Sherbrooke, la suite !Et oui... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Sherbrooke, la suite !Et oui…

Sherbrooke, la suite !Et oui…

Sherbrooke, la suite !

Et oui, me voilà de retour avec le même sujet pour vous traîner avec moi à travers la ville et vous donnez encore plus envie avec un peu plus de détails de la ville ! 😉

Imaginez une grande avenue, elle s’appelle la Rue King. Elle s’étale un côté et de l’autre de la rivière Saint-François. Tout au bout, à l’Ouest, il y Rockforest dont je vous ai parlé dans la première chronique et de l’autre côté, à l’Est, il y a Fleurimont. A Rockforest, il y a le Wal-Mart, c’est un bon repère. A Fleurimont, mais pas sur King Est, il y a le CHUS (Hôpital). Il y a un deuxième Hôpital, l’Hotel-Dieu sur Bowen Sud, perpendiculaire à la King près de la rivière, donc au milieu. Humm, vous suivez ? Il y a pleins de choses sur la King ; beaucoup de concessionnaires d’autos, des restaurants, des bureaux, des pharmacies, Allo-Stop, le Centre Local d’Emploi, ect.

J’ai d’abord parlé de la King car c’est la rue principale de la ville. Les autres principales sont parrallèles à la King ; il s’agit de Rue Portland au Nord et Rue Galt au Sud. Les deux rue qui me semblent importantes perpendiculairement à la King sont la Rue Wellington (Wellington au Sud de la King et Wellington Nord au nord de la King), et la Rue Belvédère (Sud et Nord aussi).

En tant qu’immigrant, l’une des premières rue où je veux vous emmener sera la Wellington Nord car vous y aurez rendez-vous pour la demi-journée d’intégration et aussi pour faire vos démarches de la carte NAS. C’est juste en face de l’hôtel de ville dont vous avez peut-être déjà vu la photo sur le site de la ville de Sherbrooke.

Personnellement, je ne trouve pas le centre ville intéressant en tant que tel puisqu’il n’est pas aussi animé que les centres villes de là où vous viendrez, malgré les efforts de ville pour lui redonner vie. En effet, les quelques boutiques ferment à 17h la plupart des jours et il y a plusieurs bâtiments administratifs dans ce coin là. En revanche, c’est plus peuplé le soir car il y a quelques bars très populaires en centre ville, dont Les Marches (qui a changé de nom officiellement il y a quelques temps) et le Liverpool. Je ne peut pas vraiment vous en parler car je n’y suis jamais allée. Mais je ne veux pas y aller aujourd’hui, on ira un autre jour ! Il y a aussi le Boston Bar (on prononce en Français ….comme pantalON !) mais d’après ce qu’on m’a dit, la moyenne d’âge est moins jeune qu’ailleurs. A vérifier.

Donc, si vous avez envie de dépenser vos sous dans le magasinage, ce n’est pas l’endroit qu’il vous faut. Le Carrefour de l’Estrie est plus indiqué. Il se situe dans l’Ouest sur Portland, à la limite de la ville. C’est le centre d’achats principal de la ville. C’est une des raisons pour laquelle le centre ville est désert. D’ailleurs, pour ceux qui connaissent le groupe « Les Colocs », la chanson « La Rue Principale » donne une image bien vrai de l’impact des centres d’achats dans les villes. Vous y trouverez de tout, nul besoin d’aller à Montréal. Les grandes enseignes de magasins s’y retrouvent : Sears, La Baie, Zeller’s, Simons, Dollarama, Super C (supermarché alimentaire) Toys R Us, Yves Rocher et j’en passe. Il a aussi des chaînes de restauration rapide pour souffler entre deux magasins. Bien entendu, il y d’innombrables petites boutiques. Tout autour du Carrefour de l’Estrie, il y a d’autres grandes enseignes comme Rona Dépôt, Futur Shop, Bureau en Gros. Bref, dès que vous avez des achats à faire, il faut aller dans l’Ouest, comme la ruée vers l’or ! A l’oposé de la ville (juste avant Fleurimont), il y a un autre centre d’achat qui s’appelle « Les Quatres Saisons » mais il est plus petit. On ne va pas retourner dans l’est pour le visiter.

Pour l’épicerie alimentaire, les supermarchés sont implantés un peu partout en ville. Au centre ville, il y a le Super C et le Maxi. Les Provigo sont plus petit et on en retrouve un peu partout aussi. Métro et IGA existent aussi mais sont moins nombreux.

Pour les restaurants, c’est assez difficile de vous conseillez tel ou tel restaurant mais je retournerais volontiers dans certains d’entre eux. Le Saint-Hubert est très bien (il s’agit d’une chaîne). Les côtes levées y sont écoeurantes ! Les petits déjeuner du Cora sont à goûter absolument. Le Caffuccino est excellent pour manger léger ou boire un bon Cappuccino dans un bol avec de la crème. Si vous voulez manger un peu plus chic, Le Vieux Duluth n’est pas mal non plus. Les trois premiers sont sur King et le dernier sur Portland en face du centre d’achats. Parallèle à King, il y a la rue Jacques Cartier où l’on peut aller manger au Cartier. Leur café et gâteau au fromage sont succulents. Les plats sont originaux. Vous voulez goûter à la poutine pour la première fois, allez chez Louis (coin King, Jacques Cartier).

Tant qu’on est sur Jacques Cartier, allons donc prendre une marche sur le bord du Lac des Nations pour digérer tout ce qu’on vient de manger. Il se trouve dans le Parc Jacques Cartier et depuis cet hiver, on peut faire le tour du lac en 45 mn environ. Il y a même une piste cyclable pour les vélos et patins. En hiver, la piste se transforme en pantinoire circulaire pour faire du patin à glace.

Si vous avez apprécié votre marche au bord de l’eau, vous apprécierez aussi de marcher le long des barages de la ville. On y accède par le centre ville. Il y a aussi un autre barrage peu fréquenté où on peut aller piqu-niquer vers Rockforest car peu de monde y va.

Ah, vous devez être bien fatigué après cette visite de la ville, vous avez mérité un bon film dans un bon cinéma ! Vous avez le choix entre deux cinémas : La Maison du Cinéma sur King, au centre ville et le Cinéma Galaxie, nouvellement rénover sur King qui s’est transformé en Boulevard Bourque à Rockforest.

Merci d’avoir visiter Sherbrooke avec moi. Bon film et à bientôt. 😉

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada