L’accent québécois n’est pas archaïque - Immigrer.com
mercredi , 29 mai 2024
Accueil FAQ Événements et découvertes du Québec L’accent québécois n’est pas archaïque
Événements et découvertes du Québec

L’accent québécois n’est pas archaïque

0
0
(0)

Par immigrer.com,
4 novembre dans Lounge

immigrer.com

Posté(e)  · 

Une idée reçue très tenace veut que les Québécois parlent un « vieux français de province ». Rien n’est plus faux, soutient le sociolinguiste Wim Remysen.Jean-Benoît Nadeau3 novembre 2021

L’accent québécois ? Quel accent québécois ? « On ne devrait jamais en parler au singulier », dit Wim Remysen, professeur titulaire et responsable du certificat en sciences du langage à l’Université de Sherbrooke. En fait, lui préfère parler de l’accent au Québec plutôt que d’accent québécois. « Il n’y a jamais eu un accent québécois homogène. Il va varier selon la région, la génération et le cadre socioéconomique du locuteur. » 

Quand on discute avec ce sociolinguiste belge de langue maternelle flamande, et spécialiste du parler québécois, on passe très vite de la phonétique aux idées sur la langue. 

Wim (prononcez « ouim ») Remysen s’y connaît en matière d’idées sur la langue puisque, pour les besoins de son doctorat en sociolinguistique à l’Université Laval portant sur « l’imaginaire linguistique des chroniqueurs canadiens-français », il s’est penché sur les propos de 31 chroniques linguistiques parues entre 1860 et les années 1990. « Je suis devenu sociolinguiste plutôt que linguiste parce que je m’intéresse à la langue dans sa dimension sociale. Pour moi, une langue, ce n’est pas juste un système de sons ; on doit prendre en considération les gens, leur histoire, ce qu’ils en disent, leur perception. » 

C’est pendant ses études en philologie romane (une branche de la linguistique qui consiste à étudier les parlers anciens par l’intermédiaire de leurs traces écrites) à l’Université catholique de Louvain que Wim Remysen a découvert le Québec, en 2001. « Un coup de foudre », raconte-t-il. Lui qui a grandi dans la ville de Turnhout, près d’Anvers, à la frontière des Pays-Bas, s’est tout de suite reconnu dans les débats linguistiques québécois — français contre anglais, français québécois contre français de France. « Entre Flamands et Néerlandais, il y a un très grand écart linguistique, au moins aussi grand qu’entre Québécois et Français. La proximité n’efface pas les différences. »

suite et source: https://lactualite.com/societe/laccent-quebecois-nest-pas-archaique/

jimmy

Posté(e)  · 

246730776_10224163401326074_6969533014705718028_n.jpg.67c55c2c5b038e257e7090f52048dd1a.jpg

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Le livre « Le Québec expliqué aux immigrants » offert gratuitement

5 (3) Pour les personnes envisageant l’immigration, le travail et l’installation au...

En tant qu’immigrante, Les Cowboys Fringants occupent une place singulière

0 (0) En tant qu’immigrante, Les Cowboys Fringants occupent une place singulière...

Voici 12 endroits du Québec à voir absolument

0 (0) Le Québec, province du Canada, est une destination incontournable pour...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com