Avoir quitté la France c'était une grosse erreur - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Déception, retour au pays > Avoir quitté la France c’était une grosse erreur

Avoir quitté la France c’était une grosse erreur

De domonion

Bonjour à tous,
 
je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront peut-être d’accord avec moi.
 
1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un appartement pour une durée courte sur Montréal.
Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de suite, allez chercher ailleurs comme ragq.
Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.
On paie et tout est OK pour notre arrivée.
 
2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond regret d’avoir quitté la France.
 
3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.
 
Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et les routes très mal entretenues. Je n’avais qu’une envie, reprendre l’avion.
 
4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.
 
Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui nous semble minuscule.
Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.
Beaucoup de bruit à l’extérieur.
 
5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à Montréal.
Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.
 
6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.
Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.
La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.
 
7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.
 
Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un bail d’un an sinon rien.
 
C’est débile mais c’est comme ça.
 
8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.
J’aime bien.
 
9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse sans contrôle.
 
10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain, de chinois et de philippins.
Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas. Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches, ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font leur course avec leur tenue de travail.
C’est impensable en France.
 
11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.
Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup investi.
 
12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très bizarre.
Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais mots sont en moi.
Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 
Merci

———

De Chriseric

Le Canada n a jamais ete un eldorado. Il y a des bons et mauvais côtés comme partout ailleurs. Pourquoi ne retournes tu pas en France si ca ne te convient pas …
Je suis francais, je vis dans les Laurentides, je mange sainement, et tout comme en France j ai signe un bail de location. Et surtout je ne cherche pas la comparaison avec la France sinon a quoi bon en partir. J oubliais une chose je suis heureux
Bon courage pour toi

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De aierdna

Immigrer dans un nouveau pays doit être une décision longuement réfléchie et surtout il faut visiter le pays plusieurs fois avant de faire le grand saut… il faut bien se renseigner et visiter. Si même l’aéroport vous a surpris c’est que vous n’aviez pas une connaissance assez solide du Québec. Et puis il ne faut pas se forcer. Si ça ne vous plaît pas, revenez en France. En tout cas, merci d’avoir partagé votre expérience.

———

De Antoine L.

C’est très bien d’avoir un ressenti comme ça. Maintenant y à plus qu’à espérer que dans 1 an tu nous refasses un bilan et une amélioration 🙂

Je pense aussi que tout dépend du caractère de chacun, et surtout de comparer ou pas avec la France… Pour moi immigrer c’est partir pour une nouvelle vie donc on ne pas comparer avec ce qu’on a déjà vécu. Surtout que pour les 3/4 des choses négatives que tu as pu ressentir elles sont toutes présentés en France ! C’est juste que ici tu étais mieux installé, dans un endroit qui te plaisait, bien entouré etc… À toi de tourner cet endroit à Montréal et de te créer ton petit cocon de bien être ! 🙂

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De sebaure

Il me semble avoir lu que pour bien reussir son immigration il ne faut surtout pas comparer son pays d origine vec celui d accueil ce que je peux comprendre soit compliquer…Mais avez vous visiter avant de partir?? Avez vous suffisament fait se recherche?? Apres chaque personne est differentes néanmoin vous vous laissez du temps pour boir ce qui est bien je vous souhaite que finalement se ne soit “une mauvaise impression”sinon un retour en France va s’ imposer

Aurélie

———

De july s.

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

 

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

Je trouve ton commentaire bizarre, l’aéroport est plus petit ou ne te convenais pas par rapport à CDG mais on ne vit pas à l’aéroport je vois pas en quoi ça gène, tu y a passé juste qq heure pour valider tes docs d’immigration

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

 

Faut pas oublier que les routes au Canada supportent des températures extreme, et qu’il ya en ce moment un pb de corruption et que les entrepreneurs sont frileux pour bcp depuis de travailler là bas de peur d’être accusé à tort 

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

Si les immigrants immigre  pour l’aide sociale c’est pas au Canada qu’ils iraient mais en France, les immigrants sont bien choisis en fonction de leur qualification sauf une infime partie le parrainage par ex mais pareil au final ça change quoi si tu tombes sur une session ou qq personnes ne sont pas qualifiées? Ca ne va rien changé à ton processus d’intégration post-immigration

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

 

Il ya des logement sans bail au Québéc (j’en ai loué 2 dans deux villes différentes cet hiver) par contre tu ne verras jamais ça en France.

En France ton bail tu le signes pour 3 ans et tu oublies de dire qu’au QC ya pas de dépot de garantie à verser contrairement à la France 

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

 

Si tu continues à t’alimenter de la même façon qu’en France, tu ne vas pas particulièrement engraisser, ils n’injecte pas du gras dans leur légumes. Après tu arrives dans un nouveau pays avec une nouvelle culture culinaire et c’est sur qu’on doit tous engraisser un peu au début certains plus que d’autres (poutine, hot dog, pizza, hamburger ………. ) j’en ai fais les frais pendant mon séjour cet hiver !!!! 

Contrairement à la France je suis sur que la majorité du monde a une activité sportive plus régulière qu’en France avec tout ce qui nous ai possible de faire au QC tu perdras vite tes kg superflu cet hiver.

 

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

Merci

 

J’espère que tu reliras ton post dans qq semaines et que tu vas te trouver bete d’avoir écris ça lol, La caricature exacte du maudit français tout ça !!!

 

Tu sais Le québéc ne s’arrête pas à Montréal si tu n’aimes pas, tu n’as pas aimé Gatineau mais il ya des dizaines et des dizaines de ville en région que tu aimerais peut être plus. 

 

sinon tu auras perdu qq $ mais rentre en France où tout est mieux pour toi et où les gens ne vivent pas pour l’aide sociale. 

———

De marionnette1979

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

Moi je suis souvent passée par eux et j’adore mais ça reste un site entre particuliers où on peut avoir des surprises 😉

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

Ah bah c’est sûr que si tu juges Montréal sur les magnifiques autoroutes qui relient l’aéroport au centre-ville… 😛

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

C’est malheureusement le risque de la réservation à distance 😉 l’hôtel ou un appart-hôtel c’est plus sûr quand on ne connait personne qui peut aller voir sur place pour nous.

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

Les immigrants ne sont pas tous des RP qui ont suivi votre/notre parcours ! Vous oubliez les parrainages, les demandeurs d’asile, les réfugiés… 😉

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

Oui mais il esr très facile de partir en cours de route en sous-louant ou prévenant votre proprio 😉 Fait 2 fois sans aucun souci 🙂

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

Euh bah là il suffit de savoir où aller manger et faire ses courses 😉 La bouffe est très bonne et très saine quand on évite le McDo ou le Tim 😛

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

Il paraît que c’est le quartier le plus multiethnique du monde… J’y ai vécu 3 ans j’adoooore !!!

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

Attends quelques mois avant de dire ça, en 1 mois, on ne connaît rien d’une ville et d’un pays 😉

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

Merci

 

———

De qwintine

Superbe témoignage de maudit français, il en est tellement caricatural qu’on se demande si ce n’est pas un troll mode “québec bashing”. 

 

La réponse qu’il donne envie d’envoyer est: bon retour en France!

 

Mais au cas ou il serait vrai, je répond quand même “inline” dans le texte:

 

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

Très bon jugement à l’emporte pièce. Juger un pays sur base d’un aéroport! Je suis passé dans leur aéroport, je ne vois pas en quoi il est si différent d’un aéroport comme Paris, Genève, Bruxelles. Que dirait de CDG un habitué de Frankfurt? 

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

 

On n’a pas du voir le même Montréal. Par contre pour les routes, ne pas oublié que la vie est plus rude ici donc …

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

 

Il fallait peut-être demander des photos avant de louer?

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

Quelle différence cela fait-il, la sous location est une us et coutume anglo-saxonne, peu répandu en France/Belgique. Il faut voir le positif: flexibilité! Surtout si votre appartement ne vous plait pas!

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

Je crois que les pays champion sur cette matière sont par ordre: 1° Belgique, 2° France. Et pas le Canada avec une immigration sélective!

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

 

Pourquoi est-ce débile. En Belgique, au niveau de la loi, on a que des bails de 1 an non reconductibles et bails de 9 ans avec pénalité quand on quitte durant les 3 premières années. Et toujours 3 mois de préavis. Je trouve cela ridicule et peu flexible dans un monde ou on demande de la flexibilité.

En Amérique du Nord, c’est plus flexible … c’est un avantage … 

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

 

De mes séjours dans différents coins du Québec, je retiens que j’ai super bien mangé! D’ailleurs mes proches qui nous on écouté et ont pris des vacances la-bàs, ont adoré et ont trouvé la cuisine délicieuse.

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

 

Tout ce que j’ai pu voir des hôpitaux français et belges, c’est la même chose. Le personnel fume dehors avec les patients en tenue. Ils vont acheter leur sandwich “en face”.

 

Pour le reste, qui vous dis qu’ils n’avait pas fini leur service?

 

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

 

C’est dommage, un séjour de prospection pour goûter au pays et se renseigner plus vous aurait peut-être éviter de perdre l’argent..

 

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

En quoi bizarre? Pouvez-vous dire franchement les choses plutôt que de faire ces sous entendus négatifs!

 

 

Merci

 

 

 

 

Cordialement,

Q

———

De marionnette1979

J’ai pas compris non plus le “Au fait pour l’appartement il faut signer un bail d’un an sinon rien. C’est débile mais c’est comme ça”

 

En France tu peux faire un bail de 3 mois ???

———

De Mistergna

Comment peux-ton décider d’émigrer vers un pays sans ne jamais y avoir mis les pieds???

 

Comme dit plus haut, j’ai l’impression que c’est une blague ce post! 

Les 13 points sont pile l’attitude de “Maudit français” par excellence…

 

Mais bon, je te souhaite tout de même de t’y intégrer et t’y plaire.

Bon courage. 

———

De marionnette1979

Y’en a plein qui immigrent sans jamais être allés au Canada, j’en connais plusieurs 😉 mais si on a un état d’esprit ouvert, ça ne change pas foncièrement la donne !

———

De Alexandre2013

Salut!

 

Merci d’avoir prit le temps de nous faire un compte rendu…

 

T’as quand même trouvé du travail rapidement ce qui t’as permit d’acheter un 4X4.C’est cool!

Beaucoup galère bien plus que ça et rentre sans trouver de travail.

 

Après prendre un apart sur internet c’est le mauvais plan si on a personne pour vérifier sur place.

C’est clair que seul tu dois avoir le cafard,tu dois te refaire tes postes,pas de familles,revoir tes loisirs…

 

J’avais fais un pvt en Australie et y avait des jeunes français qui pétaient un câble à cause de ça.Pourtant ils allaient faire la fête etc.

 

Après la question c’est pourquoi t’as immigré?

Qu’est ce que tu cherchais là bas?

———

De kjaerlighet

Selon moi son témoignage c’est de l’humour à prendre au deuxiéme degré.

———

De clementinou

Même au 10ème degré. Il se plaint de l’aéroport, il a à peine mis les pieds au Qc qu’il veut repartir mais s’achéte un 4×4 dans le mois !! C’est un maudit français 🙂 une énorme blague.

———

De marionnette1979

Ca me rappelle des français que j’avais croisé dans Côte-des-Neiges et qui avaient dit “Oh la la Côte-des-Neiges y’a trop d’étrangers, on va chercher un appart sur le Plateau pour être avec d’autres français, là c’est pas possible”

 

Je pense qu’ils ont pas dû rester au QC longtemps 😛

———

De quebecanaise

Immigrer pour rester entre français !!! J’en connais un ( mon collègue ) qui me disait stp tu ne peux pas changer ton accent ?! ( accent français de France ) 🙂 et je répondais : commences par le tien 🙂

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De caroline77

Espérons que cela soit du troll, dans le cas contraire, dommage que la greffe de neurones n’existe pas.

———

De marionnette1979

Plus de 300 messages, pas sûr… mais ça m’afflige aussi si tout ça est vrai !

———

De Alexandre2013

Bof!Un membre fait un retour qui déplaît aux standards et il se fait incendier…

 

Plutôt moyen tous ça et pas encourageant pour les suivants! 🙁

———

De marionnette1979

Ben tu avoueras qu’il y va fort quand même au bout d’un mois sur place, ça sent le mec en pleine dépression qui va repartir rapidement OU le maudit français qui trouve que tout est merveilleux en France (mais qui s’est barré quand même…)

———

De nath1791

Il n’y a pas au moins une petite chose qui vous plait ?!?!? Parce que c’est triste longtemps … 

———

De quebecanaise

Mais si son beau 4×4 😉

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De Bouclette

Hello Domonion,

Alors comme ça on est voisin?

 

 

Moi aussi je vis à Côte-des-Neige mais depuis 3 ans maintenant, sauf l’année dernière où je suis partie vivre pendant 5 mois dans le Sud-Ouest en coloc. J’ai pas du tout aimé, mais ça s’est une autre histoire.

Je te comprends, car au début j’étais comme toi. Le jour de mon arrivée, j’ai rien aimé au point que je voulais reprendre le premier vol pour Paris dès le soir-même.

Mes premiers jours étaient atroces et la seule chose qui me faisait du bien c’était de descendre et remonter la Côte des Neiges. Je ne connaissais strictement personne et j’étais dans une toute petite chambre louée dans la Résidence Universitaire de l’Université de Montréal.

Un jour c’est un employé de banque français qui m’a donné ce sage conseil de donner une chance à ce pays.

J’en ai vécu et je vis encore des moments durs, ce n’est pas la panacée tous les jours mais j’aime vivre ici à Montréal et plus précisément à Côte des Neiges. C’est vrai que c’est un quartier haut en contrastes.

En haut, il y a les beaux quartiers, en bas c’est la misère et moi je vis sur la ligne de démarcation cela me permet d’avoir un regard apaisé sur le quartier.

C’est vrai ce quartier on l’aime ou on ne l’aime pas mais il lui faut reconnaître que c’est un point de jonction pour aller partout dans cette ville immense. Il y a des centres d’achats qui font que tu n’as pas vraiment besoin de voiture pour te déplacer à pied même en hiver. J’aime ce côté pratique car pour moi c’est l’hiver qui me remet tout en perspective.

Pour le travail, vivre ici fait que tu peux te déplacer quasiment partout sur l’île en transport en communs. Cet hiver j’avais un boulot sur West Island et je devais être là bas pour 7 heures tapantes. Vivre ici faisait que je pouvais m’y rendre sans avoir à me réveiller vers 4 h du matin comme je devais le faire quand je suis partie vivre dans le Sud Ouest…

 

Tout comme toi il m’arrive de comparer à la France encore maintenant mais souvent je me dis qu’en fin de compte ce n’est pas du tout pareil, non ? De plus, cela faisait 4 ans que je ne trouvais plus de travail en France et ici, c’est tout le contraire mais c’est pas des supers boulots. Je ne me plains pas, l’essentiel est que je travaille, une honnête occupation qui fait du bien à l’esprit et au corps et tant pis si j’ai du laisser les gens que j’aime en France. Je vis seule ici et il arrive souvent que la solitude soit difficile à côtoyer mais c’est la vie.

Alors, oui, j’aime bien vivre dans ce quartier car quand j’ai envie des fois de faire des recettes que ma maman me faisait petite, je suis d’origine algérienne, je trouve les ingrédients. Au début, je connaissant pas les commerces, je ne trouvais rien et cela me désolait horriblement… Je ne cuisine plus français bien avant ma venue ici au Québec car j’avais pris beaucoup de poids et le médecin m’a interdit le crème et le fromage dans la cuisson. Je cuisine désormais méditerranéen avec des légumes et de l’huile d’olive, un peu de viande par ci par là et j’avoue que cela me satisfait pleinement ainsi que mon taux de cholestérol.

 

Maintenant, si j’avais une voiture je me dis que j’aimerais bien me déplacer soit vers le quartier Notre Dame des Grâces ou vers La Salle / La Chine. Cela ne me dérange pas de vivre avec les Anglophones.

Voilà juste pour te dire comme on me l’a conseillé : donne une chance à ce pays.

Au plaisir.

———

De Alexandre2013

Il n’y a pas au moins une petite chose qui vous plait ?!?!? Parce que c’est triste longtemps … 

 

bah!Si il en a cité quelques une quand même…

 

C’est peut être un appel à l’aide,est ce que des membres se proposeront de le rencontrer pour passer une journée avec lui et devenir amis? 😉 Nath partante?

———

De Dredd

Bonjour,

La modération vous rappelle que les échanges doivent être respectueux. Ici je pense que l’on peut donner à l’auteur le bénéfice du doute quand au supposé “trollage”. On peut ne pas être d’accord avec son appréciation (qui est rappelons-le son expérience personnelle, et donc qui lui appartient), mais dans ce cas, merci de commenter ses propos sans attaquer la personne.

———

De GuillaumeJ

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

Je rejoins sur la vision de Montreal en sortant de l’aéroport, ca fait pas envie, Mais bon.. juger Paris en sortant de CDG.. ca seras pas mieux, pour peu que t’aille habiter en Grigny en suivant 🙂

 

Ce que je pense de plus en plus, c’est que pour certains d’entre nous (genre mon cas : français, classe moyenne, avec un boulot, une famille, des amis en France), l’immigration c’est un Luxe (alors que pour d’autres, c’est nettement plus une nécessité).

 

Et le luxe,par définition, ca coûte cher et c’est superflu,  Mais c’est aussi quelque chose qu’on a choisi, et qu’on doit donc assumer..

———

De Saam

Bonjour

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

 

Peut-être que cette majorité des gens étaient des parrainés et des réfugiés! Oui le Canada n’accepte que des gens qualifiés et diplômés. C’est ton cas, non? Et pis dire que les gens sont là pour avoir de l’aide sociale, c’est un peu exagéré quand même, tu trouves pas?. C’est pas 600 pièces par mois qui vont les transporter de joie. C’est vrai que depuis une grosse 4*4, les gens nous semblent paraître très petits.

 

Bonne installation, tout de même :thumbsup:

———

De Blueberry

D’un autre côté, un mois c’est que dalle dans une immigration. Tu sembles être quelque peu en choc culturel. Cela va passer, mais laisse-toi le temps nécessaire sans porter de jugement trop rapide sur ton environnement.  

———

De sophie.1940

Bouclette!!!!!!!!!!!!!!!  je dirais plus tôt que le Canada te donne l’opportunité à toi… t’es chez eux (chez le canadien), c’est toi qui a choisis de venir….. c’est à toi de t’adapter et pas le contraire… :whistlingb: 

———

De Blueberry

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

 

Cela n’a rien à voir avec le fait d’être motivé ou non. Les coups de blues cela peut arriver dés la sortie de l’avion, aussi incongru que cela puisse te paraître. Tout le monde n’est pas dans une éternelle lune de miel avec son nouveau pays d’accueil.

Chacun a son propre ressenti. Un mois après avoir débarquée à Vancouver, il m’est arrivé plus au moins la même chose. Ce n’est pas pour autant que ma motivation était devenue “illégitime” ou qu’il fallait que je rentre en France direct!

———

De marionnette1979

C’est surtout qu’il est tellement dans la comparaison et l’idéalisation de la France on dirait, que ça en devient n’importe quoi… tsé sur le fait de signer un bail d’un an ! Me semble que c’est comme ça pas mal partout !

 

Le fait d’être outré par le fait de s’être fait arnaquer en réservant un appart à distance (bah oui c’est un GROS risque, où que ce soit dans le monde)

 

Y’a coup de blues et déconnexion de la réalité là 😉

———

De Saam

Sophie, des milliers de personnes ont dit la même chose que toi avant de mettre les deux pieds sur le sol canadien. Et une fois ici, leur facon de voir les choses a bcoup évolué. J’espère pouvoir te lire qd tu seras ici. Alors tu arrives qd? :flowers:

———

De sophie.1940

Dans 10 jours….. MAIS mon amie c’est le sixième pays d’immigration pour  moi, pour le boulot de mon père j’ai voyagé beaucoup… je sais de quoi je parle…. Je ne connais pas le Canada, ben oui 5 pays ou j’habité et travaillé……..

———

De sophie.1940

Et toujours c’était moi qui devrais m’adapter….. :give_rose:

———

De Blueberry

C’est surtout qu’il est tellement dans la comparaison et l’idéalisation de la France on dirait, que ça en devient n’importe quoi… tsé sur le fait de signer un bail d’un an ! Me semble que c’est comme ça pas mal partout !

 

Le fait d’être outré par le fait de s’être fait arnaquer en réservant un appart à distance (bah oui c’est un GROS risque, où que ce soit dans le monde)

 

Y’a coup de blues et déconnexion de la réalité là 😉

 

Mais pour certaines personnes quand tout va mal, tout va mal non? Y compris la moindre petite broutille qui devient une affaire d’état…

———

De marionnette1979

Ben dans ce cas on commence à parler de dépression et faut pas rester comme ça 😉

———

De GuillaumeJ

 

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

Chacun a son propre ressenti. Un mois après avoir débarquée à Vancouver, il m’est arrivé plus au moins la même chose. Ce n’est pas pour autant que ma motivation était devenue “illégitime” ou qu’il fallait que je rentre en France direct!

 

 

Un mois aprés, OK, c’est meme courant.

 

La, selon ce qu’il raconte, c’est des la sortie de l’avion…. ca n’a ren a voir avec la fin de la lune de miel..

 

Bref, i je garde les plus grands doutes sur la force de sa motivation. ( c’était nos interrogations que je trouvais legitime :))

———

De Cherrybee

Pourquoi l’auteur du post ne répond plus ?

———

De juetben

Pourquoi l’auteur du post ne répond plus ?

son 4X4 est tombé dans un nid de poule pendant qu’il se goinfrait de malbouffe… :Crylol:

———

De qwintine

Je pense que si ce n’était pas un troll. Vu tout les commentaires, on l’a tous un peu “basher”.
Je pense que ce serait bien de l’inviter à reparler et l’aider! À relativiser et prendre les choses plus positivement,
Y a t il des gens (français) sur place qui pourrait le rencontrer ne fusse ce que 2 h pour l aider à faire le point?

Cordialement
Q

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De Alexandre2013

 

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

 

Cela n’a rien à voir avec le fait d’être motivé ou non. Les coups de blues cela peut arriver dés la sortie de l’avion, aussi incongru que cela puisse te paraître. Tout le monde n’est pas dans une éternelle lune de miel avec son nouveau pays d’accueil.

Chacun a son propre ressenti. Un mois après avoir débarquée à Vancouver, il m’est arrivé plus au moins la même chose. Ce n’est pas pour autant que ma motivation était devenue “illégitime” ou qu’il fallait que je rentre en France direct!

 

 

+1

 

Oui,dommage le membre passe par une phase de blues,il cherchait un peu de réconfort.Et il s’est fait terminé.

 

Limite avec proposition d’une corde en option :crying: !

 

Sinon pour l’avoir vécu en Australie c’est clair que t’arrive dans un nouveau pays.Tu te prépares dans l’euphorie et t’arrives sur place(en descendant de l’avion je me suis dis “j’y suis les boules!).Plus de repères ami(e)s faut tous recommencer.

 

Et là c’est le blues,y a des français que j’ai rencontré en pvt là bas idem.

 

C’est une partie que j’avais négligé dans ma préparation.Mais grâce à ce fil je prends note en cherchant des solutions pour y remédier!

 

J’aurai été sur place j’aurai bien prit un verre avec lui.Car sa situation n’est pas aussi inconfortable que ça.

———

De GuillaumeJ

Effectivement, il est meme pas en galére. Si on résume :

– mal dés la sortie de l’avion

– situation pas inconfortable aujourd’hui pour lui (boulot avec “meilleur salaire”)

– mais pourtant “Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.”

– “Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur “ (le gras est de lui)

– l’hiver est même  pas encore la… (mais le mois d’aout est pourri)

 

est ce que vraiment il cherchait ici du réconfort ? Peut etre que tout simplement, l’immigration est pas faite pour lui.

 

Et j’ai aucun mal a suggérer cela vu que je suis même pas sur, au bout de 15 mois au quebec, que l’immigration est faite pour moi, alors que je suis content d’être venu ici… (je pense que c’est remplir la demande de ma RP qui me perturbe.)

 

Enfin.. lui seul le sait (peut-être)

———

De Jolidanseur

Ce que je ressents, moi, c’est que cette personne est partie de France sans vraiment en avoir envie, puique sa première réaction a été de faire des comparaisons. Mauvais départ.

Quant à l’aéroport, nous y étions en mai, je n’ai rien trouvé à redire, CDG serait même plutôt “impersonnel”.

Les routes, rien à dire non plus, car en effet, avec les différences de température, et pour rouler aux USA aussi, la grandeur du pays ne permet pas de tout refaire en même temps.

Seule vérité, l’appartement. Internet à éviter. Nous avons des amis à Montéal, ils nous ont averti, “nous nous chargerons de vous trouver un logement par relation, sion, c’est l’arnaque”.

Enorme point positif, nous n’avons rencontré au Québec, que des gens sympathiques, surtout vers Charlevoix.

Pour avoir fait le tour du lac Ontario, notre préférence va au Québec, pour les relations humaines.

Maintenant, avec tout le négatif cité, je ne vois pas pourquoi il n’a pas repris l’avion de suite.

———

De CatHell

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

Merci

 

 

heu…tu n’avais pas visité avant ?

———

De Alexandre2013

http://www.youtube.com/watch?v=Ex8Zhs91iwI

 

ce qui t’attends encore…

 

faut te préparer sinon tu vas terminer les veines coupées dans la baignoire.

Ou un lavage d’estomac à l’hopital…

 

T’as qu’à prendre un pvt en collocation?

Tu seras moins seul ça t’aidera surement! 🙂

 

Voir sur le forum des membres ont ouvert un fil pour se rencontrer…

———

De CatHell

ça va être très dur l’hiver…

pour le débat “maudit français” VS “il a juste un contre-coup” je répondrais qu’on ne dit pas “c’est dégueulasse” mais “je n’aime pas”

———

De Alexandre2013

http://www.forum.immigrer.com/topic/127025-des-nouveaux-sur-quebec/

 

essaie de prendre contact avec les membres ici par contre évite de dire “c’est pourri etc”.Sinon tu vas pas sortir de ta spirale…

———

De Bouclette

Bouclette!!!!!!!!!!!!!!!  je dirais plus tôt que le Canada te donne l’opportunité à toi… t’es chez eux (chez le canadien), c’est toi qui a choisis de venir….. c’est à toi de t’adapter et pas le contraire… :whistlingb: 

 

Je pensais que c’était sous-tendu, non?

 

Où dans mon texte, je dis le contraire?

 

Pour moi, donner une chance à ce pays => s’adapter, s’ouvrir, comprendre, … sa nouvelle terre d’accueil.

 

Bienvenue au Québec.

———

De Blueberry

 

 

 

 

 

Et j’ai aucun mal a suggérer cela vu que je suis même pas sur, au bout de 15 mois au quebec, que l’immigration est faite pour moi, alors que je suis content d’être venu ici… (je pense que c’est remplir la demande de ma RP qui me perturbe.)

 

Enfin.. lui seul le sait (peut-être)

 

Donc les choses ne sont pas aussi simples qu’il n’y parait n’est-ce pas?

———

De GuillaumeJ

 

 

 

 

 

Donc les choses ne sont pas aussi simples qu’il n’y parait n’est-ce pas?

 

 

Je te vois venir, mais non 🙂

 

Quand tu fais une immigration en famille et que tu regrettes au sortir de l’avion (c’est pas un “simple” PVT, l’invetissement est  beaucoup plus lourd), et qu’au bout d’un mois, alors que tu n’es pas en galére, tu trouve que t’as rien gagné par rapport a la  France et que tu penses avoir fait un grosse erreur… je pense que c’est trés mal barré, et qu’il s’est planté.

 

Moi, je doute sur la perennité de mon immigration, ce n’est pas la même chose. Je suis trés content d’être ici, ca m’a beaucoup appris sur moi même, la France ne me manque pas du tout (j’ai juste des envies de fromages). Mais,  la demande de résidence permanente fait remonter les doutes sur l’éloignement de la famille/amis

 

(D’ailleurs notre mécontent ne parle même pas de ce souci la, ni de la difficulté d’intégration sociale ici, entre ca et l’hiver, je vois pas comment son cas va s’arranger quand il va découvrir ces nouveaux problemes..)

———

De alfajorcito

C’est génial les Belges qui viennent rabâcher “maudit Français, maudit Français”. Ce n’est pas le premier fil de discussion où je constate cela… La palme à ceux qui se vantent de préciser à chaque fois qu’ils sont en contact avec des Québécois qu’ils sont Belges et non Français et que ceux-ci les félicitent “les Français sont nos cousins, les Belges sont nos amis”.

 

C’est vraiment nauséabond ce “French bashing” perpétuel qui est bien plus souvent l’œuvre d’étrangers que de Québécois. Certains semblent prendre un certain plaisir à répéter que les Français sont détestés des Québécois. Ce sont les mêmes qui ensuite se “permettent” de critiquer le Québec et les Québécois.

 

L’immigration française au Québec est l’une des plus nombreuses. Il est donc évident que la quantité de Français exprimant leur déception quant à la réalité québécoise sera plus importante que celle d’autres nationalités dont les effectifs au Québec sont inférieurs. Mais, en termes de proportions, il n’y a pas davantage de Français déçus que de Belges ou de Suisses.

 

Cette francophobie (autre perle lue sur ce même forum “Je suis Suisse, je précise toujours que l’on n’aime pas non plus les “Frouzes”. Au fait, les Québécois parlent bizarrement.”) est écœurante. La majorité des Français qui émigrent au Québec ont pleine conscience de la réputation des “maudits Français” et préfèrent faire profil bas. Le message de domonion ne représente d’aucune façon un caractère “français”. Le qualifier immédiatement de “maudit Français” (ce qui équivaut à “sale Français” car maudit est un sacre au Québec, pour ceux d’entre vous qui ne l’auraient pas compris) relève donc de la pure xénophobie.

 

Constamment montrer du doigt les immigrants français de cette manière est infect. Si domonion n’a pas suffisamment préparé son projet d’immigration, cela ne vous donne pas le droit d’utiliser des insultes xénophobes pour qualifier son message.

———

De sophie.1940

Je me demande: est-ce que les belges et les français sont aussi des cousins??? Parce pour un belge dire qui est français’ Mamma  Mia’  et le contraire aussi.. alors on pense quoi???? des suisses ne parlons pas….. :whistlingb: 

 

On connait les blagues qui se disent en France sur le belges?????  :diablo: 

———

De wilitause

Toujours les mêmes donneurs de leçons même pas la peine de les citez ils ramènent leur fraise sur tout les fils de discussions!!! “très agaçant à la longue”

peut importe son ressenti et son avis… le moindre respect c’est de le prendre en compte sans le juger ou le traiter de troll!!!!

ce forum est super mais malheureusement surpeuplé de donneur de leçon en tout genre…

 

merci d’avoir donné ton ressenti, je respecte ça même si je suis pas d’accord avec tout, mais je ne permettrai pas de te dire retourne en France ou te traiter de troll comme certain le fond sans vergogne!!!

———

De kuroczyd

Le problème avec les français qui se plaignent au Quebec (pour ceux qui se plaignent) c’est qu’ils veulent retrouver ici leur confort connu en France. La France est plus riche que le Quebec; il  existe en France une aide sociale incomparable et une nourriture élaborée depuis des siècles. C’est clair que ceux là, en arrivant ici, risquent d’être plus que surpris. (En général cette tendance n’existe pas ou est moins forte chez des français qui ont voyagé et se sont intéressés à la vie des pays visités) Je peux comprendre qu’entendre “je ne trouve pas si, pas ça…”,  “en France sa se passe comme si ou comme ça” peut énerver plus d’un.

( Il y a aussi une tendance en France de considérer que les meilleurs produits ne sont que français: vin, fromage 🙂 ou que la France a tout inventé champignon de Paris, jambon de Bayonne, pruneaux d’Agen, piment d’Espelette, huîtres d’Arcachon, camembert ou cidre de Normandie,  mirabelles d’Alsace ;> …)

L’autre point d’énervement est la différence de comportement. Le québécois n’est pas un français vivant en Amérique du nord mais un nord américain parlant français: il n’aime pas forcement la confrontation et fait plus avancer ses idées par négociation et débat. Quand en face il va trouver un Français qui de part sa culture fait passer ses idées par confrontation ou discussion houleuse, là aussi ça peut faire des étincelles.

Je ne generalise pas, tous les français immigrants ne sont pas comme cela mais ils ne se font pas non plus tous traiter de “Maudit français”  🙂

———

De trefle

C’est génial les Belges qui viennent rabâcher “maudit Français, maudit Français”. Ce n’est pas le premier fil de discussion où je constate cela… La palme à ceux qui se vantent de préciser à chaque fois qu’ils sont en contact avec des Québécois qu’ils sont Belges et non Français et que ceux-ci les félicitent “les Français sont nos cousins, les Belges sont nos amis”.

 

C’est vraiment nauséabond ce “French bashing” perpétuel qui est bien plus souvent l’œuvre d’étrangers que de Québécois. Certains semblent prendre un certain plaisir à répéter que les Français sont détestés des Québécois. Ce sont les mêmes qui ensuite se “permettent” de critiquer le Québec et les Québécois.

 

L’immigration française au Québec est l’une des plus nombreuses. Il est donc évident que la quantité de

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Avoir quitté la France c’était une grosse erreur

De domonion

Bonjour à tous,
 
je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront peut-être d’accord avec moi.
 
1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un appartement pour une durée courte sur Montréal.
Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de suite, allez chercher ailleurs comme ragq.
Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.
On paie et tout est OK pour notre arrivée.
 
2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond regret d’avoir quitté la France.
 
3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.
 
Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et les routes très mal entretenues. Je n’avais qu’une envie, reprendre l’avion.
 
4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.
 
Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui nous semble minuscule.
Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.
Beaucoup de bruit à l’extérieur.
 
5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à Montréal.
Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.
 
6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.
Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.
La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.
 
7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.
 
Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un bail d’un an sinon rien.
 
C’est débile mais c’est comme ça.
 
8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.
J’aime bien.
 
9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse sans contrôle.
 
10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain, de chinois et de philippins.
Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas. Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches, ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font leur course avec leur tenue de travail.
C’est impensable en France.
 
11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.
Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup investi.
 
12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très bizarre.
Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais mots sont en moi.
Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 
Merci

———

De Chriseric

Le Canada n a jamais ete un eldorado. Il y a des bons et mauvais côtés comme partout ailleurs. Pourquoi ne retournes tu pas en France si ca ne te convient pas …
Je suis francais, je vis dans les Laurentides, je mange sainement, et tout comme en France j ai signe un bail de location. Et surtout je ne cherche pas la comparaison avec la France sinon a quoi bon en partir. J oubliais une chose je suis heureux
Bon courage pour toi

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De aierdna

Immigrer dans un nouveau pays doit être une décision longuement réfléchie et surtout il faut visiter le pays plusieurs fois avant de faire le grand saut… il faut bien se renseigner et visiter. Si même l’aéroport vous a surpris c’est que vous n’aviez pas une connaissance assez solide du Québec. Et puis il ne faut pas se forcer. Si ça ne vous plaît pas, revenez en France. En tout cas, merci d’avoir partagé votre expérience.

———

De Antoine L.

C’est très bien d’avoir un ressenti comme ça. Maintenant y à plus qu’à espérer que dans 1 an tu nous refasses un bilan et une amélioration 🙂

Je pense aussi que tout dépend du caractère de chacun, et surtout de comparer ou pas avec la France… Pour moi immigrer c’est partir pour une nouvelle vie donc on ne pas comparer avec ce qu’on a déjà vécu. Surtout que pour les 3/4 des choses négatives que tu as pu ressentir elles sont toutes présentés en France ! C’est juste que ici tu étais mieux installé, dans un endroit qui te plaisait, bien entouré etc… À toi de tourner cet endroit à Montréal et de te créer ton petit cocon de bien être ! 🙂

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De sebaure

Il me semble avoir lu que pour bien reussir son immigration il ne faut surtout pas comparer son pays d origine vec celui d accueil ce que je peux comprendre soit compliquer…Mais avez vous visiter avant de partir?? Avez vous suffisament fait se recherche?? Apres chaque personne est differentes néanmoin vous vous laissez du temps pour boir ce qui est bien je vous souhaite que finalement se ne soit “une mauvaise impression”sinon un retour en France va s’ imposer

Aurélie

———

De july s.

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

 

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

Je trouve ton commentaire bizarre, l’aéroport est plus petit ou ne te convenais pas par rapport à CDG mais on ne vit pas à l’aéroport je vois pas en quoi ça gène, tu y a passé juste qq heure pour valider tes docs d’immigration

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

 

Faut pas oublier que les routes au Canada supportent des températures extreme, et qu’il ya en ce moment un pb de corruption et que les entrepreneurs sont frileux pour bcp depuis de travailler là bas de peur d’être accusé à tort 

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

Si les immigrants immigre  pour l’aide sociale c’est pas au Canada qu’ils iraient mais en France, les immigrants sont bien choisis en fonction de leur qualification sauf une infime partie le parrainage par ex mais pareil au final ça change quoi si tu tombes sur une session ou qq personnes ne sont pas qualifiées? Ca ne va rien changé à ton processus d’intégration post-immigration

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

 

Il ya des logement sans bail au Québéc (j’en ai loué 2 dans deux villes différentes cet hiver) par contre tu ne verras jamais ça en France.

En France ton bail tu le signes pour 3 ans et tu oublies de dire qu’au QC ya pas de dépot de garantie à verser contrairement à la France 

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

 

Si tu continues à t’alimenter de la même façon qu’en France, tu ne vas pas particulièrement engraisser, ils n’injecte pas du gras dans leur légumes. Après tu arrives dans un nouveau pays avec une nouvelle culture culinaire et c’est sur qu’on doit tous engraisser un peu au début certains plus que d’autres (poutine, hot dog, pizza, hamburger ………. ) j’en ai fais les frais pendant mon séjour cet hiver !!!! 

Contrairement à la France je suis sur que la majorité du monde a une activité sportive plus régulière qu’en France avec tout ce qui nous ai possible de faire au QC tu perdras vite tes kg superflu cet hiver.

 

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

Merci

 

J’espère que tu reliras ton post dans qq semaines et que tu vas te trouver bete d’avoir écris ça lol, La caricature exacte du maudit français tout ça !!!

 

Tu sais Le québéc ne s’arrête pas à Montréal si tu n’aimes pas, tu n’as pas aimé Gatineau mais il ya des dizaines et des dizaines de ville en région que tu aimerais peut être plus. 

 

sinon tu auras perdu qq $ mais rentre en France où tout est mieux pour toi et où les gens ne vivent pas pour l’aide sociale. 

———

De marionnette1979

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

Moi je suis souvent passée par eux et j’adore mais ça reste un site entre particuliers où on peut avoir des surprises 😉

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

Ah bah c’est sûr que si tu juges Montréal sur les magnifiques autoroutes qui relient l’aéroport au centre-ville… 😛

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

C’est malheureusement le risque de la réservation à distance 😉 l’hôtel ou un appart-hôtel c’est plus sûr quand on ne connait personne qui peut aller voir sur place pour nous.

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

Les immigrants ne sont pas tous des RP qui ont suivi votre/notre parcours ! Vous oubliez les parrainages, les demandeurs d’asile, les réfugiés… 😉

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

Oui mais il esr très facile de partir en cours de route en sous-louant ou prévenant votre proprio 😉 Fait 2 fois sans aucun souci 🙂

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

Euh bah là il suffit de savoir où aller manger et faire ses courses 😉 La bouffe est très bonne et très saine quand on évite le McDo ou le Tim 😛

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

Il paraît que c’est le quartier le plus multiethnique du monde… J’y ai vécu 3 ans j’adoooore !!!

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

Attends quelques mois avant de dire ça, en 1 mois, on ne connaît rien d’une ville et d’un pays 😉

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

Merci

 

———

De qwintine

Superbe témoignage de maudit français, il en est tellement caricatural qu’on se demande si ce n’est pas un troll mode “québec bashing”. 

 

La réponse qu’il donne envie d’envoyer est: bon retour en France!

 

Mais au cas ou il serait vrai, je répond quand même “inline” dans le texte:

 

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

Très bon jugement à l’emporte pièce. Juger un pays sur base d’un aéroport! Je suis passé dans leur aéroport, je ne vois pas en quoi il est si différent d’un aéroport comme Paris, Genève, Bruxelles. Que dirait de CDG un habitué de Frankfurt? 

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

 

On n’a pas du voir le même Montréal. Par contre pour les routes, ne pas oublié que la vie est plus rude ici donc …

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

 

Il fallait peut-être demander des photos avant de louer?

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

Quelle différence cela fait-il, la sous location est une us et coutume anglo-saxonne, peu répandu en France/Belgique. Il faut voir le positif: flexibilité! Surtout si votre appartement ne vous plait pas!

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

Je crois que les pays champion sur cette matière sont par ordre: 1° Belgique, 2° France. Et pas le Canada avec une immigration sélective!

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

 

Pourquoi est-ce débile. En Belgique, au niveau de la loi, on a que des bails de 1 an non reconductibles et bails de 9 ans avec pénalité quand on quitte durant les 3 premières années. Et toujours 3 mois de préavis. Je trouve cela ridicule et peu flexible dans un monde ou on demande de la flexibilité.

En Amérique du Nord, c’est plus flexible … c’est un avantage … 

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

 

De mes séjours dans différents coins du Québec, je retiens que j’ai super bien mangé! D’ailleurs mes proches qui nous on écouté et ont pris des vacances la-bàs, ont adoré et ont trouvé la cuisine délicieuse.

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

 

Tout ce que j’ai pu voir des hôpitaux français et belges, c’est la même chose. Le personnel fume dehors avec les patients en tenue. Ils vont acheter leur sandwich “en face”.

 

Pour le reste, qui vous dis qu’ils n’avait pas fini leur service?

 

Soyez ouvert d’esprit, votre vie n’en sera que plus belle!

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

 

C’est dommage, un séjour de prospection pour goûter au pays et se renseigner plus vous aurait peut-être éviter de perdre l’argent..

 

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

En quoi bizarre? Pouvez-vous dire franchement les choses plutôt que de faire ces sous entendus négatifs!

 

 

Merci

 

 

 

 

Cordialement,

Q

———

De marionnette1979

J’ai pas compris non plus le “Au fait pour l’appartement il faut signer un bail d’un an sinon rien. C’est débile mais c’est comme ça”

 

En France tu peux faire un bail de 3 mois ???

———

De Mistergna

Comment peux-ton décider d’émigrer vers un pays sans ne jamais y avoir mis les pieds???

 

Comme dit plus haut, j’ai l’impression que c’est une blague ce post! 

Les 13 points sont pile l’attitude de “Maudit français” par excellence…

 

Mais bon, je te souhaite tout de même de t’y intégrer et t’y plaire.

Bon courage. 

———

De marionnette1979

Y’en a plein qui immigrent sans jamais être allés au Canada, j’en connais plusieurs 😉 mais si on a un état d’esprit ouvert, ça ne change pas foncièrement la donne !

———

De Alexandre2013

Salut!

 

Merci d’avoir prit le temps de nous faire un compte rendu…

 

T’as quand même trouvé du travail rapidement ce qui t’as permit d’acheter un 4X4.C’est cool!

Beaucoup galère bien plus que ça et rentre sans trouver de travail.

 

Après prendre un apart sur internet c’est le mauvais plan si on a personne pour vérifier sur place.

C’est clair que seul tu dois avoir le cafard,tu dois te refaire tes postes,pas de familles,revoir tes loisirs…

 

J’avais fais un pvt en Australie et y avait des jeunes français qui pétaient un câble à cause de ça.Pourtant ils allaient faire la fête etc.

 

Après la question c’est pourquoi t’as immigré?

Qu’est ce que tu cherchais là bas?

———

De kjaerlighet

Selon moi son témoignage c’est de l’humour à prendre au deuxiéme degré.

———

De clementinou

Même au 10ème degré. Il se plaint de l’aéroport, il a à peine mis les pieds au Qc qu’il veut repartir mais s’achéte un 4×4 dans le mois !! C’est un maudit français 🙂 une énorme blague.

———

De marionnette1979

Ca me rappelle des français que j’avais croisé dans Côte-des-Neiges et qui avaient dit “Oh la la Côte-des-Neiges y’a trop d’étrangers, on va chercher un appart sur le Plateau pour être avec d’autres français, là c’est pas possible”

 

Je pense qu’ils ont pas dû rester au QC longtemps 😛

———

De quebecanaise

Immigrer pour rester entre français !!! J’en connais un ( mon collègue ) qui me disait stp tu ne peux pas changer ton accent ?! ( accent français de France ) 🙂 et je répondais : commences par le tien 🙂

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De caroline77

Espérons que cela soit du troll, dans le cas contraire, dommage que la greffe de neurones n’existe pas.

———

De marionnette1979

Plus de 300 messages, pas sûr… mais ça m’afflige aussi si tout ça est vrai !

———

De Alexandre2013

Bof!Un membre fait un retour qui déplaît aux standards et il se fait incendier…

 

Plutôt moyen tous ça et pas encourageant pour les suivants! 🙁

———

De marionnette1979

Ben tu avoueras qu’il y va fort quand même au bout d’un mois sur place, ça sent le mec en pleine dépression qui va repartir rapidement OU le maudit français qui trouve que tout est merveilleux en France (mais qui s’est barré quand même…)

———

De nath1791

Il n’y a pas au moins une petite chose qui vous plait ?!?!? Parce que c’est triste longtemps … 

———

De quebecanaise

Mais si son beau 4×4 😉

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De Bouclette

Hello Domonion,

Alors comme ça on est voisin?

 

 

Moi aussi je vis à Côte-des-Neige mais depuis 3 ans maintenant, sauf l’année dernière où je suis partie vivre pendant 5 mois dans le Sud-Ouest en coloc. J’ai pas du tout aimé, mais ça s’est une autre histoire.

Je te comprends, car au début j’étais comme toi. Le jour de mon arrivée, j’ai rien aimé au point que je voulais reprendre le premier vol pour Paris dès le soir-même.

Mes premiers jours étaient atroces et la seule chose qui me faisait du bien c’était de descendre et remonter la Côte des Neiges. Je ne connaissais strictement personne et j’étais dans une toute petite chambre louée dans la Résidence Universitaire de l’Université de Montréal.

Un jour c’est un employé de banque français qui m’a donné ce sage conseil de donner une chance à ce pays.

J’en ai vécu et je vis encore des moments durs, ce n’est pas la panacée tous les jours mais j’aime vivre ici à Montréal et plus précisément à Côte des Neiges. C’est vrai que c’est un quartier haut en contrastes.

En haut, il y a les beaux quartiers, en bas c’est la misère et moi je vis sur la ligne de démarcation cela me permet d’avoir un regard apaisé sur le quartier.

C’est vrai ce quartier on l’aime ou on ne l’aime pas mais il lui faut reconnaître que c’est un point de jonction pour aller partout dans cette ville immense. Il y a des centres d’achats qui font que tu n’as pas vraiment besoin de voiture pour te déplacer à pied même en hiver. J’aime ce côté pratique car pour moi c’est l’hiver qui me remet tout en perspective.

Pour le travail, vivre ici fait que tu peux te déplacer quasiment partout sur l’île en transport en communs. Cet hiver j’avais un boulot sur West Island et je devais être là bas pour 7 heures tapantes. Vivre ici faisait que je pouvais m’y rendre sans avoir à me réveiller vers 4 h du matin comme je devais le faire quand je suis partie vivre dans le Sud Ouest…

 

Tout comme toi il m’arrive de comparer à la France encore maintenant mais souvent je me dis qu’en fin de compte ce n’est pas du tout pareil, non ? De plus, cela faisait 4 ans que je ne trouvais plus de travail en France et ici, c’est tout le contraire mais c’est pas des supers boulots. Je ne me plains pas, l’essentiel est que je travaille, une honnête occupation qui fait du bien à l’esprit et au corps et tant pis si j’ai du laisser les gens que j’aime en France. Je vis seule ici et il arrive souvent que la solitude soit difficile à côtoyer mais c’est la vie.

Alors, oui, j’aime bien vivre dans ce quartier car quand j’ai envie des fois de faire des recettes que ma maman me faisait petite, je suis d’origine algérienne, je trouve les ingrédients. Au début, je connaissant pas les commerces, je ne trouvais rien et cela me désolait horriblement… Je ne cuisine plus français bien avant ma venue ici au Québec car j’avais pris beaucoup de poids et le médecin m’a interdit le crème et le fromage dans la cuisson. Je cuisine désormais méditerranéen avec des légumes et de l’huile d’olive, un peu de viande par ci par là et j’avoue que cela me satisfait pleinement ainsi que mon taux de cholestérol.

 

Maintenant, si j’avais une voiture je me dis que j’aimerais bien me déplacer soit vers le quartier Notre Dame des Grâces ou vers La Salle / La Chine. Cela ne me dérange pas de vivre avec les Anglophones.

Voilà juste pour te dire comme on me l’a conseillé : donne une chance à ce pays.

Au plaisir.

———

De Alexandre2013

Il n’y a pas au moins une petite chose qui vous plait ?!?!? Parce que c’est triste longtemps … 

 

bah!Si il en a cité quelques une quand même…

 

C’est peut être un appel à l’aide,est ce que des membres se proposeront de le rencontrer pour passer une journée avec lui et devenir amis? 😉 Nath partante?

———

De Dredd

Bonjour,

La modération vous rappelle que les échanges doivent être respectueux. Ici je pense que l’on peut donner à l’auteur le bénéfice du doute quand au supposé “trollage”. On peut ne pas être d’accord avec son appréciation (qui est rappelons-le son expérience personnelle, et donc qui lui appartient), mais dans ce cas, merci de commenter ses propos sans attaquer la personne.

———

De GuillaumeJ

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

Je rejoins sur la vision de Montreal en sortant de l’aéroport, ca fait pas envie, Mais bon.. juger Paris en sortant de CDG.. ca seras pas mieux, pour peu que t’aille habiter en Grigny en suivant 🙂

 

Ce que je pense de plus en plus, c’est que pour certains d’entre nous (genre mon cas : français, classe moyenne, avec un boulot, une famille, des amis en France), l’immigration c’est un Luxe (alors que pour d’autres, c’est nettement plus une nécessité).

 

Et le luxe,par définition, ca coûte cher et c’est superflu,  Mais c’est aussi quelque chose qu’on a choisi, et qu’on doit donc assumer..

———

De Saam

Bonjour

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

 

Peut-être que cette majorité des gens étaient des parrainés et des réfugiés! Oui le Canada n’accepte que des gens qualifiés et diplômés. C’est ton cas, non? Et pis dire que les gens sont là pour avoir de l’aide sociale, c’est un peu exagéré quand même, tu trouves pas?. C’est pas 600 pièces par mois qui vont les transporter de joie. C’est vrai que depuis une grosse 4*4, les gens nous semblent paraître très petits.

 

Bonne installation, tout de même :thumbsup:

———

De Blueberry

D’un autre côté, un mois c’est que dalle dans une immigration. Tu sembles être quelque peu en choc culturel. Cela va passer, mais laisse-toi le temps nécessaire sans porter de jugement trop rapide sur ton environnement.  

———

De sophie.1940

Bouclette!!!!!!!!!!!!!!!  je dirais plus tôt que le Canada te donne l’opportunité à toi… t’es chez eux (chez le canadien), c’est toi qui a choisis de venir….. c’est à toi de t’adapter et pas le contraire… :whistlingb: 

———

De Blueberry

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

 

Cela n’a rien à voir avec le fait d’être motivé ou non. Les coups de blues cela peut arriver dés la sortie de l’avion, aussi incongru que cela puisse te paraître. Tout le monde n’est pas dans une éternelle lune de miel avec son nouveau pays d’accueil.

Chacun a son propre ressenti. Un mois après avoir débarquée à Vancouver, il m’est arrivé plus au moins la même chose. Ce n’est pas pour autant que ma motivation était devenue “illégitime” ou qu’il fallait que je rentre en France direct!

———

De marionnette1979

C’est surtout qu’il est tellement dans la comparaison et l’idéalisation de la France on dirait, que ça en devient n’importe quoi… tsé sur le fait de signer un bail d’un an ! Me semble que c’est comme ça pas mal partout !

 

Le fait d’être outré par le fait de s’être fait arnaquer en réservant un appart à distance (bah oui c’est un GROS risque, où que ce soit dans le monde)

 

Y’a coup de blues et déconnexion de la réalité là 😉

———

De Saam

Sophie, des milliers de personnes ont dit la même chose que toi avant de mettre les deux pieds sur le sol canadien. Et une fois ici, leur facon de voir les choses a bcoup évolué. J’espère pouvoir te lire qd tu seras ici. Alors tu arrives qd? :flowers:

———

De sophie.1940

Dans 10 jours….. MAIS mon amie c’est le sixième pays d’immigration pour  moi, pour le boulot de mon père j’ai voyagé beaucoup… je sais de quoi je parle…. Je ne connais pas le Canada, ben oui 5 pays ou j’habité et travaillé……..

———

De sophie.1940

Et toujours c’était moi qui devrais m’adapter….. :give_rose:

———

De Blueberry

C’est surtout qu’il est tellement dans la comparaison et l’idéalisation de la France on dirait, que ça en devient n’importe quoi… tsé sur le fait de signer un bail d’un an ! Me semble que c’est comme ça pas mal partout !

 

Le fait d’être outré par le fait de s’être fait arnaquer en réservant un appart à distance (bah oui c’est un GROS risque, où que ce soit dans le monde)

 

Y’a coup de blues et déconnexion de la réalité là 😉

 

Mais pour certaines personnes quand tout va mal, tout va mal non? Y compris la moindre petite broutille qui devient une affaire d’état…

———

De marionnette1979

Ben dans ce cas on commence à parler de dépression et faut pas rester comme ça 😉

———

De GuillaumeJ

 

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

Chacun a son propre ressenti. Un mois après avoir débarquée à Vancouver, il m’est arrivé plus au moins la même chose. Ce n’est pas pour autant que ma motivation était devenue “illégitime” ou qu’il fallait que je rentre en France direct!

 

 

Un mois aprés, OK, c’est meme courant.

 

La, selon ce qu’il raconte, c’est des la sortie de l’avion…. ca n’a ren a voir avec la fin de la lune de miel..

 

Bref, i je garde les plus grands doutes sur la force de sa motivation. ( c’était nos interrogations que je trouvais legitime :))

———

De Cherrybee

Pourquoi l’auteur du post ne répond plus ?

———

De juetben

Pourquoi l’auteur du post ne répond plus ?

son 4X4 est tombé dans un nid de poule pendant qu’il se goinfrait de malbouffe… :Crylol:

———

De qwintine

Je pense que si ce n’était pas un troll. Vu tout les commentaires, on l’a tous un peu “basher”.
Je pense que ce serait bien de l’inviter à reparler et l’aider! À relativiser et prendre les choses plus positivement,
Y a t il des gens (français) sur place qui pourrait le rencontrer ne fusse ce que 2 h pour l aider à faire le point?

Cordialement
Q

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De Alexandre2013

 

Bah, le gars il regrette la France dés l’arrivée a l’aéroport de Montréal…   on peut légitimement se poser des questions sur sa motivation..

 

 

Cela n’a rien à voir avec le fait d’être motivé ou non. Les coups de blues cela peut arriver dés la sortie de l’avion, aussi incongru que cela puisse te paraître. Tout le monde n’est pas dans une éternelle lune de miel avec son nouveau pays d’accueil.

Chacun a son propre ressenti. Un mois après avoir débarquée à Vancouver, il m’est arrivé plus au moins la même chose. Ce n’est pas pour autant que ma motivation était devenue “illégitime” ou qu’il fallait que je rentre en France direct!

 

 

+1

 

Oui,dommage le membre passe par une phase de blues,il cherchait un peu de réconfort.Et il s’est fait terminé.

 

Limite avec proposition d’une corde en option :crying: !

 

Sinon pour l’avoir vécu en Australie c’est clair que t’arrive dans un nouveau pays.Tu te prépares dans l’euphorie et t’arrives sur place(en descendant de l’avion je me suis dis “j’y suis les boules!).Plus de repères ami(e)s faut tous recommencer.

 

Et là c’est le blues,y a des français que j’ai rencontré en pvt là bas idem.

 

C’est une partie que j’avais négligé dans ma préparation.Mais grâce à ce fil je prends note en cherchant des solutions pour y remédier!

 

J’aurai été sur place j’aurai bien prit un verre avec lui.Car sa situation n’est pas aussi inconfortable que ça.

———

De GuillaumeJ

Effectivement, il est meme pas en galére. Si on résume :

– mal dés la sortie de l’avion

– situation pas inconfortable aujourd’hui pour lui (boulot avec “meilleur salaire”)

– mais pourtant “Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.”

– “Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur “ (le gras est de lui)

– l’hiver est même  pas encore la… (mais le mois d’aout est pourri)

 

est ce que vraiment il cherchait ici du réconfort ? Peut etre que tout simplement, l’immigration est pas faite pour lui.

 

Et j’ai aucun mal a suggérer cela vu que je suis même pas sur, au bout de 15 mois au quebec, que l’immigration est faite pour moi, alors que je suis content d’être venu ici… (je pense que c’est remplir la demande de ma RP qui me perturbe.)

 

Enfin.. lui seul le sait (peut-être)

———

De Jolidanseur

Ce que je ressents, moi, c’est que cette personne est partie de France sans vraiment en avoir envie, puique sa première réaction a été de faire des comparaisons. Mauvais départ.

Quant à l’aéroport, nous y étions en mai, je n’ai rien trouvé à redire, CDG serait même plutôt “impersonnel”.

Les routes, rien à dire non plus, car en effet, avec les différences de température, et pour rouler aux USA aussi, la grandeur du pays ne permet pas de tout refaire en même temps.

Seule vérité, l’appartement. Internet à éviter. Nous avons des amis à Montéal, ils nous ont averti, “nous nous chargerons de vous trouver un logement par relation, sion, c’est l’arnaque”.

Enorme point positif, nous n’avons rencontré au Québec, que des gens sympathiques, surtout vers Charlevoix.

Pour avoir fait le tour du lac Ontario, notre préférence va au Québec, pour les relations humaines.

Maintenant, avec tout le négatif cité, je ne vois pas pourquoi il n’a pas repris l’avion de suite.

———

De Mme Tetue

Bonjour à tous,

 

je vais faire un petit bilan après un mois d’installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d’autres seront
peut-être d’accord avec moi.

 

1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un
appartement pour une durée courte sur Montréal.

Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de
suie, allez chercher ailleurs comme ragq.

Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.

On paie et tout est OK pour notre arrivée.

 

2-Arrivée à l’aéroport, déjà l’aéroport m’a parue complètement décalé et
démodé par rapport à CDG, j’ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond
regret d’avoir quitté la France.

 

3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.

 

Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et
les routes très mal entretenues. Je n’avait qu’une envie, reprendre l’avion.

 

4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.

 

Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui
nous semble minuscule.

Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante
et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.

Beaucoup de bruit à l’extérieur.

 

5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire
et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une
station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à
Montréal.

Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.

 

6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement
d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.

Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification
alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.

La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.

 

7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.

 

Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un
bail d’un an sinon rien.

 

C’est débile mais c’est comme ça.

 

8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je
suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.

J’aime bien.

 

9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse
sans contrôle.

 

10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de
partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain,
de chinois et de philippins.

Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas.

Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est
de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches,
ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font
leur course avec leur tenue de travail.

C’est impensable en France.

 

11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.

Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup
investi.

 

12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très
bizarre.

Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais
mots sont en moi.

Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
 

Merci

 

 

heu…tu n’avais pas visité avant ?

———

De Alexandre2013

http://www.youtube.com/watch?v=Ex8Zhs91iwI

 

ce qui t’attends encore…

 

faut te préparer sinon tu vas terminer les veines coupées dans la baignoire.

Ou un lavage d’estomac à l’hopital…

 

T’as qu’à prendre un pvt en collocation?

Tu seras moins seul ça t’aidera surement! 🙂

 

Voir sur le forum des membres ont ouvert un fil pour se rencontrer…

———

De Mme Tetue

ça va être très dur l’hiver…

pour le débat “maudit français” VS “il a juste un contre-coup” je répondrais qu’on ne dit pas “c’est dégueulasse” mais “je n’aime pas”

———

De Alexandre2013

http://www.forum.immigrer.com/topic/127025-des-nouveaux-sur-quebec/

 

essaie de prendre contact avec les membres ici par contre évite de dire “c’est pourri etc”.Sinon tu vas pas sortir de ta spirale…

———

De Bouclette

Bouclette!!!!!!!!!!!!!!!  je dirais plus tôt que le Canada te donne l’opportunité à toi… t’es chez eux (chez le canadien), c’est toi qui a choisis de venir….. c’est à toi de t’adapter et pas le contraire… :whistlingb: 

 

Je pensais que c’était sous-tendu, non?

 

Où dans mon texte, je dis le contraire?

 

Pour moi, donner une chance à ce pays => s’adapter, s’ouvrir, comprendre, … sa nouvelle terre d’accueil.

 

Bienvenue au Québec.

———

De Blueberry

 

 

 

 

 

Et j’ai aucun mal a suggérer cela vu que je suis même pas sur, au bout de 15 mois au quebec, que l’immigration est faite pour moi, alors que je suis content d’être venu ici… (je pense que c’est remplir la demande de ma RP qui me perturbe.)

 

Enfin.. lui seul le sait (peut-être)

 

Donc les choses ne sont pas aussi simples qu’il n’y parait n’est-ce pas?

———

De GuillaumeJ

 

 

 

 

 

Donc les choses ne sont pas aussi simples qu’il n’y parait n’est-ce pas?

 

 

Je te vois venir, mais non 🙂

 

Quand tu fais une immigration en famille et que tu regrettes au sortir de l’avion (c’est pas un “simple” PVT, l’invetissement est  beaucoup plus lourd), et qu’au bout d’un mois, alors que tu n’es pas en galére, tu trouve que t’as rien gagné par rapport a la  France et que tu penses avoir fait un grosse erreur… je pense que c’est trés mal barré, et qu’il s’est planté.

 

Moi, je doute sur la perennité de mon immigration, ce n’est pas la même chose. Je suis trés content d’être ici, ca m’a beaucoup appris sur moi même, la France ne me manque pas du tout (j’ai juste des envies de fromages). Mais,  la demande de résidence permanente fait remonter les doutes sur l’éloignement de la famille/amis

 

(D’ailleurs notre mécontent ne parle même pas de ce souci la, ni de la difficulté d’intégration sociale ici, entre ca et l’hiver, je vois pas comment son cas va s’arranger quand il va découvrir ces nouveaux problemes..)

———

De alfajorcito

C’est génial les Belges qui viennent rabâcher “maudit Français, maudit Français”. Ce n’est pas le premier fil de discussion où je constate cela… La palme à ceux qui se vantent de préciser à chaque fois qu’ils sont en contact avec des Québécois qu’ils sont Belges et non Français et que ceux-ci les félicitent “les Français sont nos cousins, les Belges sont nos amis”.

 

C’est vraiment nauséabond ce “French bashing” perpétuel qui est bien plus souvent l’œuvre d’étrangers que de Québécois. Certains semblent prendre un certain plaisir à répéter que les Français sont détestés des Québécois. Ce sont les mêmes qui ensuite se “permettent” de critiquer le Québec et les Québécois.

 

L’immigration française au Québec est l’une des plus nombreuses. Il est donc évident que la quantité de Français exprimant leur déception quant à la réalité québécoise sera plus importante que celle d’autres nationalités dont les effectifs au Québec sont inférieurs. Mais, en termes de proportions, il n’y a pas davantage de Français déçus que de Belges ou de Suisses.

 

Cette francophobie (autre perle lue sur ce même forum “Je suis Suisse, je précise toujours que l’on n’aime pas non plus les “Frouzes”. Au fait, les Québécois parlent bizarrement.”) est écœurante. La majorité des Français qui émigrent au Québec ont pleine conscience de la réputation des “maudits Français” et préfèrent faire profil bas. Le message de domonion ne représente d’aucune façon un caractère “français”. Le qualifier immédiatement de “maudit Français” (ce qui équivaut à “sale Français” car maudit est un sacre au Québec, pour ceux d’entre vous qui ne l’auraient pas compris) relève donc de la pure xénophobie.

 

Constamment montrer du doigt les immigrants français de cette manière est infect. Si domonion n’a pas suffisamment préparé son projet d’immigration, cela ne vous donne pas le droit d’utiliser des insultes xénophobes pour qualifier son message.

———

De sophie.1940

Je me demande: est-ce que les belges et les français sont aussi des cousins??? Parce pour un belge dire qui est français’ Mamma  Mia’  et le contraire aussi.. alors on pense quoi???? des suisses ne parlons pas….. :whistlingb: 

 

On connait les blagues qui se disent en France sur le belges?????  :diablo: 

———

De wilitause

Toujours les mêmes donneurs de leçons même pas la peine de les citez ils ramènent leur fraise sur tout les fils de discussions!!! “très agaçant à la longue”

peut importe son ressenti et son avis… le moindre respect c’est de le prendre en compte sans le juger ou le traiter de troll!!!!

ce forum est super mais malheureusement surpeuplé de donneur de leçon en tout genre…

 

merci d’avoir donné ton ressenti, je respecte ça même si je suis pas d’accord avec tout, mais je ne permettrai pas de te dire retourne en France ou te traiter de troll comme certain le fond sans vergogne!!!

———

De kuroczyd

Le problème avec les français qui se plaignent au Quebec (pour ceux qui se plaignent) c’est qu’ils veulent retrouver ici leur confort connu en France. La France est plus riche que le Quebec; il  existe en France une aide sociale incomparable et une nourriture élaborée depuis des siècles. C’est clair que ceux là, en arrivant ici, risquent d’être plus que surpris. (En général cette tendance n’existe pas ou est moins forte chez des français qui ont voyagé et se sont intéressés à la vie des pays visités) Je peux comprendre qu’entendre “je ne trouve pas si, pas ça…”,  “en France sa se passe comme si ou comme ça” peut énerver plus d’un.

( Il y a aussi une tendance en France de considérer que les meilleurs produits ne sont que français: vin, fromage 🙂 ou que la France a tout inventé champignon de Paris, jambon de Bayonne, pruneaux d’Agen, piment d’Espelette, huîtres d’Arcachon, camembert ou cidre de Normandie,  mirabelles d’Alsace ;> …)

L’autre point d’énervement est la différence de comportement. Le québécois n’est pas un français vivant en Amérique du nord mais un nord américain parlant français: il n’aime pas forcement la confrontation et fait plus avancer ses idées par négociation et débat. Quand en face il va trouver un Français qui de part sa culture fait passer ses idées par confrontation ou discussion houleuse, là aussi ça peut faire des étincelles.

Je ne generalise pas, tous les français immigrants ne sont pas comme cela mais ils ne se font pas non plus tous traiter de “Maudit français”  🙂

———

De trefle

C’est génial les Belges qui viennent rabâcher “maudit Français, maudit Français”. Ce n’est pas le premier fil de discussion où je constate cela… La palme à ceux qui se vantent de préciser à chaque fois qu’ils sont en contact avec des Québécois qu’ils sont Belges et non Français et que ceux-ci les félicitent “les Français sont nos cousins, les Belges sont nos amis”.

 

C’est vraiment nauséabond ce “French bashing” perpétuel qui est bien plus souvent l’œuvre d’étrangers que de Québécois. Certains semblent prendre un certain plaisir à répéter que les Français sont détestés des Québécois. Ce sont les mêmes qui ensuite se “permettent” de critiquer le Québec et les Québécois.

 

L’immigration française au Québec est l’une des plus nombreuses. Il est donc évident que la quan

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada