Travailleur indépendant...trop beau pour être vrai ??? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Créer son entreprise > Travailleur indépendant…trop beau pour être vrai ???

Travailleur indépendant…trop beau pour être vrai ???

Travailleur indépendan…trop beau pour être vrai ???

Ecrit par: horsy 20-12 à 7:24

Salut

J’aimerai bien avoir des informations concernant les travailleurs independants au quebec. Ca me parait un reve de pouvoir etre son propre patron. Mais je suis sur qu’il y l’autre revers de la medaille que j’ignore.

——————————–

Ecrit par: OM53 20-12 à 12:54

Disons que ce qui est souvent conseillé est de commencer en tant qu’employé, car cela te permet d’établir ton carnet de contact et facilitera après la construction de ton projet. Sinon, être patron ici est très simple et il n’y a pas de revers de la médaille. D’autres te l’expliqueront mieux que moi. Bonne continuation !

——————————–

Ecrit par: Petit-Lion 20-12 à 15:10

En effet, je suis à mon compte, et le seul inconvénient que j’y vois, c’est que je passe trop de temps tout seul. Faut dire que je travaille chez moi. Si j’étais encore informaticien, je pourrais travailler chez mon client et parler de la neige et du beau temps avec la belle réceptionniste pendant les pauses-café… Ça c’est l’idéal

Bon, pour les informations, le forum en est plein. Faire une recherche avec les mots « travailleur autonome ». On en a encore parlé pas plus tard que le 1er décembre www.forum.immigrer.com/index.php?sh…+autonome.

——————————–

Ecrit par: scoop 6-01 à 14:09

Salut,
Travailleur autonome : va voir le site : www.AEDQ.com ou seul. AEDQ
c,est une association des travailleurs autonomes, il y en a dans toutes les régions. De plus ils organisent des déjeûner conférence etc…De plus, tu as accès à toutes les assurances sociales du groupe (donc moins cher que si tu es tout seul) De plus tu rencontre beaucoup de monde et qui t’aiderons dans toutes les démarches.De plus, tu pourras év. collaborer avec d’autres travailleurs autonomes. Ils ont mis au point un service (de parrainage) par des plus anciens.
J’en sais quelque chose, par expérience.
J’espère avoir pu t’aider.

——————————–

Ecrit par: ale-lex 30-03 à 3:24

Hello a tous,

j’ai une question car justement je ne comprends pas bien cette histoire de travailleur autonome! (desolé mais j’ai une excuse je ne dors pas depuis 2 jours! )

Donc ici en Suisse j’ai 20 et je suis a mon compte depuis 2 ans (Raison individuelle) j’ai une boutique Informatique sur Internet, et je vends a coté des solutions e-commerce. j’arrive a subvenir a mes besoins sans soucis.

J’aimerais savoir si ce genre de travail rentre dans cette catégorie. Car je ne fais rien pour aider le Quebec la…

et j’ai trouvé la solution un peu simple… Pas besoin de fond minimum important etc…

J’ai deja été visité plusieurs sites de l’administation mais je reste sans réponse.

——————————–

Ecrit par: Bouh 30-03 à 10:56

Le revers de la médaille du travailleur autonome ??

=> Le taux d’imposition !

Pour Ale-lex : être travailleur autonome ici correspond en gros à une entreprise individuelle en Europe. Tu rentrerais donc dans cette catégorie.

——————————–

Ecrit par: Petit-Lion 31-03 à 0:44

QUOTE
Le revers de la médaille du travailleur autonome ??
=> Le taux d’imposition !

Ah bon? certes on paye beaucoup d’impôts, mais pas plus que les salariés, autant que je me souvienne. C’est la même déclaration de revenus et les barèmes sont les mêmes. La principale différence, c’est que pour les travailleurs autonomes, les impôts ne sont pas prélevés à la source comme pour les salariés, mais payables en bloc l’année suivante, ce qui peut être lourd, en effet, si on a oublié de mettre de l’argent de côté pour ça.

Ce qu’il est important de préciser aux Français (en Suisse je ne sais pas), c’est qu’ici, se mettre à son compte n’est pas synonyme de bombardement de cotisations provisionnelles de milliers d’euros (pour de bizarres mutuelles et autres caisses de retraite qui n’existeront plus, de toutes façons) avant même d’avoir commencé à gagner de l’argent. Non, on paye les impôts et toutes les cotisations après avoir gagné l’argent, et en proportion du revenu. Comme des impôts normaux, quoi. Si on ne gagne rien, on ne paye rien. Si on fait un déficit, ça fera un crédit d’impôts pour l’année suivante.

Ah oui, un autre truc important : ce n’est absolument pas incompatible avec le maintien d’un emploi salarié. On peut faire les deux sans la moindre difficulté, tout comme on peut monter plusieurs affaires indépendantes qui n’ont rien à voir entre elles.

——————————–

Ecrit par: Bouh 31-03 à 1:43

Ah bon? certes on paye beaucoup d’impôts, mais pas plus que les salariés, autant que je me souvienne.

Ben quand on est travailleur autonome, c’est 50% d’impôts, non ?

Alors qu’un salarié tourne autours de 20 à 35 % ?

Quelqu’un peut confirmer ?

——————————–

Ecrit par: tlautier 31-03 à 7:21

Salut,

Je ne sais pas si les taux que tu nous donnes sont exacts, mais en temps que travailleur autonome, on doit pouvoir deduire pas mal de chose
La location de voiture, on peut la déduire des impots je crois
de meme pour le telephone, hydro, et autres petits frais comme la location d’une piece de ta maison pour (bureau ou stockage)

corrigez si je me trompe

——————————–

Ecrit par: khutzeymateen 31-03 à 8:45

>>Mais je suis sur qu’il y l’autre revers de la medaille que j’ignore.

L’autre revers de la médaille c’est qu’il faut….avoir des clients .
ça paraît tout bête mais c’est l’essentiel;
Le réseau de relations comme l’indique OM53 c’est important.
Bien faire une étude de marché avant de se lancer

——————————–

Ecrit par: Petit-Lion 31-03 à 10:42

QUOTE: Quelqu’un peut confirmer ?

Dans ce cas, félicitations, c’est que tu gagnes bien plus d’argent en étant autonome que comme salarié. Les taux et les tranches d’imposition sont les mêmes.

Mais il y a mieux : quand le chiffre d’affaires dépasse les 50000 $ par an, il est plus avantageux de s’incorporer. C’est beaucoup plus compliqué, mais rendu là, on s’offre les services d’un comptable qui s’occupe de tout. Et là, il est clair qu’on paye beaucoup moins d’impôts que les salariés, pour un même revenu.

——————————–

Ecrit par: khutzeymateen 31-03 à 10:44

Ah bon !
Alors si tel est le cas je me mets à mon propre compte immédiatement

J’aimerais monter une petite société pour commercialiser des logiciels ; et je ne suis pas si certain que cela de trouver des clients.
Il faut vraiment être très fort techniquement et commercialement.

Enfin oui c’est évident par exemple si on est gérant d’un commerce de proximité on trouve facilement des clients.

——————————–

Ecrit par: Tchoupy 31-03 à 15:16

Eh eh..moi aussi c’est mon rêve d’être autonome ..et je pense avoir trouvé mon style de job mais n’étant pas du tout habituée ni à la comptabilité ni au travail indépendant..je ne sais pas trop par quoi commencer ou quoi faire.
je sais que mon projet doit d’abord mûrir mais comment faire une étude de marché et autre truc du genre?
y’a des personnes ressources à Québec ou des cours à reprendre..bref..tous les tuyaux sont bons à prendre!

——————————–

Ecrit par: tlautier 31-03 à 18:15

va voir sur le site www.entreprises.gouv.qc.ca/wps/port…
tu trouveras pas mal d’info

——————————–

Ecrit par: Bouh 1-04 à 21:11

Salut Thoupy…

J’en ai un peu parlé dans ma chronique intitulée “premières recherches d’emploi”
Il y a des liens pour commencer à te renseigner.
Pour faire ton plan d’affaire, le CLD peut t’aider (Centre local de Développement)

——————————–

Ecrit par: Tchoupy 3-04 à 14:11

merci je vais me renseigner pour voir un peu plus clair dans la jungle de l’autonomie!!!
Ce qui m’embête un peu ,c’est que mon projet n’est pas vraiment rentable.
C’est plus un service….je nesais pas trop si je rentrerais dans une de leur catégorie.
Je prends le temps de réfléchir à tout ça.

——————————–

Ecrit par: Abel 3-04 à 19:21

Salut

Qu’est-ce qu’un travailleur autonome ?

Du point de vue fiscal, le travailleur autonome est une personne qui, en vertu d’une entente verbale ou écrite, s’engage envers une autre personne, son client, à effectuer un travail matériel ou à lui fournir un service moyennant un prix que le client s’engage à lui payer. Le travailleur autonome peut aussi posséder un commerce ou être vendeur à commission.

Il n’existe aucun lien de subordination entre le travailleur autonome et son client. Il n’y a aucune relation d’employeur à employé, comme c’est le cas pour un salarié.

En général, le travailleur autonome

* assume ses propres dépenses ;
* prend lui-même les risques financiers inhérents à son travail ;
* fournit son propre matériel, mais il n’est pas tenu d’exécuter lui-même les travaux ;
* peut avoir des employés ou faire appel à des travailleurs autonomes ;
* détermine lui-même l’endroit où le travail doit être accompli de même que ses horaires de travail.

Bref, il est indépendant.

ps1: Je suis dans l’alimentaire, et de ce fait je me permet de te dire que l’on ne s’improvise pas dans l’alimentaire sur un coup de tete ! Ca parrait simple comme djob mais en realite c’est tres dificille sur tout la restoration.

ps2: oui, je suis nouveau sur le forum, pour ceux qui ce posaient la question. Et felicitaions pour les createurs du site.
Ecrit par: phil64qc Salut, Un de mes voisins, français, a monté sa propre boîte sur Qc. Je ne le vois pas très souvent mais en discutant, il m’a déjà dit que s’il devait recommencer il éviterait les erreurs suivantes: - Importance d’avoir une expérience québécoise dans le domaine parce que le marché est différent de la France. - Ne pas sous estimer le système de réseautage, sans quoi au Qc, tu en baves comme un malade pour avoir un contrat ou des commandes. - Faire une étude de marché approfondie et bien cibler ses spécialisations parce que pour le moment, la job dans ce domaine stagne un peu. - Ne pas travailler comme en France surtout avec des employés!! Mais il reconnait que c’est bien plus facile de monter sa boîte ici qu’en France, surtout au niveau des charges patronnales

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada