Les couleurs de l'automne - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Les couleurs de l’automne

Les couleurs de l’automne

Je dois avouer que depuis mon retour en France, j’apprécie le beau temps. J’avais à mon retour peur de me retrouver avec le cafard surtout pendant cette période de l’année. Période où généralement le brouillard fait son apparition dans les Vosges et ne nous quitte plus pendant des mois…Mais j’ai certainement accroché le soleil aux ailes de l’avion en juin, puisqu’il ne nous a pas vraiment quittés depuis. Chose inimaginable, mais le sud de la France a eu plus de pluie que nous en octobre…Cependant même si le soleil brille chaque jour, il me manque quelque chose, quelque chose que j’essaie de décrire à mon homme et à ma famille. Quelque chose que seuls les yeux peuvent apprécier. Dimanche nous nous promenions au lac de Gérardmer lorsque j’ai entendu une dame dire que les couleurs des arbres devenaient intéressantes. Et là de suite mes souvenirs sont revenus. Il m’a suffit de regarder autour du lac et d’essayer de comprendre ce que la dame disait. Que pouvait-elle trouver à ces arbres de si intéressant. Je n’y voyais qu’une palette de jaune et d’orange qui tirait sur la couleur rouille, avec des petites taches de couleur ici et là. J’avais l’impression de regarder une peinture impressionniste, les feuilles des arbres sont tellement petites que cela donne cette impression de taches. Alors j’ai fermé les yeux, et me suis envolée à 6000 kms du lac…

Je me suis retrouvé dans la forêt à coté du zoo de Toronto, à “Rouge parc”. Cette forêt porte bien son nom, surtout en automne…Je me suis vue au milieu de ces arbres immenses et majestueux, debout sur un chemin tracé de feuilles. Des arbres aux doux noms d’”érable”, dont le rouge vif de leurs feuilles vous laisse en admiration. Des feuilles aussi grosses que mes deux mains réunies. Elles sont tellement grosses, que lorsqu’elles tombent par terre elles recouvrent les chemins, et vous baignez ainsi dans une palette de couleur époustouflante…N’avez-vous jamais vu les tableaux du “Groupe des 7”, ces artistes Canadiens qui peignaient des tableaux aux couleurs vives, pour certains depuis la fenêtre de leurs chalets. Imaginez-vous ce spectacle grandiose qui prenait forme devant leurs yeux au fil des jours. Sur les routes de campagne ces arbres sont également magnifiques, je me souviens d’un matin de promenade, les rayons du soleil passant entre les feuilles rouges et jaunes donnaient des éclats magnifiques à vous faire mal aux yeux. Cette période de l’année étaient à mes yeux un pur bonheur, je me rappelle aussi du bonheur des enfants, ramassant avec hâte le plus de feuilles possible pour pouvoir sauter ensuite depuis les branches sur cette montagne de feuilles. Que j’aurais aimé avoir leur âge à ce moment précis. Il ne leur fallait pas longtemps pour ramasser suffisamment de feuilles pour avoir une montagne d’un mètre de haut. Le bonheur des enfants, ne faisait cependant pas le bonheur des parents tout le temps. Certaines de ces feuilles venaient du tas que les parents avaient ramassé et avaient laissé les feuilles en tas le temps d’aller chercher un sac au garage. Bien entendu, les enfants préféraient prendre de ce tas-là, pour en refaire un autre à 5 mètres de là, laissant derrière eux une ligne de feuilles parsemée ici et là tel des petits cailloux…

Alors, oui Madame, à 6000 kms des Vosges, les feuilles des arbres nous donnent un magnifique spectacle…J’aime cette saison mais elle me rappelle avec mélancolie combien les feuilles rouges et oranges des feuilles d’érables me manquent…

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada