Le Canada veut donner plus de flexibilité aux travailleurs temporaires

Le Canada veut donner plus de flexibilité aux travailleurs temporaires

Une bonne nouvelle pour les travailleurs étrangers qui sont au Canada sur une base temporaire, le gouvernement fédéral compte leur donner plus de latitude.

En effet, le gouvernement canadien de Justin Trudeau songe à rendre plus flexible leur séjour au pays en leur permettant de ne pas être nécessairement relié qu’à leur employeur.

Le changement envisagé serait de permettre aux travailleurs étrangers du programme des travailleurs étrangers temporaires d’avoir un visa relié à leur profession et non plus strictement qu’à l’entreprise les embouchant. Ainsi ces travailleurs pourraient facilement changer d’emploi tant qu’ils font la même profession.

Ce changement pourrait protéger les travailleurs temporaires contre les employeurs abusifs et ainsi améliorer grandement certaines conditions de travail. Ces modifications affecteraient surtout le volet du secteur agricole primaire ou des postes à bas salaire du Programme.

Le gouvernement canadien a donné un mois au public pour donner son avis sur la proposition.

Pour en discuter

Archives

Vos recherches:

  • amener sa voiture au quebec ?
  • carte déja un an mon amour
Avatar
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Le Canada veut donner plus de flexibilité aux travailleurs temporaires

  1. Effectivement à l’heure actuel, pour ma part, c’est une privation de liberté. Par contre il est important aussi de remercier les employeurs qui nous permettent d’accéder à un permis temporaire, et qui ont investis sur nos profils. Donc peut être trouver une solution plus souple et auquel le premier employeur ne perdrait pt pas son temps et son investissement pour que tout employeur puisse de suite partir ailleurs. Sinon encore moins d’employeurs accepteront de nous prendre de l’étranger. Mais oui pour le fait que nous ne devions pas rester une année ou deux directement chez l’employeur premier si la situation ne convient pas aux deux partis.
    Mais qu’il est difficile d’y rentrer dans votre si beau pays.. Merci pour cette lecture. estel Jeanmart.

    1. bjr, mon rêve c’est d’ être parmi les candidats souhaitant vivre leurs vie au canada…
      bonne chance aux rêves de ce beau pays ( Canada).
      !!!!

  2. Je suis d’accord, très bonne initiative.sa permettra aussi aux employeurs de traiter correctement son personnel, de peur de ce retrouver tout seul un matin 🙋🙋🙋👏👏👏🙏👌👌

  3. Je ne crois pas que c’est une bonne décision, il devrait commencer à s’occuper de nous avant les autres, plusieurs n’ont pas de travail et sont également abusés par le système qui est en place.

  4. Bonsoir..pour moi le.canada etair toujours un reve de petite fille de visiter ce génial pays et aller regarder le spectacle des baleines, mais hélas ce rêve a été détruit ce avril dernier 22 avril 2019. Que je demande un.visa temporaire. Et ma demande à été rejet.
    C malheureux

  5. Bonjour, une très bonne initiative, on ne sait jamais sur quel type d’employeur on tombe, si la région d’implantation nous plaira, et c’est très bon pour l’évolution de carrière. A mon avis c’est une très bonne nouvelle.

      1. il y a beaucoup d’info..mais une chose est sure, vous devez achever la session d’études et puis avec un titre arriver au démarches de permis de travail

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada