Plus d'un million d'emplois au Québec à combler d'ici 2024 - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Plus d’un million d’emplois au Québec à combler d’ici 2024

Plus d’un million d’emplois au Québec à combler d’ici 2024

La pénurie de main-d’oeuvre qui sévit actuellement au Québec est un problème encore plus criant que celui des accords commerciaux selon le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. Lors d’un forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination, il a déclaré que “Plus d’un million d’emplois — 1 372 200 pour être plus précis — seront à combler dans la province d’ici 2024”.

De nombreuses entreprises québécoises, surtout en région, ont lancé un cri de détresse depuis ces derniers mois devant la diminution du bassin de population disponible à l’emploi dans la Belle province. En effet, selon les données gouvernementales, depuis 2014, la population active du Québec diminue de 5000 travailleurs par année. Certaines entreprises québécoises en viennent à refuser des contrats faute de travailleurs pour honorer ces ententes.

Afin de palier aux pénurie, le gouvernement du Québec dépensera 15 millions de dollars CAN dans les prochains mois, et débloquera des sommes supplémentaires dans le budget 2018-2019, pour mieux intégrer les immigrants au marché du travail.

De plus, le gouvernement libéral du premier ministre Philippe Couillard a annoncé un redéploiement du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) en région au Québec.

Il va également revoir sa grille de sélection dans la perspective de récompenser les immigrants voulant s’établir en région au Québec.

Également, le Québec déploiera un nouveau programme pour entrepreneurs-immigrants.

Source: Journal Métro

Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Plus d’un million d’emplois au Québec à combler d’ici 2024

  1. Le Canada/QC veut plutot devenir un abris fiscal en acceptant tous les immigrants – surtout chinois – qui peuvent investir 800 000$. L’argent est en Asie maintenant, désolé chers Francais. Pour un asiatique, 10 000$, c’est pathétiquement rien. Ils beignent dans l’argent et réussissent à vendre leur maison pour plus d’un million $CAD. De toute facon, tous mes amis de Montreal et d’ailleurs au Canada me disent qu’ils ne voient pas cette soit-disante pénurie de main-d’oeuvre. C’est de la poudre aux yeux. Je suis un expatrié bien heureux en Asie.

  2. Ce que je trouve dommage c’est que le canada a fait son propre mal, ils manquent de gens pour leurs travaux mais quand on voit que le canada vous refuse car vous avez 40 ans c’est grave, à cet âge ceux qui prennent la descision d’accepter ou refuser les gens seront eux aussi foutu?? Donc ce qui leurs arrivent aujourd’hui c’e Bien leurs fautes, maintenant j’ai 60ans, je redemandé pour y passer ma retraite ils refusent toujours alors que mon argent va travailler au canada alors que c’est la france qui va me payer, au USA nous pouvons bosser jusqu’à l’age désiré, ils jouent trop les difficiles au canada et maintenant ils pleurent sur leurs sort alors que ce sont eux qui l’ont créé

  3. Bonjour,
    Nous avons effectué les démarches il y a 4 ans et… Essuyer un refus malgré un dossier complet! Ma femme et moi avons deux métiers bien spécifique (immobilier et pétrochimie) deux enfants bien éduqués avec de bon résultat scolaire, et (un peu) d’argent pour pouvoir nous installer et tenir quelques mois, visiblement pas suffisant, quel dommage! Il semblerait que le Canada est choisi plutôt les “migrants” du moyen-orient plutôt que les Français, car bien plus faciles pour eux d’avoir des “papiers”
    Mauvais choix…..

  4. Ma question c’est .. et les immigrants installé depuis des années au Québec des citoyennes mêmes qui ont les compétences professionnels et qui ont été forcé à avoir des jobs des survie qui sont de plus en plus dans la détresse de pas pouvoir exercer leurs professions, qui ne sont pas heureux malgré la beauté de ce pays qu’est c que vous allez faire avec eux ? Des talents rejetés le Québec a des travailleurs c’est pas vrais qu’il y a une manque … pourquoi pas outiller les demandeurs d’emploi québécois pourquoi pas les former pour occuper ces postes la . En tout cas je perçois une très mauvaise gestion de la maine d’auvre au Québec.

  5. Cest bizarre le Québec veut des français et cest le parcours du combattant pour l administratif en france et au Canada
    Par contre les réfugiés ca passe
    Je commence a etre decu pourtant je ne baisse jamaiq les bras mais cest faux même si nous avons touts les critères ca ne fonctionne pas …quel dommage qu un si beau pays ne fasse rien pour nous

  6. Bonjour,mon plus grand rêve c’est de m’installer au Québec mais la procédure est très longue et pas facile. J’aimerai savoir s’il y a une autre possibilité.

  7. Je suis prêt à faire le pas pour que nous puissions nous installer au Quebec moi et ma famille ( 2 enfants 8 et 14 ans). Nous avons déjà passé le TEF… Mais les conditions d’obtention de visas de travail restent tout de même très incertaines ou trop flous… malgré nos formations et expériences professionnelles et autres hors du Canada. Je serais très content si je pouvais obtenir un contact administratif physique sérieux pour nous aider dans ce sens.
    Merci beaucoup par avance.
    Et peut-être à très bientôt le Quebec.
    Xavier

  8. Dommage qu’ils demandent d’avoir 10.000$ canadiens en réserve pour pouvoir partir…
    Sinon j’y serai déjà :/

  9. Nous cest notre reve de nous établir la bas mais ….mais en france in ne facilite aucune démarche pour partir trop flou les démarches

    1. Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Un rêve de s’y installer mais les démarches et le peu de précisions font fuir… Même au consultat Français là bas !

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada