Un mois déjà que nous sommes là ! Sherbrooke - Immigrer.com
dimanche , 19 mai 2024
Accueil FAQ Arrivée au pays Un mois déjà que nous sommes là ! Sherbrooke
Arrivée au paysFAQ

Un mois déjà que nous sommes là ! Sherbrooke

0
0
(0)

Un mois déjà que nous sommes là ! LE MOIS DES CARTES

Ecrit par: LES L5 28-02 à 20:58

bONJOUR TOUT LE MONDE

Ah ! moi on m’a dit « continue à nous donner des nouvelles » alors je continue !
Alors d’avance je vous demande de m’excuser, car je n’ai pas su faire court… J’espère toutefois que vous trouverez cela « interessant » ? et que notre expérience pourra peut-être vous apporter un ch’ti kek’chose ?
Merci à ceux qui liront jusqu’au bout !!!!

Are you ready ?
Go …..

Et voilà, cela fait déjà 1 mois que nous sommes arrivés dans la belle ville de Sherbrooke !
Déjà, ou à peine ?
Déjà 4 semaines, car ces jours ont filé entre nos doigts… il y avait tant à faire, tant à voir, tant à comprendre, tant à découvrir ! et pourtant j’ai l’impression d’être à peine arrivée !
A peine 4 semaines, et pourtant déjà fait tout cela, ………. et maintenant, on va déjà pouvoir apprécier… tout le reste ! !
Je vous l’avais dit, mon cœur balance !

Administrativement, nous sommes déjà équipés de plusieurs cartes !

* CARTE 1 : nous sommes officiellement reconnus comme « résidents permanents du Canada » ! Les cartes sont franchement très jolies, très gaies, très colorés ! les photos sont bien nettes ! elle est vraiment très agréable cette première petite carte et nous avons été très fiers de l’obtenir (à la douane, lors de notre arrivée, le représentant canadien nous avait annoncé un délais de 3 à 4 semaines ! Premier délais tenu)

* CARTE 2 : carte Numéro d’Assurance Sociale (N.A.S.) ! Celle ci par contre est .. pouah ! nullissimo ! froide, blanche, avec des chiffres, c’est tout ! on fait pas plus « bête » comme présentation ! mais bon, elle ouvre la porte à tant d’autres domaines (boulot, alloc, etc…) Grâce à elle, on est encore plus « reconnus »
(l’inscription a été super facile : on se présente au bureau, on prend un “numéro”, on est appelé, on montre son papier provisoire de résident permanent (que nous remet l’agent des douanes à l’arrivée), et après un petit remplissage de formulaire, on nous annonce que nous obtiendrons notre carte sous 4 à 8 semaines ! devant ce très long délais, Patrice a demandé s’il n’était pas possible d’accélérer le mouvement ? (pas de NAS pas de boulot), et la charmante dame a collé un “URGENT” sur son dossier ! et voilà, 3 semaines plus tard, nous avons TOUS les deux notre carte NAS, alors que nous n’en avons pas fait la demande le même jour …. ) NB : pour les enfants pas besoin de carte NAS, sauf s’il est question de leur ouvrir un compte bancaire … alors la carte NAS leur sera demandé.

* CARTE 3 : [/B]La carte Soleil ! Là, c’est un poil plus « compliqué », même si ce terme ne me semble pas tout à fait approprié ! Disons que l’on pensait aller au CLSC et faire notre demande directement ! Hors nous ne savions pas qu’il fallait au préalable effectuer une pré-inscription auprès de la « Régie » : un coup de fil, quelques réponses à des questions basiques (date de naissance, composition de la famille, etc…) ! Délais annoncé pour l’envoi de ce premier formulaire : 10 jours ! Nous l’obtiendrons au bout de 6 jours !
Donc retour au CLSC ! A savoir, vous les parents de jeunes enfants (-de 14 ans) : il vous sera demandé les papiers originaux pour vos enfants ou une copie certifiée conforme par une administration officielle canadienne tel que le M.R.C.I.! je savais que le document ‘’provisoire’’ « résident permanent » original me serait demandé, mais j’ignorais qu’il aurait fallu que je fasse des copies de mon passeport (copies certifiées conformes, je le rappelle) ! j’ai donc du laisser mon passeport,(puisque mes trois filles sont sur mon passeport) et le tout devrait m’être rendu dans 2 ou 3 semaines, en même temps que la réception de ma carte soleil ! (aujourd’hui nous avons eu un courrier de confirmation et d’acceptation de notre dossier ! yes ! !)

* CARTE 4 : le permis de conduire ! Là, personne n’ignore qu’il faut appeler, et le délais est long… puisque nous avons tous deux RDV ….mi MARS ! !
Petite anecdote : nous nous sommes déjà fait arrêté par la police ! ! ! ! avec girophare et tout et tout ! Tess a dit « Oh oh ! c’est les pompiers ! »
En fait, nous avons un tout petit peu grillé un feu presque rouge ! orange foncé quoi ! nous cherchions notre route ; au dernier moment, nous nous rendons compte que nous nous sommes trompés de file, et le temps de le dire, de braquer, on accélère, et le feu est passé du vert à cette couleur si … rouge…
Voiture blanche, girophare, un « genre » de coup de klaxon (wiwiwit….)! un coup d’œil dans le rétro …
On s’arrête donc sur le bas côté, et le tout jeune policier sort de son véhicule, lunette de soleil sur le nez « bonjour monsieur (Patrice aussi était sorti de voiture), vous allez bien ? » « heu, oui !:) »
« Un peu de stress ? » lui demande t il !
Patrice, toujours très prévoyant, avait déjà sorti son permis ! L’agent s’est donc vite rendu compte qu’on était français, et après nous avoir demandé la date de notre arrivée, il nous a vraiment très gentiment prévenu qu’une telle infraction nous coûterait 148 $ la prochaine fois, et 2 points serait crédités sur notre permis … glups… merci monsieur le policier !
Vous auriez vu les filles, à l’arrière de la voiture ! je crois qu’elles se sont arrêtées de respirer !!!! Scotchés dans leur siège !
AH LA LA !

* CARTE 5: les cartes de bibliothèque ! WAOUH ! LA BIBLIOTHEQUE DE SHERBROOKE ! elle est Immense ! Immensément immense ! Immensément grande, immensément belle, immensément riche de tout : CD, DVD, livres, revues, romans, jeux, pour grands, pour petits, une salle de spectacle ! Magnifique ! nous qui avons toujours soif de lire, de jouer, d’apprendre, de chercher… nous voilà très bien servi ! elle est à 7 minutes de la maison ! pour toute la famille, cela nous à coûter 15 $ pour l’année ! et certains emprunts sont payant (de 1 à 4 $ pour les DVD, les jeux de sté, et les romans et best sellers) et le temps d’emprunt est limité pour certaines pièces également ! le parking payant au sous sol de la bibliothèque est même remboursé sous forme de jeton !

* CARTE 6 : carte magasin !
Nous avons suivi les conseils de nos amis Céline et Yann, qui nous ont conseillé le magasin COSTCO ! (ce n’est pas une carte de crédit, c’est une carte qui donne droit à magasiner dans cette grande surface, et qui coute 50 $)
Alors qu’a t elle de spéciale cette grande surface ? presque tout y est vendu en GROS/ en LOT ! pas de chichi ni de détails dans le design du magasin : des palettes en bois, des étagères (immenses… enfin, de toute façon, ici, presque tout est immense finalement ! ! !) métalliques, le sol c du béton brut ! on y meurt pas de chaud, mais on n’y gèle pas non plus ! on passe à 3 caddies entre les rayons ! ! et les caissières y sont vraiment super sympas ! en plus, elles sont à deux : l’une est à la caisse, et fait bip biper sa machine, et l’autre récupère notre caddie vide, et nous le rempli stratégiquement, à l’aide de cartons ! !
Donc, quand je dis que tout y est vendu en gros, je m’explique : le pain de mie, c’est par 3 paquets ! les œufs c’est par 30 ! le cacao : c’est un paquet de 1,700kg, les Cookies : 1,1 kg, les briques de jus de fruit : 3 x 10 briques ; le gruyère, par paquets de deux, etc etc etc…. bon, il y a le choix pour certains articles d’etre acheté à l’unité, mais il n’y a par contre pas 10 choix pour le même produit ! il y est vendu aussi un peu d’habillement, de l’electro (là pareil, c’est un micro onde d’une seule marque, un robot ménager, …) du son / vidéo / téphone, un peu d’ameublement, et de bricolage !
Moi j’apprécie ce magasin, car ainsi que je le disais : il n’y a pas 36 000 choix (styl’ : « bon j’prends le paquet de biscuit Truc , ou bidule, ou machin ? celui qui a des noix, ou celui qui a des amandes ? » ) Là, c’est clair : besoin d’un produit ? et bien un produit est proposé !
2 : je n’aime pas les magasins, je n’aime pas faire les courses ! je ne deteste pas , mais je n’aime pas non plus ! donc là, j’achète en GROS ! les trucs qui, je le sais pertinemment, seront consommés (car attention au date de péremption) en plus ou moins grandE quantité, tous les jours, par semaine, par mois (pécu, lessive, cookies, céréales, kfé, etc…) et je ne suis pas déçue ni du prix ni de la qualité de ce nous y avons acheté jusqu’à présent ! si je peux conseillé ce type de magasin, ce sera aux familles, plus ou moins nombreuses !

* CARTE 7: la carte de BUS pour Sarah ! obtenu en 4 jours ! (l’école s’est occupée de tout )

Je vais profiter de ce passage pour parler de Sarah, de son age, (13ans1/2)et de ses appréhensions ! nous nous rendons cpte Patrice et moi qu’il était vraiment grand temps pour nous de partir maintenant, et ce pour la simple et bonne raison que si nous avions encore attendu, cela aurait été très difficile pour Sarah !
En effet, à l’age qu’est le sien, c’est à dire 13 ½, les affinités amicales prennent une place très importantes dans leur vie d’ado ! jusqu’à l’an passé, je ne sentais pas chez ma grande de grands sentiments pour ses copains et copines ! elle appréciait plusieurs personnes de son âge, bien sur, mais on sentait que les quitter ne la perturbait pas plus que ca ! (il faut dire qu’on a déménagé …. Souvent…)
Par contre cette année, a été l’année des grandes Amies, avec qui on délire vraiment, à qui on confie les secrets intimes, l’année où le sexe opposé représente autre chose qu’un copain avec qui on ne fait que rigoler et se chahuter ! c’est l’année ou on commence a se révolter contre … tout et rien, mais on se révolte, car on comprend, ou pas d’ailleurs ! car on veut, ou pas ! car on (croit ) sait, ou pas !
Donc là, la « rupture » a été quand même bien plus rude que ce que nous craignions !
En plus les amis de Sarah lui témoignaient une attention toute particulière avant son départ, et ils étaient même allés jusqu’à lui organiser une petite fête surprise la veille de notre départ, donc forcément la séparation a été assez déchirante, pour tous !
Donc arrivée ici, Sarah était contente, mais elle avait psychologiquement du mal à se détacher de ses amis, laissés et restés là bas, de l’autre côté !
La rentrée s’est faite, elle a eu un peu de mal avec les nouveaux repères : avoir un casier, des cours qui durent 75 minute, 4 dans la journée, n’avoir qu’une heure pour déjeuner, oups… diner !
Pour le lunch : trois choix : – un casse croute maison – un plat de la veille réchauffer, – ou le self ! (le seul jour où elle y a été, c’était de la poutine ! sarah est rentrée dégouttée ! hi hi ! !)
Bon au bout de deux jours, on lui avait acheté un sac à lunch, et elle a opté pour la solution 1 et 2 en alternance (la cafet’ n’est pas vraiment donnée, et hormis un jour ou il y avait des pâtes, Sarah dit que ce n’est pas vraiment très appétissant ! et de luncher ainsi lui laisse du temps pour aller à la biblio, participer à des cours de rattrapage de math particulièrement, ou de sortir s’aérer l’esprit)
Les premiers jours étaient donc très orientés « comment m’organiser » !
Là, ça y est, elle commence à prendre ses aises, mais l’autre problème dont je me suis rendue compte fin de semaine : elle ne parle de personne en particulier en rentrant à la maison ! elle mange seule ! elle sort seule ! Prend le bus seule ?
Il s’avère que Sarah avait fermé ses portes « intérieures » ! En fait elle m’a avouer ne pas avoir envi de se lier d’amitié avec qui que ce soit, car elle avait l’impression qu’elle trahirait les siens, toujours les mêmes, ceux restés à 6000 kilomètres de là ! ! ! Cela m’a relativement sidérée car je pensais que c’était une question de timidité, et non une décision perso.
Après une longue conversation, je crois qu’elle a compris mon point de vue et mes conseils. Quoiqu’il en soit, depuis lundi, elle rentre de l’école avec la banane : elle a un sourire jusque derrière les oreilles, elle est gaie et heureuse, rit, chante, elle a retrouvé sa joie de vivre qu’elle avait un peu perdu ces deux dernières semaines. A cela une raison toute simple, elle a réouvert ses portes, et s’est trouvé deux / trois potentielles copines, avec qui elle aura (l’avenir nous le dira) peut etre des choses à partager , et un bout de vie à vivre
Je suis heureuse moi aussi !
Je ne pourrai donc que conseillé aux parents de pré-ado, de ne pas trop tarder dans leur décision de partir / pas partir (pour les hésitants) ! il en va du bien être de votre(vos) enfant(s).

Concernant l’école en soit, RAS ! elle n’est trop petite ni trop grande ! l’administration a effectuée son travail très correctement. Les profs ont réservé un accueil chaleureux à Sarah et l’ont fait participer à la vie de l’école très rapidement. L’école est propre ! le bal des bus à la sortie des cours est très intéressant à observer ! chacun arrive et chacun a une place précise ! un coup de balais est donné sur les marches (enneigées), le panneau d’ARRET rouge et hexagonale est sorti ! ah moi j’adore ces bus jaunes ! m’demandez pas pourquoi, j’ai pas la réponse ! j’les trouve beaux, c tout ! !
Pour les frais relatifs à l’école : tout a été établi au prorata depuis l’arrivée de sarah ! on n’a donc payé que la fourniture pour les 4 mois restants ! un cahier de texte / agenda + les copies qui seront faites d’ici à juin (ils ne travaillent qu’ainsi : des photocopies) + un fichier d’éducation civique.
Ah oui, elle prend des cours de moral et elle trouve ça super cool !!!!

Anaïs : pour elle, tout a été très facile ! et tout se passe à merveille depuis le début !

– Anaïs a donc fait sa rentrée en 5ème année de primaire. Elle a déjà des copines et des copains, qui demeurent en grande partie dans les maisons voisines. L’école compte moins de 300 élèves, mais « elle a tout d’une grande » ! ! ! bibliothèque, grand gymnase avec tapis, mur d’escalade, échelles, etc…. un service de garde, avec la possibilité pour les enfants d’y dîner (déjeuner pour ceux qui ne se seraient pas encore familiarisés avec les termes québécois). Les journées pédagogiques : elles sont travaillées par les enseignants et leurs collègues « administratifs », mais sont vaquées par les enfants ! en règle général, ces journées se situent plutôt les vendredis ou les lundis (et youpi les longs week-end de 3 jours). Par contre, pour les enfants, dont les parents travaillent, un service de garde est quand même offert, et diverses sorties sont proposées.

– L’école : aucune barrière, aucune frontière ! la route et les arbres sont visuellement les limites que chaque enfant est censé respecter ! cela donne une réelle sensation de liberté, mais aussi de respect ! les enfants ne sont pas « enfermés » (je sais qu’Anaïs me faisait souvent la reflexion lorsqu’elle était encore dans son ‘’ancienne’’ école : on dirait des prisionniers avec tous ces grillages et cette grande porte métallique à l’entrée)- L’enseignante :elle se fait appeler par son prénom, et elle est super dynamique ! elle aime la couleur et les enfants qui bougent, qui réagissent, qui s’expriment ! Anaïs est très surprise d’avoir le droit de parler (et même de crier dit elle) en cours sans demander l’autorisation pour cela ! ils travaillent par petit groupe, autour de table ronde, et tout ça dans la joie et la bonne humeur ! par contre, SILENCE dans les couloirs pendant les déplacements ! respects des autres !

– Collation : pas le droit à autre chose qu’un fruit ou un légume (Anaïs était pliée en deux la première fois qu’elle a vu une de ces copines manger une carotte ou du choux fleur à 10 h du matin …)- l’après-midi, pas nécessaire d’apporter une collation , elle rentre à 14H45 (les premiers jours elle avait faim ! psychologiquement, les habitudes étaient encrées « je rentre de l’école l’après midi, j’ai faim, je goute ! » oui,…. mais … non ! )

– trois copines sont déjà venues jouer avec elle derrière chez nous dans la neige
– seul bémol : les cahiers d’exercices qu’il m’a fallu acheter, ont été commandé, et ont mis 3 semaines à me parvenir ! sachant que sur 3 fichiers, 2 sont déjà terminés, en guise de devoirs le soir (puisqu’elle n’en a pas ) je lui fait travailler les deux fichiers déjà fait par ses amis ! on essaie de faire ça ludiquement, afin que ce ne soit pas trop contraignant !

NB : les filles craignaient que l’on se moque d’elles, parce qu’elles sont françaises, et qu’elles ont un accent !
A leur grande surprise, c’est tout l’inverse qui s’est produit : en plus du fait qu’on les envi d’avoir vécu en France (WAAAAHH ! la channnnceeee), une copine a Sarah lui a dit qu’elle parlait très bien, et qu’elle aimerait en dire autant d’elle même ! ! !

=> EN VRAC :

– le froid : on trouve ça très supportable, et on a été surpris de constater à quel point on s’habitue très vite ! y’a que les jours de vent où on sent vraiment le froid perçant traverser les vêtements !

– les routes ! là ça craint du boudin ! y’a des trous partout ! pauv’route ! vraiment ! mais on voit déjà des réparations s’effectuer par ci par là ! une camionnette, 3 / 4 employés communaux, du goudron (enfin je crois) chaud qui fume, et des p’tits trous comblés !

– notre voiture : un monospace acheté d’occasion à un particulier: nous en sommes très satisfait ! et la boite automatique moooooA ! j’Adooooore ! ! !

– l’assurance, on paie la moitié de ce que l’on payait en France !

– les prix en règle général : corrects ! on a souvent l’impression que l’on paie la même somme en $ que l’on payait en € ! donc forcément mois cher ! seul point agaçant : les taxes qu’il faut rajouter au prix affiché ! il faut vraiment prendre le pli de faire ce calcul, car les surprises sont tout de même assez désagréables les premières fois (idem quant on va au resto : le service n’est pas compris, il faut y penser = un plat affiché 5$ coûtera en réalité 6,5$ , soit 5$ + 0,75$ pour les 2 taxes + 0,75$ pour le service )

– les pièces de monnaies : j’ai encore un peu de mal, surtout après l’€uros justement ! y’a des pièces qui ressemblent à celles que l’on avait, mais n’ont pas du tout la même valeur ! et par ex aussi, la pièce de 10 sous est plus petite que celle de 5 sous, qui est presqu’aussi grande que celle de 25 sous … c’est quelque peu …. Troublant ! mais ça viendra, avec le temps !

– la neige : magnifique ! et les camions de déblaiement sont vraiment efficaces, priorité étant donné aux grands axes, bien sur !

– l’alimentation : je suis satisfaite finalement ! je ne trouve pas tout ce que je voudrais, mais bien plus que ce que je craignais à notre arrivée ! on mange tout à fait correctement, et les saveurs, parfums et odeurs tant appréciés ont fini par être presque tous retrouvés ! j’ai même trouvé du sirop (merci Marie Laure) ! ! ! et du fromage à prix un peu plus raisonnable (Costco) !

– nous trouvons que le transport routier (déménageur) est cher (réf : expérience cantines)

– la voiture consomme beaucoup, (surtout que l’on conduit principalement en ville) mais l’essence étant tellement moins cher (il faut tout de même compter près de 4FF le litre TTC , et attention : le diesel est plus cher que l’essence ! ! ! !

– les restos ouverts 24h/24h ! Epatant ! (ex : Horace) Idem pour certaines station services, dépanneurs, ou King Burger sur l’autoroute…. !

– La file de voiture devant le lavage auto les jours ou il fait SOLEIL ! ½ heure d’attente minimum ! mais c’est vrai que ça fait du bien de retrouver des couleurs autres que gris et blanc !

– Le prix d’expédition des colis et lettres : TRES TRES CHER ! j’en ai fait l’expérience avec un colis (probablement le dernier vu le prix….) 40$ pour 3 kg ! ! un petit format pourtant…

– Le délais d’expé : 9 jours minimum ! ! et on vous annonce que ca peut prendre plus d’un mois …

– Le haut débit internet [/U]: CA C ‘EST TOP CLASSE (surtout qu’on avait même pas l’ADSL, avant, en Auvergne). On parle et on se voit (micro + web cam = investissement obligatoire avec ma famille et mes amis via MSN ! ça marche super bien ! le décalage est minime ! c’est vraiment stupéfiant !

– Les [U]programmes TV : je suis un peu déçue …..en fait, les beaux films sont l’après-midi, et le soir à 19h/19h30 ! le soir (après 21 heure, ce sont des émissions de Real TV : avant j’étais moche ; merci la chirurgie esthétique ou j’ai retrouvé ma mère qui m’a abandonné à la naissance, etc….) j’avoue que Jean-Luc Delarue me manque Arthur & Dechavanne aussi et puis Columbo aussi ! ! !

Mais je pense qu’on va finir par s’habituer, et que si on arrive à prendre le rythme (souper à 17h30/18h00) alors nous apprécierons nous aussi de regarder un bon film ou une chouette émission à 19h/19h30 ! ? ? ! !

– le médecin : malgré deux refroidissements, et deux infections, on a pas eu recours aux systèmes de santé québécois, ayant anticipé ‘’l’affaire’’ avec une trousse à pharmacie relativement complète en fonction des faiblesses de chacun (non non, nous ne sommes pas parfaits ! nous avons nos p’tits maux …. Hi hi ! !) et en fonction de l’age de chacun (les petits ont besoin de dosage approprié ! et c’est justement Tess qui chez nous a été « malade » donc j’étais bien contente d’avoir prévu le coup ! !) Je ne pourrai donc que conseillé d’emporter quelques médicaments basiques avec vous !
Par contre, j’ai réussi à trouver un potentiel médecin de famille ici (potentiel, car je ne l’ai pas encore rencontré, et il faut qu’il me plaise , sans quoi il ne sera pas mon médecin de famille !!! ). J’ai donc appelé une clinique, et le hasard a bien fait les choses, car un nouveau médecin a rejoint cette clinique, et il consulte les nouveaux arrivants ! il m’a donc fallu prendre un RDV individuel, à 4 dates différentes sur 2 semaines de temps, pour mes 3 filles et moi même ! le premier RDV de rencontre et de bilan général prendra ¼ d’heure m’a dit la secrétaire ! c’est bizarre, n’est ce pas ? Ensuite, nous aurons un médecin de famille qui sera disponible à nous recevoir en cas de maladie, s’il n’est pas trop surchargé, sans quoi, nous irons aux urgences ! c’est comme ça que ça se passe ! (et qui dit urgence dit entre 2 et 6 heures d’attente, en fonction de l’urgence : je n’en ai pas (heureusement) encore fait l’expérience, mais c’est ce sont les infos qui m’ont été apportés)

– je finirai pas l’aspect professionnel : des entretiens (intéressant) déjà passés pour Patrice, des entretiens déjà prévus à venir, et nous sommes assez optimistes, … je vous en dirai plus la prochaine fois

– je finirai là, même si j’ai encore foule de choses à raconter… !!! oh oui alors …. comme la courtoisie des gens au STOP, sur les parkings, comme … non, allé, stop, je m’arrête là …. ! je suis une grande bavarde

ah non, une dernière chose : quelqu’un sait me dire pourquoi j’ai plein plein plein de coccinelles dans ma maison ? ?

VOILOU pour ce premier mois riche riche riche ! et heureux et joyeux ! on se sent bien tous les 5 ! On se sent chez nous ici ! c’est étrange ! je n’ai jamais ressenti ça aussi rapidement en France …. bizarre…..

nb : ayez TOUJOURS et LONGTEMPS votre document « Confirmation de RESIDENT PERMANENT » remis par l’agent à l’immigration lors de votre arrivée ! il vous sera très utile (ecole, banque, etc…) même lorsque vous aurez déjà votre carte de résident permanent (il nous a été demandé lors du dédouanement de cantines )

En ce qui concerne le choix de cette magnifique ville : Patrice avait posé son CV sur différents sites, et 80% des retours et des offres proposées correspondant à son profil et à ses capacités nous sont parvenus de l’ESTRIE !
De plus, nous attachons de l’importance au Relief : ici c’est TOUT en relief ! c’est magnifique !!
Et enfin, la proximité de la frontière US est un atout supplémentaire que l’on a pas négligé !
Sherbrooke est une ville, mais la campagne en est si proche…..

Oui, nous avons effectué un voyage préliminaire : QUEBEC-MONTREAL -TADOUSSAC- SAINT FELICIEN etc…. mais pas l’Estrie par manque de temps ! et pourtant (pour les raisons citées ci-dessus) nous avons choisi cette région !
Faut il faire un voyage prélimaire ? honnetement,je ne sais que répondre … la plupart dirons que oui ! probablement qu’il vaut mieux ! mais toutefois si le budget permet difficilement un tel voyage, et si on se renseigne correctement (livre, revues, internet, etc… forum Immigrer.com ) on peut je pense arriver à “s’en sortir” correctement ! le dépaysement n’en sera que plus énorme, c’est évident, mais pourquoi pas après tout !
je crois qu’il y a deux catégories de personnes : y’a celles qui un jour sont venues au canada (tourisme, étude, boulot, etc…) et qui ont eu un coup de coeur ! un coup de foudre pour Le Québec !
Et y’a ceux (nous) qui ont toujours eu (depuis tout petit) le canada dans un coin de la tete en se disant : ah! j’espère pouvoir y aller un jour ….. et ces memes gens grandissent, et s’intéressent de plus en plus au Canada, au Québec, se renseignent sur la vie là bas, car pour l’instant ils n’avaient que des photos, des images…. ! Ils s’y intéressent tant qu’ils finissent par se demander si d’y vivre ne serait pas vraiment très agréable ? Car tout ce qu’ils ont entendu dire sur le Québec, et bien correspond à la façon dont eux aimerait vivre…. donc si en plus, il est possible de s’y rendre avant d’y vivre, c’est un PLUS ! mais je ne pense pas que ce soit Absolument indispensable !! Si le coeur y est…..
(pour tout te dire, mais je ne rentrerai toutefois pas dans les détails, nous sommes rentrés un peu déçu de notre voyage de prospection ! oh ! les raisons sont très diverses, et il fallait qu’en France nous répondions d’abord qqs questions pour savoir ou on voulait vraiment aller, et ce qu’on voulait vraiment faire, mais on s’est attaché à l’aspect QUALITé de VIE plus qu’à l’ASPECT VISUEL, et à partir de ce moment là, notre décison était prise, et définitivement prise, et nous avons engagé la (longue) procédure qui nous a mené jusqu’à l’immigration ….)

—————-

7 MOIS PLUS TARD !

Il y a 7 mois nous débarquions sur le sol Québécois, par –29°C ! Et oui, à Montréal, le 28 janvier 2005, il faisait –29°C ! ! je peux vous garantir que ma vie entière je m’en souviendrais !
Après la semaine terrible que nous venions de vivre, les 10 heures de voyage, la course folle à Amsterdam, les 6 heures de décallage….nous étions « tanés » mais …. les – 29 °C nous ont très rapidement réveillés ! ! ! ! je vous assure

Après 5 mois en location, nous voilà depuis 2 mois installés dans notre premier « chez nous Québécois » ! Une bien jolie maison, confortable, agréable, ni trop grande ni trop petite ! Chaque fille a sa chambre, + une chambre d’amis ! Le terrain n’est pas très grand, mais ainsi mon homme n’aura pas à passer tous ces samedis à tondre (ben non, je fais pas ça moé ) et je n’aurai pas à chercher mes p’tits boud’choux à l’autre bout du terrain, car ils ne peuvent guère aller bien loin !
Les voisins sont des gens établis pour la plupart depuis une 20aine d’année dans la rue, et ne sont plus qu’en couple, leurs enfants ayant quitté le berceau !

2 voisins sur 5 sont venus spontanément se présenter à nous ; notre chat nous a permis de communiquer avec les voisins de droite (Flocon buvait l’eau de leur piscine) ! et toujours le même flocon nous a également mis en relation avec notre voisin d’en face (il (flocon) se grattait le dos à leur balais …alors que le monsieur souhaitait balayer… ! ! ! ). Quant au 5ème, on ne les connaît pas (encore ! mais flocon va surement trouver le moyen de nous mettre en relation ! ! !) ! En tout cas, merci les chats

ENFANTS – ECOLE :

Ma moyenne, 11 ans cette année

Elle a deux rues à faire pour rejoindre son école ( ce qui l’a tout de même fait raler, puisqu’avant, elle n’avait que le jardin à traverser….ah la la ! jeunesse et paresse ! ! !) : cette année sera pour elle une année tout à fait particulière, puisqu’elle est en ANGLAIS INTENSIF !
En fait, j’ignorais même que son école proposait ce programme, jusqu’au mois de juin, lorsque la directrice a demandé à me voir « voilà, Anaïs est une très bonne élève, très motivée ! elle s’est parfaitement intégrée, et a une grande facilité d’adaptation ! nous avons donc pensé l’intégrer au programme » ! « Heu, oui mais biensur, mais quel programme ? ? ? » ai je demandé ! « et bien celui d’anglais intensif » !
Voilà comment j’ai connu ce programme !

En quoi consiste t il à présent ?
– De septembre à janvier : les élèves ne feront QUE de l’anglais ( + du sport et des arts/ musique (pour diversifier un tout petit peu quand même )) et donc à Noël notre enfant parlera ANGLAIS ! ! youpi !
– mais le reste du programme ? me demanderez vous ! « et bien de février à juin, tout le reste du programme sera effectué, en …ACCéLéRé puisque …. deux fois plus vite, … et c’est bien là que les choses se compliquent souvent !
C’est pourquoi des tests ont été effectués en juin, et qu’une véritable motivation est demandée ! ! !

Ca tombe bien, ma fille adore les langues étrangères (de toute petite, ça l’a toujours beaucoup intriguée d’entendre des personnes parlés « différemment » ) et son rêve (à l’heure d’aujourd’hui biensur…. ) serait d’etre Hotesse de l’Air ! euh, pardon … Air-Hostess ! ! donc…

Nous avons eu a signer un accord avec l’école, et la maitresse m’a personnellement téléphoné à la maison durant les congés pour me dire qu’elle était heureuse de m’apprendre qu’Anaïs avait été retenue par le jury ; elle m’a conseillée de lui faire travailler une matière, la seule dans laquelle Anaïs a rencontré quelques difficultés en cours d’année, afin que le second semestre se passe le mieux possible.

Voilà pour ma fille d’11 ans

MA GRANDE
: elle a finit son année avec un 16.8 de moyenne générale
(sur 20 ! c’est sur 100 que cela se calcule dans son école, mais ça n’avait pas vraiment de sens pour moi … pas pour l’instant en tout cas, alors j’ai rapporté à 20)

Donc, on peut dire qu’on était plutôt content ! et elle aussi, bien évidemment ! ! ! Est ce comparable à la France ou non ? j’ai mon avis la dessus, mais ce n’est pas ma priorité de faire des comparaisons, et encore moins un but.
Ma fille se sent bien dans son école ! elle se sent bien avec ses cours et ses enseignants ! elle aime ce qu’elle fait et la façon dont cela est fait ! le résultat parle de lui même : c’est une bonne élève ! c’est ça qui compte !
Cette année elle a donc changé de bâtiment, mais c’est toujours la même école ! elle est avec les « grands » de 15 et 16 ans à présent.

L’école Mitchell/Montcalm

est un établissement orienté ARTS et MUSIQUE, ce qui a fait le bonheur de ma grande, puisqu’elle adore le dessin !
Cette année (3ème année de secondaire) elle fera donc de l’art intensif, ce qui ne signifie ni plus ni moins qu’elle a TOUS LES JOURS 1h15 d’art, et même une journée avec 3 heures d’arts !
ARTS = dessin, peinture, aquarelle, sculpture, etc….
Mon grand bb est RAVIE – ENCHANTEE ! ! !
Pour elle, à l’heure d’aujourd’hui, le but est d’etre PROFESSEUR D’ARTS PLASTIQUES ! ! ! affaire à suivre ….

MATERIEL SCOLAIRE et FRAIS :

Pour ce qui est du matériel scolaire : pour ma fille en primaire, une liste de matériel courant, rien de bien extraordinaire.
Pour la grande en secondaire : un chèque de 156 $ … glups…. 3 bouquins prêtés, et une liste individuelle en plus venant de chaque professeur, mais dans l’ensemble, rien de sorcier non plus ! stylo, cahier, feuilles…
Je me suis toutefois posée la question de savoir à quoi servirait les 156 $ … c’est une somme tout de même ! et donc le tiers sera destiné à l’art ! ben vi ! les toiles, l’argile, etc… et le reste est dispatché entre toutes les autres matières : roman en français, News journal en anglais, agenda général, cahier d’exercice en géo, etc….

Ma petite puce de 4 ans :

Et moi alors, j’vais pas à l’école ? ?
Ma puce : et bien elle est encore pour une année avec moi et les petits de la garderie ! Elle fera sa rentrée en sept.-06
Oh, elle serait LARGEMENT prête à entrer à l’école tant bien physiquement que psychologiquement ! mais je ne vous cacherais pas que de pouvoir la garder à mes cotés encore 12 mois…. me ravit énormément !
Lorsque nos enfants font leur premier pas à l’école, ils n’en sortent plus durant une 15ène d’année minimum !
Et une fois à l’école, ils ne nous « appartiennent » plus vraiment. Ils sont à la merci d’autres… on ne maitrise plus tout à fait tout. Ils font leur propre apprentissage, de la vie, sans nous pour les guider à chaque pas. On n’en est pas réduit à etre un fourneau ou une laveuse, en tout cas je ne le ressens pas ainsi, mais disons que … tant qu’ils sont petits, et qu’on peut les garder auprès de soi, c’est siiii bon moi je dévore chaque instant que je passe auprès de ma petite dernière, et j’avoue déjà un peu appréhender (oui, je sais, je suis une peu folle) sa rentrée 2006 !

LES VACANCES – L’ETE A SHERBROOKE

CHAUD CHAUD CHAUD ! ! ! !
HUMIDE HUMIDE HUMIDE ! ! !

Ca vous suffit comme explication ?

Donc on nous avait bien prévenu, mais je ne pensais pas à ce point là ! …………et pourtant ! ! ! !
Ceci dit, tout le monde nous rassure : « c’est une année exceptionnellement chaude, exceptionnellement caniculaire » !
! youpi ! hourra ! on est rassuré ! ! !

Au sous sol de notre maison, au bout de deux semaines, je me disais « mince alors, regarde ça, j’ai lavé les carreaux hier, et ils ne sont pas secs…. »
Nous n’avons pas tilté de suite !
Quelques jours plus tard, je vois des traces de pas au sol, comme si quelqu’un était sorti de la douche, et ne s’était pas suffisamment bien essuyer les pieds !
Les grandes commençaient à se plaindre que leur lit leur semblait humide le soir !
J’ai accroché du linge, par une journée ensoleillé, mais le soir il n’était pas vraiment sec !
Et puis la goutte d’eau (joli jeu de mot ! !) : les plinthes chauffantes de la garderie au sous sol tachées, de gris / vert.. pouah …

BONJOUR M. CANADIAN TIRE ! Auriez vous un déshumidificateur svp !
Mais bien sûr m’ssieur ‘dam’, voilà pour vous, ça fera l’affaire pour une surface allant jusqu’à 200 m2 et par la même occasion ça vous fera 200 $ !
Merci au revoir !

N’empêche que… les trois premiers jours on vidait le réservoir 2 à 3 fois par jour !
INCROYABLE ce taux d’humidité qu’on avait accumulé ! INCROYABLE ! moi ça m’a sidérée !
Et oui, je sais, on a été un peu long à la détente ! ! mais quand on connaît pas ça, faut avouer que ça surprend vraiment !

Du coup, maintenant, plus de traces de pieds… sauf celles de celles qui sortent de la douche sans bien s’essuyer les pieds évidemment, plus de carreaux mouillées, plus de taches sur les plinthes, plus de sensation de moiteur…

Les vacances ont été placées pour les filles sous le signe de la farniente, de la patate, et de la « je glande » !

Bon, il est vrai qu’au démarrage des vacances, elles étaient plutôt fatiguées ! le second trimestre 2005 a été lourd en émotion, en bouleversement, en changements… fallait bien récupérer un moment !
Mais elles ont vraiment continué dans leur lancée… et elles se sentaient bien ainsi !

Nous avons été à Montréal, au Mont Royal (coucou les écureuils), au Parc Safari au sud de Montréal , AU ZOO DE GRANBY, au cirque, à Orford, à Magog, au parc Yamaska…..

Nous avons fait une rencontre d’immigrants arrivés tous (presque) entre janvier et juin 2005 !
C’était très sympa de pouvoir mettre des visages sur des pseudos ! Ces gens avec qui seul un câble internet nous reliait avait tout à coup une couleur de cheveux, un timbre de voix, une attitude… très étrange et très sympa !

Nous nous sommes bien sûr aussi beaucoup occupé à aménagé la maison à notre goût (déco, peinture, etc…)

Derrière la maison, à une rue, nous avons un très grand parc : le parc S.t Alphonse. Il est équipé de balançoires, murs d’escalade pour petits, bac à sable, etc… mais aussi de cours de tennis, d’un terrain de soccer (football), d’un terrain de hockey (en roller l’été, et patin l’hiver… ) et et et ! cerise sur le gâteau, d’une PISCINE GRATUITE pour tous, à la seule condition de porter un bonnet de bain !
Et bien sur, les filles en ont profité !

Voilà, l’été est ainsi passé, doucement, paisiblement, sans grandes folies ! mais Patrice n’ayant pas de congé, moi j’avais des enfants dans la garderie tous les jours….

Je pense que l’été prochain, les filles auront plus le goût de s’inscrire à des activités estivales, du style camp de vacances, placés eux sous le signe du sport ou tout simplement de l’amitié ! Cette année c’était trop tôt !

Sommes toute, il faut savoir que la ville de Sherbrooke a offert (enfin, quand je dis offert, c’était payant quand même ) une succession de fêtes musicales et d’animations diverses, dans un grand parc en centre ville. Mais pour nous, novices, en matière de culture musicale québécoise et méconnaissants les personnages publics locaux, nous ne nous sentions pas vraiment suffisamment imprégnés encore pour y participer !

Mon homme et son boulot : y’a eu des hauts, y’a eu des bas ! comme partout ! une grosse remise en question sur la façon de voir les choses, et sur la cadence à donner à sa journée ! un manque de communication ressenti, qui a irrité Patrice mais qui s’est avéré positif, puisque « si on ne te dit rien, c’est que tout va bien ! si tu ne te plains jamais, si tu ne demandes rien, c’est que tu es autonome et que tu gères ton job » ! ok ! fallait juste le savoir !
Et puis il a eu la semaine passée une belle proposition de promotion, qui devrait voir le jour à la mi septembre.

Mon homme et lui : il va bien, il est heureux ! il se sent bien au Québec, et il est relax !

Moi : j’ai 3 enfants dans ma garderie : 2 de 20 mois, et une petite de 14 mois ; en décembre, un petit gars de 10 mois viendra rejoindre la troupe !

www.lesboudchoux.populus.ch
Ils sont tous chez moi à temps partiel, grosso modo 3 jours par semaine, mais pas les mêmes jours, ce qui fait que tous les jours de la semaine j’ai au moins un enfant

La vie QUEBECOISE SHERBROOKOISE !

ville.sherbrooke.qc.ca/

TOUT VA TRES BIEN !
Les gens sont toujours aussi adorables avec nous !
J’aime toujours faire mes courses !
Pas de ras le bol du tout !
Sur la route, j’ai du en 7 mois insulter 3 x quelqu’un (un jeune merdeux, une mamie, et une bonne femme ! !) (avant, sur mon hexagone chéri, c’était quasiment tous les jours que je jurais ! si si ! j’vous jure… hi hi ! !)
Ce qu’on pensait etre une attention particulière ou une bonne intention pour notre intégration venant de l’extérieur, s’avère être une généralité quotidienne ! oui les gens nous sourient pour nous etre agréables ! Oui, ils sont vraiment gentils
Oui, les commerçants ont un véritable sens du service !

Non les gens ne disent pas bonjour dans la rue, mais si on va vers eux, ils discutent volontiers !
Oui, ils nous tutoient, mais ça fait partie de leur culture, de leur habitude, de leur éducation, appelons ça comme on veut ! mais ayant personnellement du mal à tutoyer rapidement les gens, je continue à les vouvoyer, et …ils font de même ensuite ! Les québécois sont polis ! et savent aussi s’adapter !
Moi j’ai eu plein de reflexions gentilles sur ma façon de m’exprimer, et ça fait vraime… (texte tronqué)

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Se mettre en “Neutre” à l’arrêt avec une voiture à boîte automatique

0 (0) J’ai acheté une voiture automatique et je me posais la...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com