Passer de touriste à étudiant - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil FAQ Études universitaires Passer de touriste à étudiant
Études universitairesFAQ

Passer de touriste à étudiant

0
0
(0)

De Nesma68200
Bonjour,

Je suis de nationalité Française et j’ai 20 ans.
J’ai quitté la France suite à des problèmes familiaux. Je survie de gauche a droite et cherche ou je pourrais bien m’installer. J’ai atterrit à Montréal le 28 Mars 2014. Je suis venu en tant que touriste. La chose c’est que cette ville me plait énormément et je veux y rester pour pouvoir poursuivre mes études. Je les ai laissé en suspend en France.. Pas cool !
J’ai fait une demande à l’université de Montréal il y a de ça 1 mois et demi. Je n’ai toujours aucune réponse de leur part.
Je voudrais demander un permis d’étude et un CAQ (en espérant que je sois accepté) mais je comprend vraiment rien au site internet du gouvernement Canadien.
J’ai quelques questions qui me trotte dans la tête ;

Est ce que je peux faire ma demande de permis d’étude et le CAQ en étant même sur le sol Canadien ?
Ai je besoin de retourner en France pour mes papier?

Le jour ou j’ai atterrit je suis aller cher un messieur qui ma posé plein de questions sur comment j’allais vivre pendant 3 mois ( javais un retour pour le 25 juin .. j’ai rater l’avion volontairement)
J’ai bien un visa touristique de 6 mois quoi qu’il en soit ?
Il ma rien dit sur le nombre de temps que j’ai le droit de rester il ma juste temponé mon passeport puis thats it.

Etant donné qu’on est le 6 août et que je le suis inscrite pour la session d’automne est ce trop tard ?
Devrais je faire le tour du poteau pour avoir 6 mois de plus et faire mes démarches tranquillement ?
Si oui en quoi cela consiste ? Est ce que c’est dangereux ?

Si vous avez les réponses please !!!!
Je me sent vraiment perdu, je n’ai aucune famille ici puis personne dans mes connaissance faite à Montréal ne peut m’aider.

Merci beaucoup de m’avoir lu

Ps : Pardon pour les fautes d’orthographe !
———
De kuroczyd

Bonjour,

Je suis de nationalité Française et j’ai 20 ans.
J’ai quitté la France suite à des problèmes familiaux. Je survie de gauche a droite et cherche ou je pourrais bien m’installer. J’ai atterrit à Montréal le 28 Mars 2014. Je suis venu en tant que touriste. La chose c’est que cette ville me plait énormément et je veux y rester pour pouvoir poursuivre mes études. Je les ai laissé en suspend en France.. Pas cool !
J’ai fait une demande à l’université de Montréal il y a de ça 1 mois et demi. Je n’ai toujours aucune réponse de leur part.
Je voudrais demander un permis d’étude et un CAQ (en espérant que je sois accepté) mais je comprend vraiment rien au site internet du gouvernement Canadien.
J’ai quelques questions qui me trotte dans la tête ;

Est ce que je peux faire ma demande de permis d’étude et le CAQ en étant même sur le sol Canadien ?
Ai je besoin de retourner en France pour mes papier?
==> tu n as pas forcément besoin de rentrer en France mais étant donné que tu n es qu en touriste ici, adresse à laquelle on t enverra le CAQ puis le permis ( c est dans cet ordre car pour avoir le permis tu dois déjà avoir le CAQ) devraient être en France…

Le jour ou j’ai atterrit je suis aller cher un messieur qui ma posé plein de questions sur comment j’allais vivre pendant 3 mois ( javais un retour pour le 25 juin .. j’ai rater l’avion volontairement)
J’ai bien un visa touristique de 6 mois quoi qu’il en soit ?
Il ma rien dit sur le nombre de temps que j’ai le droit de rester il ma juste temponé mon passeport puis thats it.
==> sans mention spéciale, dans ton cas tu as max 6 mois en touriste s il n est pas marqué moins

Etant donné qu’on est le 6 août et que je le suis inscrite pour la session d’automne est ce trop tard ?
==> vu que tu n as encore rien: ni acceptation, ni CAQ ni permis, c est probablement déjà trop tard: la plupart du temps pour la session de septembre l inscription se fait en avril / mai
Devrais je faire le tour du poteau pour avoir 6 mois de plus et faire mes démarches tranquillement ?
Si oui en quoi cela consiste ? Est ce que c’est dangereux ?
==> cela consiste d aller a la frontière us-Canada et en se refaire tamponner le passeport; dans ton cas c est un peu la roulette car sans une excellente explication ça peut être une mise dans l avion à tes frais direction France

Si vous avez les réponses please !!!!
Je me sent vraiment perdu, je n’ai aucune famille ici puis personne dans mes connaissance faite à Montréal ne peut m’aider.

Merci beaucoup de m’avoir lu

Ps : Pardon pour les fautes d’orthographe !

Réponses plus haut.
———
De sandy81
Peux tu justifier de 10 000$ pour le permis d’étude !

Envoyé par l’application mobile Forum IC
———
De kuroczyd

Peux tu justifier de 10 000$ pour le permis d’étude !

Envoyé par l’application mobile Forum IC

Oui en effet j ai oublié ca aussi…
———
De sandy81
Effectivement ! Comme tu dis que tu “survies de droite a gauche”…..

Sans cette justification de 10 000$ tu ne pourras avoir le permis d’étude…..
Et effectivement, tu es trop juste pour la rentrée d’automne 2014……. Cela reprend dans moins d’un mois….

Envoyé par l’application mobile Forum IC
———
De maxo09

Pour l’instant aucune solution et que la fin 6mois accordés approche; donc tu dois commencer par faire ta valise, billet de retour sinon tu sera dans l’illegalité totale et t’accorder un visa sera plus que difficile vu que tu sera fiché par le système…Si rien à l’horizon, je te conseille de retourner en France dans le delais afin que tu puisses pretendre à d’autres sejours au canada sinon banissement!!!!

———
De crazy_marty

Comment tu fais pour financer ton séjour montréalais depuis le mois d’avril, si comme tu le dis, avant de venir, tu “survivais de gauche à droite”?

 

Si tu fais le tour du poteau, une chose est sûre, c’est qu’ils vont te poser exactement la même question et que ta situation (jeune de 20 ans qui peut se permettre 1 an de vacances sans travailler) va leur paraître très suspecte. Si ils sont pas satisfaits de ta réponse, tu vas très vite repartir en France avec un beau trait rouge dans ton fichier, ce qui va être problématique pour un retour éventuel futur.

 

Pour la session d’automne je crois que tu es trop tard dans le timing. Tu devrais rentrer en France, préparer les papiers pour la session d’hiver, et revenir avec des papiers en règle à ce moment là.

———
De july s.

la meilleure des solution est de rentrer en France et de bien te préparer pour revenir étudier. 

 

Tu as eu 6 mois de tourisme légal là oui mais tu n’auras pas plus ca c’est sur. 

Il faut pouvoir justifier de ressources, assurance santé, billet retour, ou tu vas, tu fais quoi ……  

Le tour du poteau dans ton cas c’est un blocage sur le sol américain d’assuré. 

 

Pour devenir étudiant c’est impossible pour la session d’automne qui commence dans 1 mois. 

Il te faut l’autorisation de l’école, puis le CAQ puis le PE oui tu peux faire ces démarches en étant au Canada mais techniquement tu n’as pas le temps de les faire pour la rentrée. 

 

En plus de ça il faut pouvoir justifier des fonds pour tes frais c’est un minimum de 11000 et qq $ – tu as les frais de scolarité à payer, livre, logement …… 

en tant qu’étudiant on ne peut travailler que 20/semaine c’est pas avec ca que tu pourras faire le mois ici. 

 

Si jamais tu restes plus que le 6 mois et que l’immigration l’apprend tu pourras dire adieu un moment à ton projet de venir ici même en tourisme il vaut mieux rentrer en France et bien préparer ta venue dans les règles 

———
De Azarielle

Et puis il y a une date limite pour les inscriptions. En général, pour être admise à la session automne, il faut avoir fait sa demande avant le 1er mars.

———
De Noiram

Bonjour,

 

Effectivement pour ce que je sais, ta situation semble un peu compliquée pour obtenir un Permis d’Etudes car pour cela il est nécessaire de montrer patte blanche à de très nombreux niveaux.

 

Normalement la première étape pour obtenir un PE est d’être admis dans un établissement reconnu (l’UdeM en est un, ainsi que les 3 autres université de Montréal, leurs établissements connexes et bien d’autres).

– Or la marche à suivre pour obtenir une admission est déjà relativement longue et compliquée. Je ne connais pas exactement quels sont les délais pour le premier cycle, mais il sont souvent longs. Pour l’UQAM j’ai envoyé mon dossier en janvier pour obtenir une réponse en avril et commencer en septembre. Tu dis que tu n’as pas encore eu de réponse de l’UdeM, renseigne toi auprès d’eux (du registrariat ou de la direction des programmes dans le département concerné) car c’est peut être simplement que les inscriptions sont closes pour cette année. Si tel est le cas, il faudra recommencer l’an prochain (ou à la session d’hiver si le programme que tu vises t’y autorise, à voir sur le site de l’université)…

– Par ailleurs pour constituer le dossier d’admission, il est nécessaire d’avoir à sa dispositions de très nombreux documents que tu auras peut être du mal à obtenir si tu n’es pas en France. Lors de mes demandes (j’en avais fais une à l’UdeM également) j’ai du fournir par exemple des copies certifiées de l’ensemble de mes relevés de notes post-bac, et je crois que pour le premier cycle, il est également nécessaire de fournir les résultats de lycée.

 

Et une fois cette première étape passée, le chemin est encore loin d’être terminé. L’attente des résultats d’admission peut être long, trèèèèès long. Pour l’UQAM j’ai attendu du 30 janvier au 18 avril et l’UdeM ne m’a elle répondue qu’en juin! J’ai ensuite entamée les démarches pour le CAQ, et là aussi il faut de nombreux papiers et justificatifs. Le principal étant, comme l’ont souligné Sandy81 et Kuroczyd, de pouvoir prouver que tu as les ressources financières pour ton année, à savoir 11 825 dollars de “subsistance” , plus le montant des frais d’inscription, et ceux des billets d’avion. De mon côté je n’ai pas fourni de preuve de ces montants directement, mais mes parents ont rempli la déclaration de soutient financier et j’ai joint leurs feuilles d’imposition. Je ne compte pas vivre sur leur dos à Montréal et je devrais certainement travailler pour payer mon loyer et le reste, mais ces documents m’ont permis de franchir cette barrière. Sans ces preuves là, je crois malheureusement qu’il est impossible d’obtenir le CAQ.

 

De plus, la procédure se double du niveau fédéral à qui il faut fournir ces mêmes preuves et encore bien des documents qui les renseignent sur tes intensions, ton background, ta famille… L’obtention du CAQ depuis la France met environs une 20aine de jours, le PE normalement un mois, là encore depuis l’extérieur (sauf procédures accelérée par la présentation des documents en personne dans un service spécial à Paris appelé CRDV). Pour ce qui est des délais dans une demande interne au Canada, malheureusement je ne peux rien t’en dire.

A cela s’ajoutent des documents divers, qu’il est parfois nécessaire de demander en personne auprès des institutions concernées.

– Pour la fac, j’avais je crois du envoyer un extrait de naissance, obtenu auprès de la mairie de mon lieu de naissance. Ils peuvent l’envoyer par la poste je crois, mais peut être pas à l’international.

– Pour les démarches nécessaires à l’arrivée (après le processus d’obtention des papiers auprès de l’immigration), il est également nécessaire de rassembler certains formulaires, notamment pour ce qui est de l’assurance maladie. Les français peuvent se faire couvrir au Québec par la Régie de l’assurance maladie du Québec, mais il faut leur prouver que tu es affiliée en France, grâce à un formulaire spécial, à faire remplir par la Caisse Principal d’Assurance Maladie du lieu de résidence de tes parents dont tu dois normalement être ayant droit (ou de celle de ton lieu d’étude en France si tu es toujours affiliée à une sécu étudiante). Là encore peut être est-il possible de voir avec eux par courrier, mais je n’en suis pas certaine.

Je m’arrête là parce que ça fait beaucoup d’infos à digérer en une fois, j’espère que tu trouveras dans ce pavé des réponses à tes questions. D’après ce que je connais des procédures, le fait de pouvoir rester à Montréal pour y étudier sans repasser par la case France semble assez mal engagé, mais peut être existe-t-il des procédures pour les demandes présentées depuis le Québec qui pourraient te le permettre dont je n’aurais simplement pas connaissance. Dans tous les cas, trouver les revenus financiers nécessaire et te faire admettre par une université sont les deux priorités pour ton projet.

Bon courage,

 

Noiram

———
De Azarielle

 

Et une fois cette première étape passée, le chemin est encore loin d’être terminé. L’attente des résultats d’admission peut être long, trèèèèès long. Pour l’UQAM j’ai attendu du 30 janvier au 18 avril et l’UdeM ne m’a elle répondue qu’en juin!

 

 

 

C’est long, entre autres, parce qu’ils analysent l’ensemble des dossiers qui sont arrivés avant le 1er mars avant de donner leur décision. Que tu envoies ton dossier en janvier ou le dans la semaine qui précède la date limite, il sera analysé en même temps que les autres qui ont respecté les délais.

———
De TheMan

Bonjour,

Je suis de nationalité Française et j’ai 20 ans.
J’ai quitté la France suite à des problèmes familiaux. Je survie de gauche a droite et cherche ou je pourrais bien m’installer. J’ai atterrit à Montréal le 28 Mars 2014. Je suis venu en tant que touriste. La chose c’est que cette ville me plait énormément et je veux y rester pour pouvoir poursuivre mes études. Je les ai laissé en suspend en France.. Pas cool !
J’ai fait une demande à l’université de Montréal il y a de ça 1 mois et demi. Je n’ai toujours aucune réponse de leur part.
Je voudrais demander un permis d’étude et un CAQ (en espérant que je sois accepté) mais je comprend vraiment rien au site internet du gouvernement Canadien.
J’ai quelques questions qui me trotte dans la tête ;

Est ce que je peux faire ma demande de permis d’étude et le CAQ en étant même sur le sol Canadien ?
Ai je besoin de retourner en France pour mes papier?

Le jour ou j’ai atterrit je suis aller cher un messieur qui ma posé plein de questions sur comment j’allais vivre pendant 3 mois ( javais un retour pour le 25 juin .. j’ai rater l’avion volontairement)
J’ai bien un visa touristique de 6 mois quoi qu’il en soit ?
Il ma rien dit sur le nombre de temps que j’ai le droit de rester il ma juste temponé mon passeport puis thats it.

Etant donné qu’on est le 6 août et que je le suis inscrite pour la session d’automne est ce trop tard ?
Devrais je faire le tour du poteau pour avoir 6 mois de plus et faire mes démarches tranquillement ?
Si oui en quoi cela consiste ? Est ce que c’est dangereux ?

Si vous avez les réponses please !!!!
Je me sent vraiment perdu, je n’ai aucune famille ici puis personne dans mes connaissance faite à Montréal ne peut m’aider.

Merci beaucoup de m’avoir lu

Ps : Pardon pour les fautes d’orthographe !

Comment tu a fait pour financer ton séjour ?
———
De Nesma68200
Ok pour les 10 000 dollars du permis d’étude en faite il y a un ” amie ” qui veut bien me les prêter pour les mettre sur mon compte et avoir une preuve de..

Sinon comment je fais pour vivre pas fière de moi mais je travail sous la table j’ai on va dire 3 boulot et c’est correcte pour le moment je vis bien.

Vis a vis des inscriptions, je me suis inscrit au programme qui sont encore ouvert donc c’est correcte aussi pour ça je n’ai pas envoyer ma demande a un programme fermé.

Pour ceux qui me dise ” retourne en france” c’est impossible pour moi ! Je n’ai rien je vais me retrouver a la rue et avec le bouchon du travail la bas c’est pas avec mes beau yeux que je vais trouver 3 job ..

On ma parler de mariage blanc mais j’évite UN MAXIMUM cette idée de ma tête en tout cas. D’après ce que j’ai compris, vous me conseiller tous de repartir?
———
De sandy81

Ok pour les 10 000 dollars du permis d’étude en faite il y a un ” amie ” qui veut bien me les prêter pour les mettre sur mon compte et avoir une preuve de..

Sinon comment je fais pour vivre pas fière de moi mais je travail sous la table j’ai on va dire 3 boulot et c’est correcte pour le moment je vis bien.

Vis a vis des inscriptions, je me suis inscrit au programme qui sont encore ouvert donc c’est correcte aussi pour ça je n’ai pas envoyer ma demande a un programme fermé.

Pour ceux qui me dise ” retourne en france” c’est impossible pour moi ! Je n’ai rien je vais me retrouver a la rue et avec le bouchon du travail la bas c’est pas avec mes beau yeux que je vais trouver 3 job ..

On ma parler de mariage blanc mais j’évite UN MAXIMUM cette idée de ma tête en tout cas. D’après ce que j’ai compris, vous me conseiller tous de repartir?

Tu es illégal ! Travailler au noir est passible d’une interdiction de terroir pour une fille qui veut rester tu met aucunes chances de ton coter !
Sans parler su mariage blanc ! Une honte que tu viennes parler ça ici ! C’est une fraude a l’immigration c’est très grave ! Et de toute façon tu ne passeras jamais au parrainage ! C’est à cause de gens malhonnête comme toi que les délais de parrainage s’allonge !

Le fait que le programme soit ouvert ne t’assure pas d’avoir tes papiers a temps (tu ne les auras pas a temps et j’espère que tu ne les auras jamais….. Des gens malhonnête comme toi…..

Rentre donc en France pour gagner de l’argent honnêtement et reviens après !

Envoyé par l’application mobile Forum IC
———
De Azarielle

Quelle belle entrée en matière, deux messages à son actif.

Illégalité quand tu nous tiens!

———
De sandy81

Quelle belle entrée en matière, deux messages à son actif.

Illégalité quand tu nous tiens!

Le pire, c’est que ça n’a pas l’air de la gêné de nous parler de ça !!!!

 

Quel dommage que l’immigration ne guette pas ce site…. il en aura des cas suspects et illégal !

———
De TheMan

Sinon comment je fais pour vivre pas fière de moi mais je travail sous la table j’ai on va dire 3 boulot et c’est correcte pour le moment je vis bien.

C’est illégal.

Une seule inspection des normes du travail, et c’est le signalement à l’immigration, arrestation, détention, fichage et déportation dans ton pays.

Et ça ne fonctionne pas comme en France, où les sans-papiers peuvent tenter de rester en multipliant les procédures et en faisant appel à des groupes de support. Ici ils vont te foutre sur un avion et t’interdire de remettre les pieds au Canada pour des années.

Pour ceux qui me dise ” retourne en france” c’est impossible pour moi ! Je n’ai rien je vais me retrouver a la rue et avec le bouchon du travail la bas c’est pas avec mes beau yeux que je vais trouver 3 job ..

Je pense que tu n’a pas compris. Tu va retourner en France. La façon dont tu va y retourner, tu peu encore choisir. C’est ça la nuance.

On ma parler de mariage blanc mais j’évite UN MAXIMUM cette idée de ma tête en tout cas. D’après ce que j’ai compris, vous me conseiller tous de repartir?

Le mariage blanc va aussi de faire mettre sur un avion avec interdiction de séjour. On ne te conseille pas de repartir. On te dit que, que tu le veuille ou non, tu va retourner en France. Soit avec un billet d’avion confortablement installée sur le vol, où avec les menotte et deux colosses de l’immigration qui t’amènent devant tout le monde.
———
De Noiram

Concernant les facs, je dirais que la marche à suivre la plus sûre est de les contacter rapidement pour savoir si tu seras admise ou non et si tel est le cas, commencer les démarches pour régulariser ta situation.

 

Quant à la question de tes moyens de subsister, pas question pour moi de te juger, que ce soit quant au travail au noir ou au mariage, chacun fais les choix qu’il peut dans des situations difficiles. Mais concernant le mariage, je ne suis pas certaine que cela t’ouvre beaucoup de portes, car les démarches n’en sont pas pour autant effacées (il faudra à ce sujet voire les rubriques du “parrainage”). De plus je ne sais pas si tel est le cas au Canada, mais en France les autorités peuvent demander une enquête précédemment à la conclusion du mariage lorsqu’il le suspecte d’être “de complaisance”.

Reste que s’il on compare d’un point de vue purement légal, tu auras en France des droits que tu n’as pas au Canada. La situation du marché de l’emploi en France n’est pas florissante c’est vrai, mais si tu n’as pas de revenus et que tu ne rentre pas dans les critères de l’assurance sociale (chômage, RSA…), quelque soit ta situation familiale, tes ascendants sont tenus par le code civil de subvenir à tes besoins (article 203). C’est évidement une solution de dernier recours, mais ce que je veux dire c’est qu’elle existe pour toi en France, pas au Canada où tu n’as aucun droit à rester si tu n’as pas été acceptée légalement.

En dernière idée je te dirais de voir si tu peux trouver une association, ou une structure “communautaire” qui pourrait éventuellement aider les jeunes dans ton cas. Il existe en France beaucoup d’associations qui aident les jeunes migrants, peut être y en a-t-il également au Québec, mais malheureusement je ne suis en mesure de te renseigner plus avant sur la question.

Seule toi peux prendre la décision de repartir ou pas, et les autorités canadiennes évidemment qui peuvent te déporter s’ils trouvent des preuves de l’illégalité de ton séjour. Si jamais c’était le cas, ce serait alors impossible pour toi de revenir légalement, et ça mettrait un terme à ton projet (de plus je pense sincèrement que c’est une expérience très difficile à vivre, car tu sera traitée en criminelle). Après, la pesée du pour et du contre ainsi que la décision te reviennent, tant que tu en as la possibilité (je ne sais pas combien de temps tu pourrais vivre en situation irrégulière avant d’être retrouvée).

———
De sandy81

 

Quant à la question de tes moyens de subsister, pas question pour moi de te juger, que ce soit quant au travail au noir ou au mariage, chacun fais les choix qu’il peut dans des situations difficiles. Mais concernant le mariage, je ne suis pas certaine que cela t’ouvre beaucoup de portes, car les démarches n’en sont pas pour autant effacées (il faudra à ce sujet voire les rubriques du “parrainage”). De plus je ne sais pas si tel est le cas au Canada, mais en France les autorités peuvent demander une enquête précédemment à la conclusion du mariage lorsqu’il le suspecte d’être “de complaisance”.
 

Ce qu’elle est fait est illégal et ce n’est pas un jugement mais une réalité…. c’est ILLÉGAL EST C’EST UNE FRAUDE À L’IMMIGRATION ! Et c’est vraiment honteux de venir s’en venté sur un forum, surtout quand les gens sur le forums se débrouille,  eux, respecté les règles et se retrouve parfois dans une très longue attentes à cause de fraudeur dans son genre ! 

———
De TheMan

Quant à la question de tes moyens de subsister, pas question pour moi de te juger, que ce soit quant au travail au noir ou au mariage, chacun fais les choix qu’il peut dans des situations difficiles.

La justice s’en charge déjà. Travailler au noir est un crime, ainsi que travailler en tant qu’étrangère sans disposer des titres de séjours adéquat. Sur le plan juridique, c’est une criminelle au Canada.

Mais concernant le mariage, je ne suis pas certaine que cela t’ouvre beaucoup de portes, car les démarches n’en sont pas pour autant effacées (il faudra à ce sujet voire les rubriques du “parrainage”). De plus je ne sais pas si tel est le cas au Canada, mais en France les autorités peuvent demander une enquête précédemment à la conclusion du mariage lorsqu’il le suspecte d’être “de complaisance”.

L’immigration VA faire une enquête et vont TRÈS rapidement voir que c’est de la FRAUDE. Alors, ça sera retour à la case déportation + poursuite et accusation pour fraude. Une solution très mauvaise.

En dernière idée je te dirais de voir si tu peux trouver une association, ou une structure “communautaire” qui pourrait éventuellement aider les jeunes dans ton cas. Il existe en France beaucoup d’associations qui aident les jeunes migrants, peut être y en a-t-il également au Québec, mais malheureusement je ne suis en mesure de te renseigner plus avant sur la question.

Ici il n’y en a pas.

Les Québécois ne supportent pas les étrangers venant frauder sur le territoire et se comportant en criminels ici. Elle ne va trouver aucune structure de support. On est pas en France ici.

Seule toi peux prendre la décision de repartir ou pas, et les autorités canadiennes évidemment qui peuvent te déporter s’ils trouvent des preuves de l’illégalité de ton séjour. Si jamais c’était le cas, ce serait alors impossible pour toi de revenir légalement, et ça mettrait un terme à ton projet (de plus je pense sincèrement que c’est une expérience très difficile à vivre, car tu sera traitée en criminelle). Après, la pesée du pour et du contre ainsi que la décision te reviennent, tant que tu en as la possibilité (je ne sais pas combien de temps tu pourrais vivre en situation irrégulière avant d’être retrouvée).

C’est déjà une criminelle. Normal qu’elle soit traité comme tel.

Sinon, difficile à dire. Je lui donne moins de 6 mois avant la déportation.
———
De crazy_marty

Ok pour les 10 000 dollars du permis d’étude en faite il y a un ” amie ” qui veut bien me les prêter pour les mettre sur mon compte et avoir une preuve de..

Sinon comment je fais pour vivre pas fière de moi mais je travail sous la table j’ai on va dire 3 boulot et c’est correcte pour le moment je vis bien.

Vis a vis des inscriptions, je me suis inscrit au programme qui sont encore ouvert donc c’est correcte aussi pour ça je n’ai pas envoyer ma demande a un programme fermé.

Pour ceux qui me dise ” retourne en france” c’est impossible pour moi ! Je n’ai rien je vais me retrouver a la rue et avec le bouchon du travail la bas c’est pas avec mes beau yeux que je vais trouver 3 job ..

On ma parler de mariage blanc mais j’évite UN MAXIMUM cette idée de ma tête en tout cas. D’après ce que j’ai compris, vous me conseiller tous de repartir?

 

En fait ton gros problème c’est de décider comment rentrer en Franc: de toi-même au bout des 6 mois de tourisme, ou pousser par les services de l’immigration avec interdiction du territoire à la clé?

 

Parce que avec ce que tu viens de nous dire, au tour du poteau, ils vont très vite comprendre comment tu subviens à tes besoins depuis 6 mois…et ça sera pas bien beau à voir ou à vivre.

———
De bencoudonc

 

En fait ton gros problème c’est de décider comment rentrer en Franc: de toi-même au bout des 6 mois de tourisme, ou pousser par les services de l’immigration avec interdiction du territoire à la clé?

 

Parce que avec ce que tu viens de nous dire, au tour du poteau, ils vont très vite comprendre comment tu subviens à tes besoins depuis 6 mois…et ça sera pas bien beau à voir ou à vivre.

 

Exact.  Le mieux pour toi est de rentrer en France et de préparer une demande de visa étudiant, de résidence permanente (en priant pour qu’ils ne se rendent pas compte de ce que tu as fait ici pendant ton séjour “touristique”) ou de PVT. 

 

Si tu te fais prendre, et le risque est très très élevé, je ne sais plus si c’est 5 ans ou 10 ans d’interdiction de territoire mais de toute façon, ce sera foutu pour toi. 

———
De maxo09

 

Ok pour les 10 000 dollars du permis d’étude en faite il y a un ” amie ” qui veut bien me les prêter pour les mettre sur mon compte et avoir une preuve de..

Sinon comment je fais pour vivre pas fière de moi mais je travail sous la table j’ai on va dire 3 boulot et c’est correcte pour le moment je vis bien.

Vis a vis des inscriptions, je me suis inscrit au programme qui sont encore ouvert donc c’est correcte aussi pour ça je n’ai pas envoyer ma demande a un programme fermé.

Pour ceux qui me dise ” retourne en france” c’est impossible pour moi ! Je n’ai rien je vais me retrouver a la rue et avec le bouchon du travail la bas c’est pas avec mes beau yeux que je vais trouver 3 job ..

On ma parler de mariage blanc mais j’évite UN MAXIMUM cette idée de ma tête en tout cas. D’après ce que j’ai compris, vous me conseiller tous de repartir?

 

En fait ton gros problème c’est de décider comment rentrer en Franc: de toi-même au bout des 6 mois de tourisme, ou pousser par les services de l’immigration avec interdiction du territoire à la clé?

 

Parce que avec ce que tu viens de nous dire, au tour du poteau, ils vont très vite comprendre comment tu subviens à tes besoins depuis 6 mois…et ça sera pas bien beau à voir ou à vivre.

 

Son compte bancaire ou les preuves de ressources porteront bien le temoignage aux agents d’immigration…Pas mal de gens se sont fait avoir en voulant frauder.

———
De Automne

 

Quelle belle entrée en matière, deux messages à son actif.

Illégalité quand tu nous tiens!

Le pire, c’est que ça n’a pas l’air de la gêné de nous parler de ça !!!!

 

Quel dommage que l’immigration ne guette pas ce site…. il en aura des cas suspects et illégal !

 

 

tu peux la dénoncer.  

http://www.cic.gc.ca/francais/information/protection/fraude/signaler.asp

 

avec toute les informations qu’elle donne + même la date de son arrivée…

en plus, ils peuvent surement contacter l’admin pour avoir son adresse IP..

 

j’ai déjà dénoncé quelqu’un du forum comme ça. je sais pas s’ils ont fait quelque chose par exemple..

———
De kjaerlighet

Quand même trois pages pour répondre à de la fraude …

———
De Halolo
Oula, doucement! Il ne me semble pas qu’elle soit venue se “venter” de frauder mais vous demander de l’aide pour régler une situation personnelle délicate.

Je trouve très choquant de la traiter en délinquante et encore pire d’inciter à la dénonciation :'(

Elle ne veux prendre la place de personne..

Envoyé par l’application mobile Forum IC
———
De Automne

moi je trouve choquant les gens qui défendent les fraudeurs.

 

travailler au noir, peut importe la situation personnelle, c’est illégal.

 

si elle avait fait les choses en règle depuis le début, elle en serait pas là maintenant.

———
De Noiram
Il ne s’ agît pas de défendre des fraudeurs, mais d’ informer une jeune fille qui a pris un chemin tortueux et semé d’embûches des conséquences de ses actes dans une situation et un cadre particulier, à savoir le Québec aujourd’hui.
Je crois qu’on a ici à faire à des differences culturelles de taille, il n’ existe pas en France cette valorisation des mécanismes d’ immigration choisie que vous semblez tenir en si haute estime. Nous bien au contraire, on nous enseigne des le plus jeune âge que la délation entre particuliers a constitué un élément important des heures les plus sombres de notre histoire.
Que son attitude vous choque c’ est une chose, la lyncher verbalement comme vous le faites, et menacer de la dénoncer aux autorités c’ est encore autre chose.
Si elle doit mesurer les implications de sa situation, certains feraient également bien de mesurer le poid de leurs interventions.
———
De dentan

Oula, doucement! Il ne me semble pas qu’elle soit venue se “venter” de frauder mais vous demander de l’aide pour régler une situation personnelle délicate.

Je trouve très choquant de la traiter en délinquante et encore pire d’inciter à la dénonciation :'(

Elle ne veux prendre la place de personne..

Envoyé par l’application mobile Forum IC

Situation délicate, voyons elle dit ele-même qu’elle travaille sous la table! Donc elle sait très bien qu’elle est dans l’illégalité. Être dans l’illégalité et surtout dans son cas du travail au noir cela est criminel!

 

Elle ne veux prendre la place de personne Justement elle prend la place de quelqu’un qui cherche un job. En plus elle se vente d’avoir 3 jobs! Je souhaite de tout coeur qu’elle et ses employeurs soient découverts, cela va leur coûter cher!

 

Grâce à des cas semblables les règles deviennent plus sévères!

———
De sandy81

Il ne s’ agît pas de défendre des fraudeurs, mais d’ informer une jeune fille qui a pris un chemin tortueux et semé d’embûches des conséquences de ses actes dans une situation et un cadre particulier, à savoir le Québec aujourd’hui.
Je crois qu’on a ici à faire à des differences culturelles de taille, il n’ existe pas en France cette valorisation des mécanismes d’ immigration choisie que vous semblez tenir en si haute estime. Nous bien au contraire, on nous enseigne des le plus jeune âge que la délation entre particuliers a constitué un élément important des heures les plus sombres de notre histoire.
Que son attitude vous choque c’ est une chose, la lyncher verbalement comme vous le faites, et menacer de la dénoncer aux autorités c’ est encore autre chose.
Si elle doit mesurer les implications de sa situation, certains feraient également bien de mesurer le poid de leurs interventions.

J’ai jamais menacer de la dénoncer ! J’ai juste dit que si l’immigration guetter ce site….. il en aura beaucoup des cas de fraudes ! Bien sur que j’irais pas la dénoncer…. mais quand je vois qu’elle commence à parler de mariage blanc…. ça me fâche parce que quand je vois des gens qui s’aimes, et que les procédures durent dés mois à causes de gens comme elle, qui veulent frauder …. ça m’énerve ! 

———
De july s.

une chose est certaine c’est qu’elle ne viendra plus répondre sur ce sujet !!!!

 

C’est quand même fou de vouloir prendre un nouveau départ en se mettant autant de baton dans les roues.

 

Tous ici on a voulu/veux venir au Canada mais on a tous pris notre mal en patience en trouvant la procédure adaptée à la situation de chacun et en attendant d’être en règle. 

 

Je crois que tu ne te rends pas compte de l’impact des choix que tu as fais là si tu te fais prendre, tu pourras dire adieu à tes rêves d’être ici et retourner en France par le 1er avion à tes frais et être au RSA. 

 

Ok la France c’est pas facile là mais ya du boulot et du boulot légal. 

Tu as le chix dans la procédure (étude, PVT, RP …).

 

Un ami va te preter l’argent pour justifier des fonds sauf que cet argent il te le faut réellement pour t’inscrire à l’école et payer tes frais annexes. En étudiant tu n’a pas le droit de travailler plus de 20h/sem tu pense que tu vas pouvoir vivre avec un si petit salaire sans rien à coté ? 

 

Est ce que tu as pensé 1 min à ce qui allait se passer si tu tombais malade, te blessais dans ta vie privée ou sur ta job ? L’hopital va te demander de payer les 10.000$ de frais 

 

Quand au mariage c’est le summum, niaiser du monde pour obtenir des papiers !!!! Heureusement que les agents d’immigrations sont plus malin que ça et demandent de nombreuses preuves de la relations et puis si jamais tu passais entre les mailles du filet tu n’aurais pas tes papiers avant 2 ans “grace” à ton faux mariage. 

———
De TheMan

Quelle belle entrée en matière, deux messages à son actif.
Illégalité quand tu nous tiens!

Le pire, c’est que ça n’a pas l’air de la gêné de nous parler de ça !!!!
 
Quel dommage que l’immigration ne guette pas ce site…. il en aura des cas suspects et illégal !

 
tu peux la dénoncer.  
http://www.cic.gc.ca/francais/information/protection/fraude/signaler.asp
 
avec toute les informations qu’elle donne + même la date de son arrivée…
en plus, ils peuvent surement contacter l’admin pour avoir son adresse IP..
 
j’ai déjà dénoncé quelqu’un du forum comme ça. je sais pas s’ils ont fait quelque chose par exemple..

Si personne ne le fait, laissez-moi contacter l’admin pour ça.
 
 

Oula, doucement! Il ne me semble pas qu’elle soit venue se “venter” de frauder mais vous demander de l’aide pour régler une situation personnelle délicate.

Je trouve très choquant de la traiter en délinquante et encore pire d’inciter à la dénonciation :'(

Elle ne veux prendre la place de personne..

Envoyé par l’application mobile Forum IC

C’est une criminelle, tout simplement. Elle a fait le CHOIX de la criminalité.

D’ailleurs, en ne dénonçant pas, on est en quelque sorte complice de son crime.
———
De Noiram

Vive la société panoptique…

De mon côté je tiens absolument à savoir si les admins de ce forum accèdent à cette hypothétique recherche d’adresse IP. Qu’on sache tous clairement si ce site a pour fonction de se constituer en annexe de la police ou de la douane.

———
De TheMan

Vive la société panoptique…

De mon côté je tiens absolument à savoir si les admins de ce forum accèdent à cette hypothétique recherche d’adresse IP. Qu’on sache tous clairement si ce site a pour fonction de se constituer en annexe de la police ou de la douane.

Pas une annexe. Simplement, quand on constate un crime, il est de notre devoir de le dénoncer. Si on a rien à se reprocher nous-même bien sur…
———
De Noiram
Il y a une différence énorme entre créer des espaces de non droits où tous les crimes seraient permis, et créer des espaces d’expression libre où on peut parler et demander de l’aide sans risque d’être dénoncer. Prévenir que le premier advienne et que ne disparaisse le second sont deux conditions essentielles d’une société dans laquelle les libertés tant individuelles que collectives sont respectée, et plus largement, de la démocratie!
 
Par ailleurs, le Canada comme la France disposent d’un code pénal qui induit des réponses et des sanctions proportionnées aux infractions, délits et crimes commis. Avoir connaissance d’un crime tel que le meurtre, le viol, l’agression physique… et ne pas les dénoncer comporte un dilemme moral, je suis d’accord. Mais le travail au noir n’entre absolument pas dans la même catégorie! Il est certes illégal, mais n’a simplement rien à voir avec une agression directe de personne. C’est bien pour ça qu’il est caractérisé en tant que délit, et non que crime, il faut arrêter de marcher sur la tête.
———
De crazy_marty

Il y a une différence énorme entre créer des espaces de non droits où tous les crimes seraient permis, et créer des espaces d’expression libre où on peut parler et demander de l’aide sans risque d’être dénoncer. Prévenir que le premier advienne et que ne disparaisse le second sont deux conditions essentielles d’une société dans laquelle les libertés tant individuelles que collectives sont respectée, et plus largement, de la démocratie!

 

Par ailleurs, le Canada comme la France dispose d’un code pénal qui induit des réponses et des sanctions proportionnées aux infractions, délits et crimes commis. Avoir connaissance d’un crime tel que le meurtre, le viol, l’agression physique… et ne pas les dénoncer comporte un dilemme moral, je suis d’accord. Mais le travail au noir n’entre absolument pas dans la même catégorie! Il est certes illégal, mais n’a simplement rien à voir avec une agression directe de personne. C’est bien pour ça qu’il est caractérisé en tant que délit, et non que crime, il faut arrêter de marcher sur la tête.

 

Y’a quand-même aussi un dilemme moral avec le travail au noir. Sans rentrer dans le débat de payer des taxes et des cotisations sociales pour l’ensemble de la société, mais simplement se focuser sur les risques associés à une personne qui travaille au noir.

 

Aucune couverture, aucune protection…admettons qu’on sait qu’une personne travaille dans des conditions difficiles, que cette personne risque de passer sous un camion à chaque jour, tout ceci sans aucune couverture. Y’a t’il pas un dilemme moral aussi à rien faire?

 

Pour moi c’est ça le problème plus grave et auquel peu de gens pensent: un petit exemple, réel: se faire broyer la jambe dans une machine et se retrouver handicapé à vie, c’est pas vraiment l’fun. Ca l’est encore moins quand le patron voyou qui t’a recruté au noir s’en lave les mains et que tous les frais médicaux se retrouvent à ta charge. Sans parler des séquelles dans un futur potentiel de recherche d’un autre emploi.

———
De Noiram

crazy_marty, biensur le travail au noir pose de gros problèmes y compris pour la personne elle même et il n’est pas du tout question de l’encourager. Mais je trouve qu’il y a une énorme différence entre informer une personne de ce qu’elle risque (tant d’un point de vu pénal qu’en ce qui concerne sa sécurité propre), et tenter d’orchestrer sur un forum, à plusieurs et de manière coordonnée, sa dénonciation aux autorités.
 

De plus si elle est effectivement responsable d’avoir engagé cette activité illégale et peut donc être poursuivie pour fraude (du point de vue de l’immigration, du point de vue fiscal etc), je ne suis pas certaine qu’on puisse d’un point de vue légal lui reprocher les manques en matière de sécurité et de conditions de travail. Pour ces points là (du moins en France), c’est l’employeur qui est responsable.

———
De sandy81

crazy_marty, biensur le travail au noir pose de gros problèmes y compris pour la personne elle même et il n’est pas du tout question de l’encourager. Mais je trouve qu’il y a une énorme différence entre informer une personne de ce qu’elle risque (tant d’un point de vu pénal qu’en ce qui concerne sa sécurité propre), et tenter d’orchestrer sur un forum, à plusieurs et de manière coordonnée, sa dénonciation aux autorités.
 
De plus si elle est effectivement responsable d’avoir engagé cette activité illégale et peut donc être poursuivie pour fraude (du point de vue de l’immigration, du point de vue fiscal etc), je ne suis pas certaine qu’on puisse d’un point de vue légal lui reprocher les manques en matière de sécurité et de conditions de travail. Pour ces points là (du moins en France), c’est l’employeur qui est responsable.

De toute façon, tu n’es jamais contente toi !

Envoyé par l’application mobile Forum IC
———
De Noiram

 

crazy_marty, biensur le travail au noir pose de gros problèmes y compris pour la personne elle même et il n’est pas du tout question de l’encourager. Mais je trouve qu’il y a une énorme différence entre informer une personne de ce qu’elle risque (tant d’un point de vu pénal qu’en ce qui concerne sa sécurité propre), et tenter d’orchestrer sur un forum, à plusieurs et de manière coordonnée, sa dénonciation aux autorités.
 
De plus si elle est effectivement responsable d’avoir engagé cette activité illégale et peut donc être poursuivie pour fraude (du point de vue de l’immigration, du point de vue fiscal etc), je ne suis pas certaine qu’on puisse d’un point de vue légal lui reprocher les manques en matière de sécurité et de conditions de travail. Pour ces points là (du moins en France), c’est l’employeur qui est responsable.

De toute façon, tu n’es jamais contente toi !
 

 

 

Alors CA, ça doit bien être la remarque la plus pertinente de l’histoire du forum! :biggrin2:

———
De sandy81

 

 

crazy_marty, biensur le travail au noir pose de gros problèmes y compris pour la personne elle même et il n’est pas du tout question de l’encourager. Mais je trouve qu’il y a une énorme différence entre informer une personne de ce qu’elle risque (tant d’un point de vu pénal qu’en ce qui concerne sa sécurité propre), et tenter d’orchestrer sur un forum, à plusieurs et de manière coordonnée, sa dénonciation aux autorités.
 
De plus si elle est effectivement responsable d’avoir engagé cette activité illégale et peut donc être poursuivie pour fraude (du point de vue de l’immigration, du point de vue fiscal etc), je ne suis pas certaine qu’on puisse d’un point de vue légal lui reprocher les manques en matière de sécurité et de conditions de travail. Pour ces points là (du moins en France), c’est l’employeur qui est responsable.

De toute façon, tu n’es jamais contente toi !
 

 

 

Alors CA, ça doit bien être la remarque la plus pertinente de l’histoire du forum! :biggrin2:

 

Tout comme tes messages impertinent  à journée longue :whistlingb:  Et quand on te fais remarquer quelque chose qui ne va pas dans ton sens tu te vexes et tu te met à parler mal au monde…. Sur deux de tes posts quand même :whistlingb:  Mais après ça dit que nous on comprend rien et que c’est nous qui t’agressons ….  :Crylol:  :Crylol:  :Crylol:  

 

Ah non mais c’est vrai…. comme tu es déjà au Québec… tu en sais plus que nous  :flowers:  :bye:

———
De Noiram

Sandy81, plus je lis tes réponses à mes poste, plus je me dit que décidément il n’y a rien à faire, le dialogue entre nous est impossible. Non pas tellement parce que nous avons une divergence de fond, mais parce que tu ne perçois apparement pas le sens de ce que je dis, et que je ne vois donc pas le but de la réponse. Je crois que nous ne parlons pas de la même chose, ou alors que nous ne nous comprenons pas le moins du monde, restons en là.

———
De kuroczyd

Noiram, il faut que tu rendes compte d’une chose: Le Canada n’est pas la France (et inversement) / Ce qui te parait impensable en France est possible ici (et inversement)

Il y a de choses ici qui sont considérées comme des crimes (sens pénal du terme) alors qu’en France cela peut n’être qu’une infraction… 

Je ne parlerai pas à la place des canadiens mais l’histoire de la dénonciation n’a pas la même histoire qu’en France (suite à la 2eme guerre mondiale … France, ou la dénonciation ne se fait désormais que de manière anonyme). Ici dénoncer quelqu un qui fraude le bien commun n’est pas une exception alors qu’en France on en est presque à s’en vanter ou fermer avec complaisance les yeux. La société est différente tout simplement.

———
De TheMan

Il y a une différence énorme entre créer des espaces de non droits où tous les crimes seraient permis, et créer des espaces d’expression libre où on peut parler et demander de l’aide sans risque d’être dénoncer. Prévenir que le premier advienne et que ne disparaisse le second sont deux conditions essentielles d’une société dans laquelle les libertés tant individuelles que collectives sont respectée, et plus largement, de la démocratie!

Personne n’a voulu restreindre son droit à s’exprimer. Seulement, en le faisant, elle a confessé un crime.

Par ailleurs, le Canada comme la France disposent d’un code pénal qui induit des réponses et des sanctions proportionnées aux infractions, délits et crimes commis. Avoir connaissance d’un crime tel que le meurtre, le viol, l’agression physique… et ne pas les dénoncer comporte un dilemme moral, je suis d’accord. Mais le travail au noir n’entre absolument pas dans la même catégorie! Il est certes illégal, mais n’a simplement rien à voir avec une agression directe .C’est bien pour ça qu’il est caractérisé en tant que délit, et non que crime, il faut arrêter de marcher sur la tête.

 
Tu en es sure ? Parce que là, non seulement elle commet le crime de travailler au noir, mais en plus elle est sur le territoire illégalement puisqu’elle a enfreint les conditions de son visa. On ne parle pas de délit, on parle ici de deux crimes relatif à l’immigration. C’est beaucoup plus sérieux que ce que tu imagines.

La France est TRÈS tolérante envers les immigrants illégaux qui travaillent sur le territoire. Ici c’est loin d’être le cas tu sais ?
 

Noiram, il faut que tu rendes compte d’une chose: Le Canada n’est pas la France (et inversement) / Ce qui te parait impensable en France est possible ici (et inversement)
 
Il y a de choses ici qui sont considérées comme des crimes (sens pénal du terme) alors qu’en France cela peut n’être qu’une infraction… 
 
Je ne parlerai pas à la place des canadiens mais l’histoire de la dénonciation n’a pas la même histoire qu’en France (suite à la 2eme guerre mondiale … France, ou la dénonciation ne se fait désormais que de manière anonyme). Ici dénoncer quelqu un qui fraude le bien commun n’est pas une exception alors qu’en France on en est presque à s’en vanter ou fermer avec complaisance les yeux. La société est différente tout simplement.

Quand on a rien à se reprocher, dénoncer est naturel. C’est protéger la société et le bien commun. Sinon, on a déjà tenté à mainte reprise d’expliquer à Noiram que le Québec n’est pas comme la France, mais elle refuse de comprendre…
———
De kobico

Je crois qu’on a ici à faire à des differences culturelles de taille, il n’ existe pas en France cette valorisation des mécanismes d’ immigration choisie que vous semblez tenir en si haute estime. Nous bien au contraire, on nous enseigne des le plus jeune âge que la délation entre particuliers a constitué un élément important des heures les plus sombres de notre histoire.
Que son attitude vous choque c’ est une chose, la lyncher verbalement comme vous le faites, et menacer de la dénoncer aux autorités c’ est encore autre chose.

 

1) Petit glissement sémantique de ta part: En soi, ce ne sont pas les mécanismes d’immigration qui sont valorisés mais le respect des lois. Juger une loi inique n’autorise pas à la transgresser et l’ignorance n’est pas non plus un motif valable pour se dédouaner de l’avoir transgressée. 

 

2) Second glissement sémantique: La dénonciation, un devoir citoyen qui vise le bien commun, devient péjorativement une “délation”, soit un concept moraliste où le pôle positif en est totalement évacué. 

 

3) Je suis assez

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

L’UQAM offrira une voie rapide pour les enseignants dès septembre

0 (0) L’Université du Québec à Montréal (UQAM) introduira, dès septembre, un...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com