Collège Français ou Québécois pour mes enfants ?

Par Remi-Christelle,
 dans Québec

Bonjour à tous,

Heureux de trouver ce forum d’entre-aide je dois avouer !
Mon projet d’immigrer en famille n’en est qu’à ses débuts mais ça fait plusieurs années que cette idée nous titillait avec mon épouse.

J’ai vraiment beaucoup de questions évidement, et je me force a faire des recherches pour ne pas polluer le forum avec des questions récurrentes !

Je vais tout de même vous solliciter pour mon premier jour bien sur !

=> Mes deux garçons de 10 et 13 ans vont au collège. Je me demande si il est préférable pour eux d’intégrer un établissement Français ou Québécois ?

Je me pose la question par rapport aux programmes scolaires bien sur ( qui serait plus adapté dans un collège FR évidement ) mais aussi de leur intégration.

Ne serait il pas préférable ( quitte a redoubler une classe ) de les plonger dans le grand bain ? Est-ce que rattraper des lacunes telle que l’histoire du Canada par exemple sera surmontable et ne risque pas de les « démotiver » ? Les structures FR propose j’imagine un programme adapté au Canada et intègre sans doute des matières comme l’histoire de ce pays ?

Une petite seconde question…

=> Nous partons faire un voyage en Octobre pour 15 jours pour nous décider sur notre futur point de chute. Nous hésitons encore entre Quebec et Montréal.
Je sais que le choix, les arguments, les préférences sont très personnels et suggestifs mais j’aimerais quelques avis s’il vous plait.

Merci d’avance pour vos réponses.

A bientôt;

Rémi

Il faut surtout déjà voir dans quel quartier et ville vous allez habiter, à Montréal il y a juste deux lycées français et un à Québec.

Selon moi, la question se ose surtout en termes de volonté de s’établir ou non. Si tu as un permis temporaire et que ton but est de retourner en France, alors lycée FR. Si ton but est d’être RP puis éventuellement citoyen, tu peux miser sur les établissements d’ici. Ca n’empêchera pas tes enfants de faire des études et ça te permettra de côtoyer d’autres cultures que des français.

  Le 2019-07-09 à 08:32, PowerRanger a dit :

Selon moi, la question se ose surtout en termes de volonté de s’établir ou non. Si tu as un permis temporaire et que ton but est de retourner en France, alors lycée FR. Si ton but est d’être RP puis éventuellement citoyen, tu peux miser sur les établissements d’ici. Ca n’empêchera pas tes enfants de faire des études et ça te permettra de côtoyer d’autres cultures que des français.

Les lycées français sont des établissements d’ici… Les élèves ne sont pas tous étrangers et résidents temporaires, ce sont des écoles privées au même titre que les autres écoles. Je connais énormément de québécois qui mettent leurs enfants à Stanislas ou marie de France. Jacques Parizeau,  Philippe Couillard, Raymond Bachand, Joseph Facal ne sont pas des étrangers…

Merci pour vos retour, je vais regarder ou se trouvent les lycées FR à Quebec et Montréal. J’imagine qu ils sont dans des quartiers ou la population d’immigrés Français est importante ?

Nous n’avons pas prévu de revenir en France. ( A moins d’un problème imprévu ) Je pense aussi que vivre avec des Québécois plutôt qu’avec d’autres immigrés leur sera plus bénéfique en vue de leur intégration rapide.

  Le 2019-07-09 à 08:43, juetben a dit :

Les lycées français sont des établissements d’ici… Les élèves ne sont pas tous étrangers et résidents temporaires, ce sont des écoles privées au même titre que les autres écoles. Je connais énormément de québécois qui mettent leurs enfants à Stanislas ou marie de France.

Je suis d’accord avec toi. Ce sont des écoles privées mais elles font parties de l’AEFE et préparent également au bac français. Aller dans ces établissements n’est pas réservé aux français, (heureusement d’ailleurs).  Mais c,est sûr que si tu souhaites revenir dans ton pays tu privilégies un établissement avec des vrais liens avec l’enseignement de France pour faciliter le retour. Si tu restes, tu fais ton choix en fonction de tes priorités (qualité de l’enseignement, budget, etc.) C’est la même chose en France où tu choisis entre l’enseignement privé et public.

J’ai lu que dans un de ces établissement, il y avait 1.800 èlèves dont 800 francais. Il existe donc une certaine mixité.
J’ai trouvé également un tarif de presque 5.000$ ou bien qu’il existait des bourses…

Par contre impossible de trouver les conditions d’obtention. Ils parlent de faibles revenus pour y avoir droit, mais ne donnent pas la fourchette ni même le montant de cette bourse.

Quelqu’un a t il déjà scolarisé un de ses enfants et pu recevoir une bourse ?

  Le 2019-07-09 à 09:06, Remi-Christelle a dit :

J’ai lu que dans un de ces établissement, il y avait 1.800 èlèves dont 800 francais. Il existe donc une certaine mixité.
J’ai trouvé également un tarif de presque 5.000$ ou bien qu’il existait des bourses…

Par contre impossible de trouver les conditions d’obtention. Ils parlent de faibles revenus pour y avoir droit, mais ne donnent pas la fourchette ni même le montant de cette bourse.

Quelqu’un a t il déjà scolarisé un de ses enfants et pu recevoir une bourse ?

Expand  

https://montreal.consulfrance.org/Campagne-des-bourses-scolaires-annee-2019-2020

Le tarif est comparable aux autres écoles privées

tout est expliqué dans le lien (plusieurs pages pas juste la première du lien)

 Le 2019-07-09 à 08:08, Remi-Christelle a dit :

Ne serait il pas préférable ( quitte a redoubler une classe ) de les plonger dans le grand bain ? Est-ce que rattraper des lacunes telle que l’histoire du Canada par exemple sera surmontable et ne risque pas de les « démotiver » ?

Il n’y a rien qui ne soit insurmontable. Je dirais même que si vos enfants sont heureux de venir au Québec, la curiosité d’en apprendre plus sur leur pays d’accueil devrait compenser. L’histoire ne plaît pas à tous et plusieurs Québécois ont déjà des difficultés avec cette matière scolaire. Pour les deux premières années du secondaire, le programme est plus général (programme ici). En secondaire 3 et en secondaire 4, on aborde l’histoire du Québec et du Canada (programme ici). En 5e secondaire, c’est l’étude du monde actuel (informations ici). Le programme d’histoire n’est plus axé sur la mémorisation d’informations. Oui, il faut encore assimiler des connaissances, mais il faut comprendre et analyser des documents historiques afin de bien comprendre les différentes périodes et saisir l’impact des événements importants sur le développement du pays. Donc si vos enfants sont curieux, s’ils sont habiles en lecture, tout ira bien.

Il peut y avoir l’anglais qui posera des problèmes surtout s’ils arrivent dans un bassin où il y a beaucoup d’anglophones ou un bassin où il y avait de l’immersion anglaise en 6e année du primaire. Toutefois, pas de panique, il y a tellement de façons de se mettre à niveau que ça se rattrape vite (logiciel, télévision, tutorat, récupération, cours privés, etc.)

Pour le choix de l’école, ça vous a été dit déjà : si vous souhaitez retourner en France, l’option des collèges français est la meilleure. Pour rester ici, le choix d’une institution québécoise est à privilégier. Parmi celles-ci, il en existe qui offre un programme d’éducation internationale qui peut alors être un compromis entre les deux systèmes.

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

1 commentaire sur “Collège Français ou Québécois pour mes enfants ?

  1. Parmis les meilleurs sujets c’est celui de l’éducation de nos enfants. Azarielle à donné de bonne réponse. À mon avis, Le meilleur doit être choisis pour nos enfants de demain. Je pense qu’au Québec, Il y a bien aussi de bons conseillers d’orientation pour les enfants et pour les parents aussi.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut