Une vie sans clôture

Une vie sans clôture

Ecrit par: Sigognac 8-03 à 13:12

Petit sujet champêtre.
Peut-être est-ce mon imagination, mais ai été frappé par le fait que la plupart des jardins semblent relativement petits par rapport à la maison qu’ils entourent et avec peu de fleurs/arbustes décoratifs et généralement sans clôture/haie ou du moins une clôture symbolique.
Conséquence du climat ou mode de vie plus ouvert/communal ?

——————————-

Ecrit par: totof06 8-03 à 13:25

Tu bases cette remarque sur des observations effectuées à quel endroit ?

Si c’est Montréal, c’est sûr… Au prix du pied carré. Par contre en banlieue, cela change totalement !

——————————-

Ecrit par: laurence 8-03 à 13:27

Bonjour,

Ben tu vois tu n’es pas le premier à me parler de ceci, cela peut sembler être un détail, mais selon moi, ça en dit long sur une différence de mentalités.

Ben oui, les clôtures ne font rares de ce côté, les gens ne s’entourent pas autant de protection « artificielle » pour veuiller sur leurs demeures. Les riches comme les plus pauvres ne vont pas en effet se protéger par ces barrières. C’est assez rare.

——————————-

Ecrit par: Sigognac 8-03 à 14:31

Sur la banlieue de Montréal en particulier, Mont-St-Bruno, St Hilaire, etc. En fait les maisons de la partie nord de Montréal m’ont parues plus proches du modèle européen.
De même en remontant vers l’est, ai suivi les petites routes de campagne… très peu de jardins au sens européen du terme et parfois des maisons au raz des routes alors qu’à priori il y des hectares (enfin des acres) de terrain libre et tranquille derrière.
Même chose autour du Lac St Jean où certains villages ressemblent de loin à n’importe quel village de l’ouest de la France… à la différence de l’absence de cloturage et de jardins biens délimités.

——————————-

Ecrit par: nissart 8-03 à 14:55

Un Quebecois m’avait dit que les maisons etaient prés des routes car deneiger toi meme 200 metres d’allée le matin ça fait transpirer meme par -20 et qu’aprés il faut prendre une douche,mais quand tu remontes dans ta voiture si tu l’as pas avancée sur le chemin il faut repelleter donc retaanspirer et reprendre une douche etc…

——————————-

Ecrit par: karine45 8-03 à 17:00

je me suis egalement posée la question une fois et j’ai demandé à une amie qui vit à levis.
elle m’a repondu que c’etait effectivement peu courant et que outre la barriere érigée entre les propriétés, cela en créait une entre voisins .
sa propre soeur a racheté la propriété d’a coté et en a mis une  » toute petite » à cause de la piscine et d’un enfant en bas age.
et bien mon amie n’aime pas ça mais  » tolere » et m’a expliqué que ce n’etait pas dans les mentalités de se cloitrer.

——————————-

Ecrit par: totof06 8-03 à 17:13

Un terrain de 30000 pieds carrés (3300 mètres carrés) à Saint Bruno vaut aujourd’hui… …$375 000 !!!!! Enfin c’était le prix demandé par le proprio la semaine dernière.

Je pense que cela peut expliquer la « petitesse » des terrains dans ce coin là.

Au sujet des clotûres effectivement, il y en a moins… Mais à bien y refléchir si je dois entretenir une clôture à chaque printemps pour la remettre en état, je préfére continuer à ne pas en avoir, et avoir des arbres tels que j’ai la chance d’en avoir aujourd’hui.

Nissart, mon contrat de déneigement me coûte $195 HT pour la saison pour déneiger au moins 50 mètres d’allée. Pour ce prix, un gars passe dès qu’il y a une accumulation de 5 cms de neige et tu ne dois pas te lever à 5 heures du matin pour pelleter… C’est de l’argent bien investi je pense…

——————————-

Ecrit par: Petit-Prince 8-03 à 18:40

L’absence de clôtures, c’est un peu comme l’absence de volets aux fenêtres… alors qu’en France par exemple, (car en Europe du Nord les volets sont plus rares) il est commun de se barricader et de se cacher derrière des volets, ici, il est très facile de voir ce qu’il y a chez les gens à travers les fenêtres.

Même choses pour les clôtures… c’est beaucoup plus culturel que « pratique ».

On ressent moins ici le besoin de se protéger, mais aussi, de cacher ses biens… Si l’on compare avec Lyon, la pire ville que je connaisse à ce niveau-là, où les propriétaires de belles bâtisses ne vont pratiquement pas l’entretenir pour ne pas que ça se remarque trop… mais une fois à l’intérieur, c’est un choc : on découvre de superbes maisons.

Ici, on contraire, personne n’a peur de montrer ce qu’il possède, non pas pour « se la jouer », mais juste parce qu’il n’y a pas de raisons apparentes de se cacher, ou de dissimuler. C’est, comme cela a été dit, une toute autre mentalité.

En France, on fout des clôtures pour se cacher et se protéger des méchants voisins… ici, on va plutôt vous dire « Pourquoi se cacher ? Pourquoi mettre des clôtures ? Nous ne sommes pas en guerre ! ».

Même chose pour les boutiques… essayer de trouver une seule boutique, même à Montréal, avec un rideau métallique ! … Même dans les banques, un coup de pied dans la barrière suffirait pour pénétrer jusqu’au comptoir !!! Imaginez ça en France, où la plus petite des banques possède maintenant un sas de sécurité et des comptoirs avec vitres pares-balles !

——————————-

Ecrit par: Sigognac 9-03 à 5:43

QUOTE
Un terrain de 30000 pieds carrés (3300 mètres carrés) à Saint Bruno vaut aujourd’hui… …$375 000 !!!!! Enfin c’était le prix demandé par le proprio la semaine dernière.

Soit 3 hectares, c’est immense, de quoi monter une ferme……….. la plupart des maisons que j’ai visitées faisaient dans le plus modeste, environ 6/7000 p2 de terrain pour environ 200K $ avec maison.
Ce qui m’avait frappé c’était la disproportion entre la maison et le terrain, avec un « grand » jardin ornemental devant à l’américaine et un espace riquiqui derrière où s’entassent une piscine, un BBQ, un patio et une vue imprenable chez les voisins.
Pour les villages plus traditionnels ai entendu parler d’une organisation communale différente, un peu à la Suisse où toutes les décisions étaient prises en commun etoù les plots de terre avaient une forme et des dimensions spécifiques, mais sans plus de détails.

——————————-

Ecrit par: Alezane 9-03 à 8:48

Heu…
Oui, bien sûr, tout cela est vrai, les mentalités etc…. Mais vous oubliez un détail qui a son importance : le faible nombre d’animaux de compagnie au Québec. En France les gens clôturent AUSSI pour garder leurs animaux de compagnie chez eux. C’est tout simple mais c’est comme ça !!

——————————-

Ecrit par: Redflag 9-03 à 8:54

Salut la gang,

QUOTE
Un terrain de 30000 pieds carrés (3300 mètres carrés) à Saint Bruno vaut aujourd’hui… …$375 000 !!!!! Enfin c’était le prix demandé par le proprio la semaine dernière.

Soit 3 hectares, c’est immense, de quoi monter une ferme

Euh… 30000 pi.2 ça fait plutôt dans les 2800 m2 (multiplier les pi.2 par 0.0929), et ça fait un peu de moins de 0.3 ha.
3 ha ferait en gros 330 000 pi.2 ou 30 000 m2.

Pour revenir aux clôtures, j’adore l’absence de clôture devant les maisons. Cela dégage la vue, c’est accueuillant, ça met en valeur la maison.
En banlieue et à Montréal, les maisons ont le plus souvent une clôture qui démarre sur le côté de la maison et qui court derrière sur les limites du terrain, formant un « C » dans lequel la maison est insérée. Cela permet d’être chez soi quand on reçoit du monde, ou quand on a une piscine.

Mon futur chez moi n’a aucune clôture, ni devant ni derrière. La végétation s’en charge pour derrière et sur un côté, et de l’autre le garage séparé de la maison crée une séparation physique avec le terrain du voisin.

——————————-

Ecrit par: nissart 9-03 à 11:58

Nissart, mon contrat de déneigement me coûte $195 HT pour la saison pour déneiger au moins 50 mètres d’allée. Pour ce prix, un gars passe dès qu’il y a une accumulation de 5 cms de neige et tu ne dois pas te lever à 5 heures du matin pour pelleter… C’est de l’argent bien investi je pense…

Oui c’est vrai aussi,c’est un investissement qui en vaut la peine

——————————-

Ecrit par: chouchou22 9-03 à 12:10

QUOTE
En France, on fout des clôtures pour se cacher et se protéger des méchants voisins… ici, on va plutôt vous dire « Pourquoi se cacher ? Pourquoi mettre des clôtures ? Nous ne sommes pas en guerre ! ».

Ce n’est pas forcement pour se protéger des voisins… si tu as un enfant en bas âge que tu veux pouvoir laisser jouer dans le jardin sans te soucier des voitures, il faut mieux mettre une clotûre

——————————-

Ecrit par: peanut 9-03 à 12:25

Pour ma part, j’ai plutôt une haie(très grande) qui fait le tour de la maison, sauf devant…un peu comme le décrit Redflag.

Personnellement, je n’aurais pas acheté une maison sans intimité à l’extérieur…en fait, la haie ou la clotûre ne sont pas là pour me protéger, mais pour assurer une certaine intimité quand on est à l’extérieur. Avant d’acheter cette maison, j’ai en visité plein qui étaient superbes, mais le terrain…aucune intimité! Le pire, c’est les nouveaux développements je trouve…de grosses cabanes sur un bout de terrain, toutes collées les unes sur les autres…je ne serais pas capable!

——————————-

Ecrit par: laurence 9-03 à 12:34

Bonjour,

Intéressant cette discussion sur les clôtures.

QUOTE
Oui, bien sûr, tout cela est vrai, les mentalités etc…. Mais vous oubliez un détail qui a son importance : le faible nombre d’animaux de compagnie au Québec. En France les gens clôturent AUSSI pour garder leurs animaux de compagnie chez eux.  C’est tout simple mais c’est comme ça !!

Les États-Unis sont un peu comme les Canadiens, ils ne clôturent pas beaucoup leur terrain et pourtant c’est là qu’on retrouve le plus grand nombre d’animaux de compagnie au monde par personne. Et le nombre d’enfants par femme aux États-Unis est aussi plus élevé qu’en France aussi, alors je ne pense pas que l’explication réside de ce côté là.

Je pense que les Européens et les Français vivent dans des espaces plus petits proportionnellement et qu’ils ont plus ce besoin de se protéger, il y a plus de gens sur un plus petit espace. Peut-être que le fait d’avoir connu la guerre sur son territoire il y a pas si longtemps peut jouer dans la balance aussi…Mon dieu ça commence à être sérieux tout cela !

——————————-

Ecrit par: Sigognac 9-03 à 13:03

QUOTE
Je pense que les Européens et les Français vivent dans des espaces plus petits proportionnellement et qu’ils ont plus ce besoin de se protéger, il y a plus de gens sur un plus petit espace. Peut-être que le fait d’avoir connu la guerre sur son territoire il y a pas si longtemps peut jouer dans la balance aussi…Mon dieu ça commence à être sérieux tout cela

Pour l’espace, tout dépend des régions…
Quant au jardin, je l’ai toujours conçu comme un espace intime, une sorte de pièce supplémentaire l’été où je n’ai pas nécessairement à voir mon voisin. Mais bon, je suis un cul-terreux qui a grandi à la campagne.
Pour les gens un peu plus vieux le jardin a aussi une fonction utile, la production de légumes frais, d’où sans doute certains jardins murés (le mur pouvant aussi protéger contre les éléments…)

QUOTE
Le pire, c’est les nouveaux développements je trouve…de grosses cabanes sur un bout de terrain, toutes collées les unes sur les autres…je ne serais pas capable!

Je me demande s’ils fournissent la corde pour se pendre, parce que certains sont franchement mortels…

——————————-

Ecrit par: Alezane 10-03 à 5:34

Si j’osais…

Encore que la France arrive juste derrière les Etats-Unis en matière de possession d’animaux domestiques (53% contre 62%). Je n’ai pas de chiffre sur le Québec en particulier, mais vu les problèmes qu’on rencontre quand on veut louer un logement avec un chien ou un chat….

Pour ceux que ça interesse :
« C’est le Québec qui possède le moins de propriétaires de chiens au Canada

Un sondage Léger Marketing a été réalisé au Canada entre le 22 et 26 mai 2002 auprès de 1503 Canadiens âgés de 18 ans et plus et pouvant s’exprimer en français et en anglais. Voici ce qu’ils pensent des animaux de compagnie. La marge d’erreur maximale de ces résultats est de plus ou moins 2,6 % et ce, 19 fois sur vingt.

Cinquante-trois pour cent de l’ensemble de la population canadienne aurait au moins un animal de compagnie. Parmi ces propriétaires d’animaux de compagnie, 30 % auraient un chien, 28 % un chat et 10 % possèderaient un autre genre d’animal allant du poisson au reptile. Incidemment, 32% des propriétaires de chiens ont également un chat et 14 %, un autre animal.

C’est au Québec que l’on retrouve le moins de propriétaires de chiens avec seulement 23% des foyers et c’est dans les Prairies où l’on dénombre le plus de chiens avec 38 % des résidences.

Les gens des Prairies sont ceux qui ont moins de chats avec 21 % des foyers et c’est dans les provinces de l’Atlantique que l’on retrouve le plus de chats avec 37% des foyers. Au Québec, 26 % des maisons possèdent un chat. Par contre, dans la belle province, on dénombre le moins de NAC (nouveaux animaux de compagnie) avec seulement 8 % des foyers et l’Alberta est la province où l’on en retrouve le plus.

On retrouve le plus grand nombre de foyers sans animaux au Québec avec 54 % comparativement à la moyenne canadienne qui est de 47 %. Seulement 39 % des foyers dans les provinces de l’Atlantique ne possèdent pas d’animaux. »

source : www.veterinet.net/nouvelle.asp?cate…

Par ailleurs, de toute évidence, la notion de clôture est liée à celle de la promiscuité, et des lois sur la servitude. Cependant, pour avoir vécu longtemps à la campagne, – et là, oubliez la promiscuité -, la clôture sert à retenir les animaux d’élevage, de compagnie (loi sur les chiens errants) et à protéger les enfants…
Reste à savoir comment la propriété est gérée en Amérique du Nord, et demandons nous quel usage les uns et les autres font de leur terrain ? Jardin paysagé ou terrain de jeu pour enfant ? Proche ou éloigné d’une route ou d’un chemin passant ?

Par contre, j’en conviens, les européens se cachent plus derrière leurs volets que les québécois… qui n’en n’ont pas. Mais n’est ce pas d’abord à cause de la neige ???

Attention aux raccourcis sur les mentalités (éternellement politically correct ) … il y a toujours une histoire…

——————————-

Ecrit par: sarmisegetuza 10-03 à 9:58

Pour ma part, j’ai 12000 pi2 de jardin….à l’avant de la maison …et un petit bout derrière, juste histoire de faire creuser ma piscine et installer mon patio…

Mais pour le moment je suis plus devant ma maison que derrière ma maison.

Je dois reconnaitre que ca ne m’enchante pas de voir defiler tout mon quartier devant chez moi et que je n’ai aucune intimité…surtout l’été!

Alors, dès ce printemps une belle haie viendra nous « proteger »

De plus, comme je n’ai pas de voisins sur les cotés, un des jeunes qui habite en location dans l’immeuble d’à coté, fait toujours ses manoeuvres de marche-arrière pour sortir dans la rue…sur mon pavé!

Donc, cet été j’ai du interdire aux enfants d’y acceder par peur de ne pas se faire écraser! Car le maudit ne fait pas du tout attention,moi même je me suis retrouver nez à nez avec la belle « carosse »…quand je nettoyais mon jardin

Résultat des courses? Le petit jeune homme a eu la « plaisir » de me connaitre

De plus, un gros nounours de chien viendra nous joindre dans pas longtemps et je dois penser à cet aspect aussi…

Mais, d’un autre coté, j’apprécie le concept « non-cloturé » car ca permet de lier des liens de bon voisinage plus facilement…

Pour le déneigement, c’est mon voisin qui s’en charge…avec comme récompense un bonjour et un grand sourire

Enfin, chacun sa facon, comme dit ma fille….

——————————-

Ecrit par: francois_83 11-03 à 6:44

QUOTE
Je pense que les Européens et les Français vivent dans des espaces plus petits proportionnellement et qu’ils ont plus ce besoin de se protéger

bonjour tout le monde,
juste une petite précision pour Laurence: il ne faut pas englober tous les européens, car en scandinavie par exemple la densité de population est vraiment faible par rapport à l’espace disponible. 3,3% de la surface de la suède par exemple est occupé par l’homme. Bon, c’est pas encore le canada, mais on peut rouler 100km sans croiser une voiture ou une maison en suède par exemple. le mode de vie est identique ici hors métropole: pas de volet, pas de clotûre, gros écart entre les terrains qui permet de garder son intimité, même dans un petit quartier résidentiel. on en trouve par contre dans les banlieux pavillionnaires où là le prix du m2 est vraiment très cher et oblige à bien délimiter son petit térritoire. pour la protection des enfants? ben disons que la densité de la circulation est plutôt faible et que les gens ont un plus grand sens civique au volant. quand c’est une zone 30 c’est 30….. pour les animaux, je n’ai pas d’explication ou d’idée, car dans mes contrées, la possession d’un animal de compagnie n’est pas quelque chose de très répendu. on voit plutôt rarement des gens avec des chiens.

——————————-

Ecrit par: scanlolo 11-03 à 7:59

Salut la gang,

Bravo pour le raccourci et le cliché sur les francais PP

QUOTE
En France, on fout des clôtures pour se cacher et se protéger des méchants voisins… ici, on va plutôt vous dire « Pourquoi se cacher ? Pourquoi mettre des clôtures ? Nous ne sommes pas en guerre ! ».

J’ai une cloture autour de mon jardin et c’est juste pour être tranquille au bord de la piscine ou en faisant un BBQ, de plus il y a une route et je préfére avoir une cloture et laisser les enfants dans le jardin l’esprit tranquille. Ce qui ne m’empeche pas d’embellir ma maison et d’être sociable…

Plus sérieusement, habitant en ville avec une certaine densité de population, les clotures permettent aussi de ne pas être les uns sur les autres..

Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut