Pour être avocate au Québec... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Pour être avocate au Québec…

Pour être avocate au Québec…

Pour être avocate au Québec…

Ecrit par: mumu2902 25-04 à 12:04

Toute nouvelle sur le forum…bien que je le fréquente sans intervenir depuis + de 6 mois!
j’ai une question capitale:

Peut-on devenir avocat au Qc lorsqu’on a pour bagages un bac+5 en droit? je m’explique: je passe le concours d’avocat en octobre:
1)soit je réussis: j’ai le statut d’avocat en France…mais pourrais-je l’avoir au Qc? N’y a-t-il pas des examens d’équivalence à passer?

2) soit je me vautre: je n’ai pas le statut ici, mais comme je prévois de partir en 2005 à Montréal, j’aimerais passer le concours du barreau de MontréaL…mais est-ce faisable?

Vous m’suivez?
Je sais que le métier d’avocat est régi au Qc par un ordre qui lui est propre et que quoi qu’il arrive, faut l’agrément de cet ordre…

Mais je voudrais des témoignages de personnes qui sont pasé par là, du vécu, quoi!

aidez-moi SVP c’est TRES important pour moi!

——————————–

Ecrit par: kaez25 25-04 à 12:16

slt,
je suis exactement dans la meme situation que toi et j’attend certaine information( j’exerce en tant que conseiller juridique depuis près de huit ans); je dois prochainement envoyer un dossier au barreau du québec ( payant bien sûr) afin de determiner les conditions de validation ou d’exercice de la profession
Si tu as des infos , n’heesites pas à me contacter ici
merci

——————————–

Ecrit par: mumu2902 25-04 à 12:26

salut kaez!
apparemment on en sait autant l’une que l’autre! lol
je suis allée ya pas mal de temps sur le site de l’ordre du Qc, ils te parlent d’un genre d’agrément que tu peux obtenir en étant immigrant…mais franchement c pas clair, j’ai rien compris, et c pas que j’y ai mis de la mauvaise foi!

quelle est la nature du dossier que tu prépares? peux-tu m’en dire un peu plus?

——————————–

Ecrit par: apacha 25-04 à 12:31

welcom à la maison,ne serait-il pas preferable de consulter un ordre d’avocats au quebec.pardon de quoi je me mele?sinon patiente tu trouveras quelqu’un pour t’
eclaicir soit t’orienter.bonne chance.
apacha

——————————–

Ecrit par: JayJay 25-04 à 21:06

“Dans mon temps” (j’ai été admise à la Fac de droit à l’UdeM + McGill mais n’y suis pas allée), il fallait faire un stage de 6 mois pour obtenir son baccalauréat et avoir le droit de passer les examens du Barreau (obligatoires pour avoir le titre d’avocat décerné par le Barreau du Québec). Et pour avoir un stage… eh ben il fallait avoir fait ses études en général au Québec. Le droit québécois/canadien est très différent du droit français. Déjà au civil, ça relève du Québec (code semblable au code Napoléon). Au pénal, ça relève du fédéral (code britannique – attention, pas américain, mais britannique). Ensuite il y a toutes les spécificités canadiennes : droit du consommateur, droit constitutionnel (mon préféré), droit du travail, etc. Je ne vois pas comment on peut obtenir un stage sans avoir toutes ses notions.

À savoir : l’examen du Barreau est très, très difficile. Encore là, je ne sais pas comment on pourrait le passer sans avoir fait son baccalauréat au Qc, sinon au Canada. À noter que mêmes les avocats n’ont pas (ou rarement) de mobilité géographique entre provinces…

——————————–

Ecrit par: mumu2902 26-04 à 11:17

donc si j’ai bien compris:
– tout passage du concours du barreau nécessitera environ 6 mois à un an à l’université…ok….
– tout stage est bien evidemment impossible sans études au Qc…
– qu’entends-tu par le fait que les avocats n’ont pas de mobilité géographique?
– le concours est extrêmement difficile…remarque, ça au moins ça changera pas de la France! lol

D’autres expériences?

——————————–

Ecrit par: maxpedneault 26-04 à 18:02

Je crois que JayJay veut dire que les membres du Barreau des autres provinces sont rarement membres du Barreau du Québec et vice-versa pour les québécois. La différence dans la pratique du droit dans chaque province est assez grande.

——————————–

Ecrit par: JayJay 26-04 à 20:36

Renseigne-toi ici plutôt: www.ecoledubarreau.qc.ca

Je crois qu’ils admettent les étudiants diplômés de l’étranger. Le cours du Barreau dure un an (après l’obtention d’un LLB – ou l’équivalent – d’une durée de trois ans) et il me semble que c’est à l’intérieur de ce cours qu’il faut suivre un stage. Les examens ont lieu une fois par an, il me semble toujours, et on a un droit de reprise plus tard dans l’année.

Pour la mobilité géographique, je me suis mal exprimée, et Max a raison – il y a tellement de différences que la plupart des avocats ne passent pas d’un barreau à l’autre (j’ai connu des exceptions, elles sont rarissimes). En effet, il y a presque autant de Barreaux qu’il y a de provinces (vive la diversité canadienne!). Au Canada, le droit de toutes les provinces SAUF le Québec est basé sur le Common Law (britannique). Il me semble qu’il est faisable pour un avocat d’une province anglophone de devenir membre du Barreau d’une autre province. Mais il est plus difficile de devenir membre du Barreau québécois car au Québec, le droit est basé sur le système de droit civil français. Cela a des ramifications jusqu’au droit constitutionnel, par exemple. Selon le Common Law, c’est le Parlement qui droit protéger les droits civiques. Mais avec la “nouvelle” constitution canadienne, les droits civiques sont protégés par la Constitution, comme le modèle américain, ou comme le modèle français si je ne me trompe.

Pourquoi le Québec a-t-il gardé le droit civil français après la Conquête? C’est un des “privilèges” que les Anglais nous ont laissés (avec la langue et la religion).

Plus d’infos canada.justice.gc.ca/fr/dept/pub/ju…. Je me fais vieille et ma mémoire flanche!

———————

JayJay Ecrit le: 1-05 à 19:50

QUOTE
Un diplôme de droit français n’a aucune valeur ici ce qui est normal,

C’est ce qui me semblait aussi, mais je ne crois pas l’avoir bien expliqué! Le droit est bcp trop spécifique à un pays pour pouvoir réussir l’examen final sans avoir étudié dans le pays en question. L’examen du Barreau est plus que difficile… il est *horrible* même pour ceux qui ont étudié ici. Même si, à la limite, on autorisait les étudiants étrangers à le passer, c’est improbable que vous réussisiez en quelques mois d’assimiler toute l’info apprise en trois ans de cours. J’ai connu des gens absolument brillants qui avaient une mémoire phénoménale… qui avaient échoué l’examen du Barreau. Le niveau du LLB québécois est du niveau de la maîtrise française. J’ai même des connaissances qui prétendent qu’il est du niveau du doctorat français… La pré-sélection à l’entrée n’est pas horriblement sévère (elle l’est quand même un peu; presque trois-quarts des étudiants doivent obtenir un premier baccalauréat avant de prétendre entrer à la Fac de droit), mais dans mon temps, presque la moitié des étudiants échouaient la 1è année.
Cela dit, il y a des programmes d’échanges entre universités affiliées (il faut que l’université doit affiliée avec, par exemple, l’Université de Montréal) et il est possible que vous obteniez certaines équivalences pour les cours que vous avez suivis. Mais il ne faut pas vous attendre à ce que vous obteniez, par exemple, une année sur trois. Ce serait plutôt de l’ordre de quelques cours optionnels seulement.

——————–

Guillounette Ecrit le: 3-05 à 5:09

Je ne sais pas ce que ça vaut, mais c’est peut être une piste à explorer.
Le barreau de Versailles est “jumelé” avec celui de la ville de Québec.
Il y a donc des rencontres régulières, des recherches communes, après je n’en sais pas plus.
Mais ça veut peut être le coup de se renseigner auprès du barreau de Versailles.
Sophie

———————-

Zephstone   Ecrit le: 3-05 à 9:33

JayJay et Guillounette ont raison en grande partie!
Le Barreau du Québec est jumelé à celui de Versailles mais, honnêtement, mon opinion c’est que cela ne sert que pour bien paraître lors des voyages et pour que les avocats québécois se paie du vin français pour pas cher!
Devenir avocat ici, ce n’est pas de la tarte, même pour un natif. En 1986, à l’Université de Montréal, j’ai été choisi comme environ 300 autres candidats au LL.B. sur plus de 3000 candidats (donc 1 sur 10 seulement pouvaient entrer à la fac de droit!
Pour les étrangers (incluant les avocats des autres provinces canadiennes, il faut s’adresser au Barreau et/ou aux universités afin de voir les équivalences reconnues pour les diplômes mais le droit canadien, et québécois en particulier, est différent. Donc, les équivalences risquent d’être maigres…
Ensuite, une fois l’équivalence et les cours complétés pour obtenir le LL.B. (habituellement 3 ans sur le parcours normal), il faut fait un an de formation professionnelle à l’école du Barreau puis 6 mois de stage!
Et ne vous faites pas d’idée… Il y a trop d’avocats au Québec et certains, comme moi, préfère changer de carrière afin de pouvoir vivre (ENFIN!) décemment…
Site Web du Barreau : www.barreau.qc.ca
Bonne chance tout de même!

———————–

Cynderella Ecrit le: 10-05 à 21:37

Coucou,

je suis juriste et poursuis des équivalences à l’université d’Ottawa, il ya beaucoup de similitudes entre le droit civil français et le droit civil du Québec, donc aucune difficulté réelle du point de vue équivalences. Le doyen de l’Université d’Ottawa est lui-même Français et certains des professeurs ont fait une partie de leurs études en France.
En outre bénéficier en plus du droit civil, des aspects de common law, (que tu pourrais étudier en libertés publiques, droit constit, ou droit criminel), des aspects de droit européen dont les connaissances sont très appréciées du point de vue échanges internationaux, peuvent constituer un atout. Tout reste une question d’opportunités, beaucoup d’étrangers font des équivalences voire même des Canadiens venant d’autres provinces, et comme pour toute question d’opportunité il s’agit de savoir exploiter sa propre expérience, ce qui peut donner des bons fruits selon l’individu.
Le métier d’Avocat ouvre beaucoup de portes ici. Il n’y a pas de cloisonnement réel entre les professions juridiques, pas d’école de la magistrature pour être juge, il suffit d’être avocat, mais il est nécessaire d’avoir 10 ans de pratique pour pouvoir être choisi parmi ses pairs et il n’est pas certain qu’on se fasse un jour nommer.
Si vous voulez plus d’info vous pouvez me joindre sur ma messagerie
A toute!

Sandra

Vos recherches:

  • comment reussir une bonne carriere en avocature?
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada