La vérité sur mon désir de partir - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > La vérité sur mon désir de partir

La vérité sur mon désir de partir

La vérité sur mon désir de partir

Ecrit par: Angel10 7-12 à 12:45

Moi, c’est cathy, la femme de angel10, aujourd’hui, j’ai beaucoup réfléchi et je me demande si franchement, tous les autres immigrants français anciens, nouveaux et futurs pensent comme moi……
C’est sûr que ça m’aiderait à comprendre ce qui se bouscule dans ma petite tête de femme de 41 ans, mère de famille et commerçante à son compte ( avec mon cher et tendre ).
Je m’explique….
Pourquoi êtes-vous partis ou allez-vous partir de France ?
Ne me dîtes pas que vous adorez le québec et vous voulez vivre une expérience hors de nos frontières!
ça c’est évident !
Pour mon compte personnel, oui, j’adore le québec, mais avant toute chose, je pense sincèrement que même si j’aime la France, mon pays natal, j’en ai marre !!!!
Marre des faux problèmes que se posent les français !
Marre des grèves à répétition…., des 35 heures, en tant que chef d’entreprise, mais aussi en tant que salariée ( ce que j’étais, il ya encore 3 ans )
Marre des gens qui rouspètent pour rien ! ( typique hexagone )
Marre de la jalousie parce que vous réussissez ! ( mais à quel prix !…..)
De la mauvaise humeur ambiante qui règne en permanence aussi bien à l’école que dans notre chère administration !!
En france, tout le monde veut s’occuper de tout mais c’est le boulot de personne !( Je ne suis pas payé pour…. qu”est que j’ai pu l’entendre ça )
La canicule, les feux de forêts, le racisme,c’est la faute du gouvernement !!!! ( ben voyons !!!)
La france crie au scandale quand on la qualifie de raciste mais c’est la stricte vérité, quand je clame haut et fort que ie ne suis pas raciste, on me regarde avec des yeux écarquillés !!
Franchement, mon grand-père maternel était ukrainien, mes grands-parents paternels étaient allemand et basque espagnol, alors, je serais mal placée de l’être !!!! de plus, des vrais français, pure souche, il ne doit pas y en avoir beaucoup !!
Dans le village où je réside, c’est encore mieux, il existe un racisme franco-français, tu n’est pas d’ici alors on te regarde en chien de faîence et on te fait bien sentir que tu ne le seras jamais !! Qelle connerie, mon dieu !!!!)
J’en ai marre de tout ça ! Les gens veulent du fric mais en travaillant le moins possible, c’est pas grave, tu as les restos du coeur en cas de besoins !
Avec des parents au chômage qui passent leur journée devant la télé aux programmes de débiles ( ou presque, voyez, il a des paraboles partout en france ) comment voulez-vous que la génération qui arrive puisse faire autre chose que glander ??!!!
COMMENT EN EST-ON ARRIVE LA ?
Ca me terrifie de voir mon pays aller droit dans le mur !!
Rassurez-moi, dîtes-moi qu’au Québec, ça n’existe pas et est-ce-que les français ont une si mauvaise réputation de “maudits français” ?
Le jour, je pense au Québec, la nuit, je rêve du québec, est-ce grave docteur ?
Merci et salut à tous

———————————-

Ecrit par: Datsou 7-12 à 13:20

Je ne suis pas française, mais en te lisant je me retrouve dans ton récit
Moi aussi j’en ai marre de mon pays
Comme toi je rêve du Québec matin, midi et soir

———————————-

Ecrit par: benjam1 7-12 à 13:24

Salut,

En avoir assez d’un pays ne signifie pas avoir envie/ etre capable de vivre dans un autre c est deux choses vraiment différentes….

———————————-

Ecrit par: Orphée 7-12 à 13:27

Ben on est un peu beaucoup d’accord.

Un petit bémol quand même: ici il y a la télé aussi avec des séries à deux sous et un peu beaucoup catastropihiquement de la PUB toutes les 10mn

Sinon, c’est vrai, ça bosse et ne passe pas son temps à râler ou à parler de choses qui ne se feront jamais ou … dans dix ans.
Mais le coup du “maudit français” je ne l’ai pas encore entendu,sauf pour plaisanter.

———————————-

Ecrit par: moipasfou 7-12 à 13:44

Heu ben moi c’est pas encore le cas, au grand désespoir de mon épouse, mais cela viendra peut être…
Je suis Français, donc je ne voudrais pas que l’on considère que je juge le Québec d’ailleurs je serais très mal placé pour le faire ne connaissant pas le pays d’une part, et d’une autre part, je serais qui pour juger quoi que se soit…

Mais j’ai envie de réagir à ton récit. Certes la France est dans une passe plus que mauvaise, depuis un bout de temps et je ne sais si nous enverront le bout avant notre trépas, mais j’ai l’impression que tu idéalises peut être, à tort ou à raison, le Québec.

Je pense qu’au Québec il y a également des problèmes, déjà rien qu’à écouter les Cowboy frinquants, cela donne une vague idée… Le problème de racisme, tu risque de le retrouver, peut être pas de la même façon mais il y a un risque. Attention, ceci est un avis personnel qui se justifie par le peu que je connais du Québec. Lors d’une émission sur France2, il y a quelque temps, il y avait un dossier sur les Français migrant dans le monde et au Québec. L’un des couples interwievé déclarait rencontrer des problèmes de racisme. La boulangère du quartier avait voulu leur rendre la monaie avec un petit bénéfice pour sa poche, le mari ayant recompter celle-ci ne connaissant par encore bien la devise lui fait remarquer et se prend dans les dents “Si t’es pas comptant retourne chez toi”…. Bien évidement, c’est un programme de France 2, je ne sais si l’on peut s’en servir comme réelle référence…. Loin de moi l’envie de faire croire que les Québecois, ou les Canadiens soient raciste, mais je pense que malheureusement le racisme est une plaie de l’humanité.

Du moment que des êtres humains vivent ensemble, il y aura toujours une minorité qui n’aimera pas une autre minorité, c’est ainsi…

Pour ma part, lorsque nous avons traversé le Canada, de Toronto, en passant par les chutes du Niagara, Ottawa, Québec, à Montréal, je n’ai pas ressenti de racisme. Mais c’était un voyage touristique, pas la vrai vie. Les Canadiens sont accueillant, même si perso je trouve que les Québecois sont plus accueillant que les anglophones…

Pour le reste de ton message, j’en ai aussi un peu marre de mon beau pays, pas pour les même raison que toi, enfin pas toutes les mêmes… J’en ai marre que des promoteurs se fassent du beurre sur notre dos, j’en ai marre que notre démocratie soit disante démocratique soit un leurre… J’en ai marre et un peu honte des dernières élections présidentielle…. Mais dans mon petit cocon quotidien je suis quand même bien ici, fesant ce que je peux avec mes moyens pour faire bouger les choses tout au moins dans mon travail.

———————————-

Ecrit par: AugustClo 7-12 à 14:16

Ô combien je me retrouve dans ton récit… je pars au Québec pour tout plein de raisons: je m’y sens bien, je ne me suis jamais sentie aussi bien quelque part en France, aussi peu regardée de travers pour une raison x ou y tout en me sentantt en sécurité, aussi peu jugée sur mes rêves, sur mes idéaux et la manière dont je voudrais vivre ma vie! C’est simple, au Québec j’ai l’impression que je pourrais vivre la vie dont je rêve sans avoir à me justifier toutes les 5 minutes sur le pourquoi du comment, sur mes motivations: en France les gens ont generalement du mal a comprendre que le fric j’en ai royalement rien a faire, que pour moi reussir ma vie c’est pas faire le plein de gros sousous mais de realiser mes reves de voyages, de decouvrir le monde, de vivre avec un gars que j’aime par dessus tout, de transmettre a mes enfants ce que j’aurai vu du monde, appris de la vie, de les inciter a realiser leurs reves, bien plus que de leur transmettre un heritage physique c’est un heritage culturel et des valeurs que je veux leur transmettre… et ce que tu decris de la France ressemble drôlement a ce que j’en dirais. En plus la je suis rentre il y a peu de 14 mois au Quebec et il semblerait que j’ai pogne un fond d’accent quebecois (je me soigne et ca commence a aller mieux, pas d’inquietude, rien de grave ) du coup je te dis pas comment je me fais parfois regarder dans les magasins par exemple quand les gens m’entendent parler avec ma famille: l’autre jour il y a un gars qui m’a completement devisage pendant sans rire au moins 1 ou 2 min parcequ’il m’a entendu parler… il avait l’air horrifié le pauvre, j’en avais limite pitie pour lui… C’est un peu comme quand les gens me demande pourquoi je pars au Quebec alors que la haut tout est payant, que les frais medicaux sont plus chers et tout le tralala… j’aurais presque envie de leur repondre que c’est justement pour ca que je pars, parceque les gens sont plus attachés aux hommes qu’a l’argent la bas…

Hehe, moi aussi je reve du Quebec, je vis Quebec… ma chambre est pleine du Quebec, si tu fouilles dans les papiers qui trainent un peu partout tu trouveras tous les documents DCS/CSQ/Federal/OIQ, etc… ainsi qu’un journal de l’immigration que j’ecris regulierement dans l’espoir d’un jour le transmettre a mes enfants pour qu’ils connaissent un peu le parcours de leur famille, leur origine et ce que c’est qu’une immigration (mais aussi pour pouvoir partager avec mon chum quand je vais enfin le rejoindre ), un calendrier de decompte des jours avant que mon chum n’arrive enfin en France, un autre comptant les jours depuis mon retour en France et sur lequel tu retrouveras toutes les dates importantes avec envoi de dossiers, reception AR, etc… j’ai aussi une grande, que dis-je? une enorme carte du Canada affichée sur mon mur et l’affiche qu’ils remettent a la reunion d’information… Le Canada est partout dans ma vie quotidienne (ma mere n’arrete pas de me dire de changer de sujet car quelque soit mon sujet de conversation le Canada y a sa place: recherche d’emploi, reve de voyage, chum, sante, tout y passe…). Je suis en France physiquement, mais mon coeur et mon esprit sont reste au Canada…

Donc a ta question je repondrais oui et non: oui j’en ai marre de la France mais non je ne pars pas au Quebec pour fuire la France, je pars au Quebec parceque je m’y sens mieux et que le Canada est un pays qui correspond bien mieux a mon choix de vie que la France. C’est une petite nuance mais qui a mon avis a une grande importance dans le fait de reussir son immigration car si tu fuis la France en te disant que le Quebec sera beaucoup mieux parceque rien ne peut etre pire que la France, c’est sur que tu seras decu car le Quebec n’est pas mieux, le Quebec est different…

Et puis j’ai une motivation supplementaire: mon chum est Canadien et il m’attend… il me manques et je n’en peux plus d’attendre ce jour magique ou je remettrai les pieds dans l’aeroport de Montreal, je m’imagine deja fouler de nouveau ce sol et me diriger vers les services de l’immigration avec cette fois un visa permanent a la place d’un visa temporaire… j’attend ce jour avec impatience pour commencer a vivre reellement, en attendant je survis tant bien que mal dans mon petit bout de terre quebecois perdu au milieu de cet ocean francais…

———————————-

Ecrit par: Angel10 7-12 à 14:34

Je ne pense pas vouloir fuir la france, mais le fait qu’elle soit “malade” m’incite au plus haut point à venir vivre au québec oû j’ai pu le constater, règne une chaleur humaine vraie et spontanée.
En mai 1999, lors de notre voyage avec mon mari, nous nous étions perdus quelque part vers st iréné, nous avons demandé notre chemin à un jeune québecois qui sortait de sa voiture……….Qu’ a t-il fait, à ton avis? Il est remonté dans sa voiture et nous a emmené là oû on voulait aller !!! Ce n’est qu’une anecdote québecoise ! à + cathy

———————————-

Ecrit par: Jul044 7-12 à 14:36

Salut

Moi aussi je me retrouve parfaitement dans ce récit. je vais sur mes 26 ans et mon départ de la France a 2 raisons. la première est que j’ai trouvée ma moitié qui est québécoise. l’autre raison correspond à tout ce que tu viens de dire. je n’ai que 26 ans et j’ai toujours travaillé depuis mes 18 ans et quand je vois comment certains fonctionnent, je me demande ce qu’on a fait ou pas fait pour en arriver là. Ma mère est également commerçante et ce qu’elle possède aujourd’hui c’est grâce à son travail, loin des 35h semaine. là je pourrais dire telle mère tel fils. je crache pas sur les heures de travail mais je ne travaille pas pour avoir du temps libre mais pour l’argent.

moi je pars avant que ça explose en France car je suis pas très positif . certains diront que j’ai un discours de vieux. mais je trouve que c est de pire en pire ici. au passage si il y a des gens de St Nazaire ou Nantesdans le coin je recherche un boulot à partir de janvier en attendant de partir et autant d’heures par semaine que vous voulez du moment que je travaille même soir, nuit et WE.

———————————-

Ecrit par: alpha bet 7-12 à 14:36

je suis triste quand je vois le tableau que tu dresses de la france,je sens un peu la mentalité du commercant,qui est le seul qui bosse et fait avancer le pays pendant que ses salauds d’ouvriers foutent rien pour de fabuleux salaires,j’adore le québec mais je ne crache pas sur la france,j’epére que tu ne seras pas déçu trop vite du paradis québécois,il y a le bien étre social équivalent du rmi,moins de gréve mais trés dure trés longue et il y a beaucoup de gens trés gentils et des c..s comme en france,je crois que mayline a écrit un trés beau message à ce sujet sur notre gentillesse dans notre comportement qui permets de recevoir le méme tu as raison fuit la france,et bienvenue au paradis

———————————-

Ecrit par: Angel10 7-12 à 14:59

Salut alpha bet
N’oublie pas que j’ai été ouvrière une bonne vingtaine d’années et fière de l’avoir été…
Mais maintenant que j’ai réussi à m’établir à mon compte, après en avoir bavé ( pas de vacances pendant plusieurs années, travailler, travailler, toujours travailler, mais ça c’était mon choix !) j’ai du mal à accepter les critiques et la jalousie de mes chers compatriotes….Il paraitrait que les français ont un certain tabou à parler d’argent, as-tu déjà parler de bulletin de salaire avec des français ?
Quelques uns peut-être mais attention ! on veut pas parler de sous, surtout des nôtres.
Moi aussi, je suis triste de parler de la france comme ça, mais que veux-tu , il ne faut pas se voiler la face mais regarder la réalité en face.

———————————-

Ecrit par: coccynel 7-12 à 15:29

salut Cathy, je suis a 1000 % d accord avec toi et c est pour les meme raisons que je quitte la France !
A “moipasfou” j ai deja entendu me faire dire “si tu n ‘est pas contente tu rentres chez toi”. Quand j habitai a Nice en etant immatriculee 62, je me suis fait rentrer dedant, je suis sortie de ma voiture et j ai demande a ce monsieur si ca ne le derangai pas de pousser ma voiture ! et il m a repondu que ce n etai pas grave car il avait les parechocs mou !!!! , je lui ai repondu que les miens ne l etaient pas !!!! , vexe il ma dit de rentrer chez moi si je n etait pas contente!!!!!! je trouve ca quand meme fort !!!!
De toute facon tant que les Francais ne seront pas unis et amoureux de leur pays comme le sont les Quebecois il n y aura rien a faire !!! C ‘est tellement beau le jour de la fete du quebec tous ces gens en bleu et blanc qui sont la pour leur pays avec tous ces drapeaux ! j adore!!!!! rien a voir avec le 14 juillet, je n y vais meme plus ca n a aucun sens pour les Francais!

———————————-

Ecrit par: Orphée 7-12 à 16:36

Fuir son pays d’origine ou trouver un pays qui semble mieux correspondre à nos attentes ce n’est pas la même chose.
La France est à l’heure des catastrophes. Nous vivons sur nos « acquis » et les acquis en question n’existent plus : démission des parents, démission des élus, l’avenir il est où exactement ? que prouvent donc les politiques de gauche comme de droite depuis bien longtemps ?
Bien sûr qu’il y a des racistes au Québec (enfin … je pense du moins ! ) mais quand on a un peu changé de région en France on s’aperçoit qu’il suffit parfois d’habiter à quelques kilomètres de son lieu de naissance pour devenir l’étranger . Parfois même, sans se déplacer, il suffit de gagner un peu plus d’argent pour en devenir un.
« Etre français » ne signifie donc plus grand chose, c’est bien là le problème.
A coté de ça il y a ces fameux « droits » qui, à partir d’un prétexte certes louable d’une égalité (à sens unique), vous grignote tout espoir d’arriver à une solution : les grèves soigneusement entretenues par des professionnels de l’art, les « acquis » intouchables…
Ici au moins ON BOSSE, on ne passe pas vingt ans pour établir ce qu’il faudrait faire tout de suite, on privilégie l’économie LOCALE, on COMMUNIQUE , on RESPECTE l’autre.
Tout n’est pas rose sans doute mais il y a LA VOLONTE d’un peuple. Au pire pourrait on dire que, plus tard, ça ne sera pas mieux qu’en France mais la différence est là : ils PEUVENT et nous pouvons essayer de faire que demain soit meilleur qu’aujourd’hui et quand vous vous êtes battu contre « système » français ça fait une très grosse différence.
Donc, pour moi, le Québec c’est la découverte d’abord, l’avenir ensuite. Le temps nous dira s’il valait mieux que nos enfants y grandissent.

———————————-

Ecrit par: Loke 7-12 à 17:05

Bonjour,

Je suis peiné et démoralisé quand je vois l’image qu’on certains français de leur pays, mais je peux comprendre cela. Après tout moi même, je pars pour le Québèc pour aussi quelques une de ces raisons.

Les raisons sont multiples : l’abberration des 35H tant pour les salariés que pour le patronnat, des grèves à réptition qui sont le reflet qui reflètent le manque de consensus en France, un racisme présent même entre français de différentes régions, une jalousie rampante envers autrui pour un oui ou pour un non, la faculté de se prendre pour le centre du monde, la capacité à donner des leçons aux autres alors que l’on arrive pas à balayer devant sa porte ou à faire mieux qu’autrui, une république démocratique bafoué qui doute d’elle même et remise en question pour un oui ou pour un nom, des valeurs bafouées dans leur fondement que l’on agite ou que l’on protège à coup de loi pour masquer le manque de courage politique, des réformes remises aux calanques grecs, une agitation de notre jeunesse que nous encourageons par manque de pragmatisme et de recadrement comme il se devrait plutôt, une solidarité qui n’en ai plus une exceptée dans les paroles, un chômage galopant, une morosité ambiante suffoquante, une lacheté décisionnaire à tous les niveaux, la sensation d’être une merde même quand on va acheter une baguette et j’en passe des vertes et des pas mures.

La France est beau pays mais il n’est pas parfait et la crise identitaire, renforcée par une hausse des tensions économiques et sociales, n’arrange rien.
Mais sommes nous les seuls à avoir des problèmes et à nous battre contre nos maux et nos défauts. Les autres seraient-ils mieux ? feraient-ils mieux ? Non, je ne le crois pas et attention aux amalgames et, surtout, à croire que l’on sait tout, que l’on a tout vu, que l’on a tout compris.

Autant, je me retrouve dans certains de tes propos Cathy, autant je trouve que d’autres ne sont le reflet d’une catégorie professionnelle qui connait une réalité (la sienne) mais qui entrevoit celle des autres au travers de la sienne. Je m’explique : moi Monsieur j’ai réussi, je me suis battu et aujour’dhui je gagne de l’argent et quand je vois ceux qui sont au chômage, et bein je ne comprends pas, mais que font-ils tous ces branleurs (qui, qui plus est, regarde la TNT sur leur belle parabole payée par les Assedic, donc avec mes impôts, et en plus comble de tous, mange sur le dos de la société au travers des enfoirés du resto du coeur) ?

Là oui, Cathy, je reconnais là bien aussi un autre volet de notre beau pays : les moralisateurs, ceux qui croient tout savoir, ceux qui pensent que parcequ’il travaille le reste de la société doit être à leur pied et qui ne comprennent pas les autres franges de la population qui connaient d’autres réalités.
En cela oui Cathy, tu as raison, marre de la France. Je vais arréter le roman içi car il y a de quoi faire un roman.

Pour ma part et pour finir, j’ai un bac+5 dans le domaine de la vente et du marketing. Dans mon métier, les heures ne se comptent pas et je n’ai jamais connu les 35H. Après moult stage, dont certains à l’étranger,j’ai efféctué trois années d’expériences professionnelles en entreprise en CDD. Puis, ensuite, ben plus rien. Presque trois ans que je recherche activement dans mon domaine, des centaines de courriers envoyés, de nombreux entretiens d’embauches et pourtant je ne désèspère pas. Certe, à la sortie des écoles, je n’ai pas tout fait comme il aurait fallu. Quand on est seul dans la vie à se prendre en main et à la découvrir, forcement on se prend des pelles et des portes mais en France attention à ne pas marcher de travers. Bref, je me suis mtn remis en question et je n’ai pas de parabole, mes parents ont travaillé dés l’âge de 15 ans dans le privé (je passe les détails), je ne mange pas au resto du coeur car en dehors du RMI (c’est pas une gloire et ca m’emmerde plus qu’autre chose), j’exerce des activités qui font le complément et non, Cathy, je ne suis pas jaloux de ta réussite et de ton argent.

J’ai aujourd’hui d’autres projets et je pense que j’aurais plus d’opportunités pour les mener à bien içi qu’ailleurs. J’ai bon espoir d’ailleurs et mon comportement volontaire et travailleur aideront en cela, je n’en ai aucun doute.

Aussi, savoir mettre de l’eau dans son vin, c’est déjà faire un grand pas vers nos amis Québecois.

Mais s’il te plait, oh oui s’il te plait, peux-tu arréter de te comporter parfois comme ceux que tu décris ????

———————————-

Ecrit par: BiscuitDérable 7-12 à 19:19

Vous savez, au Québec aussi la population est grandement divisée. Résultats : ça chiole tout le temps. Bien sûr qu’on ne voit pas d’engueulades en pleine rue, mais il suffit de voir les tribunes téléphoniques des différents médias et de se promener un peu sur les forums québécois pour se rendre compte de la situation.

J’ai déjà rencontré un ancien forumiste nouvellement arrivé au Québec qui m’avait parlé en mal de la France pendant 2 heures non-stop. Un an plus tard, le monsieur en question semble avoir un ras-le-bol total du Québec. Je ne saurais dire s’il avait trop idéalisé le Québec, mais il faut toujours garder en tête qu’ici aussi, ce n’est pas parfait.

———————————-

Ecrit par: Petit-Prince 7-12 à 19:34

L’inverse est valable aussi ! Ne te rappelles-tu pas lorsqu’on se faisait tomber-dessus par certains lorsqu’on “osait” s’exprimer sur un mal-être Français ! C’était pas loin, il y a quoi ? Un an ou deux ?… Tu osais dire que tu quittais la France suite à un ras-le-bol est c’était la crucifixion sur le forum !

Chose très cocasse… certaines de ces mêmes personnes se sont mises à parler également d’un ras-le-bol contre la France quelques temps après avoir vécu au Québec… et parfois même, dans les mêmes termes !

Moi j’en avais marre de la France, et j’étais tombé en amour avec le Québec… Plus de quatre ans plus tard, rien n’a changé ! Évidemment, tout le monde n’est pas fait pour l’immigration, tout le monde n’est pas fait pour le Québec… mais c’est un autre sujet !

———————————-

Ecrit par: Redflag 7-12 à 20:48

Salut,

En avoir assez d’un pays ne signifie pas avoir envie/ etre capable de vivre dans un autre c est deux choses vraiment différentes….

a méditer avant de partir…

C’est vrai. En même temps, quand il y a un gros ras-le-bol, un changement est souvent salutaire. Et même dans le cas où ce changement ne répond pas à nos espérances, il demeure une expérience enrichissante qui permet de mieux se connaître.

———————————-

Ecrit par: may_line 8-12 à 5:48

Je ne suis pas d’accord avec tout ce qui a été écrit concernant la France…
Peut-être parce que je fais partie de la catégorie des gens qui bossent, qui ne font pas 35h par semaine, qui n’ont pas peur de parler argent (après tout je manipule des salaires toute une sainte journée!! )
Et quand je lis la phrase ci-dessus, et bien je rigole…
Critiquer les français qui ne sont pas amoureux de leur pays, dire que rien ira en France tant que les gens ne seront pas fiers de leur nation, et en même temps prendre ses jambes à son cou parce qu’il y a 2-3 choses qui nous gonflent… je ne suis pas sûr que ça soit l’attitude à avoir…
Maintenant, c’est vrai que je pars pour voir mieux ailleurs, mais en même temps j’aime mon pays. Et je l’aimerai toujours, quoi qu’il arrive… Il y a trop de belles choses ici pour que je déteste mon pays.
Ma mère m’a dit un jour que son coeur était assez grand pour aimer tous ses enfants, quelque soit leur nombre (ça tombe bien, on était que 2!! ). Je pense que mon coeur à moi est assez grand pour aimer 2 pays…

———————————-

Ecrit par: clemence3 8-12 à 5:53

pour mon cas, je ne fuit pas de france, notre départ au Québec et juste une suite logique, une continuité… nos projet de vie nous ont peu à peu conduit vers cette démarche… si je reste en france je stagne…ensuite le Québec c’est avéré être le choix le plus logique, l’intermédiaire ou un compromis entre les projets de chaque membre de ma famille.

———————————-

Ecrit par: Petit-Prince 8-12 à 6:08

Et heureusement qu’il y a des gens comme toi May_line ! Ça serait très inquiétant sinon !

En fait, ce qu’il faut bien avoir en tête, c’est que chaque immigrant à ses raisons de partir, de vivre à l’étranger… de fuir ou pas son pays d’origine. C’est certain que la France n’est pas un pays en guerre, ou en grave crise économique avec 20% de taux de chômage… c’est sûr que nous chialons le ventre plein.

Mais comme tous les immigrants issus de pays dits “riches”, on prétend essayer d’améliorer notre quotidien, de s’épanouir, de gagner de l’expérience, de voir de nouvelles choses… et c’est certain que cela ne sera pas les mêmes motivations qu’un Chinois qui va fuir la pire dictature de l’histoire, et qui veut juste vivre libre.

MAIS… tout comme certains ne sont pas faits pour vivre ici, je pense très franchement que je n’étais plus fait pour vivre en France. Décalage de mentalité, ras-le-bol du défaitisme et de la morosité ambiante, insécurité, crise économique perpétuelle, coût de la vie élevé,… et en même temps, je suis tombé en amour avec le Québec et je me sens beaucoup plus en phase avec la mentalité d’ici.

Je l’aime bien aussi la France… pour ce qu’elle a représenté, pour son histoire, pour sa culture… et j’aurai toujours beaucoup de plaisir à y aller, en touriste. Par contre, je ne retournerai pas y vivre !

———————————-

Ecrit par: Angel10 8-12 à 6:32

d’accord petit prince,
Tu reconnais tout de même que tu n’avais plus ta place en france, moi aussi et c’est pour ça que je veux vivre au québec.
Je me doute bien que tout ne sera pas rose, la vie n’est pas rose oû que tu sois !
Mais J’AIME LA FRANCE! je pensais que je m’étais fait comprendre sur ce point. Je ne supporte plus tout ce qui s’y passe!!! Mais pour une fois que des français reconnaissent leur incapacité (je parle de ceux du forum et peut-être d’autres ) à régler certains problèmes, il faut plutôt leur donner un coup de chapeau, pas vrai ?
Il y a des solutions partout, si on prenait chaque bonne chose de chaque pays et qu’on puisse tous bien vivre en france ou ailleurs!!!Mais voilà, en france c’est pas possible parce que les français ne veulent rien changer à leur mentalité et surtout à leurs foutus sacro-saints acquits sociaux même s’ils savent pertinement que la france n’a pas les moyens de continuer dans cette voie!
Avant que tu puisses donner un soupçon de solution, en france, les syndicats, les partis politiques dans l’opposition te barrent la route et menacent de grèves, de manifestations,etc…….
Comment veux-tu que ça s’arrange ?

———————————-

Ecrit par: Petit-Prince 8-12 à 8:22

Tu as raison, il n’y a pas de certitudes dans la vie… par contre, même si partir du Québec n’est pas impossible à un moment de ma vie, ça sera pour découvrir un autre pays, un autre continent peut-être… mais je serai surpris de me retrouver en France alors que je ne m’y sens pas bien et en décalage… ou alors, il faudrait que le pays et surtout les mentalités changent…

———————————-

Ecrit par: jocelyne 8-12 à 8:53

Bonjour Cathy… et les autres !
Et bien moi aussi ça me rend malade que la France soit malade ! Finalement, je me rends compte que j’aime mon pays mais de voir les changements d’année en année, cette violence, cette agressivité latente (et parfois pas si latente que ça…). Enfin, moi, au quotidien, je suis choquée par le comportement des gens…
Bien sûr, je ne rêve pas non plus, je ne sais pas encore si le Québec sera mon paradis mais il n’y a qu’en essayant qu’on peut voir et moi je veux essayer… Ensuite, on verra…
Mais le peu que j’en ai vu me plait, je trouve les gens cools dans la rue, souriants ! aimables ! et ça ce sont des valeurs qui me tiennent à coeur ! Je trouve que le côté humain de l’espèce humaine est vraiment le plus important… Evidemment avec des idées pareilles je ne serai jamais riche… enfin riche au premier degré car je pense ainsi être plus riche de connaissances, plus riche d’amitiés, plus riche de valeurs humaines et ça pour moi, ça vaut tout l’or du monde.
Moi, j’ai envie de découvrir un autre monde, une autre vie, de reconstruire ma vie (suite à un passé pas toujours facile) mais je ne supporte plus de voir la France ainsi, cela me fait mal au coeur…
Alors, à ceux qui aiment comme moi cette richesse que nous portons en nous, à ceux qui veulent s’essayer à un nouveau monde, je dis bon courage ! et Continuez comme ça !

———————————-

Ecrit par: Redflag 8-12 à 9:39

Salut la gang,

Mais J’AIME LA FRANCE! je pensais que je m’étais fait comprendre sur ce point. Je ne supporte plus tout ce qui s’y passe!!! Mais pour une fois que des français reconnaissent leur incapacité (je parle de ceux du forum et peut-être d’autres ) à régler certains problèmes, il faut plutôt leur donner un coup de chapeau, pas vrai ?

La France est un pays étonnant. Et pas si homogène que ça en fait. En terme de pensée politique par exemple, on y trouve encore beaucoup de gens très à gauche, et beaucoup… très à droite. Il semble qu’on en soit encore à la lutte des classes.
Et bien qu’on y parle souvent de solidarité, qu’il y a de vraies initiatives (non-politiques) de solidarité, individuellement le “je tire-la-couverture-à-moi” domine. La compétition est féroce à l’école et dans le monde professionnel, le niveau de frustration élevé pour beaucoup de Français.
On dirait qu’il y manque de l’unité, de la solidarité, de la fierté (mais sans arrogance). Les gens semblent fiers de choses du passé (l’histoire, les monuments, la sécu) mais de rien de récent, à part peut-être du nouvel Airbus A380 .

Je crois que c’est un pays qui a besoin de réformes et de pragmatisme, d’innovation dans ses institutions et dans sa façon de se gérer, et c’est là que le bât blesse.

Il y a des solutions partout, si on prenait chaque bonne chose de chaque pays et qu’on puisse tous bien vivre en france ou ailleurs!!!Mais voilà, en france c’est pas possible parce que les français ne veulent rien changer à leur mentalité et surtout à leurs foutus sacro-saints acquits sociaux même s’ils savent pertinement que la france n’a pas les moyens de continuer dans cette voie!
Avant que tu puisses donner un soupçon de solution, en france, les syndicats, les partis politiques dans l’opposition te barrent la route et menacent de grèves, de manifestations,etc…….

Vrai. Une grosse part de la population réagit tel un ado rebelle : non, non, et non.
Où est passé le gros bon sens ?

———————————-

Ecrit par: LANGUEDOC 12-12 à 11:50

je vis au québec depuis 3 ans et je te rassure c’ est pareil ici. les québequois sont raciste même envers les francais .on est pas mieux considéré que l arabe en france. rien ne se fais gratuitement . il faut avoir toujours la main au portefeuille. il n’y a pas de docteur pour se soigner c’est la galére.pour faire remplir un imprimé d’assurance a un docteur tu paye 45 $. la bouffe est pas terrible. et la vie est aussi chére qu’en france. tu paye ton permis tous les 2 ans. et les plaques de ta voiture tous les ans , alors même si l essence est moins chére……. quant aux tas d’emploi promis par la dél. du québec ……… c est vrai qu’il y en a beaucoup a 8 ou9 $ de l’heure………de plus ils ne reconnaissent pratiquement acun dipplomes francais. c’est pour toutes ces raisons qu’on va bientot plier bagages et retourner en france qui finalement reste le meilleur pays du monde malgrés ces problémes. au fait pour information:ici il y a régulierement des gens qui meurent dans les couloirs des urgences où ils attendent de voir un médecin.
a st jérome où nous allons :entre 4 et 18 h d attente aux urgences de l hopital. alors surtout pas d idéalisation du Québec

———————————-

Ecrit par: ulysse 12-12 à 14:34

Je trouve ça amusant la stigmatisation des 35h dans ce fil. ca me rappelle ce tract du 19e siècle ou on criait à la perte de la société parce qu’on passait à 45h ou un truc comme ça. Si quelqu’un voit de quoi je parle, je voudrais bien le retrouver, c’était bien amusant.
Certes les problèmes sont réels en France. Mais bon au Québec, t’a quand même un Wallmart qui a fermé uniquement parce que des gens se sont syndiquer. On ris toujours des Japonais en France qu’ils bossent tous le temps, mais au Québec t’a pas plus de congés payés qu’au Japon. J’ai même vu une publicité quand je suis arrivé pour pousser les gens à prendre leur 2 semaines de congés par an !
Moi aussi j’ai 2 pays dans mon coeur, je serais toujours un franco-québécois, qui aime la France, pour son passé et son présent qui a contrairement à ce que beaucoup en dise, à un bilan trés bon sur énormément de points. Et j’aime le Québec tout autant.
Mon rêve serait de vivre 6 mois dans chaque pays…

———————————-

Ecrit par: Angel10 13-12 à 2:36

Languedoc, tu n’as dont rien trouver de positif au québec?
Pourquoi es-tu dont parti là-bas alors?
Etait-ce pour l’aventure, le travail ou un ras le bol de la france ?
Je pense que si tu n’aimais pas le québec, tu n’aurais pas attendu 3 ans pour te décider à rentrer en France.
J’espère tout de même que tu n’auras pas un choc en revenant.

———————————-

Ecrit par: LANGUEDOC 14-12 à 15:01

salut , je n ai pas attendu 3 ans pour connaitre tous ca. on decouvre tous les jours. je nai jamais dis que je n aimai pas le québec .mais au bout de 3 ans je me suis posé la question de savoir si je voulais passer le reste de ma vie ici: et la réponse est non , c est tout . pour continuer a vivre loin de mon pays de ma famille et de mes amis il faudrai qu ici ce soit beaucoup mieux qu en france , c est pas le cas pour moi, et pour beaucoup de francais que je connais mais qui eux non pas les moyens financier pour recommencer dans l autre sens. la premiére année au québec a été exaltante, on découvre un autre monde et on se rends compte aussi que ce nest pas aussi merveilleux qu on le pensait. je suis venu pour les mémes raisons que les gens qui sont sur ce forum, comme eux j avais peut etre trop idéaliser le canada
chaque pays a son lot de problémes ,en général les mémes dans tous les pays riches et le québec n echappe pas a la régle. mais le point principal qui nous pousse a repartir est le mal qu on a a se faire soigner. il y a quelques semaines une femme a fais un procés au gvt du québec. car entre son opération d un cancer et le traitement par chimio il c est écoulé 5 mois . trop tard pour elle. moi j ai deux enfants jeunes et c est moi qui les ai ammené ici et je ne pourrai pas me le pardonner si il leur arrivaient qq chose de ce genre. ici il faut deux mois d attente pour voir un généraliste quand tu en as un, ce qui nest pas le cas d un habitant sur 4. ………… alors les belles histoires de la dél. du québec a paris elles n engagent que ceux qui les croient . réfléchis bien quand même avant de faire le grand saut surtout si aprés tu ne peut pas refaire le chemin inverse . contacte moi par mail si tu a besoin d infos se sera avec plaisir . bye et b.chance

———————————-

Ecrit par: Angel10 14-12 à 15:16

Salut languedoc,
Eh bé…..
Si tu as une angine ou une otite, une entorse ou une gastro, tu peux quand même te faire soigner ?
Rassure-moi!!!
Doit-on aller aux urgences pour ça ?
Pourquoi y a t-il des difficultés à se faire soigner au québec ?

———————————-

Ecrit par: schumarette 14-12 à 17:32

oui, tu vas aux urgences pour ça !!

D’où une saturation des urgences, c’est logique !! Avec un médecin de famille n’est pas aisé (moi j’ai de la chance j’en ai un, enfin une !!). Mais pour prendre RV avec elle, je dois appeler le dernier lundi du mois : c’est pas facile mais bon, on y arrive quand même. On a donc RV pour le mois suivant. Ça, c’est bien pour les traitements de longue durée, les visites que tu peux prévoir (renouvelement d’ordonnance, visite annuelle, etc…) mais pour les autres bobos, tu as deux alternatives.

La pharmacie où tu trouves pratiquement tout pour te soigner, et ce sans ordonnance (les médicaments sont bien évidement à ta charge, mais personnellement je préfère payer que perdre 4 à 5 h aux urgences quand c’est pas nécessaire). Sinon tu as les urgences : dès fois tu n’as pas le choix : pour une angine (enfin un mal de gorge ici car angine c’est pas la même chose) ou maladie où tu as vraiment besoin d’un médicament prescrit. Il y a aussi des cliniques médicales qui peuvent te prendre, mais tu attends pareil car tu passes entre deux clients quand c’est possible.

Bon, on peut se faire soigner ici, c’est certain. Mais c’est vrai aussi que le système est très très différent de ce que tu quittes, disons juste un manque de personnel. Venez venez les médecins !!!

———————————-

Ecrit par: Equinox 14-12 à 17:53

T’inquiète pas Angel, tu seras soigné, c’est sûr, reste à savoir quand

———————————-

Ecrit par: schumarette 14-12 à 17:55

En fait, c’est pas compliqué : que les médecins qui viennent se former au Québec aient obligation d’y rester heu…. 3 ans par exemple !! ç’est une idée comme ça tiens ! (avec un peu de chance, au bout de 3 ans, il aime ici et il veut plus partir !! )

———————————-

Ecrit par: L… (texte tronqué)

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada