Météo… Mets tes bas ! Hé... - S'expatrier, vivre, étudier et travailler au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Météo… Mets tes bas ! Hé…

Météo… Mets tes bas ! Hé…

Météo…. Mets tes bas !
Hé oui c’est bien d’elle dont il s’agit, encore et toujours. On ne parle que d’elle tant elle nous déçoit. Elle, c’est l’Arlésienne. Non, il ne s’agit de votre copine ou de celle de votre pote, de votre mère, ou encore de votre belle-mère, mais bien de la météo.
Sujet favori de discussion des Québécois, la météo n’a pas fini de faire parler d’elle en cet “été” 2000.
Nous arrivons à la fin du mois de juillet et les bleues piscines du Grand Montréal n’ont toujours pas été déflorées. Pourtant les touristes sont là, les festivals aussi. On a tous mis nos nu-pieds, espadrilles, sandales, gougounes, tongs, bateaux, shorts, costumes de bains, lunettes de soleil, mais rien à faire, elle reste insensible à nos appels !
Aujourd’hui, on a même dû opérer un repli stratégique et sortir les pull-over et au tres chandails. Pour les optimistes, disons qu’il reste le mois d’août. Pour les pessimistes, au printemps 2000 succédera l’automne et l’hiver 2000. Snif !

Météo… Mets tes bas ! Hé…

De Redflag

Météo…. Mets tes bas !
Hé oui c’est bien d’elle dont il s’agit, encore et toujours. On ne parle que d’elle tant elle nous déçoit. Elle, c’est l’Arlésienne. Non, il ne s’agit de votre copine ou de celle de votre pote, de votre mère, ou encore de votre belle-mère, mais bien de la météo.
Sujet favori de discussion des Québécois, la météo n’a pas fini de faire parler d’elle en cet “été” 2000.
Nous arrivons à la fin du mois de juillet et les bleues piscines du Grand Montréal n’ont toujours pas été déflorées. Pourtant les touristes sont là, les festivals aussi. On a tous mis nos nu-pieds, espadrilles, sandales, gougounes, tongs, bateaux, shorts, costumes de bains, lunettes de soleil, mais rien à faire, elle reste insensible à nos appels !
Aujourd’hui, on a même dû opérer un repli stratégique et sortir les pull-over et au tres chandails. Pour les optimistes, disons qu’il reste le mois d’août. Pour les pessimistes, au printemps 2000 succédera l’automne et l’hiver 2000. Snif !

Météo… Mets tes bas ! Hé…

Météo…. Mets tes bas !

Hé oui c’est bien d’elle dont il s’agit, encore et toujours. On ne parle que d’elle tant elle nous déçoit. Elle, c’est l’Arlésienne. Non, il ne s’agit de votre copine ou de celle de votre pote, de votre mère, ou encore de votre belle-mère, mais bien de la météo. Sujet favori de discussion des Québécois, la météo n’a pas fini de faire parler d’elle en cet “été” 2000.

Nous arrivons à la fin du mois de juillet et les bleues piscines du Grand Montréal n’ont toujours pas été déflorées. Pourtant les touristes sont là, les festivals aussi. On a tous mis nos nu-pieds, espadrilles, sandales, gougounes, tongs, bateaux, shorts, costumes de bains, lunettes de soleil, mais rien à faire, elle reste insensible à nos appels !

Aujourd’hui, on a même dû opérer un repli stratégique et sortir les pull-over et au tres chandails. Pour les optimistes, disons qu’il reste le mois d’août. Pour les pessimistes, au printemps 2000 succédera l’automne et l’hiver 2000. Snif !

Seb Redflag

Haut

Bienvenue au Canada


3 ANS D’AVANTAGES POUR LES NOUVEAUX ARRIVANTS!

Découvrez notre offre, suivez nos tuyaux, et profitez du service d’accompagnement AllôCanada.