Premier anniversaire au Québec - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil FAQ Premier anniversaire au Québec
FAQTranche de vie, l'intégration

Premier anniversaire au Québec

0
0
(0)

Premier anniversaire au Québec

Ecrit par: totof06 6-08 à 21:48

06 août 2005 : cela fait aujourd’hui un an que nous sommes arrivés au Québec à bord du vol Air Transat TS417 à destination de Mirabel. 12 mois, 365 jours, 4 saisons. Que s’est-il passé depuis le dernier bilan trimestriel ?

L’un des faits importants de ces trois derniers mois a été notre premier retour en tant que vacanciers en France pour une durée de 2 semaines. Ce séjour a été assez “déstabilisant” pour moi… Contrairement à beaucoup, je n’ai pas quitté la France suite à un raz-de-bol, à une lassitude, à des difficultés de n’importe quel ordre. Non. J’ai quitté la France par amour. Par amour pour une Québécoise et pas forcément pour le Québec. “Déstabilisant” car lors de ce séjour de deux semaines, je ne me suis plus vraiment senti chez moi. J’ai revu mes parents, mes amis, les Alpes, la Méditerranée. Soit. Mais ce n’est plus tout à fait comme avant.

La ville qui m’a vu naître est méconnaissable : les immondices s’amoncèlent, une odeur de crotte de chien et de pisse d’homme est quasi omniprésente, les rues sont éventrées pour la construction du Tramway laissant apparaître les égouts, les commerces ferment car la clientèle ne peut plus y aller à cause de ces travaux. La première fois que ma mère monte en voiture avec moi, elle me demande avant le démarrage: « as-tu fermé les portes ? ». Je ne tarde pas à saisir le sens de sa question. Devant nous, à un feu-rouge, la passagère avant d’une BMW immatriculée en Italie se fait voler son sac par un gars en moto. Durant ces vacances, nous ne sommes restés qu’un seul week-end sur place. En deux jours, le journal local “Nice-matin” a rapporté 40 vols à la portière de ce type… Une vraie industrie… Inconcevable, pour l’instant, au Québec.

En un an, j’ai pris goût au service à la clientèle à la Nord-Américaine. “Bonjour, ca va bien ?”, “Avez-vous besoin d’aide ?”, “Cela me fait plaisir”, etc. Lors de nos vacances, je me suis rendu dans un hypermarché Auchan (publicité gratuite sans aucune obligation d’achat… ) pour acheter une valise supplémentaire afin de ramener nos 1.5 litres de vin par personne… J’essaie de comprendre comment la valise se verrouille pendant quelques minutes. La responsable du rayon est à 3 mètres de moi. Je finis par lui demander si elle sait comment fonctionne le mécanisme. Elle me répond sèchement « Non » sans lever le bec. Au bout d’un moment, je parviens à comprendre le maudit casse-tête. Je sais : je suis “un peu lent” comme garçon… Mais je tiens à rappeller que je travaille en informatique… Je me tourne afin d’expliquer ma découverte à cette personne afin que cela lui serve pour la prochaine fois. Elle me répond : “je le sais très bien. Je viens de me faire traiter de conne par un client. Je ne vous ai pas répondu volontairement à cause de cela”. Les bras ont failli m’en tomber… Pas pratique pour porter les valises ca… Avec le recul, je pense que, décidément, le client en question avait raison…

Les amis ont suivi leurs propres chemins. Certains ont eu des enfants, d’autres se sont séparés. On se rend compte qu’on a moins de choses en commun. Bien sûr, on rigole toujours autant, mais n’étant plus au fait des derniers événements, nous avons parfois un petit décalage. Ce qui nous frappe, c’est leur mécontentement au travail. La grande majorité ne parle que de licenciements, de démissions, de procédure aux prud’hommes. Aucun n’est pleinement satisfait de sa job. Mais la conjoncture étant ce qu’elle est, ils prennent leur mal en patience.

« Mon pays va mal » chante Tiken Jah Fakoly. Ceux qui ont l’habitude de me lire (et de me contredire) ici même, savent bien que c’est à contrecœur que je pense et écris cela. Mais bon, il y a des fois où il faut bien reconnaître les choses telles qu’elles sont. Malheureusement…

D’autres choses n’ont pas changé en revanche. Les cannellonis de ma mère et ses pleurs à l’aéroport, la beauté des Lacs de Vens même si les 1000 mètres de dénivelé sont à présent plus longs à avaler, la beauté des rivages et de l’arrière-pays varois, les bas prix du vin et du fromage… Après ce marathon de deux semaines, nous étions contents de revenir à la maison profiter de l’été de feu que nous réservait le climat Québécois.

Le fait le plus marquant de ces trois derniers mois est d’ordre familial. En janvier 2006, il y aura un citoyen canadien de plus sous notre toit. Ma blonde est enceinte de 4 mois de notre premier enfant… Après avoir changé de pays, nous nous apprêtons à transformer notre couple en famille. Personnellement, cette heureuse nouvelle me fait réfléchir au sujet ma récente immigration : et si cet enfant choisissait un jour de partir loin de ses parents comme tu l’as fait, quelle sera ta réaction ? Heureusement, j’ai encore pas mal d’années pour répondre à cette question. Mais, à n’en pas douter, cela ne manquera pas de me rapprocher (par l’esprit) de mes parents.

Au niveau boulot, tout va pour le mieux. Beaucoup de travail et d’heures supplémentaires en raison d’effectifs réduits du fait des vacances, des responsabilités accrues, bientôt une augmentation de salaire et pour la première fois de ma vie, un bureau pour moi tout seul. Ce dernier point peut faire sourire mais quant on a connu que des « open-space » pendant 8 ans, je vous garanti que c’est un sacré confort de pouvoir fermer une porte quand on le désire… Et tout cela en pas tout à fait 10 mois.

Je m’apprête également à débuter une activité qui m’attire depuis un moment. A partir du mois de septembre, je vais suivre des cours d’ébénisterie. Le PC et le clavier, ca va un moment, mais une activité manuelle c’est pas mal non plus pour faire un break. J’avoue avoir un faible pour les meubles traditionnels campagnards Québécois en pin ou érable massif. Sur les conseils d’un collègue de travail, je pense avoir vraiment trouvé l’école et les professeurs qu’il me faut. De vrais passionnés, détestant la mélamine et Ikea, capables de poursuivre un cours jusqu’à 03 :00 du matin sans s’en rendre compte ! Imaginez-vous !!!

Pour conclure, je souhaite à tout le monde de vivre une année semblable à celle que nous venons de connaître : changement de pays, deux nouveaux jobs dans nos domaines respectifs, achat et rénovation d’une maison et surtout arrivée prochaine de notre premier enfant… Même si tout n’a pas été forcément évident tous les jours, force est de constater que, pour l’instant, nous ne regrettons rien et que nous sommes ici pour un bout !

Christophe.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Mes impressions après 23 ans au Québec

0 (0) Depuis 23 ans que je suis au Québec, j’ai vu...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com