Une histoire d’amour de 7 ans

Aujourd’hui, ça fait 7 ans, jour pour jour que j’ai posé le pied au Québec pour la première fois. Je venais passer 12 jours de vacances sans savoir que ces 12 jours bouleverseraient autant ma vie. Ce serait mentir que de dire que je me souviens précisément de tous les

Le cercle social

Bon, en ce lendemain d’élections dont on ne parlera pas (chacun a droit à ses opinions politiques), j’ai décidé de me changer les idées aujourd’hui en vous parlant d’amitié ! Je pense que l’un des nerfs de la guerre quand on s’installe dans un nouveau pays, c’est de se rebâtir

Petit guide pour survivre à l’hiver

En cette reprise après le temps des fêtes, j’ai envie de vous (re)parler de l’hiver (sujet ô combien inépuisable !) puisqu’il a fait très froid il y a deux semaines (-44 en temps ressenti à Québec. C’était la journée la plus froide de ma vie !) et que ces derniers

Le temps des fêtes

Chronique de circonstance puisque Noël, c’est à la fin de semaine ! J’avais donc envie de terminer ma dernière chronique de 2010 en parlant de mes découvertes québécoises sous un angle des fêtes. J’ai eu la chance, en arrivant au Québec, d’être plongée tout de suite dans la culture québécoise

Le bon équilibre

Si je suis retournée au Québec, ce n’est pas seulement à cause des possibilités professionnelles qui m’attendaient, c’est aussi (et surtout) parce que beaucoup de valeurs des Québécois rejoignent les miennes. Si je prends ma vie professionnelle par exemple, il y a une en particulier que j’apprécie énormément : c’est

Qu’est-ce qu’on regarde ce soir ?

Sujet léger aujourd’hui puisque j’ai envie de vous parler de télé québécoise. Je vous le dis tout de suite, je suis très très difficile concernant les séries/émissions que je regarde, depuis des années, je n’allume ma télé que 5 ou 6 heures par semaine, ça a même été la dernière

Retour aux sources (bis)

Presque trois mois déjà que je suis de retour à Québec. Un retour aux sources. Le deuxième. L’année dernière, je suis revenue en France pour me ressourcer et voir ce que mon pays avait à offrir après 4 ans d’absence. Aujourd’hui, je suis revenue dans mon second pays. On me

Après un an en France

Bon, première chronique de ce côté-ci de l’Atlantique. Et, en ce 19 juillet 2010, cela fait 5 ans, jour pour jour, que je suis arrivée au Québec avec un permis d’études. Il s’en est passé des choses en 5 ans ! Si j’étais arrivée en tant que RP, je serais

Les quartiers de Québec

Je vous ai déjà parlé de Québec et de mon amour pour cette ville. Aujourd’hui, j’ai décidé d’y aller de façon plus pragmatique en vous parlant des différents quartiers de la ville que je connais. Je ne les connais pas tous. Même si j’ai déménagé trois fois en quatre ans,

Chronique : Parce que j’aime la France

Le (re) départ approche. J’ai réservé mon aller simple pour le 2 juillet et, avec le départ, il y a le stress des préparatifs bien sûr, mais surtout l’envie de profiter au maximum de la France et de ceux que j’aime et que je laisse ici. Ayant déjà vécu au

Parce que j’aime la France

Le (re) départ approche. J’ai réservé mon aller simple pour le 2 juillet et, avec le départ, il y a le stress des préparatifs bien sûr, mais surtout l’envie de profiter au maximum de la France et de ceux que j’aime et que je laisse ici. Ayant déjà vécu au

Deux pays, deux foyers, une décision

Je viens de passer trois semaines au Québec pour la sortie de mon deuxième roman et pour le salon du livre de Québec. J’y allais aussi pour préparer mon retour en juillet et valider une dernière fois une décision prise depuis longtemps : retourner vivre au Québec. En descendant de

Minorités visibles, minorités audibles

On parle beaucoup de nibab, de profilage racial, d’accommodements raisonnables dans la presse ces temps-ci. J’ai lu beaucoup de commentaires de la part de Québécois et d’immigrants. J’ai participé à des discussions avec des amis sur Facebook. J’ai réfléchi, évalué, repensé à ce que, moi, j’ai vécu au Québec et,

Ah l’hiver, toujours ce cher hiver !

Je crois que je pourrais écrire un livre entier sur l’hiver, sur l’adaptation à l’hiver surtout. Dans ma précédente chronique, je vous disais que mon troisième hiver québécois avait été celui décisif parce que j’avais fini par voir l’hiver autrement qu’à travers des lunettes roses. L’hiver n’était plus pour moi

Ah, l’hiver, ce cher hiver !

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de l’hiver. Parce qu’on est en plein de dedans. Parce que je n’ai jamais vu autant de neige à Lyon, ni vu les températures descendre sous 0 si longtemps. Parce qu’au Québec, en ce moment, au contraire, il pleut. Parce que mes amis de part

Québec, ville de mon cœur

La majorité des immigrants s’installent à Montréal quand ils arrivent au Québec. Après tout, Montréal est multiculturelle, dynamique autant niveau professionnel que culturel, elle dispose d’un métro et puis, c’est Montréal, quoi. Un peu comme Paris est Paris. Mais, je vais vous faire une confidence, personnellement, je n’aime pas vraiment

Étudier à Québec (Partie II)

Ce qu’il y a de bien quand on étudie en deuxième cycle à l’université, c’est qu’on peut financer une partie de ces études en devenant auxiliaire d’enseignement pour un prof. Je ne sais pas si l’équivalent existe à l’université en France. En tout cas, du temps de mes études, je

La littérature québécoise

Il y a très peu d’auteurs québécois publiés et connus en France. Avant de m’installer au Québec, j’avais vaguement entendu parler de Michel Tremblay et de Marie Laberge. Je ne me doutais pas que la littérature pouvait être si foisonnante et je soupçonne qu’en 4 ans, j’ai à peine eu

Étudier à Québec (Partie I)

J’ai étudié deux ans à l’Université Laval. Deux années que j’ai adorées pour une multitude de raisons. J’ai découvert un nouveau pays bien sûr, mais aussi une nouvelle façon d’enseigner, d’étudier, et d’échanger avec les autres. La ville de Québec a beau avoir la réputation d’avoir une population très homogène

L’herbe est de la même couleur partout

Je crois que si j’ai tant apprécié mes 4 années au Québec, c’est en grande partie parce que ma rencontre avec ce pays a presque été accidentelle. Je n’ai pas vécu cette envie de tout plaquer, cette envie d’une vie ailleurs, meilleure. Je n’avais pas de grands rêves ou de

Pourquoi on repart ?

On immigre tous au Québec pour des raisons personnelles. On sait ce qu’on cherche, on sait ce qu’on attend, on sait pourquoi on part. Mais pourquoi est-ce qu’on repart ? Depuis que je suis de retour en France, mes amis me demandent souvent : « Mais qu’est-ce que tu trouves

Retour aux sources

Je crois que tous les expatriés, que ce soit au Québec ou ailleurs, se demande au moins une fois par an s’ils ont fait le bon choix en s’installant dans un autre pays, surtout si ce pays se trouve à 7 heures de vol de leur pays natal. Personnellement, après 4

etoilefilante79

Passionnée de voyage, je pose le pied pour la première fois au Québec en juin 2004 pour un séjour touristique de 10 jours. Je visite la ville de Québec, le Bas-St-Laurent, Montréal et je tombe en amour avec tout (euh, sauf avec le hockey !). De retour en France, je