigration des Français

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

1 commentaire sur “« Compliqué d’immigrer au Québec » selon le maire de Québec

  1. Bonjour ,
    Personnellement , je n’ai même pas atteint le stade des problèmes de bureaucratie , puisque dans mon cas , ça bloque déjà au niveaux des employeurs québécois que je trouve plutôt frileux , voire complètement froid à l’embauche de français sur leur territoire.
    Et pourtant , ce n’est pas faute d’avoir multiplier les demandes .

    3 salons de l’emploi Quebec à Paris , des recherches intensives depuis Juillet 2017 , des centaines de candidatures envoyées (pour plusieurs centaines de poste à pourvoir / proposition de job etc ..) , des entretien Skype et même des rendez vous visuels là bas sur place à Montréal ( 5 applications ou tentatives en 10 jours de visite touristique)… rien n’y fait .
    Je n’ai pourtant ni un métier très répandu , ni à la pointe du moment ( je suis dessinateur – technologue) , mais force est de constater que les employeurs au Quebec ne sont pas du tout à embaucher à tour de bras , car il y a toujours quelque chose qui ne le ru convient pas , ou qui les font changer d’avis (quand on daigne bien me répondre cela va de soi) .

    Donc au final , je me dit que tout ce qui est dit ou lu sur internet n’est que de la poudre aux yeux.
    Pour conclure : bon courage à tout ceux qui veulent « jober » là bas … armez vous de patience , les démarches administratives ne semble rien comparé à la difficulté à trouver un job ^^

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada