Devenir avocat au quebec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Devenir avocat au quebec

Devenir avocat au quebec

De esteban007

Bonjour,

 

Je fais appel à vos connaissances concernant le passage de l’examen du barreau au Quebec.

 

Je viens d’etre admis à un LLM au Quebec, j’attends la lettre d’admission de l’université.

 

Je souhaiterais profiter de cette année pour étudier les possibilités d’intégrer l’école du barreau au Quebec à l’issu de ma formation.

 

J’ai cru comprendre qu’il faut contacter le barreau du Quebec pour qu’il nous informe sur les équivalences et nous donne des matieres obligatoires à suivre. Ensuite j’ai cru comprendre qu’il y a également une possibilité de suivre ces cours directement en passant par l’université et que cela pourrait etre plus intéressant.

Mais ces infos sont elles toujours d’actualité?

 

Quelq’un pourrait il m’éclairer sur les démarches à suivre si je veux profiter de mon année de LLM pour passer les matieres nécessaires à l’équivalence. Déja, est ce réaliste? Que dois je savoir?

 

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

———

De Hube34

Vous devriez contacter l’École du Barreau.

 

Au Québec, pour devenir avocat, on doit avoir un bac en droit, un diplôme de second cycle (une maîtrise sans thèse; cela se fait à l’École du Barreau) et un stage professionnel (effectué auprès d’un avocat ou d’une firme).

 

Le bac en droit est le tronc commun des avocats et des notaires ici. Ensuite, les avocats vont à l’École du Barreau pour se spécialiser en matière de certains types de droit et en matière de procédures. Les notaires ont plutôt à faire une maîtrise notariale pour se spécialiser en droit immobilier, en droit des succession, etc.

 

Dans votre cas, vous allez devoir obtenir l’équivalence pour votre bac en droit (si vous en avez un en France). Toutefois, il y a fort à parier qu’ils vont vous demander de faire une mise à niveau pour le droit québécois, car les règlements et lois varient beaucoup d’un pays à l’autre. C’est donc dire que j’imagine que vous allez peut-être devoir reprendre une partie du bac. Toutefois, je vous dit cela par instinct, mais dans tous les cas, vous devriez vérifier avec l’École du Barreau: http://www.ecoledubarreau.qc.ca/

 

Bonne chance dans vos démarches!

———

De immigrer.com

Témoignage sur le métier d’avocat dans les FAQ :

http://www.immigrer.com/faq/rubrique/Metier-d-avocat.html

———

Vos recherches:

  • admission bareau Canada
  • avocat après sciences politiques quebec
  • faire une maitrise au canada avec une licence en droit
  • le métier davocat au canada
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
  • grihma

    Bonjour
    S’il vous plaît j’ai quelques questions à vous poser !
    je suis une jeune Marocaine , je désire bientôt immigrer au Canada . Je suis une étudiante en droit français , j’ai envie de continuer mes études aux universités canadiennes .
    Ce que j’ai envie de savoir , si je viens au Canada avec un DEUG (deuxième année a la faculté) la question et :
    -est-ce que je vais recommencer dès le début ?
    -combien d’années pour avoir un master et travailler ?
    merci a vous .

Devenir avocat au Québec ?

De Jennylm

Bonjour,

J’ouvre ce sujet qui a déjà été traité sous des angles différents car je viens de recevoir la décision du Barreau du Québec concernant mon équivalence.

Le Comité des équivalences a reconnu partiellement mes diplômes mais me demande de valider 45 crédits dans une université canadienne.

Aussi, je souhaiterai avoir des témoignages de personnes pour qui cela a également été le cas. Dans quelle université valider les crédits? Quelle procédure d’inscription est offerte? Dans quel délai?

Par ailleurs, je m’interroge également concernant le visa à obtenir dans un 1er temps (visa étudiant ou travailleur permanent)?

Vous remerciant par avance pour vos réponses

———

De Mélinou

salut,
je suis française titulaire d’une licence , d’un master 1 et d’un master 2 , je vais également demander une équivalence.
Je suis actuellement en pleine procédure : J’ ai demandé un rendez vous afin qu’ilcertifi conforme mes diplomes. j’ai hate que mon dossier arrive au comité afin que je sache quels cours prendre!! as tu attendu longtemps pour la réponse ?

sinon je commence en janvier le certificat en droit à l’UDEM.( je te déconseille UQAM) et pour le visa c assez simple ;)
si tu as besoin d’informations sur les universités etc;;;; contacte moi en MP je suis sur montréal depuis 1an et demi maintenant et J’ia un visa étudiant ( je suis doctorante)

voila

à bientot j ‘espere.

———

De Miss Cerise

45 crédits = 3 sessions a 15 crédits. Donc un an ou un an et demi, selon l’offre de cours en été.

Les facs de droit au Québec sont l’UDM, Laval, Sherbrooke, McGill (il faut être bilingue) et l’UQAM. Ca dépend un peu de ce que tu veux faire après. Tu peux trouver des classements en ligne. Ca dépend aussi où tu veux passer ton temps (Montréal, Québec ou Sherbrooke). L’inscription se fait normalement un peu près 6 mois en avance, et il faut au moins ça pour les visas. Donc tu peux postuler en janvier pour Septembre par ex.

Pour le visa, je ne sais pas si tu peux avoir celui de travailleur qualifié dans ce cas. L’obtention du visa étudiant est assez facile une fois que tu es acceptée dans une université. Par contre, si tu ne reçois pas de diplôme à la fin, ça peut être compliqué de rester (si tu as un diplôme québécois c’est assez facile). Il faudrait voir avec l’immigration.

———

De marko33

Bonjour.

Je suis dans la même situation (diplômes français, volonté d’intéger le barreau du québec). Certains me disent qu’il vaut mieux refaire carément un bac au Québec(ça prendrait moins de trois ans grâce à une reconnaissance partielle des acquis). Qu’en est-il selon vous?
Par ailleurs, que me conseillez vous si je veux commencer une formation avant d’avoir obtenu la décision d’équivalence du barreau (histoire ne ne pas être hors délai pour l’inscription dans les facs). Merci de vos conseils.

———

De Miss Cerise

Bonjour Marko,
Oui tu peux refaire un bac. Dans mon entourage, ça prend environ deux ans, parfois un peu moins, selon ton niveau d’études français. Ensuite il faut faire le barreau.
Généralement les admissions se font au début de l’année (janvier) pour Septembre. Parfois les facs acceptent plus tard, mais compte au moins 6 mois pour les visas.

———

De marko33

Merci bcp Miss Cerise. Pr le visa, pas de soucis, car je suis RP. Par contre U de Montréal, Ottawa ou U Laval ? A supposer que ça me soit égal de vivre à Montréal, Ottawa ou à Québec.

———

De Miss Cerise

Difficile à dire, les trois semblent très bien. Mais ne supposez pas trop que ça ne change rien pour la suite. Il me semble que les gens qui vont à ULaval ont tendance à rester à Québec après, ils sont moins représentes que l’UDM dans les grands cabinets montréalais par exemple. Je ne connais pas grand chose à Ottawa pour être franche, mais le coté Common Law peut être intéressant si vous avez fait des études en France. Mais niveau qualité, je pense que ça revient un peu près au meme. Peut-etre ceux qui fréquentent ces universités pourront vous en dire plus?

———

De marko33

Grand merci, Miss Cerise, pour vos réponses.

———

De ellohil

Bonjour ,
Je suis vivement intéressé par ce post et j’espère avoir quelques informations pouvant m’être utiles. J’ai fait une maîtrise en droit , mais je voudrais poursuivre en Diplomatie. Je ne sais vraiment pas si ma maîtrise sera considérée au Québec (dépendante de l’équivalence); ou bien si je dois carrément commencer à zéro mes études en diplomatie et relations internationales ,car en temps normale je devais compléter quelques 2 ans pour la diplomatie.En ce qui concerne le barreau du Quebec il y a-t-il d’autres critères comme par exemple l’expérience professionnelle? puis-je avoir un lien si possible?
Merci de vos réponses.

———

De Miss Cerise

Bonjour,
Je ne sais pas exactement comment ça se passe, mais en général, pour être diplomate dans un pays, il faut avoir été citoyen pour X années, et souvent ne pas avoir de double nationalité. Donc je ne veux pas être négative, mais faire partie du corps diplomatique en tant que tel n’est pas le poste le plus évident pour un nouvel immigrant.

Si vous voulez travailler de façon plus générale dans les relations internationales, il vous sera sans doute de faire une maitrise d’un an dans la matière. Votre maitrise sera probablement reconnue dans la mesure où vous serez qualifiée pour une maitrise ici, mais c’est toujours mieux d’avoir un diplome québécois pour travailler au Qc, surtout pour ce genre de chose avec des spécificités nationales.

Mais peut-etre ai-je mal compris ce que vous recherchez? Vos visez quels types de postes exactement?

———

De ellohil

Salut miss cerise,
en fait je parle de la formation en diplomatie, et non du diplomate. J’ai souvent voulu cette formation dès le début en m’inscrivant en droit. Je pouvais le faire directement en 4 ans en m’inscrivant dans une école ici au Bénin; mais ce sera des études à plein temps alors que j’ai fait un autre diplôme professionnel qui me permettait d’entrer directement en emploi. J’ai dû m’inscrire en droit à temps partiel. Puisque dans le programme de la diplomatie il y au moins 2 à 3 ans de science juridique, je me dis que je pourrai m’inscrire pour finir ma formation en diplomatie. La diplomatie donne à plusieurs ouverture à part être Diplomate. Puisque c’est aussi un diplôme administratif, j’espère y avoir des opportunités. Pour ce qui concerne “devenir Diplomate”, l’avenir nous le dira :flowers:
Merci pour les détails.

———

De Miss Cerise

Bonjour Eohill,

Merci pour ces précisions. Dans ce cas, je te conseille de reprendre des études ici, mais je pense qu’on te validera un certain nombre de cours du fait de ta formation. Le mieux, c’est de trouver les programmes qui te semblent intéressants, puis de contacter les universités pour savoir où ils te situent. Le personnel des universités québécoises est généralement très sympathique et habitué à gérer les étudiants étrangers.
En ce qui concerne le droit, le parcours traditionnel ici est un bac (licence) suivi du barreau. Ceux qui font des maitrises en droit veulent soit vraiment se spécialiser soit se tourner vers l’enseignement et la recherche.

Bon courage pour la suite!

———

De Jennylm

Bonjour à tous,

Tout d’abord, je suis désolée de ne pas avoir répondu plus tôt aux conseils ou divers demandes d’info (je n’ai pas eu accès à internet de la semaine).

Ensuite, je remercie toutes les personnes pour leurs réponses.

Par ailleurs, j’avais en parallèle contacté les universités afin d’avoir des infos sur les possibilités offertes aux personnes dans mon cas. L’université de Sherbrooke n’offre pas de parcours particulier (il faut s’inscrire aux cours du baccalauréat en droit comme tout étudiant qui débute). Je n’ai pas eu de réponse de l’UQAM. L’UdeM m’a renvoyé vers la faculté d’éducation permanente qui offre de nombreuses possibilités (j’attends le retour de la responsable de la formation). Mc GILL offre un parcours particulier mais uniquement pour la session d’automne.

Pour ce qui concerne le visa, j’ai contacté le service d’immigration mais n’ai pas encore eu de retour (ma question n’est pas anodine car lors d’une séance d’information, on m’avait répondu qu’il fallait faire une demande de visa travailleur permanent car l’objectif final était de travailler au Québec…A l’époque, je n’avais pas la décision finale).

Enfin, pour répondre à Mélinou: l’étude de mon dossier par le Barreau du Québec a pris 3 mois (envoi début août, commission début oct, réception de la décision début nov.). Je n’ai pas eu d’entretien individuel à passer. La personne qui s’occupe des équivalences est vraiment très bien et réactive.

Pour répondre à Marko33, je ne sais pas ce qui est préférable. Si tu es prêt à reprendre les études pendant 3 ans pour obtenir un baccalauréat en droit alors cette option est peut être préférable puisque tu auras un diplôme Québecois (peut être plus simple de trouver un job ensuite). Pour ma part, après 5 ans de vie active à des postes à responsabilités, je ne me voyais pas reprendre les études pendant 3 ans puis enchaîner sur l’école du barreau (4 mois ou 8 mois suivant les cas). La demande d’équivalence au barreau est onéreuse (environ 1150$) mais permet de racourcir le temps d’étude préalable (1 an 1/2 en moyenne)autant d’économies faites sur les frais de scolarité.

Encore un grand merci à tous

———

De marko33

Voici un témoignage trouvé sur un autre site: http://www.village-justice.com/forum/viewtopic.php?p=150773 Il date de 2008. Je ne sais pas s’il est toujours d’actualité.

———

De Miss Cerise

Depuis, il y a eu les équivalences qui facilitent vraiment l’accès a la profession, au moins pour ceux qui sont membres d’un barreau français.

———

De Jennylm

Je viens d’avoir la réponse de la Faculté d’Education Permanente de l’UdeM alors je vous en fais profiter:

“Bonjour,

Vous pourrez soumettre une demande d’admission au Certificat en droit (3 sessions par an).

Par la suite, une fois admise au programme, vous devez prendre rendez-vous avec la responsable de programme afin d’établir votre cheminement d’étude.

Le cheminement des étudiants qu’on nomme « Cas Barreau » se fait sous l’orientation générale du Certificat en droit.
Vous suivrez les crédits qui respectent la structure du programme dans le cadre du certificat en droit et le solde en hors programme.

Pour les cours hors programme (HP), il faut avoir établi le Plan d’étude avec la responsable de programme.
Même chose pour les cours offerts à la FAC de droit sur permission spéciale, sur qualité académique et lorsque disponibles. ”

Voilà une réponse qui a le mérite d’être claire et qui offre la solution parfaite (pour mon cas).

Concernant les difficultés rencontrées par les juristes étrangers pour trouver un stage ou un emploi, c’est en effet quelque chose qui revient souvent sur les forums. Mais, j’ai pu également lire que les juristes français avaient du mal à trouver des stages ou un emploi en France…

Pour ma part, même si je ne trouve pas d’emploi à l’issue (ce que je n’espère pas) l’expérience aura été enrichissante tant sur le plan personnel que professionnel et pourra toujours être valorisée sur un CV. De plus, au pire, l’ARM marche dans les 2 sens.

———

De Jennylm

et voici la réponse de l’UQAM:

“le programme qui semblerait convenir à la formation que vous recherchez est le programme de formation complémentaire en droit. Vous trouverez toute l’information relative à ce programme à cette adresse: http://www.fspd.uqam.ca/futurs-etudiants/programmes/238-programme-de-formation-complementaire-en-droit.htm”

———

De emeni

bonjour tout le monde

 

Est-ce qu’avec une licence en Droit (d’une université française) on peut faire une demande d’équivalence au près du barreau quebec 

Je suis dans le doute total, en effet quand j’ai appelé le bureau d’équivalence on m’a d’abord répondu NON et que tous les dossiers déposés avec une licence ont été refusés et une semaine après je rappelle pour poser la même question et on m’a dit que finalement OUI c’est possible

Pourriez-vous m’aider svp? Il y a t il quelqu’un dans ce post qui a déposé un dossier d’équivalence avec une licence seulement et si oui est ce que le dossier a été accepté? et avec combien de crédits à refaire?

———

De berla

Salut,

 

Le gouvernement peut te reconnaître certains cours ou équivalences mais il reste à vérifier avec le Barreau du Québec http://www.barreau.qc.ca/fr/

———

De emeni

Merci pour ta réponse

j’ai vérifié avec le barreau la première  fois on m’a dit à 99%  impossible de déposer avec une licence seulement

il faut au moins une maitrise et que tous les dossiers déposés avec une licence ont été rejetés.

Une semaine apres, je rappelle pour une confirmation et le bureau d’équivalence m’annonce que finalement c’est possible de déposer un dossier d’équivalence avec une licence seulement

Donc je suis vraiment confuse maintenant et j’essaye de prêcher le vrai du faux parce que les deux réponses étaient convaincantes 

En plus j’ai peur de déposer mon dossier et qu il sera refusé comme me l’a confirmé le barreau à mon premier coup de fil puis perdre plus que 1000$ bêtement 

J’ai vraiment besoin de votre aide et encore une fois merci pour vos réponses 

———

De berla

Si j’étais toi, je rappellerais et je demanderais gentiment une confirmation écrite (un courriel)!

———

De Jennylm

Bonjour Emeni,

Dans les textes, rien ne t’empêche de déposer ton dossier. Pour ma part, je ne te le conseille pas car je doute que la décision du barreau soit favorable. En effet, je suis titulaire de 2 Master 2 en droit et ai déjà 5 ans d’expériences professionnelles en tant que juriste et le Comité des équivalences n’a reconnu qu’une partie mes diplômes…

Tu peux te rapprocher de l’UDEM qui propose dans le cadre d’un baccalauréat en droit une reconnaissance partielle de crédits. Voir ci-dessous:

“Puis-je obtenir des équivalences pour mon diplôme obtenu à l’étranger afin de devenir avocat?
Les étudiants ayant obtenu un diplôme en droit à l’étranger peuvent obtenir des équivalences pour leur formation. Deux alternatives s’offrent à eux : s’inscrire comme étudiant régulier dans une université québécoise qui offre le programme de baccalauréat en droit ou s’adresser directement au Barreau du Québec pour obtenir une équivalence de diplôme ou de formation.

Pour plus d’information, consultez le guide «Comprendre le recrutement juridique au Québec et dans les autres provinces» dont la version électronique peut être consultée gratuitement par les étudiants sur le site du Centre de développement professionnel : http://www.droit.umontreal.ca/services/cdp/index.html

Quelles sont les avantages et les inconvénients de m’inscrire comme étudiant régulier au baccalauréat pour obtenir mes équivalences?
La première alternative pour obtenir vos équivalences consiste à vous inscrire directement à un programme de baccalauréat en droit dans une université québécoise. Lors de l’étude de la demande d’admission, les études poursuivies à l’étranger seront prises en compte. Vous pourrez donc vous voir automatiquement valider un certain nombre de crédits appelés équivalences et qui vous dispenseront de suivre certains cours. La Faculté de droit déterminera alors les matières obligatoires à suivre. Cette première alternative offre deux avantages notables : le processus d’évaluation du dossier est gratuit et vous obtenez un diplôme en droit d’une université québécoise lorsque vos cours sont complétés. Cependant, vous devrez vous conformer aux exigences de réussite préconisées par le programme dans lequel vous êtes inscrits. Il est également possible que la Faculté vous impose, en plus des cours obligatoires, un certain nombre de crédits à option à compléter.
Pour plus d’informations quant à la procédure à suivre, vous pouvez contacter M. Patrik Maheux, adjoint à la Vice-doyenne aux études de premier cycle : [email protected] “.

J’espère que cela t’aidera.

———

De argentino2003

Merci bcp Miss Cerise. Pr le visa, pas de soucis, car je suis RP. Par contre U de Montréal, Ottawa ou U Laval ? A supposer que ça me soit égal de vivre à Montréal, Ottawa ou à Québec.

 

Les études en Ontario (Ottawa) coûtent de 3x à 5x plus chers qu’au Québec, mais leurs universités comptent aussi avec 

beaucoup plus de ressources financières.

 

Si tu as la chance, fait une visite à la Queen’s University à Toronto ou à celle d’Ottawa, puis ensuite visite l’UdeM

ou l’UQÀM puis tu verras ce qu’un budget plus généreux peut faire.

 

Finalement, l’année passée, les universités québécoises francophones ont été en grève durant plusieurs mois, le PQ a

mis le monstre dans le freezer mais n’a pas encore réglé le problème en arrière.

 

Le debat tournait autour de l’augmentation des frais pour les étudiants, la possibilité d’une éducation universitaire gratuite

et le budget des universités.

———

De Miss Cerise

 

Merci bcp Miss Cerise. Pr le visa, pas de soucis, car je suis RP. Par contre U de Montréal, Ottawa ou U Laval ? A supposer que ça me soit égal de vivre à Montréal, Ottawa ou à Québec.

 

Les études en Ontario (Ottawa) coûtent de 3x à 5x plus chers qu’au Québec, mais leurs universités comptent aussi avec 

beaucoup plus de ressources financières.

 

Si tu as la chance, fait une visite à la Queen’s University à Toronto ou à celle d’Ottawa, puis ensuite visite l’UdeM

ou l’UQÀM puis tu verras ce qu’un budget plus généreux peut faire.

 

Finalement, l’année passée, les universités québécoises francophones ont été en grève durant plusieurs mois, le PQ a

mis le monstre dans le freezer mais n’a pas encore réglé le problème en arrière.

 

Le debat tournait autour de l’augmentation des frais pour les étudiants, la possibilité d’une éducation universitaire gratuite

et le budget des universités.

 

 

Argentino a raison, mais attention: A part Ottawa (qui offre un double cursus common law – droit civil) les autres universités de l’Ontario ne te permettront pas de travailler au Québec. Donc elles ont beau avoir des ressources, ça ne change pas grand chose dans ton cas. Ottawa est aussi beaucoup moins chère que UToronto en droit (mais tjs plus chère qu’au Québec). 

 

Si tu parles anglais tu peux aussi regarder McGill, qui offre également un double cursus – aux frais Québécois. C’est officiellement bilingue mais en fait il faut quand même un très bon niveau d’anglais. A Ottawa aussi les gens parlent majoritairement anglais, même si tu peux apparemment faire tout ton cursus en Français. Si tu n’es pas à l’aise en anglais, je te conseille plutôt Laval ou l’UDM.

 

———

De marko33

Grand merci à vous tous pour vos conseils.

———

De emeni

Bonjour Jennylm

 

je te remercie beaucoup pour ta réponse bien détaillé et ton aide précieux,

je comprends qu’on ne m’accordera pas l’équivalence totale pour mon diplôme mais seulement partielle

maintenant reste à savoir quelle solution est la plus rapide est-ce celle de l’université de Montreal ou celle du barreau

j’ai lu dans des post différents que il’y a un risque que le barreau n’accepte pas l’équivalence faite par les université mais c’est à vérifier à mon avis car si à la fin j’aurai un diplôme baccalauréat droit de Québec le barreau n’a d’autres choix que d’accepter l’inscription au barreau…

c’est bien compliqué tous ça, je vais bien lire les liens que tu m’a proposé après je te tiendrai au courant de la démarche que j’ai choisi 

je te remercie beaucoup et bon courage pour la suite

 

Bonjour berla 

 

c’est une excellente solution que tu me proposes ici surtout pour des juristes comme nous la preuve écrite est très importantes mais j’ai peur d’agacer encore plus la dame au téléphone parce que la dernière fois elle n’était pas trop agréable quand j’insistais pour avoir une réponse fiable et sure à 100% elle me répétait qu’elle ne fait pas parti du conseil statuant sur les équivalences mais qu’on lui a transmis qu’on peut déposer une équivalence avec une licence de France mais elle n’a pas le droit de dire si le dossier sera accepté ou pas autrement dit j’ai compris qu’il ne faut pas faire fuir les futurs candidats au contraire laissons les payer les frais de dossier après on verra…. mais ça reste une petite pensée qui m’avait traversé l’esprit mais personnellement je souhaite que ma pensée soit fausse et que je me suis un peu emporté dans mon analyse….

 

Si quelqu’un parmi vous a deja déposé une demande d’équivalence avec une licence Droit seulement svp j’ai grandement besoin de votre aide est ce que vous m’encouragez à faire de meme ou pas?

 

merci à tout le monde pour cette échange et bon courage à tous

———

De Miss Cerise

Comme Jennylm, si tu peux, je te conseille de faire un bac ici. A la fin tu as un bac normal, comme n’importe quel étudiant d’ici. Ca te donne aussi accès aux réseau de stages, pas facile à trouver sinon. Dans ma classe en ce moment il y a une française avec une licence et elle en a eu pour deux ans (pour McGill je pense que c’est un peu plus long à cause du double cursus – si tu le fais à l’UDM par ex je pense que ça serait plus un an ou un an et demi, mais à voir avec eux).

 

Oui c’est un peu long, mais je pense que ça te donne vraiment des connaissances solides et une bonne intégration au marché du travail. J’ai aussi une voisine Française qui est venue avec l’équivalence du Barreau, et sans expérience Canadienne, elle galère vraiment. Tu peux facilement avoir un boulot a coté pour subvenir à tes besoins, meme si ça ne sera pas la fortune non plus.  

 

Et ça t’évite de dépenser pour une demande d’équivalence qui n’est pas sure d’aboutir. 

 

———

De emeni

Bonjour Miss Cerise

 

Je te remercie beaucoup pour ton aide et pour les exemples de personnes que tu m’as cités

 

Je presume que tu fais tes études à l’UQAM est-ce le cas? Que penses-tu de ton Université ?

 

L’idée de refaire un baccalauréat ici m’effraie moins maintenant que je sais qu’il y’a une possibilité de refaire 2 ans comme à peu près avec le barreau et je trouve qu’avoir un diplôme canadien facilitera par la suite de changer de ville ou même d’aller s’installer quelques années aux Etaut-Unis pourquoi pas, ainsi qu’un accès plus facile au stage après l’école du barreau

 

Je n’arrive pas toujours à me décider vue le cout de l’équivalence du barreau..

 

Je reviendrai vers vous pour vous informer de ma démarche suivie, ce fut un plaisir d’échanger avec vous et je souhaite bon courage à tout le monde.

———

De Miss Cerise

Bonjour Enemi,

Non je ne suis pas à l’UQAM je suis à McGill. Je connais des gens à l’UDM, à Laval et à l’UQAM (mais pas à Sherbrooke…)

Comme je le dis plus haut, j’ai eu des bons échos pour toutes ces universités, mais l’UQAM est plus orienté droit public, administratif etc. Si tu vises plutôt le travail en grand cabinet, l’UDM est peut-etre un meilleur choix. 

 

———

De berla

Pourquoi ne pas regarder une université qui offre MBA et droit en même temps?

———

De Andy2212

Bonjour, 

 

Je viens de lire de sujet sur les possibilités de faire une équivalence pour intégrer le barreau du Québec. 

Merci d’avance pour toutes les informations forts utiles émises dans les discussions précédentes.

 

Titulaire d’une maitrise en droit public obtenue en France, doit-on passer l’examen d’entrée au barreau du Québec une fois l’équivalence obtenue comme en France?

 

Merci d’avance 

———

De Jennylm

Bonjour,

Il n’y a pas d’examen d’entrée à l’école du barreau du Québec à effectuer tel que celui que nous connaissons en France. Une fois le baccalauréat ou l’équivalence obtenu, on peut s’inscrire à l’école. Il semblerait qu’il y ait un examen “de niveau” pour connaître la durée de l’école (4 ou 8 mois) mais je ne crois pas que les étudiants passant par l’équivalence aient à le passer (à confirmer).

———

De Miss Cerise

Il y a un effectivement un examen de “niveau” au début de l’école du Barreau pour déterminer sa durée (je crois, je n’y suis pas encore), mais pas d’examen d’admission en tant que tel. A partir du moment où on vous a confirmé que votre formation vous rendait éligible, c’est bon (mais vérifiez bien que c’est le cas). 

 

———

De marko33

Que pensez-vous de faire directement une Maîtrise en Droit (à l’UDEM par exemple) pour ceux qui ont déjà un Master 2 ou un doctorat en droit français ? Est-ce intéressant en termes de perspectives professionnelles au québec ?

Je sais que c’est le bacc qu’il faut pour accéder au barreau, mais se retapper 2 à 3 ans de premier cycle alors qu’on a déjà un 3e cycle en poche… Trop long… les années passent… on ne rajeunit pas….

Alors, pour vite entrer sur le marché du travail, je me dis: pourquoi ne pas faire juste une maîtrise (2 ans) ou un DESS (1 an) et chercher du boulot avec ça. Mais j’ignore complètement les possibilités et les chances d’un tel profil sur le marché du travail. Qui en sait kelke chose svp?

———

De Jennylm

Le seul problème est qu’il faut être avocat pour être juriste au Québec. Sans le statut d’avocat, et sauf erreur, seuls les postes d’assistanat juridique seront ouverts.

———

De Miss Cerise

oui il faut absolument passer par le barreau, a moins de vouloir être prof/chercheur. La profession de juriste n’existe pas vraiment, pour eux c’est juste une autre forme d’avocat…

 

———

De Miss Cerise

En passant, je sais que ça peut être frustrant de “refaire” un premier cycle, mais c’est assez fréquent ici. Dans ma promo, il y a bcp de gens qui ont la trentaine ou plus, dont un mec qui a monté sa boite d’informatique et qui a décidé qu’il lui fallait une formation juridique, et un nombre énorme de gens qui ont déja un master ou un doctorat et une bonne expérience de travail, et qui voient ça comme une évolution professionnelle. Sans parler des juristes étrangers. Bref tu ne serais pas seul avec plein de gens de 19 ans…  

 

———

De marko33

Merci à vous deux. Vos réponses me permettent d’ajuster ma stratégie.

———

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Devenir avocat au Québec

De Jennylm

Bonjour,

J’ouvre ce sujet qui a déjà été traité sous des angles différents car je viens de recevoir la décision du Barreau du Québec concernant mon équivalence.

Le Comité des équivalences a reconnu partiellement mes diplômes mais me demande de valider 45 crédits dans une université canadienne.

Aussi, je souhaiterai avoir des témoignages de personnes pour qui cela a également été le cas. Dans quelle université valider les crédits? Quelle procédure d’inscription est offerte? Dans quel délai?

Par ailleurs, je m’interroge également concernant le visa à obtenir dans un 1er temps (visa étudiant ou travailleur permanent)?

Vous remerciant par avance pour vos réponses

———

De Mélinou

salut,
je suis française titulaire d’une licence , d’un master 1 et d’un master 2 , je vais également demander une équivalence.
Je suis actuellement en pleine procédure : J’ ai demandé un rendez vous afin qu’ilcertifi conforme mes diplomes. j’ai hate que mon dossier arrive au comité afin que je sache quels cours prendre!! as tu attendu longtemps pour la réponse ?

sinon je commence en janvier le certificat en droit à l’UDEM.( je te déconseille UQAM) et pour le visa c assez simple ;)
si tu as besoin d’informations sur les universités etc;;;; contacte moi en MP je suis sur montréal depuis 1an et demi maintenant et J’ia un visa étudiant ( je suis doctorante)

voila

à bientot j ‘espere.

———

De Miss Cerise

45 crédits = 3 sessions a 15 crédits. Donc un an ou un an et demi, selon l’offre de cours en été.

Les facs de droit au Québec sont l’UDM, Laval, Sherbrooke, McGill (il faut être bilingue) et l’UQAM. Ca dépend un peu de ce que tu veux faire après. Tu peux trouver des classements en ligne. Ca dépend aussi où tu veux passer ton temps (Montréal, Québec ou Sherbrooke). L’inscription se fait normalement un peu près 6 mois en avance, et il faut au moins ça pour les visas. Donc tu peux postuler en janvier pour Septembre par ex.

Pour le visa, je ne sais pas si tu peux avoir celui de travailleur qualifié dans ce cas. L’obtention du visa étudiant est assez facile une fois que tu es acceptée dans une université. Par contre, si tu ne reçois pas de diplôme à la fin, ça peut être compliqué de rester (si tu as un diplôme québécois c’est assez facile). Il faudrait voir avec l’immigration.

———

De marko33

Bonjour.

Je suis dans la même situation (diplômes français, volonté d’intéger le barreau du québec). Certains me disent qu’il vaut mieux refaire carément un bac au Québec(ça prendrait moins de trois ans grâce à une reconnaissance partielle des acquis). Qu’en est-il selon vous?
Par ailleurs, que me conseillez vous si je veux commencer une formation avant d’avoir obtenu la décision d’équivalence du barreau (histoire ne ne pas être hors délai pour l’inscription dans les facs). Merci de vos conseils.

———

De Miss Cerise

Bonjour Marko,
Oui tu peux refaire un bac. Dans mon entourage, ça prend environ deux ans, parfois un peu moins, selon ton niveau d’études français. Ensuite il faut faire le barreau.
Généralement les admissions se font au début de l’année (janvier) pour Septembre. Parfois les facs acceptent plus tard, mais compte au moins 6 mois pour les visas.

———

De marko33

Merci bcp Miss Cerise. Pr le visa, pas de soucis, car je suis RP. Par contre U de Montréal, Ottawa ou U Laval ? A supposer que ça me soit égal de vivre à Montréal, Ottawa ou à Québec.

———

De Miss Cerise

Difficile à dire, les trois semblent très bien. Mais ne supposez pas trop que ça ne change rien pour la suite. Il me semble que les gens qui vont à ULaval ont tendance à rester à Québec après, ils sont moins représentes que l’UDM dans les grands cabinets montréalais par exemple. Je ne connais pas grand chose à Ottawa pour être franche, mais le coté Common Law peut être intéressant si vous avez fait des études en France. Mais niveau qualité, je pense que ça revient un peu près au meme. Peut-etre ceux qui fréquentent ces universités pourront vous en dire plus?

———

De marko33

Grand merci, Miss Cerise, pour vos réponses.

———

De ellohil

Bonjour ,
Je suis vivement intéressé par ce post et j’espère avoir quelques informations pouvant m’être utiles. J’ai fait une maîtrise en droit , mais je voudrais poursuivre en Diplomatie. Je ne sais vraiment pas si ma maîtrise sera considérée au Québec (dépendante de l’équivalence); ou bien si je dois carrément commencer à zéro mes études en diplomatie et relations internationales ,car en temps normale je devais compléter quelques 2 ans pour la diplomatie.En ce qui concerne le barreau du Quebec il y a-t-il d’autres critères comme par exemple l’expérience professionnelle? puis-je avoir un lien si possible?
Merci de vos réponses.

———

De Miss Cerise

Bonjour,
Je ne sais pas exactement comment ça se passe, mais en général, pour être diplomate dans un pays, il faut avoir été citoyen pour X années, et souvent ne pas avoir de double nationalité. Donc je ne veux pas être négative, mais faire partie du corps diplomatique en tant que tel n’est pas le poste le plus évident pour un nouvel immigrant.

Si vous voulez travailler de façon plus générale dans les relations internationales, il vous sera sans doute de faire une maitrise d’un an dans la matière. Votre maitrise sera probablement reconnue dans la mesure où vous serez qualifiée pour une maitrise ici, mais c’est toujours mieux d’avoir un diplome québécois pour travailler au Qc, surtout pour ce genre de chose avec des spécificités nationales.

Mais peut-etre ai-je mal compris ce que vous recherchez? Vos visez quels types de postes exactement?

———

De ellohil

Salut miss cerise,
en fait je parle de la formation en diplomatie, et non du diplomate. J’ai souvent voulu cette formation dès le début en m’inscrivant en droit. Je pouvais le faire directement en 4 ans en m’inscrivant dans une école ici au Bénin; mais ce sera des études à plein temps alors que j’ai fait un autre diplôme professionnel qui me permettait d’entrer directement en emploi. J’ai dû m’inscrire en droit à temps partiel. Puisque dans le programme de la diplomatie il y au moins 2 à 3 ans de science juridique, je me dis que je pourrai m’inscrire pour finir ma formation en diplomatie. La diplomatie donne à plusieurs ouverture à part être Diplomate. Puisque c’est aussi un diplôme administratif, j’espère y avoir des opportunités. Pour ce qui concerne “devenir Diplomate”, l’avenir nous le dira :flowers:
Merci pour les détails.

———

De Miss Cerise

Bonjour Eohill,

Merci pour ces précisions. Dans ce cas, je te conseille de reprendre des études ici, mais je pense qu’on te validera un certain nombre de cours du fait de ta formation. Le mieux, c’est de trouver les programmes qui te semblent intéressants, puis de contacter les universités pour savoir où ils te situent. Le personnel des universités québécoises est généralement très sympathique et habitué à gérer les étudiants étrangers.
En ce qui concerne le droit, le parcours traditionnel ici est un bac (licence) suivi du barreau. Ceux qui font des maitrises en droit veulent soit vraiment se spécialiser soit se tourner vers l’enseignement et la recherche.

Bon courage pour la suite!

———

De Jennylm

Bonjour à tous,

Tout d’abord, je suis désolée de ne pas avoir répondu plus tôt aux conseils ou divers demandes d’info (je n’ai pas eu accès à internet de la semaine).

Ensuite, je remercie toutes les personnes pour leurs réponses.

Par ailleurs, j’avais en parallèle contacté les universités afin d’avoir des infos sur les possibilités offertes aux personnes dans mon cas. L’université de Sherbrooke n’offre pas de parcours particulier (il faut s’inscrire aux cours du baccalauréat en droit comme tout étudiant qui débute). Je n’ai pas eu de réponse de l’UQAM. L’UdeM m’a renvoyé vers la faculté d’éducation permanente qui offre de nombreuses possibilités (j’attends le retour de la responsable de la formation). Mc GILL offre un parcours particulier mais uniquement pour la session d’automne.

Pour ce qui concerne le visa, j’ai contacté le service d’immigration mais n’ai pas encore eu de retour (ma question n’est pas anodine car lors d’une séance d’information, on m’avait répondu qu’il fallait faire une demande de visa travailleur permanent car l’objectif final était de travailler au Québec…A l’époque, je n’avais pas la décision finale).

Enfin, pour répondre à Mélinou: l’étude de mon dossier par le Barreau du Québec a pris 3 mois (envoi début août, commission début oct, réception de la décision début nov.). Je n’ai pas eu d’entretien individuel à passer. La personne qui s’occupe des équivalences est vraiment très bien et réactive.

Pour répondre à Marko33, je ne sais pas ce qui est préférable. Si tu es prêt à reprendre les études pendant 3 ans pour obtenir un baccalauréat en droit alors cette option est peut être préférable puisque tu auras un diplôme Québecois (peut être plus simple de trouver un job ensuite). Pour ma part, après 5 ans de vie active à des postes à responsabilités, je ne me voyais pas reprendre les études pendant 3 ans puis enchaîner sur l’école du barreau (4 mois ou 8 mois suivant les cas). La demande d’équivalence au barreau est onéreuse (environ 1150$) mais permet de racourcir le temps d’étude préalable (1 an 1/2 en moyenne)autant d’économies faites sur les frais de scolarité.

Encore un grand merci à tous

———

De marko33

Voici un témoignage trouvé sur un autre site: http://www.village-justice.com/forum/viewtopic.php?p=150773 Il date de 2008. Je ne sais pas s’il est toujours d’actualité.

———

De Miss Cerise

Depuis, il y a eu les équivalences qui facilitent vraiment l’accès a la profession, au moins pour ceux qui sont membres d’un barreau français.

———

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada