Permis d’enseigner / Brevet d’enseignement / Autorisation prov - Immigrer.com
jeudi , 23 mai 2024
Accueil FAQ Permis d’enseigner / Brevet d’enseignement / Autorisation prov
FAQMétier d'enseignant

Permis d’enseigner / Brevet d’enseignement / Autorisation prov

4
0
(0)

De Cidrolin

Bonjour à tous

Je viens de recevoir mon “évaluation comparative des études effectuées hors du Québec”, concernant ma licence LLCE Anglais. J’enseigne en France en tant que contractuel dans le secondaire, et j’enseigne également dans le supérieur.
Je me demandais donc s’il était plus judicieux de faire une demande de permis d’enseigner, ou plutôt une autorisation provisoire d’enseigner, sachant que ma licence me donne comme équivalence une Baccalauréat en Anglais.
Merci d’avance pour vos réponses.

———

De Cidrolin

Personne? icone

———

De farida2011

Bonjour ,

Ce serait mieux de demander directement le brevet d’enseigner parce que moi j’allais entamer des études à Ottawa pour obtenir un baccalauréat en enseignement et en même temps j’ai fait une demande de permis d’enseigner (car j’ai mon CAPES+ 2 années d’expérience en enseignement de la physique) et j’ai reçu dernièrement un avis d’admissibilité conditionnelle ( la condition est de passer le test de français du MELS) ,donc je me suis dite qu’il n’était pas nécessaire que je fasse ces études mais une amie m’a conseillée vivement de poursuivre ma procédure des études car d’après ce qu’elle a entendu de la part des gens qui l’entourent , les personnes qui ont obtenu le permis d’enseigner (qui est valable pour cinq ans ) ont toujours eu le besoin de demander le brevet après ,mais elle ne sait pas pourquoi.

———

De Azarielle

Le permis d’enseignement est une autorisation légale temporaire, le brevet est une autorisation légale permanente.

Maintenant, en enseignement de l’anglais au secondaire, les besoins sont importants. Une personne qui a son brevet d’enseignement dans cette matière se trouve un emploi permanent quasiment tout de suite. Dans ma région, plusieurs postes sont occupés par des gens non légalement qualifiés (NLQ). Mais ces personnes ne peuvent pas espérer obtenir d’emploi permanent. Lorsqu’une personne légalement qualifiée se présente, elle est sélectionnée avant les NLQ.

Alors sans brevet, il est possible de trouver du travail. Mais si on souhaite une stabilité, une sécurité d’emploi, il faut aller chercher le brevet en enseignement.

———

De Cidrolin

Merci pour ta réponse. Mais ma Licence française (équivalent à un Baccalauréat selon mon “évaluation comparative des études effectuées hors du Québec” reçue il y a une semaine) est-elle suffisante pour obtenir un brevet d’enseigner?
De ce que j’avais compris, ma Licence et mon expérience de moins de cinq ans me permettraient d’enseigner dans un premier temps avec une autorisation provisoire, en attendant que je fasse mes preuves, avec des cours de psychopédagogie à suivre à la fac. Tout cela déboucherait sur un brevet d’enseignement.
Je parle dans ce cas-là d’enseignement dans le secondaire, les CEGEPS pouvant recruter librement.
Merci.

———

De Azarielle

Pour obtenir un brevet d’enseignement, il y a différentes exigences dont celle de justifier un certain nombre de cours en pédagogie.

Là, on est dans le plus pointu et je ne sais pas comment ça fonctionne puisque j’ai eu toute ma formation au Québec et que j’ai donc suivi le chemin le plus habituel pour obtenir ma qualification légale d’enseignement.

Lors des études qui t’ont mené(e) vers ta licence, suivais-tu des cours de pédagogie? En as-tu eu plusieurs? C’est au MELS qu’on analysera tout ça et ce sont eux qui te diront s’ils te donnent ou non le brevet ou s’il te faut retourner sur les bancs d’université.

Comme je n’ai jamais demandé d’équivalence, comme je n’ai jamais fait ces démarches, je ne pourrai pas t’aider davantage.

———

De Cidrolin

Merci pour ta réponse.
J’ai suivi des cours de pédagogie (didactique) pendant une année, la question sera de savoir si cela suffira. L’expérience professionnelle rentre-t-elle en compte?

———

De Azarielle

Une ancienne stagiaire que j’ai croisée dans une école où j’ai enseigné avait enseigné en France. Malgré ses années d’expérience, elle avait dû, en partie, reprendre les études. Je sais qu’elle a dû faire 2 stages d’enseignement sur les 4 qui font partie du bacc.

Mais comme je disais, je n’en sais pas davantage. J’ai suivi le chemin habituel, je suis née ici, j’ai étudié ici, alors je ne connais de votre système que ce qui se dit ici. Tous mes collègues actuels ont fait leurs études au Québec, même si tous ne sont pas nés au Québec. Alors je ne peux pas aller glaner de l’information auprès d’eux.

Je laisserai donc les gens qui ont fait ces démarches venir en parler.

———

De Cidrolin

Merci Azarielle de tes réponses instructives et complètes.
D’autres personnes viendront surement rajouter leurs pierres à l’édifice. icone
Je m’attends à devoir achever ma formation au Québec, car mon souhait est bien sur d’avoir le brevet d’enseignement, synonyme de stabilité & pérennité de l’emploi. L’idéal pour moi serait de pouvoir enseigner en tant que remplaçant ou NLQ tout en achevant ma formation.
En tout cas, le Québec fait figure de précurseur en France en ce qui concerne la pédagogie / didactique et l’évaluation par compétence. Mais ça c’est un autre débat / autre sujet sur ce forum (tiens, je devrais lancer ce sujet..!)

———

De nathdestella

Tu peux toujours faire une demande de permis d’enseigner auprès du MELS; une première analyse de ton dossier peut être faite lorsque tu es encore en processus d’immigration :

http://www.mels.gouv.qc.ca/DFTPS/interieur/PDF/PermisEnseignerHorsQuebec_f.pdf

———

De nathdestella

Sur ce document (enseignement général), il est indiqué que l’autorisation temporaire d’enseigner est une mesure transitoire jusqu’au 31/08/2010 et qu’il fallait avoir une promesse d’engagement.

———

De Cidrolin

Merci Nathdesrella pour tes messages et les documents joints.
En ce qui concerne l’autorisation temporaire d’enseigner, il me semble que ce dispositif est reconduit, car sur le site du MELS, les textes régissant ce dispositif et les documents nécessaires sont toujours en téléchargement.
Je vais commencer de toute façon commencer ma demande de permis d’enseigner de suite avant d’arriver au Québec, histoire de ne pas perdre de temps.

———

De nathdestella

Effectivement, il semble qu’on puisse toujours faire une demande d’autorisation temporaire d’enseigner. Mais il faut d’abord trouver une école susceptible de te faire une promesse d’embauche…

Bonne chance dans tes démarches !

Pour ma part, je viens juste d’envoyer ma demande de permis d’enseigner pour le primaire, on espère que ce sera ok… :unknw: réponse dans 60 jours (ouvrables !) :spiteful:

———

De Cidrolin

Merci et bon courage à toi pour tes démarches! Je commence ma demande de permis d’enseigner, et j’espère pouvoir l’envoyer rapidement, même si le dossier à l’air conséquent…cela dit, après le CSQ, le fédéral et l’évaluation comparative des diplômes, je commence à connaître la chanson :B)!

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

4 commentaires

  • Si j’ai recus une evaluation comparative de mes diplomes mais j’ai pas encore reçu une invitation à présenter une demande de residence permanente, pourrais -je demender un permis d’enseignement au quebec??

    • Bonjour , voilà j’ai un baccalauréat en anglais ( équivalence Québécoise anglais général et une maîtrise en littérature anglaise) , et j’ai travaillé à l’université en tant qu’enseignants d’anglais pendant 6 ans . Est ce que j’ouvre le droit à avoir permis d’enseignement ici a Québec

  • Je détiens un permis d’enseigner ainsi qu’un brevet d’enseignement mais les acquis qui m’ont été reconnus par le MELS concernent le secteur du bâtiment et le secteur public. Compte tenu de cela, les commissions scolaires n’ont pas daigné retenir mes candidatures. Par contre au niveau d’écoles primaires privées cela n’a pas posé de problème et j’en suis à ma 5eme année à temps plein dans l’une d’elles à Montréal.
    Ma question: considérant cette nouvelle expérience de 5 ans dans l’enseignement au primaire, serait-il possible de faire valoir ces nouveaux acquis auprès du MELS pour la révision de mon brevet d’enseigner?
    Merci pour vos clarifications et précisions.

  • Centre Éducatif

    Publicité

    Les plus lus récemment

    Publicité

    Abonnez-vous à notre Newsletter

    S’abonner

    Publicité

    Les plus commentés récemment

    Derniers commentaires

    Discussions en cours

    Articles similaires

    Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

    4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

    Devenir policier au Canada, comment faire ?

    4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

    Amener ses lapins nains au Canada

    5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

    L’UQAM offrira une voie rapide pour les enseignants dès septembre

    0 (0) L’Université du Québec à Montréal (UQAM) introduira, dès septembre, un...

    >
    Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
    © 2024 immigrer.com