Les couleurs du Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Les couleurs du Québec

Les couleurs du Québec

Profiter de la nature au Québec, c’est pouvoir profiter de 3 saisons distinctes, pendant lesquelles les paysages et les activités sont radicalement différents.
L’été, on se baigne dans les lacs, on profite de la température qui atteint des sommets (facilement plus de 30 au plus fort de la saison), on se balade dans la verdure… Il est assez hallucinant de constater à quel point la végétation, bien entendu discrète le reste de l’année, envahit tout au Québec en été, dans les parcs comme au cœur de la ville.
En hiver, c’est la neige qui est omniprésente. Le Canada que la plupart des Français s’imaginent, avec ses températures qui descendent en deçà des -20 degrés, avec ses motoneiges, ses traîneaux à chiens et ses balades en raquettes, c’est aux mois de janvier et de février surtout qu’on le rencontre.

Mais une des saisons les plus belles, au cœur de laquelle nous nous trouvons actuellement, est l’automne. La saison des couleurs. Certes, le Canada n’est pas le seul pays dans lequel la végétation arbore de belles teintes entre l’été et l’hiver. Mais ici, elles sont particulièrement chatoyantes. C’est un fait reconnu scientifiquement, les couleurs du Canada en hiver ne se retrouvent nulle part dans le Monde. Les rouges sont plus vifs, les oranges plus saturés. Le mélange des feuillus et des conifères amène en plus une touche de vert…
D’ailleurs, à cette époque, les parcs connaissent une recrudescence de visiteurs. Histoire non seulement de profiter de ces incroyables visions colorées, mais aussi de parcourir les parcs avant leur fermeture annuelle du mois de novembre. Car oui, comme en France, le mois de novembre est ici des plus déprimants. Pas encore de neige, et plus de feuilles ! Presque aussi déprimant que le mois d’avril. Plus de neige, pas encore de feuilles ! Voilà une différence par rapport à l’Europe. En Europe, le printemps est synonyme de floraison, de températures clémentes, de premiers pique-niques dans la nature… Ici, le printemps est le temps où l’on patauge dans la gadoue née de la neige fondante… En m’installant ici, je redoutais l’hiver, et pourtant je l’ai adoré. Je ne me méfiais pas du printemps, que je trouve année après année long, mais long…

Mais en ce moment, c’est l’automne…

La fête de l’action de grâce (le thanksgiving québécois, fêté plus tôt que son équivalent américain) est l’occasion d’un week-end de trois jours. Et nous sommes en pleine apogée de la saison des couleurs. Autant vous dire que je ne compte pas rester chez moi, si le temps se fait clément.
Si nous avons de la chance cette année, les couleurs seront couplées à un été indien (ou plutôt un été des indiens, comme on dit ici !). Attention, l’été des indiens, c’est un concept technique. Certaines conditions météorologiques doivent se combiner. Les températures doivent être supérieures de plus de 4 degrés aux normales saisonnières, pendant au moins 4 jours, et ce après les premières gelées. Autour de Montréal, environ 40% des années ont droit à un été des indiens. Ce n’est donc pas systématique. En revanche, on peut parfois observer plusieurs été indiens dans la même année.

Le site de l’office du tourisme propose une carte interactive très bien faite, remise à jour régulièrement, qui indique où en sont les couleurs, et donc quel est le meilleur endroit pour les observer : http://www.bonjourquebec.com/fr-fr/automne.html#onglet

Autre délice de la saison, nous sommes aussi en pleine saison des pommes ! Une activité prisée par les Québécois, aller ramasser des pommes dans un verger, et profiter des dégustations et autres activités autour de l’exploitation de ce fruit.

Vous l’aurez compris, l’automne est une des plus belles saisons pour visiter le Québec… et pour y vivre.

Et comme d’habitude, je vous renvoie sur mon site http://www.lemondeestmonvillage.com si vous souhaitez me contacter pour en savoir plus, ou organiser un voyage, en touriste simplement, ou pour faire un voyage de repérage pour voir si la Belle Province vous plait suffisamment pour y envisager une installation.

Johann

Arrivé à 35 ans à Montréal en janvier 2011, Johann est un diplômé de l’école de management de Lyon. Passionné du voyage, à son arrivée au Québec, il travaille dans une agence de voyages puis monte sa propre boîte reliée au voyage. Sa conjointe française travaille à Ubisoft Montréal. Son blogue www.lemondeestmonvillage.com

http://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada