Augmentation majeure des frais d’immigration pour le Canada

À partir du 30 avril, les frais d’immigration pour le Canada vont bondir de 50% pour les demandes de résidence permanente pour les catégories de l’immigration économique, pour les gens d’affaires. Des frais de 50% en plus s’ajoutent aussi au conjoint et aux enfants qui les accompagnent. Également il y aura une hausse de 2% des frais relatifs au droit de résidence permanente.

Voici les modifications qui seront apportées au Règlement :

  • À compter de 2020-2021, les frais de traitement d’une demande de résidence permanente au titre de la catégorie de l’immigration économique augmenteront conformément à ce qui suit :
    • les frais visant les demandeurs principaux au titre de la catégorie des gens d’affaires (y compris les travailleurs autonomes, les candidats du Programme de visa pour démarrage d’entreprise, ainsi que les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes sélectionnés par le Québec) passeront de 1 050 $ à 1 575 $ (soit une augmentation de 50 %);
    • les frais visant les demandeurs principaux au titre d’une catégorie de l’immigration économique autre que les gens d’affaires passeront de 550 $ à 825 $ (soit une augmentation de 50 %). Il importe de noter qu’il s’agit d’une augmentation qui ne s’appliquera pas aux frais visant les demandeurs principaux et les membres de leur famille dans les programmes des aides familiaux, lesquels demeureront les mêmes;
    • les frais visant les époux et conjoints de fait des demandeurs principaux de toute catégorie de l’immigration économique passeront de 550 $ à 825 $ (soit une augmentation de 50%);
    • les frais visant les enfants à charge des demandeurs principaux de toute catégorie de l’immigration économique passeront de 150 $ à 225 $ (soit une augmentation de 50 %);
    • les frais relatifs au droit de résidence permanente passeront de 490 $ à 500 $ (soit une augmentation de 2 %).

Source : Gouvernement du Canada

Avatar
Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Augmentation majeure des frais d’immigration pour le Canada

  1. Bonjour,
    Etant déja résident permanent mais actuellement en France, je me demandais quelles étaient les restrictions sur les déplacements au Quebec actuellement.

    Est ce qu’on peut sortir pour acheter à manger comme en France ?
    Est ce que les services assurances maladies seront ouverts pour pouvoir demander un renouvellement de ma carte maladie ?
    Dur de trouver des infos sur internet…
    Merci

  2. la question n’est pas sur l’augmentation des frais ,à mon avis , mais qu’est-ce-qu’il y’a en contre partie , par exemple ,sur la durée des traitements ,l’allègement des procédures ,la célérité ds l’étude , c.ca le plus important .c-à-d donner plus ,vs recevez plus ,sinon aucune balance sur la fréquence !!!!!!!

  3. Tous les gouvernements sont pareils, ce n’est que du buisness même si le covid-19 à pointé le bout de son nez, c’est dans tous les pays ! comme dit ci dessus, c’est un choix de s ‘expatrier, en connaissant les avantages et inconvénients.. Augmenter les tarifs malheureusement fallait s’y attendre, comme la nourriture… mais les expates qui souhaitent rester et ceux qui souhaitent venir bein faut respecter les règles sinon on reste à la maison! Perso je m’en fiche de payer car je veux la rp et rentrer en France croyez moi que la situation économique sera pire!

  4. Si beaucoup et pas juste pourquoi cette augmentation déjà les prix c tros chère et en plus c l immigrants qui enrichit l économie canadienne mais avec cette augmentation j hésite pour l immigration je rasta chez moi

  5. Monsieur le Ministre?
    c’est pas juste et c’est pas normal d’augmenté les frais d’un aucun raison …..en moment de la cris mondial de coronavirus ….pour récupérer les 2000 dollar…c’est énorme…

    1. En faite moi je trouve que l’augmentation est empeut trop car jusqu’a 50% entre nous c’est empeut trop pour moi il faut revoir ca

  6. là je me dis que l’ETAT aurais pu laisser les chose ainsi pour permettre aux étrangers de venir battit leurs Economies. anyways nous allons nous plier et respecter les nouvelles mesures .

  7. Qu’en est-il des frais concernant immigrants permanent ? Arrima est-il déjà Accessible ? Trois mois déjà que j’essaie d’y accéder sans succès

  8. S il veulent des français, le gouvernement devra faire des exceptions à mon avis.
    En attendant je souhaite lier des liens d amitié avec une famille de chez vous est ce possible

    Merci

    1. Nous sommes déjà travailleur au Canada.
      Si on peut pas rester à cause de cette nouvelle règle des entreprises vont sérieusement manquer de mains d oeuvre.

    2. Je veux bien sauf que les postes en demandes les citoyens ne les veulent pas, actuellement nous n’avons jamais eu autant de demandes pour des PAB par exemple. mais c’est la cas aussi en usine, boucherie, boulangerie, agricole etc. de manière général, tout les métiers pénible à faible salaire.

    3. Je pense que cela va etre la reponse la plus ridicule qui soit. On ne selectionne pas les candidats par le cout du visa. Mais vous avez raison, optons pour cette solution mais il semble que pour un Quebecois vous avez la memoire courte ou alors vous aimez etre un porteur d’eau comme il n’y a pas si longtemps. Donc on ne laisse entrer que les immigrants qui ont de l’argent, bonne strategie.
      Le plus stupide dans cette histoire est que comme d’habitude ce departement de l’immigration au Quebec fait tout de travers et refuse de s’insprirer des meilleurs programmes dans le monde. Honettement un processus de RP qui prend arbitrairement 24+ mois alors que dans les autres province cela prend 4 mois. On comprend que les cerveaux qui ont pu laisser cela s’installer pensent que de voir les applications d’immigration etaient une bonne source de revenu.
      Mais on voit que certains citoyens sont totalement alignés sur l’autarcie donc tout va bien. Cela doit etre les memes qui se rejouissent que le Quebec touche de l’argent de la perequation n’est pas 😉 Hilarant de voir que certains ne se rendent pas compte que le fait que la cause de la perequation en faveur du Quebec signifie que nous sommes parmi les provinces les plus pauvres, vraiment pas de quoi se rejouir.

  9. Après tout ce que donne le gouvernement aux milliers de chômeurs soudains au Canada, c’est à mon avis logique qu’ils augmentent les frais…

    1. Faut savoir de quoi on parle avant de se lancer dans les bêtises. Il faut un certain nombre d’heures de travail pour avoir le chômage.
      Et pour ta gouverne, tu cotises à chaque paie.
      Donc ce n’est pas de l’aumône.

      1. Le gouvernement profite grandement du rêve des gens. De plus, il vient vendre sa salade en France. On leur vend du rêve et des possibilités qui, dans les faits, n’existent pas ou exigent encore et encore du cash. C’est une mafia. Mais dès que les démarches sont commencės, c’est difficiles de reculer. Mais vous avez raison, rien ne les oblige. Ils sont seulement bien naïfs.

        1. C’est toujours le même débat, certains sont content de leur choix d’avoir immigrer alors que d’autres se retrouves déçus. Perso les frais que j’ai dû payer depuis que je suis ici, je trouve que c’est des peanuts par rapport à tout ce que cela m’a apporté. Mais le fait est qu’il est du devoir de chacun de ne pas avaler bêtement tous ce qu’un gouvernement peut dire et de se renseigner un maximum de son côté afin de se faire sa propre idée.

        2. Il relève du gouvernement canadien d’augmenter la facture ou pas de l’immigration. Ceux qui veulent payer, le feront volontiers. Ceux qui me veulent ou peuvent pas, ils ont le choix. Immigrer au Canada est un privilège pas un droit. L’économie canadienne doit se rattraper duite aux générosités distribuées durant la pandémie. Par ailleurs, il faudra souligner que kes frais étaient plus élevés dans ke passé qu’aujourd’hui. Lorsque j’ai immigré il y’a 20 ans l s frais du fédéral étaient 500$+975$ En tout.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut