Un samedi au Carnaval de Québec

Depuis 2 ans que je vis à Montréal, j’ai pris l’habitude

d’entendre certains quolibets à propos de la bonne ville de Québec. Pour pas
mal de Montréalais fiers à juste titre du dynamisme de leur grande métropole,
Québec n’est qu’une petite ville sans grand intérêt. C’est joli, c’est parfait
pour les touristes, mais on s’y ennuie ferme. Pas autant qu’à Trois-Rivières,
mais tout de même beaucoup plus qu’à Montréal. Ces réflexions sans grande
méchanceté me font d’autant plus sourire que Dieu sait si les Québécois dans
leur ensemble ne sont pas moqueurs. Et heureusement, parce que s’ils étaient
aussi moqueurs qu’ils sont susceptibles, l’ambiance ne serait pas des
meilleures !

Enfin, toujours est-il que Québec doit redoubler d’efforts
pour paraître aussi attirante que Montréal quand il s’agit de proposer des
distractions à ses habitants. Résultat, la capitale nationale propose des
événements au succès fulgurant, qui attirent les foules été comme hiver.

Le week-end dernier s’est achevé en fanfare le Carnaval de
Québec, qui amuse les petits et les grands tous les ans depuis 1955. Rien que
ça. Et encore, si cette appellation officielle ne lui est donnée que depuis
cette année là, la première édition du Carnaval date de 1894 ! (Comme vous
le voyez, j’ai poussé la curiosité jusqu’à apprendre mes leçons
d’histoire !). C’est le plus grand carnaval d’hiver au monde, et le
troisième en affluence derrière Rio de Janeiro et La Nouvelle Orléans. De bien
beaux chiffres, tout ça !

Mais est-ce que c’est bien, au moins ? Difficile à dire
sur la durée entière du festival, mais pour une journée, j’ai passé un très bon
moment. Mes parents sont en visite chez nous en ce moment, leur première en
hiver, et ils ont été absolument enchantés. Il faut dire que le passage avant
de se rendre en ville à la chute de Montmorency, magnifique en hiver, a aidé à
bien démarrer la journée. Le site du festival est concentré sur les plaines
d’Abraham, non loin de la vieille ville, et propose tout un tas d’animations,
de défilés, de quoi se restaurer sur place… Bref, tout ce dont on est en droit
d’attendre d’un festival digne de ce nom. Les sculptures de glace, notamment,
sont assez impressionnantes…

Mais le clou du spectacle est le défilé du samedi soir dans
les rues de la ville. Un bon équipement n’est pas un luxe, bien entendu, car
dès la nuit tombée attendre que les chars veuillent bien se donner la peine
d’apparaître peut vite tourner au cauchemar sibérien ! Mais cette
contrainte gérée, on prend plaisir à voir défiler tous ces danseurs costumés,
ces pick-up grimés, qui en toits de Londres habités par les ramoneurs de Marie
Poppins, qui en discothèque diffusant des rythmes endiablés… Avec en clôture le
sympathique Bonhomme Carnaval, symbole de cette jolie fête d’hiver.

Pour vous faire une idée, n’hésitez pas à aller faire un
tour sur ma page Facebook, j’y ai publié un album dédié à l’événement. 
https://www.facebook.com/lemondeestmonvillage

Johann
Arrivé à 35 ans à Montréal en janvier 2011, Johann est un diplômé de l'école de management de Lyon. Passionné du voyage, à son arrivée au Québec, il travaille dans une agence de voyages puis monte sa propre boîte reliée au voyage. Sa conjointe française travaille à Ubisoft Montréal. Son blogue www.lemondeestmonvillage.com
http://www.immigrer.com
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>