8 villes canadiennes parmi les 20 plus froides au monde - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

8 villes canadiennes parmi les 20 plus froides au monde

La rigueur de l’hiver est le premier aspect qui nous vient à l’esprit lorsqu’on évoque le Canada. Certains d’entre vous qui veulent émigrer au Canada hésitent en pensant aux conditions de vie et aux contraintes que la météo impose à ceux qui y vivent. D’autres trouvent au contraire que cela fait plutôt d’une expérience exotique. Bien que les villes canadiennes ne soient pas les plus froides au monde, saviez-vous que parmi les 20 plus froides, 8 sont au Canada selon ce classement international, alors que seulement 6 villes russes et 2 villes chinoises y figurent.

Yakutsk, Russie

Yakoutsk (en russe : Якутск ; en iakoute : Дьокуускай Dokouskaï), est une ville de Sibérie centrale, en Russie, et la capitale de la république de Sakha, à quelque 450 kilomètres au sud du cercle arctique. En janvier, les températures peuvent atteindre -41,5 degrés Celsius. Elle compte un peu plus de 300 000 habitants ce qui en fait la plus grande ville du monde bâtie sur le pergélisol, nécessitant, entre autres, de construire les bâtiments sur des pieux profondément enfoncés dans le sol pour éviter leur déformation.

© Annie Perreault 2018

Iqaluit, Nunavut, Canada

La capitale du Nunavut est située sur l’île de Baffin et la température moyenne le jour y est de -27,5 degrés Celsius en février.

Churchill, Manitoba, Canada

Cette ville du Manitoba est surnommée la capitale mondiale de l’ours polaire et est connue comme un important point d’observation du béluga. La température moyenne atteint -26 degrés Celsius chaque mois de janvier.

Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, Canada

Située aux abords de la baie de Yellowknife dans les Territoires du Nord-Ouest, la ville de Yellowknife est à seulement quatre degrés de latitude au sud du cercle arctique. Chaque hiver, près de 19 000 personnes vivent régulièrement dans des températures moyennes de -25,6 degrés Celsius en janvier.

Fairbanks, Alaska, États-Unis d’Amérique

Fairbanks, en Alaska, est située à 64 degrés de latitude nord, au nord du Parc national et réserve de Denali. Ceux qui peuvent braver des températures de -22 degrés Celsius en moyenne en janvier seront récompensés par les splendides aurores boréales.

Oulan-Bator, Mongolie

La capitale de la Mongolie, où vivent près de 1,5 million de personnes, connaît de longs hivers sombres et connaît des températures extrêmes qui descendent jusqu’à -24,6 degrés Celsius en janvier.

Harbin, Chine

Plus de 10 millions d’habitants bravent le froid hivernal dans la ville d’Harbin de la province de Heilongjiang, en Chine. Avec une température moyenne de -19,4 degrés Celsius en janvier, il n’est pas étonnant que la ville d’Harbin soit surnommée la « ville de glace ».

Irkoutsk, Russie

Avec sa population de plus de 578 000 citoyens, Irkoutsk est une importante ville industrielle de Sibérie. En janvier, les résidents bravent quotidiennement des températures pouvant atteindre -18,8 degrés Celsius, en moyenne.

Winnipeg, Manitoba, Canada

La capitale de la province du Manitoba connaît un climat froid en janvier, avec des températures moyennes avoisinant -16,4 degrés Celsius. Cette ville des Prairies canadiennes peut être touchée par des froids particulièrement intenses.

Astana, Kazakhstan

Astana est l’une des capitales les plus froides du monde. En février, les températures atteignent régulièrement -15,9 degrés Celsius. Au lieu de se blottir les uns contre les autres à la maison, les résidents profitent de l’hiver pour pratiquer le patin à glace.

Novossibirsk, Russie

Novossibirsk compte parmi les trois villes les plus populeuses de Russie et l’une des plus froides : la température moyenne y est de -15,8 degrés Celsius en janvier.

Whitehorse, Yukon, Canada

Whitehorse est la capitale du territoire du Yukon, au nord-est du Canada. Au sud de la ville se dressent les falaises de basalte du Miles Canyon, où était autrefois établie une ville de la ruée vers l’or. Les températures y atteignent régulièrement -15,2 degrés Celsius en janvier.

Arkhangelsk, Russie

Arkhangelsk, ou Archange en français, est une ville portuaire située à 50 kilomètres de la mer Blanche. En janvier, le mercure descend en moyenne jusqu’à -14,6 degrés Celsius.

Saskatoon, Saskatchewan, Canada

Cette ville canadienne compte environ 250 000 habitants, ce qui en fait la plus grande ville de la province de Saskatchewan. La température moyenne en janvier descend jusqu’à -13,9 degrés Celsius.

Vladivostok, Russie

Vladivostok est située en Extrême-Orient russe, tout près de la frontière chinoise. La température moyenne qu’il y fait en janvier est de -13,1 degrés Celsius.

Mourmansk, Russie

Avec sa population de plus de 300 000 habitants, Mourmansk est la plus grande ville située au nord du cercle arctique. La température moyenne en janvier y est de -11,3 degrés Celsius.

Edmonton, Alberta, Canada

Cette ville d’Alberta est située sur les rives de la rivière Saskatchewan Nord avec des températures hivernales avoisinant les -10,4 degrés Celsius en janvier.

Québec, Québec, Canada

La ville de Québec est la capitale de la province de Québec, elle compte 530 000 habitants. Au mois de janvier la température moyenne peut chuter à -15 degrés Celsius.

Musée national des Beaux-Arts du Québec 2018

Ûrümqi, Chine

La capitale de Xīnjiāng, Ürümqi, est une ville moderne d’où on peut apercevoir les montagnes Tiān Shān et où la température moyenne en janvier est de -9,8 degrés Celsius.

Erzurum, Turquie

Cette ville de plus de 560 000 habitants connaît une température moyenne de -7,8 degrés Celsius en janvier, soit le mois le plus froid de l’année.

 

source : Wikipédia, MSN

Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
http://immigrer.com

1 commentaire sur “8 villes canadiennes parmi les 20 plus froides au monde

  1. J’habite à Saint-Jérôme et les températures en janvier sont de moins 20 degrés le matin et de moins 15 degrés le midi.

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada