Emploi.... le Vademecum - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Emploi…. le Vademecum

Emploi…. le Vademecum

De franckgb

Salut tout le monde,
Je propose ce fil pour donner des infos qui seront je le pense utiles à tous. Certains conseils sont applicables à tous, en tout lieu, d’autres spécifiques à notre condition d’immigrant.

1. L’importance de l’emploi dans le cadre de l’immigration:

Tout simplement capitale. En immigrant on vient pour vivre, certes… mais sauf si on est le fils de la famille Rothschild, tôt ou tard pour vivre faut avoir un emploi, ou braquer une banque. Donc pour ceux qui préfèrent la deuxième option voici deux liens utiles (Hell’s Angels, GRC). On pourra en discuter des heures sur d’autres fils, mais bon le boulot c’est l’intégration dans la société, encore plus en Amérique du Nord qu’ailleurs, considérant que le travail est, ici, bien plus au centre de tout.

2. Est-il dur de faire sa place?

OUI. Un peu plus pour nous que pour les Canadiens. C’est pas du racisme (évidemment il y aura toujours un crétin de raciste de temps à autre mais c’est la vie), juste de la logique. Le candidat est une matière première potentielle de l’entreprise, ou plutôt sa force de travail. Maintenant il y a plusieurs fournisseurs en concurrence, forcement celui qui a 25 ans d’expérience dans le domaine, au Canada à plus de chance que celui qui a son expérience aux Îles Féroés.
Maintenant y a des ruses à utiliser, toutes si possibles, mais faut compenser ce handicap. Par autre chose. Je reprends un exemple. Poste ouvert pour professionnel avec 4 ans d’expérience :
Un type qui a 4 ans d’expérience Canadienne mais présente moyennement vs. un type qui a 4 ans d’expérience hors Amérique du Nord, présente super bien et arrive en répondant du tac au tac….. c’est ki-ki-gagne?! Ben voila faut compenser et déjouer les pièges.
On le sait tous, le plus dur est d’avoir son CV dans la pile de ceux qui vont en entrevue…. C’est-à-dire ceux qui vont avoir la chance de faire jouer leurs qualités en tête à tête, faire la différence.

Donc parlons d’abord du CV, car tout passe par ce CV et la lettre qui accompagne.

2. Faire son CV

Pour faire votre CV, pas besoin d’être énarque pour comprendre qu’il vaut mieux le faire version Québec / Canada / « place ou vous candidater ». Pour cela faut repartir de zéro, après vous être documenté sur le topo. (voir la section besoin d’aide) Inutile de prendre votre beau CV français en le bricolant pour le Québéciser…. Ça marche quasiment pas.
Utilisez les termes d’ici! On n’est pas cadre ici, mais gestionnaire. On ne fait pas de la maintenance, mais de l’entretien…. Etc… Pour cela le site d’Emploi-Québec (rubrique information sur le Marché du Travail) regorge de ces termes précieux. Ou encore prenez les annonces qui correspondent à votre métier, et utiliser ces termes comme description de vos tâches. Un CV sa se fait pas en 10 minutes! (inutile au passage de m’envoyer vos CV, j’ai déjà aidé par le passé mais malheureusement les gens abusent parfois pensant que je vais faire leur CV, j’ai une vie, et des apéros à faire!)
Il se peut que vos compétences fassent que vous sentez la nécessité de faire plusieurs CV différents pour mettre en exergue différents aspects…. Faites-le!
Exemple : vous êtes gestionnaire de projet (je suppose qu’en France c’est Project Manager) en Technologie de l’information (Aïe-Ti en France)… Vous pouvez très bien faire un CV orienté plus Gestion de Projet (qui mettra en avant votre grande capacité de gestionnaire de projet) et un autre CV qui met l’accent sur votre aspect pro du IT!

Trucs pour adapter votre CV à la lecture automatique des logiciels
Si vous candidatez dans une entreprise de taille raisonnable, il y a de forte chance que ce soit un logiciel qui lira votre beau fichier word, ou PDF d’abord. Alors faut savoir comment ça lit cette patente pour que le CV soit pas bêtement gerbé dans le junk!
Le personnel des RH, va entrer des mots-clefs (buzzwords) qui vont garder tout les CV qui ont ces dits mots!
N’hésitez pas à détailler certains trucs comme les logiciels utilisés. Par exemple, si vous mettez MS Office, et que l’employé RH mets MS Word comme mot-clef votre CV sera viré immédiatement. Pourtant MS Office inclus Word! Idem pour Français-Anglais, ailleurs dans le cv si vous mettez bilingue, vous aurez minimisé les risques de filtrage.
N’utilisez pas :

  • mise enforme compliquée
  • tableau
  • Trucs zarbos
  • Dessins (genre le beau filigrane…. Oubliez)
  • Lire comment le CV ici sont gaulés (pas de photos, ni de date de naissance par exemple)

Pensez à :

  • Mettre en en-tête de chaque feuille votre nom, si à la photocopieuse le papier se perd…. On sait à quel CV il appartient.
  • Restez sobre….. c’est la norme
  • Relisez à tête reposée pour voir les fautes d’orthographe…. Cela peut très facilement disqualifier.

En gros donc pas de CV à 23h, après 15 bières.
Bien sûr tous les conseils que vous lirez peuvent être utiles, mais bon inutile de rappeler par exemple qu’il faut se mettre en valeur, et être super positif!
Autre truc… chaque fois que vous ferez voir votre CV pour conseil…. Les gens vous donneront des conseils…. Prenez en note, et n’utilisez que ceux qui vous semblent judicieux. Vous entendrez parfois tout et son contraire!

N’oubliez pas que le type qui lira votre CV se fera son idée en 30 secondes…. Donc il est impératif d’avoir un CV bien structuré, logique avec les bonnes infos aux bons endroits!


4. en English!

Oui si il le faut. L’objectif c’est trouver du boulot pas de faire un débat politique, donc si vous êtes à Gatineau, et que vous candidatez chez McCormick Steven…. À Kanata, inutile de tenter le Français! Par contre si c’est une entreprise clairement bilingue, alors y a pas de souci. À priori le cas se pose moins à Montréal, mais qu’ils acceptent un CV Français est une chose, cela ne veut pas dire que l’anglais ne sera pas exigé lors de l’entrevue par exemple.
Dommage ou pas…. On peut en discuter mais sur d’autre fil SVP.

Si vous devez faire un CV Anglais, alors ne traduisez pas littéralement, ça donne de mauvais résultat, et surtout quel que soit votre niveau d’Anglais…. Faites le lire très sérieusement à un anglais. Et si c’est un bon copain dites lui de se placer dans la peau d’un recruteur, pas d’un pote qui dira… « c’est cool ». Il faut être intransigeant. L’anglais est une langue simple… certes, mais précise néanmoins!

5. La lettre de motivation

Sera-t-elle lue? OUI, et ptêt non. Si le premier filtrage est électronique. Alors votre lettre sera lue après ce filtrage, c’est dur à encaisser que votre travail ne payera pas mais c’est ainsi.
Si il n’y a pas de filtrage électronique, mais que c’est un poste ouvert publiquement, avec plein de candidat, votre lettre sera survolée vraisemblablement comme votre CV, pour savoir si vous tombez dans la poubelle.
Dans le dernier cas (candidature super ciblée pour un poste pas annoncé publiquement), alors votre lettre sera lue pour sur.

Alors comment faire une bonne lettre?! Oui on peut reprendre des sections d’une autre lettre, mais le top c’est (selon moi) de rechercher un poil sur l’entreprise. Exemple pour le poste de gestionnaire de projet en construction.
« J’ai pu apprécier, en recherchant sur Tremblay Construction, que vous avez participez à la construction du 25ème CHUM de Montréal. Ce projet est particulièrement intéressant à mes yeux car il représente précisément ce à quoi j’aimerai participer »
Aussi de faire un mini liste des points saillants (qui par chance correspondent aux critères méga inflexible mentionnés sur l’offre d’emploi.
« Ces quelques qualités de mon profil me semblent d’un grand intérêt dans l’optique d’une éventuelle collaboration :
– Connaissance de la gestion des grues en milieu offshore (X ans)
– Maitrise avérée des relations avec les Hell’s Angels (12 ans d’expérience à la FTQ construction) »
Pas plus de 4 points, mais super ciblés. C’est con mais dans la lettre ce sera le premier truc qu’ils verront… avant même le reste!

6. Emploi au Fédéral

Bon ce n’est pas vraiment grand ouvert aux immigrants dans la mesure où les citoyens ont la priorité… avec la crise en plus y a du monde au portail, alors ne vous limitez pas à cela bien entendu.
Le premier tri sera automatique avec les fameux buzz-words, donc faut bien lire l’énoncé de compétence pour y intégrer les bons mots!
Le premier tri pour certains postes où les candidatures sont trop nombreuses sera même aléatoire. C’est légal! En gros ils virent au hasard la moitié des candidats.
Est-ce une planque?! Oui et Non. Par rapport au privé Canadien, c’est clair que la sécurité de l’emploi est incomparable. Par rapport à la France, ils sont largement moins laissés à végéter. Voire des fois on demande même des évaluations de rendements aux services en question. (un truc de dingue). Par rapport à la France je dirai que le système ne semble pas souffrir de sureffectif (qui permet donc la glande)!
Sinon y a de tout. Des planques comme des trucs super sollicitant. Par exemple le bureau des anciens combattants ce doit être une planque, en revanche le bureau du contrôleur général… ça doit pas être de tout repos!

Dernier conseil, entre la lettre et le CV essayer de faire un truc qui à la même gueule (charte graphique), genre la même police de caractère, le même style, etc… ça fait super pro!

7. Qu’est ce que chercher un emploi?!

Si vous considérez que c’est aller sur Workopolis, Monster et Jobboom… Alors non… ça c’est se donner l’illusion que vous avez cherché un emploi!
D’abord si on est sérieux, c’est : avoir une organisation. Il faut se bouger les fesses le matin, se raser, etc… Il faut aussi lire les infos sur votre secteur d’emploi (vous chercher à rentrer dans le Génie Civil = regardez les appels d’offres attribués par les municipalités, la province ou le fédéral par exemple). Lire les infos de votre ville : ça vous évitera de candidater dans une entreprise qui plie les gaules!
Bref il faut être professionnel dans sa recherche d’emploi. Si vous êtes un pro en ascenseurs, pourquoi pas rejoindre l’association des pro- en ascenseur.
Regardez les groupes LinkedIn, faites savoir que vous cherchez un emploi. C’est pas honteux! Essayez de chopper des RDV avec des professionnels pour discuter du métier, ils pourront ptet vous aiguiller sur un autre professionnel qu’ils connaissent et cherchent un pro!

Dites le vous bien 85% DES EMPLOIS NE SONT JAMAIS PUBLIÉS!

Alors faut aller dans ce marché caché, Workopolis c’est dans le 15% restant.

Chercher un emploi c’est trouver les noms des entreprises qui correspondent à votre besoin! Et se renseigner avant d’appeler, histoire de tenir une jasette de 5 minutes.
Faites vous des connaissances, c’est con…. C’est dur de socialiser pour certain… c’est ingrat…. Mais ce n’est pas autrement que vous pourrez accéder à ce marché caché! Ce peut-être des gens qui n’ont pas forcement d’emploi à offrir, mais le bouche à oreille…. (le téléphone arabe si on veut ? ) marche bien! Il faut que plein de gens autour de vous sachent que quelque par il y a un type (vous) qui cherche un emploi X.
Une bande d’ami de 5 à 7, faites le savoir aussi!

8. Suis-je une merde car sans-emploi?

NON. Faut surtout vous dire que vous avez des qualités qui vont plaire à des professionnels, que vous êtes pas sans emploi, mais à la recherche d’un emploi. C’est votre job actuellement de trouver un emploi!
Et si vous êtes sérieux, vous verrez que les 20 candidatures par jours par jobboom, se transformeront en 2 ou 3 maximum vraie tentative de percer

9. Mais on ne me rappelle pas?!

C’est dur de rester dans le noir des fois. Mais tant qu’il n’y a pas eu de NON…. C’est que c’est peut-être OUI. Faut pas hésiter à appeler donc. Appelez avant pour avoir deux trois infos sur le job par exemple, ou bien le nom et la fonction de la personne à qui adresser votre lettre de candidature. Puis vous pouvez faire des suivis! C’est signe de sérieux et de motivation ici!

10. Dois-je y aller en personne?!

Sauf exception : NON. C’est l’ère électronique!

11. J’ai un entretien!

Bravo…. Mettez vous sur votre 51! Pas trop de fantaisie, faut coller à l’idée du job. SI on vous embauche pour être un moniteur de wake board on tolérera une tenue décontractée pour sûr, mais si c’est pour un post de bureau par exemple, faut éviter les fantaisies. C’est dommage car vos dread-locks sont une expression que vous jugez artistique de votre personnalité…. Mais pour recruter un conseiller financier les gens veulent voir un costard-cravate. Si vous voulez être excentrique en costard cravate… limitez vous aux chaussettes Bugs Bunny! (Pour le voile voir la section suivante!)
En plus d’être beaux (belles) arrivés préparé. Lisez sur l’entreprise, pour une PME on peut certainement trouver des noms sur internet, des articles etc…
Soyez prêt à donner une fourchette salariale aussi : Ici l’argent n’est pas une honte, et vous travaillez pour l’argent avant tout alors soyez prêts !
Coupez TOTALEMENT votre téléphone. La vibration pourrait vous perturber au mauvais moment. Vous n’êtes pas si important au point qu’une demie sans portable. Puis le son de la vibration peut faire con!

Entrainez-vous! Et surtout ne soyez pas surpris si l’on vous parle soudainement en Anglais.
Les filles soyez belles mais pas trop ! Si c’est évident qu’un décolleté plongeant peut aider pour devenir Barmaid…. Dans d’autre cas ce sera mal vu parfois… surtout si en face de vous c’est une femme.

Essayez au cours de l’entretien de faire quelque déviation sur la jasette, histoire que dans le tas on se souvienne de vous. Genre le gars à 25 coupe de hockey dans son bureau…. Faites donc une digression sur le hockey en France, ou au Maroc ! C’est le moment de faire voir que non seulement vous êtes un pro, mais en plus une personne sympa avec qui travailler !

Prenez la carte de visite pour envoyer un mot de remerciement !

N’oubliez pas : Serrez la main comme il faut ! C’est la première impression autant qu’elle soit bonne !

12. Le voile et autre.

Note : Je ne suis pas là pour lancer un énième débat, juste pour dire des faits. Que ce soit à tort ou à raison le port du voile aura des conséquences sur votre réussite dans la recherche d’emploi comme les dread-locks du chapitre précédent. C’est certes votre droit, c’est ce que vous voulez, je m’en contrecarre. Mais n’oubliez pas que c’est le droit d’un employeur de ne pas vous embaucher. Est-ce bien ou pas…. C’est en tout cas la réalité ! Et on peut en discuter sur d’autre fils de discussion…. Ca ne manque pas en général une fois toute les deux semaines y a un énième débat !

Pour les trucs plus importants que le voile (abaya, niqab, burqua) franchement là faut oublier complètement. Sauf en cas de candidature pour un poste à l’ambassade d’Arabie Saoudite (et encore la dame y est totalement découverte !), faut pas rêver ce sera quasi impossible pour vous.
Pour le voile…. Dur à dire. Mais c’est sur que pour les activités représentationnelles, c’est impossible que cela marche. Pour le reste, je dirai que cela « peut » marcher. Mais bon ne vous leurrez pas vous amoindrissez nettement vos chance de succès par rapport aux non-voilées ! Ou en tout cas vous limitez les ouvertures. Explications : pour sûr 100% des entreprises acceptent des personnes non-voilées, par contre je doute fort que 100% des entreprises accepteraient des filles voilées. C’est la réalité. Si vous voulez en parlez ouvrez un autre fil.

13. Mon dieu c’est la crise !!!!

C’est vrai…. N’empêche que 92% des gens ont du travail. Ne vous laissez pas démoraliser par les nouvelles. Puis surtout prenez quand même le luxe de vous oxygéner. Allez prendre un café de temps en temps, ou une bière… Aller marcher un peu, l’ennui et la démotivation sont des ennemis pas si difficile à combattre. Mettez le temps à profit pour compléter vos connaissances, pour lire votre pile de bouquins en retard.

14. Stratégie

SI vous candidatez auprès d’un truc super connu qui a passé des annonces sur le journal et dans les moteurs d’emplois, il y a des chances que vous soyez face à une compétition sévère donc ne négligez pas l’énorme potentiel des PME ! Ici les candidats sont moins nombreux et les gens plus accessibles, alors vous ne serez pas pénalisés par autant de concurrents !
Ne perdez pas votre temps sur des offres qui ont des critères visiblement inflexibles que vous ne remplissez pas !
Ne vous auto-éliminez pas sur des critères secondaires.

Si on demande la certification CGA inutile d’y aller sans celle-ci. Si on demande 5 ans d’expérience en X, tentez votre chance si vous en avez 4.

En gros la stratégie c’est d’être moins en concurrence, pour avoir plus de chance de sortir du lot. Donc allez hors des sentiers battus. Il n’y a que comme ça que l’on y arrive à coup sûr en temps de crise.

15. Liens

Carrefour jeunesse emploi : http://www.cjereseau.org/
Superbement gérés par des personnes incroyables….. ne surtout pas hésiter à y aller faire un saut ! Ils peuvent vous filer un sérieux coup de pouce. Je le recommande encore plus aux immigrants désireux de comprendre comment la nouvelle culture canadienne est différente pour la recherche d’emploi !

Voila je pense que cela résume l’emploi et comment réussir.

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada