La file et les écureuils

C’est en préparant un voyage au Vietnam que je me suis rendu compte à quel point étaient ancrés dans la culture québécoise certains traits de caractère tellement différents de ceux des Français.Je suis installé à Montréal depuis deux ans, je n’ai bien évidemment pas attendu de partir au Vietnam pour comprendre que les Québécois

Un samedi au Carnaval de Québec

Depuis 2 ans que je vis à Montréal, j’ai pris l’habituded’entendre certains quolibets à propos de la bonne ville de Québec. Pour pasmal de Montréalais fiers à juste titre du dynamisme de leur grande métropole,Québec n’est qu’une petite ville sans grand intérêt. C’est joli, c’est parfaitpour les touristes, mais on

Un après-midi aux urgences

Après plus de deux ans de vie à Montréal, grâce à ma santé de fer, je n’avais pas eu l’occasion d’être confronté au système médical québécois. Des légendes, j’en avais entendu, pourtant. Attention, âmes sensibles s’abstenir, ce qui suit peut donner quelques haut-le-cœur ! Les plus sympathiques : une amie d’amie (c’est l’homme

Le traîneau à chiens, une activité… de Français !

Ça y est, c’est fait ! Pour mon troisième hiver ici, j’ai enfin testé le traîneau à chiens. Oui, vous qui êtes en Europe, vous vous dites « Comment ? Seulement le 3ème hiver ? ». Je ne vous donne pas tort, en général quand on habite à un endroit, on fait beaucoup moins de

Habillé pour l’hiver

« Mon pays ce n’est pas un pays c’est l’hiver », comme disait l’autre. L’autre, c’est Gilles Vigneault, chansonnier Québécois qui ne manquait pas de sens de l’observation. Des chroniques et articles sur la rudesses de l’hiver Québécois, vous ne manquerez pas d’en trouver des centaines sur le net, dans les livres, à

Se loger à Montréal : acheter ou louer ?

Après deux ans de vie à Montréal, nous nous lançons ! Deux ans à payer des loyers, et à « jeter l’argent par les fenêtres », comme aurait dit ma grand-mère. Les temps changent, évidemment, et cela fait de nombreuses années que nous déboursons un loyer tous les mois sans

Et là, est-ce que je donne un pourboire ?

Le dernier James Bond est sorti. Il est dans toutes les salles. Avez-vous, comme moi, l'image de Sean Connery ou de Roger Moore glissant négligemment un billet au porteur de valise à son arrivée dans quelque cinq étoiles du bout du monde ? Incroyables, ces Américains ! Ils distribuent le billet

Les couleurs du Québec

Profiter de la nature au Québec, c’est pouvoir profiter de 3 saisons distinctes, pendant lesquelles les paysages et les activités sont radicalement différents.L’été, on se baigne dans les lacs, on profite de la température qui atteint des sommets (facilement plus de 30 au plus fort de la saison), on se

Sur ma bicyclette

Vous êtes sur votre vélo, en plein cœur de Montréal… Tout à coup, la tuile. C’est la crevaison. Vous n’avez bien entendu pas sur vous de rustine, pas de chambre-à-air de rechange, pas de vélo de secours… Vous n’avez pas souscrit d’assurance dépannage avec remorquage… Pas de panique. À Montréal,

Le barbecue, institution Québécoise

Savez-vous quel est l’un des signes qui montre que je m’intègre doucement mais surement à la société québécoise ? Je possède deux barbecues ! Le premier est un barbecue à gaz, solidement campé dans ma cour, et qui me sert presque tous les jours en ces temps de canicule qui

Tempête de neige et canicule

À Montréal, on prend l’habitude de regarder la météo avant de sortir de chez soi le matin. En tout cas, c’est une habitude que j’ai prise, alors que je ne l’avais pas du tout en France.C’est vrai l’hiver, surtout, bien entendu. Plus que de la curiosité, c’est une question de

Le vieux sage prodigue ses conseils

Sans m’en rendre compte, petit à petit, je suis passé du statut de petit nouveau à qui on explique la vie au Québec, à vieux sage qui prodigue ses conseils avisés aux immigrants débutants.Quand, comment le changement s’est fait, je serais bien incapable de vous le dire. En revanche, je

Ils sont gentils ces Québécois, quand même

C’est la réflexion la plus prononcée par les proches qui viennent nous rendre visite, après quelques jours de restaurants, boutiques, transports en commun et autres lieux dans lesquels on peut tester le service à la clientèle. Ce cliché qui ne cesse de s’avérer pourrait être étendu aux relations amicales, bien entendu,

Le temps des sucres

Les Québécois le savent, et peut-être encore plus les nouveaux immigrants… mars-avril, c’est le temps des sucres. Petite explication de texte pour ceux d’entre vous qui découvrent la culture québécoise et sa tradition culinaire : En mars et avril, les températures sont négatives la nuit, et positives le jour. Enfin, en

La petite France à Montréal

Le quartier du Plateau doit-il être rebaptisé la « Petite France » ? C’est pour débattre de ce sujet que j’ai été récemment approché par une journaliste de la chaîne Vox, avec d’autres Français installés dans les environs. Car oui, il semble que la grande majorité de mes compatriotes choisissent ce

Immigrer, côté nature.

L’un des principaux avantages de s’installer au Québec, et même au Canada en général, c’est de pouvoir profiter des possibilités infinies d’escapades nature que peut proposer ce pays. Quand on habite à Paris comme cela a été mon cas pendant 10 ans, profiter de la nature, la vraie, la sauvage,

Une opportunité à exploiter

Depuis que Claire et moi sommes rentrés d’un tour du monde d’un an fin 2007, nous avions l’envie de partir à nouveau de France, mais cette fois pour vivre une expérience plus longue. Non plus une découverte d’un pays ou d’une zone géographique dans le cadre d’un voyage court, mais

Johann

Arrivé à Montréal en janvier 2011, Johann est né et a vécu ses 35 premières années en France. Après des études dans une école de management à Lyon, il s'engage dans la voie du marketing. Le goût du voyage, Johann l'a depuis bien longtemps… Mais c'est la décision de prendre une année