Masseur Kinésithérapeute - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Masseur Kinésithérapeute

Fallback Image

De ISA34

Je n’en suis qu’au début de mes démarches.
Je me suis mise en relation avec l’ordre des physios au Quebec l’OPPQR
Il Y a un accord entre la France et le Quebec LARM serait connu du MICC mais comme il n’y a pas encore de signature pour finaliser le dossier sur équivalences, l’OPPQR ne peut me délivrer de permis ou m’inscrire à l’ordre.
Je souhaite travailler comme thérapeute en réadaptation fonctionnelle comment je peux faire ???
Comment avez-vous fait ??
MERCI de vos réponses
Bonne journée à tous
Isabelle

———

De ISA34

Pas de kinés ?

———

De ISA34

Je recherche tjrs des MK qui ont trouvé du travail au Quebec. J’aimerais savoir s’il faut être inscrit ) l’OPPQR pour travailler comme massothérapeute (en attendant de faire la formation de 3 mois pour être thérapeute). Merci.

———

De caroline77

Jamais vu un seul kiné par ici donc à mon avis le diplôme n’est pas reconnu.

———

De ISA34

Pourtant ma profession fait partie des professions qualifiés :

Recrutement de travailleurs spécialisés – Démarche simplifiée pour l’embauche de travailleurs de 44 professions spécialisées avec :

Physiothérapeutes (3142)

Appellations d’emploi

  • assistant-chef/assistante-chef physiothérapeute (réseau de la santé et des services sociaux)
  • chargé/chargée de l’enseignement clinique (physiothérapie) (réseau de la santé et des services sociaux)
  • coordonnateur/coordonnatrice clinique en physiothérapie
  • physiothérapeute
  • physiothérapeute – Forces armées
  • physiothérapeute agréé/physiothérapeute agréée
  • physiothérapeute chercheur/physiothérapeute chercheuse
  • physiothérapeute clinicien/physiothérapeute clinicienne
  • physiothérapeute consultant/physiothérapeute consultante
  • physiothérapeute gestionnaire
  • superviseur/superviseure en physiothérapie
  • thérapeute en réadaptation physique

———

De caroline77

Malheureusement ce n’est pas parce que ta profession est facilitée dans le cadre de l’immigration, que le diplôme est reconnu sur place. Ce sont deux choses différentes, même si c’est aberrant…

———

De grandebleue

Malheureusement ce n’est pas parce que ta profession est facilitée dans le cadre de l’immigration, que le diplôme est reconnu sur place. Ce sont deux choses différentes, même si c’est aberrant…

Je confirme Caroline 77 à raison meme si ca semble aberrant beaucoup de profession qui dependent des ordres sont ainsi!

———

De ISA34

Merci de vos réponses qui ne sont pas très encourageantes. J’aime mon métier et je ne me vois pas faire quelque chose de différent mais maintenant que la décision est prise on tâchera de s’adapter au mieux. Je suis seule avec deux enfants donc il faudra assurer au plus vite.

Bonne journée à tous.

———

De evaluation_etudes

Il y a effectivement un ARM France-Québec pour les masseurs-kinésithérapeutes français. On attend toujours l’Avenant cependant, qui devrait clarifier et peut-être aussi simplifier certaines démarches à faire actuellement.

 

Tu dois soumettre ton dossier à l’Ordre professionnel des physiothérapeutes du Québec (voir ici: http://oppq.qc.ca/devenir-membre-de-lordre/obtenir-un-permis/diplomee-a-lexterieur-du-canada/)

 

L’ARM peut s’appliquer à toi si:

 

5.3. Les conditions établies par l’Ordre professionnel de la physiotbérapie du
Québec permettant au demandeur d’obtenir la reconnaissance de ses
qualifications professionnelles lui conférant l’aptitude légale d’exercer au
Québec la profession de tbérapeute en réadaptation physique sont:

a) être titulaire du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute et être
inscrit au tableau de l’Ordre des masseurs-kinésitbérapeutes
;

b) accomplir une mesure de compensation de niveau collégial au
Québec et d’une durée de trois mois dont le contenu et les modalités
seront déterminés par l’autorité compétente québécoise
dans un
avenant au présent arrangement devant être conclu au plus tard le
31 décembre 2012.

 

Pour l’instant, c’est un parcours du combattant (beaucoup de paperasse, des frais aussi) pour pouvoir ultimement pratiquer. Mais il y a bel et bien des Françaises et des Français qui pratiquent au Québec, qui passèrent par ses démarches.

 

Pour les diplômés étrangers (gens diplômés hors Canada et hors France), l’Ordre examine quand même tous les dossiers de demandes d’admission qui lui sont soumis pour des études apparentées dans le domaine des sciences de la santé.

Pour exercer comme technicien en réadaptation physique, on pourra vous demander, dans un véritable environnement professionnel / clinique, de démontrer ce que vous savez diagnostiquer, ce que vous savez faire. Si vous avez un savoir-faire jugé suffisant, vous devriez avoir accès à une formation collégiale d’appoint / compensatoire (soit une AÉC d’une durée d’environ 15 mois… plutôt que d’avoir à refaire de zéro un DÉC technique d’une durée de 3 ans) pour vous mettre à niveau avec les standards québécois.

 

La meilleure des chances à toi. Si ton projet d’immigrer au Québec est sérieux, commence déjà à t’informer sérieusement auprès de l’Ordre et à préparer ton dossier, depuis la France.

———

De ISA34

Je me suis mise en relation avec l’ordre, il faut être inscrit à l’ordre en France (c’est fait, j’ai mon DE depuis trèssss longtemps) et il faudra faire une formation de 3 mois ( je ne sais en quoi elle consiste si c’est un stage clinique uniquement ou s’il y a aussi de la théorie). Faudrait juste que l’ARM soit signé avant mon départ. L’ordre du Quebec me demande de suivre les informations en attendant et de demander à l’ordre en France qui me dit de demander à l’ordre du Quebec …

Heureuse de votre réponse je commençais vraiment à m’inquiéter de ne pas avoir de réponses de MK Français ou de ne pas avoir de retours concernant des kinés qui travailent alors que l’ARM n’est pas signé

 

Pour les masseurs je n’arrive pas à savoir si l’on peut travailler sans être inscrit à l’ordre OPPQ. En attendant de pouvoir pratiquer comme thérapeute et de faire la formation (ou en attendant la signature de l’ARM) , il y a des SPA, hôtels qui demandent des masseurs et non pas thérapeutes) dans la région où je souhaite vivre.  ..

———

De Ali et Jiji

Bonjour,

Je viens de trouver ton post même si celui ci n’a plus bougé (peut être as tu eu plus de nouvelles?!). Je suis kiné aussi en France mais avec un diplôme belge (master en kiné). Mon compagnon et moi pensons depuis un moment à l’immigration au Québec et nous souhaiterions commencer les démarches. Mais c’est vrai que les coûts sont importants et donc on prend le temps pour réfléchir (bien que je sais déjà qu’on veux y aller ;-)). Si tu as plus d’infos peut on partager? et inversement bien sûr!!Je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite!

———

De ISA34

Heureuse de voir des kinés. Dès reception du CSQ dans X mois je recontacterai l’ordre des physiothérapeutes, M Uriel Pierre m’a dit qu’il faudrait que je fasse une formation de 3 mois pour avoir le droit d’être TRP. J’ai un DE Français il y a un ARM et il faut que je prouve aussi mon inscription à l’ordre en France sinon il ne semble pas que je doive demander une équivalence.

———

De evaluation_etudes

Tenez-nous informés de vos démarches. :thumbsup:

———

De ISA34

Je pense qu’il va falloir attendre quelques mois pour la suite …

J’aimerais avoir des informations sur le travail des TRP au Canada …….. Comment ils travaillent, les differentes possibilités ..

———

De ISA34

Je cherche toujours à rentrer en contact avec des Kinés qui ont déjà fait les démarches ou qui travaillent au Québec …

———

De adolphine

Bonjour,

Kinésithérapeute belge, je suis reconnue comme massothérapeute, kinésithérapeute par une association professionnelle et je peux donc émettre des reçus pour les assurances.

Attention, la kiné d’ici n’a rien à voir avec la kiné en Europe !!!!! 

Les gens ne connaissent pas la kiné, par contre, ils vont chez le chiro, chez l’ostéo. 

Quand j’ai demandé l’équivalence de mon diplôme, on m’a donné un niveau cégep parce que je suis graduée en kiné (études supérieures niveau bac +3) et non licenciée (niveau universitaire)………je devais donc refaire mes études au cégep pour devenir thérapeute en réadaptation physique qui est d’un niveau inférieur à mon diplôme belge.

En fait, ici, ce sont les physiothérapeutes qui font le travail de kiné et l’ordre de la physiothérapie exige de refaire les études à l’université.

La massothérapie et la kinésithérapie sont considérées comme médecine douce, donc on travaille sans prescription médicale mais il y a du boulot en massothérapie, surtout dans les spas.

J’ai eu la chance de travailler 1 mois après mon arrivée dans un spa, le temps de m’inscrire dans une association professionnelle. Maintenant, j’ai aussi mon bureau à la maison.

Finalement, quand on accepte d’être « seulement » massothérapeute, il y a du boulot.

———

De ISA34

Merci Adolphine, dis moi il faut être inscrit à l’oppq pour être massothérapeute ou tu as d’autres adresses ? Tu penses que je peux bosser directement en arrivant avec mon DE de kiné comme massothérapeute ?

———

De adolphine

Merci Adolphine, dis moi il faut être inscrit à l’oppq pour être massothérapeute ou tu as d’autres adresses ? Tu penses que je peux bosser directement en arrivant avec mon DE de kiné comme massothérapeute ?

Non, la massothérapie ne fait pas partie de l’ordre de la physiothérapie.

Il faut juste envoyer ton cv et copie de diplôme et attestations de formations complémentaires à une association professionnelle de médecine alternative. Il y en a plusieurs, je connais Mon réseau, Ritma……il y en a d’autres.

Dès que tu es reconnue par une de ces associations, tu pourras travailler comme masso-kinésithérapeute.

———

De ISA34

Je te remercie pour les infos.

Je veux bien un max d’infos !!!!!!!!!!!!!!! Je ne pense pas pouvoir arriver avant l’an prochain comme les procédures sont longues mais j’aimerais pouvoir travailler au plus vite en arrivant comme j’ai deux enfants ..  En théorie on sera sur Montréal dans un premier temps ou Ste Adèle.

Tu arrives à gagner correctement ta vie comme massothérapeute ?

———

De Clozyn

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

———

De ISA34

Tu devrais tenter de faire massotherapeute en attendant, tu es de quel côté ?

M Uriel m’avait dit que pour être thérapeute il faudrait refaire 3 mois d’études à Marie Victorin mais  il n’avait pas encore les modalités. Il faut dire que l’ARM qui devait être signé au plus tard en décembre 2012 ne semble tjrs pas signé. Je pense que c’est à cause de la France étant donné qu’ils font des écoles à deux vitesses en ce moment certains passent le DE et d’autres font des masters. De toute façon je suis de la génération DE et je ne pourrais le transformer avant mon départ ………

Pour avoir l’équivalence du dipôme tu peux me donner l’adresse ?

———

De evaluation_etudes

Pour obtenir une Évaluation comparative des études, voir ici:

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/education/evaluation-comparative/depot-demande/bureau.html#montreal

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/education/evaluation-comparative/

———

De caroline77

Ceux qui te taxent de 120 euros et qui ne t’envoient jamais ton évaluation, je suppose… (c’est du vécu)

———

De ISA34

Merci pour les liens.

 

Caroline ? Tu les a relancés ?

———

De caroline77

Oui, ça m’a coûté un timbre. Aucune nouvelle.

———

De Clozyn

Tu devrais tenter de faire massotherapeute en attendant, tu es de quel côté ?

M Uriel m’avait dit que pour être thérapeute il faudrait refaire 3 mois d’études à Marie Victorin mais  il n’avait pas encore les modalités. Il faut dire que l’ARM qui devait être signé au plus tard en décembre 2012 ne semble tjrs pas signé. Je pense que c’est à cause de la France étant donné qu’ils font des écoles à deux vitesses en ce moment certains passent le DE et d’autres font des masters. De toute façon je suis de la génération DE et je ne pourrais le transformer avant mon départ ………

Pour avoir l’équivalence du dipôme tu peux me donner l’adresse ?

Je suis sur Montréal. 

D’après ce que je sais, il me serait trés difficile de faire massothérapeute sans être résidente provisoire ou permanente. Car pour avoir n’importe quel emploi, les démarches que devrait faire l’employeur sont trés compliquées. Entre autre, ils doivent démontrer que l’étranger est le seul à pouvoir faire ce travail en question et qu’il n’empiète pas sur le marché du travail local. C’est pour cela que nous n’avons trouvé qu’un post-doctorat.

Donc sans résidence, pas d’emploi. (Nous avons contacté beaucoup de boite qui nous demandais d’être résident.)

Or j’ai cru comprendre dans les démarches que pour obtenir une résidence provisoire rapidement il fallait un emploi. C’est un casse tête total !

 

Si j’ai loupé quelque chose, je veux bien savoir ce qui pourrait nous débloquer 🙂

 

ISA34 > Pour l’équivalence j’ai tout envoyé à l’OPPQ à l’attention de Mr Uriel, tu as donc l’adresse j’imagine, ou as tu besoin d’autre chose ?

Qu’as tu réussis à faire comme démarche actuellement ? ( j’ai un peu de mal avec les abréviations:-))

 

CAROLINE 77 > Personnellement j’ai reçu mon comparatif environ 6 mois après ma demande (demande en novembre et reçu en mai)  et Monsieur Uriel Pierre m’a dis les avoir relancé environ en mars. Depuis combie de temps as tu fait la demande ?

———

De ISA34

Clozyn : Je suis dans l’attente de mon CSQ (certificat de sélection pour le Québec) l’étape avant la demande de RP mais pour le moment c’est d’un long absolu ……………..Retour en mai car mon prélèvement n’est pas passé et dossier reparti la même semaine avec un chèque certifié conforme .. depuis pas de nouvel. J’ai deux enfants donc par sécurité je vais devoir attendre d’avoir ma RP pour partir donc pas avant l’an prochain.

 

Pour du travail en massothérapie il me semble avoir vu plusieurs demandes sur le secteur des Laurentides, région touristique et donc proche de Montréal . Ils peuvent te faire un permis de travail temporaire et pendant ce temps tu fais tes démarches de CSQ.

———

De caroline77

 

 

CAROLINE 77 > Personnellement j’ai reçu mon comparatif environ 6 mois après ma demande (demande en novembre et reçu en mai)  et Monsieur Uriel Pierre m’a dis les avoir relancé environ en mars. Depuis combie de temps as tu fait la demande ?

 

 

J’ai envoyé le dossier en novembre et j’ai reçu la confirmation qu’ils avaient bien reçu le dossier au mois de mars.

———

De ISA34

Est-ce que le fait qu’il y ait un ARM dispense de la demande d’équivalence des diplômes dans la mesure où j’ai l’ensemble des documents demandés par l’ordre . Ou l’ordre va me demander cette équivalence ?

———

De caroline77

Tout à fait. ARM = pas besoin de faire d’équivalence

———

De Clozyn

Clozyn : Je suis dans l’attente de mon CSQ (certificat de sélection pour le Québec) l’étape avant la demande de RP mais pour le moment c’est d’un long absolu ……………..Retour en mai car mon prélèvement n’est pas passé et dossier reparti la même semaine avec un chèque certifié conforme .. depuis pas de nouvel. J’ai deux enfants donc par sécurité je vais devoir attendre d’avoir ma RP pour partir donc pas avant l’an prochain.

 

Pour du travail en massothérapie il me semble avoir vu plusieurs demandes sur le secteur des Laurentides, région touristique et donc proche de Montréal . Ils peuvent te faire un permis de travail temporaire et pendant ce temps tu fais tes démarches de CSQ.

Je vais demander mais c’est loin d’être gagné, car ils doivent prouver que je ne prends pas le travail d’une personne locale et que ce sont mes compétences exactement dont ils ont besoin. Plus les démarches et mon statut actuel de toursite, pas facile…

De plus j’ai lu que pour le permis de travail je devais passer un examen médical avec un medecin spécialement assigné par l’immigration et cela à l’EXTERIEUR du Quebec ! C’est fou quand même !

 

Et pour faire valider le permis de travail, re-belotte, il faut resortir du territoire pour le faire valider !

 

On pensait que venir avec le boulot de mon conjoint cela aiderai mais pas du tout en fait…

Tout à fait. ARM = pas besoin de faire d’équivalence

 !!! En es tu sur ? C’est l’ordre des infirmières qui t’a donné l’info ?

———

De caroline77

Non le voisin bien sûr  :rolleyes2:

———

De Clozyn

Non le voisin bien sûr  :rolleyes2:

Heu… C’est juste que mon contact à l’ordre des physio me dis qu’ils sont en train de remanier les procédures pour les rendre plus faciles en vue de l’ARM. S’il remanie c’est pas pour tout annuler dès que c’est signé quand même si ?

———

De caroline77

annuler quoi

———

De ISA34

L’ARM France Québec des physios n’est pas encore signé.

 

Pour la visite médicale, l’ambassade de France est considérée territoire français, tu passes la visite à l’Ambassade et là tu es en France (tu me diras si ça marche)

———

De ISA34

Il me semble que le lien vers l’ARM a été modifié :

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/arm/ARM-physiotherapeutes.pdf

 

Il y a inscrit les formalités à accomplir pour obtenir l’équivalence du diplôme (article 7).

J’ai demandé hier à l’oppq de m’envoyer le formulaire à remplir,

J’ai également demandé à l’ordre des kiné français une attestation du Conseil national de l’Ordre des masseurs kinésithérapeutes confirmant l’absence de sanctions disciplinaires.

Je vous tiens informé des réponses que j’obtiendrai tout en sachant que c’est la période des vacances.

 

S’il y a d’autres kinés je suis toujous à la recherche de personnes qui sont partis et travaillent au Canada pour partager vos éxpéiences …………. J’aimerais savoir les unités de mesure utilisés, si les bilans sont assez similaires .. Si vous avez des conseils pour se former avant de partir ou des liens utilent ……..

———

De ISA34

M Uriel m’a répondu, il demande de lui reposer la question le mois prochain pour connaître l’avenant qui n’est pas encore signé.

———

De Clozyn

Coucou!

 

Alors pour mon conjoint, il a demandé un permis de travail qu’il a reçu dans les 2 jours ! Et heureusement pour nous car sans ce document : impossible d’exister ! On ne peut pas ouvrir un compte en banque, avoir un téléphone, s’abonner à quoi que ce soit, même louer un DVD. Aucunes démarche sans ce document. Pour moi, j’en ai demandé un également mais pour travailler dans le milieu médical. J’ai eu une réponse aussi dans les deux jours qui me demandais d’aller passer un examen médical. Ce que j’ai fait. D’après le medecin, il faut compter 3 semaines pour que les résultats soient envoyé et ensuite 2 à 3 mois pour recevoir une réponse !

 

Pour l’ordre, il y a apparement beaucoup de demande. Il y a eu un conseil de plus que prévu cet été mais mon dossier n’est pas encore passé et ne le sera pas avant octobre d’après Mr Uriel ( j’ai envoyé mon dossier complet en novembre 2012). L’entrevu sera en Novembre et déterminera si je dois faire des cours ou non. J’ai demandé comment se préparer à l’entrevue, il m’a répondu que le seul moyen était de suivre des kiné dans leur travail. J’ai déjà contacté des hopitaux qui refuse évidement. Je vais essayer ailleur.  Il m’a également donné d’autres document à remplir concernant les heures de cours que j’ai eu. ISA, il serait peut être bon que tu redemande à ton école la liste des heures de cours que tu as eu lors de tes études, c’est le genre de chose qui prends beaucoup de temps et il semble que ce soit nécessaire. Je peut t’envoyer le document qu’il m’a donné à remplir si tu veux.

———

De ISA34

Coucou!

 

Alors pour mon conjoint, il a demandé un permis de travail qu’il a reçu dans les 2 jours ! Et heureusement pour nous car sans ce document : impossible d’exister ! On ne peut pas ouvrir un compte en banque, avoir un téléphone, s’abonner à quoi que ce soit, même louer un DVD. Aucunes démarche sans ce document. Pour moi, j’en ai demandé un également mais pour travailler dans le milieu médical. J’ai eu une réponse aussi dans les deux jours qui me demandais d’aller passer un examen médical. Ce que j’ai fait. D’après le medecin, il faut compter 3 semaines pour que les résultats soient envoyé et ensuite 2 à 3 mois pour recevoir une réponse !

 

Pour l’ordre, il y a apparement beaucoup de demande. Il y a eu un conseil de plus que prévu cet été mais mon dossier n’est pas encore passé et ne le sera pas avant octobre d’après Mr Uriel ( j’ai envoyé mon dossier complet en novembre 2012). L’entrevu sera en Novembre et déterminera si je dois faire des cours ou non. J’ai demandé comment se préparer à l’entrevue, il m’a répondu que le seul moyen était de suivre des kiné dans leur travail. J’ai déjà contacté des hopitaux qui refuse évidement. Je vais essayer ailleur.  Il m’a également donné d’autres document à remplir concernant les heures de cours que j’ai eu. ISA, il serait peut être bon que tu redemande à ton école la liste des heures de cours que tu as eu lors de tes études, c’est le genre de chose qui prends beaucoup de temps et il semble que ce soit nécessaire. Je peut t’envoyer le document qu’il m’a donné à remplir si tu veux.

Je te remercie je veux bien la liste pour voir. En ce qui concerne les heures de cours faites ça va être difficile je suis kiné depuis des lustres en fait j’ai 25 ans de métier. Je viens de voir les nouvelles règles d’immigration tu peux me dire ce qu’ils appellent un diplôme technique en réadaptation physique car il est le seul maintenant dans notre catégorie à donner des points et plus que 6.

———

De Clozyn

Désolé pour cette réponse très tardive !

Je vais t’envoyer les documents sous peu dès que j’aurais ton adresse.

Je ne suis pas certaine de moi, pour le diplôme technique en réadaptation physique. Mais voilà ce que je sais. Ici, il n’y a pas vraiment d’équivalent à notre diplôme.

Il y a physiothérapeute : il fait les diagnostiques, les bilans, les évaluations, élabore des traitements et les soumets aux patients, réévalue, refaits des bilans etc… Il est beaucoup plus autonome dans son travail car a aucun moment le medecin n’intervient. Son travail est très scientifique et peu manuel.

Le réadaptateur physique : Il met en place les exercices prescrits pas le physiothérapeute. Il a moins de responsabilité ( diagnostique, bilan etc…) mais est plus « pratique » comme nous le connaissons.

Le massothérapeute : Pour notre partie massage ( Drainage lymphatique, palper rouler, etc…)

Inhalothérapeute : Pour la partie Kiné-respiratoire avec beaucoup plus de responsabilité encore. De nouveau, c’est plus le rôle d’un medecin de chez nous.

 

Donc tout dépend de ce que tu souhaite faire ici. Le physiothérapeute ne touche presque pas le patient. Il est élabore surtout des traitements à base d’exercices. Le réadaptateur physique est plus dans la pratique. Et le massothérapeute touche réellement. 

Probablement que si tu te mets à ton compte tu peux faire ta propre pratique qui ressemble plus à un mixe de tout ça.

 

Sinon j’ai eu des nouvelles par une physiothérapeute d’ici. La nouvelle procédure concernant les équivalences devraient commencer dès janvier 2014. Auparavant, on devait suivre les cours des 2 dernières années d’études de physiothérapie car il n’y avait pas de cursus spécial pour nous. Dès janvier, les cours du nouveau cursus seront en place et dureront 15 mois.

 

Nous avons était faire valider notre Permis de travail. Vu que nous l’avons reçu une fois que nous étions sur place, nous avons du quitter le pays et passer la frontière américaine, puis revenir sur le territoire canadien. Quitter le pays était le plus compliquer ! 3h environ pour passer cette frontière, empreintes, documents, etc.

Pour revenir et faire valider le visa c’est l’inverse, très rapide, nous avions tout ce qu’il fallait. (Assurances, adresses dans le pays, contrat de travail, permis de travail délivré par le CIC, garantie financière, …) Si vous n’avez pas tout ça cela peut prendre beaucoup plus de temps.

 

Me concernant, puisque je n’ai pas de permis de travail encore, je suis rattachée à mon conjoint et j’ai donc le statut de visiteur. Il m’est donc INTERDIT de travailler ou de faire des études, pas de possibilité d’avoir une banque, une numéro de sécu, une carte d’assurance maladie, etc… Sans permis, on est vraiment coincé ici. Venez avec un directement!

 

Voilà pour les dernières nouvelles.

———

De ISA34

J’ai bien ta liste j’ai mes relevés de notes donc je dois pouvoir retrouver le nombre d’heures faites mais en regardant ce lien :

http://oppq.qc.ca/wp-content/uploads/2013/02/www_guide_destines_aux_etrangers_admission.pdf

 

Il y a :

5. Malgré les articles 3 et 4, lorsque le diplôme qui fait l’objet d’une demande d’équivalence a été obtenu 3 ans ou plus avant la date de cette demande et que les connaissances qu’il atteste ne correspondent plus, compte tenu du développement de la profession, aux connaissances présentement enseignées, le candidat bénéficie d’une équivalence de formation conformément à l’article 6, s’il a acquis, depuis l’obtention de son diplôme, le niveau de compétence.

 

D. 357-2008, a. 5.

 

Et comme ce la fait beaucoup beaucoup plus de 3 ans que j’ai eu mon diplôme je ne sais si je dois remplir le formulaire avec les heures de cours ?

———

De aletbas

Et ben c’est une belle galère tout ca…

 

Moi je suis au début de ma prise de renseignement pour exercer au Quebec et ca commence à me faire un peu flipper la… Il y a l’air d’y avoir tellement de baton dans les roues et au final, le métier à l’air tellement différent de celui que l’on connait ici…

 

Avec toutes ces diffenrences de façon d’exercer, toutes ces paperasses, je commence a avoir la tête en vrac!

———

De adolphine

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

———

De adolphine

Je te remercie pour les infos.

Je veux bien un max d’infos !!!!!!!!!!!!!!! Je ne pense pas pouvoir arriver avant l’an prochain comme les procédures sont longues mais j’aimerais pouvoir travailler au plus vite en arrivant comme j’ai deux enfants ..  En théorie on sera sur Montréal dans un premier temps ou Ste Adèle.

Tu arrives à gagner correctement ta vie comme massothérapeute ?

Je te conseille de faire les démarches auprès des associations une fois sur place. Ça va relativement vite pour recevoir son certificat et ses reçus d’assurances.

Quand je suis arrivée, j’ai travaillé comme commis caissière dans un magasin de produits naturels pendant 9 mois, le temps de me faire connaître, je travaillais en même temps dans un spa, le week end. 

Actuellement, je travaille dans un spa, 5 jours /semaine et j’ai un bureau à la maison. La massothérapie est un métier très fatigant, je dis toujours que je pétris de la pâte 5h d’affilée ;-)….donc, difficile à faire à temps plein mais il y a moyen de bien gagner sa vie. Il faut aussi savoir que dans les spas, les grosses journées sont les week end, les jours fériés et les vacances !

Voilà !

———

De Clozyn

J’ai bien ta liste j’ai mes relevés de notes donc je dois pouvoir retrouver le nombre d’heures faites mais en regardant ce lien :

http://oppq.qc.ca/wp-content/uploads/2013/02/www_guide_destines_aux_etrangers_admission.pdf

 

Il y a :

5. Malgré les articles 3 et 4, lorsque le diplôme qui fait l’objet d’une demande d’équivalence a été obtenu 3 ans ou plus avant la date de cette demande et que les connaissances qu’il atteste ne correspondent plus, compte tenu du développement de la profession, aux connaissances présentement enseignées, le candidat bénéficie d’une équivalence de formation conformément à l’article 6, s’il a acquis, depuis l’obtention de son diplôme, le niveau de compétence.

 

D. 357-2008, a. 5.

 

Et comme ce la fait beaucoup beaucoup plus de 3 ans que j’ai eu mon diplôme je ne sais si je dois remplir le formulaire avec les heures de cours ?

C’est pour cette raison que je galère un peu ici… La seule chose que je comprends la dedans c’est qu’après 3 ans de diplôme la démarche est différente mais que doit tu faire…ça c’est un mystère ! Parles en à Uriel Pierre peut être…

Et ben c’est une belle galère tout ca…

 

Moi je suis au début de ma prise de renseignement pour exercer au Quebec et ca commence à me faire un peu flipper la… Il y a l’air d’y avoir tellement de baton dans les roues et au final, le métier à l’air tellement différent de celui que l’on connait ici…

 

Avec toutes ces diffenrences de façon d’exercer, toutes ces paperasses, je commence a avoir la tête en vrac!

Le mieux si tu hésite, c’est peut être de faire un petit séjour dans le coin et de suivre une physio ici. Tu seras fixée 🙂

———

De Clozyn

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

———

De ISA34

Merci pour vos infos !!!!!!!!!!!

Adolphine j’avoue que le travail dans un SPA par exp serait pour du provisoire …
J’ai la chance d’avoir deux enfants et eux aussi vont devoir s’intégrer .. donc j’aimerais être avec eux le week-end …..

Je vais suivre tes conseils si vraiment je ne peux pratiquer dans un premier temps comme thérapeute je m’inscrirais dans les associations de médecine alternative en arrivant mais vraiment s’il n’y a pas le choix !!!

Allez les kinés on compte tous sur Mr Uriel pour nous trouver des solutions ……..

———

De adolphine

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

———

De mcfred

 

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

 

 

Bonjour à tous,

 

Mon copain, qui est masseur-kiné francais mais diplomé de Belgique, a commencé son processus d’équivalence de diplome pour etre physio/TRP au Québec en fevrier 2013. Pour ce qui est du permis de travail, je suis québécoise, alors nous avons fait une demande de parrainage qui est toujours en cours, donc obtention de la RP eventuellement…

 

Nous avons appelé le MICC la semaine passée, et son évaluation de diplome a été faite (7 mois en tout), et il doivent nous le poster d’ici 4 à 6 semaines, que nous transfererons a M. Uriel par après. Puis, nous ne savons pas trop combien de temps cela prendra à partir de là. Vous pouvez demander à M.Uriel d’envoyer une lettre de traitement prioritaire au MICC pour accéler (c’est relatif) le processus.

 

Nous avons aussi cherché maintes fois de l’information sur des masseurs-kinés francais/belge pratiquant au Quebec et ayant fait les demarches, mais n’avons jamais trouvé…

 

Nous avons contacté l’université de Montréal, et ils nous ont dit que pour faire des cours d’équivalence dans le programme de physio, il fallait être RP, je sais pas si c’est pareil dans toutes les universités. Donc pas de chances de commencer les études pour lui avant septembre 2014, ce qui pose un probleme, puisqu’il doit absolument travailler pour rembourser toutes ses cotisations de 2013. On avait entendu parlé d’un masseur-kiné qui avait fait une petite equivalence avec l’asso des medecines douces du Quebec par exemple (il en existe 3-4), pour etre masseurs-kiné, mais selon la definition du Quebec (plus de massages et un peu de mobilisation), mais ne savons toujours pas ou ces gens travaillent (quelles genres de cliniques santé, spa?) et s’il y a vraiment de l’emploi la-dedans. Et travailler à son compte peut peut-être être une solution, nous ne savons pas encore trop ou ca menera tout ca!!

 

J’espère que ca peut vous donner un peu plus d’infos!

———

De adolphine

 

 

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

 

 

Bonjour à tous,

 

Mon copain, qui est masseur-kiné francais mais diplomé de Belgique, a commencé son processus d’équivalence de diplome pour etre physio/TRP au Québec en fevrier 2013. Pour ce qui est du permis de travail, je suis québécoise, alors nous avons fait une demande de parrainage qui est toujours en cours, donc obtention de la RP eventuellement…

 

Nous avons appelé le MICC la semaine passée, et son évaluation de diplome a été faite (7 mois en tout), et il doivent nous le poster d’ici 4 à 6 semaines, que nous transfererons a M. Uriel par après. Puis, nous ne savons pas trop combien de temps cela prendra à partir de là. Vous pouvez demander à M.Uriel d’envoyer une lettre de traitement prioritaire au MICC pour accéler (c’est relatif) le processus.

 

Nous avons aussi cherché maintes fois de l’information sur des masseurs-kinés francais/belge pratiquant au Quebec et ayant fait les demarches, mais n’avons jamais trouvé…

 

Nous avons contacté l’université de Montréal, et ils nous ont dit que pour faire des cours d’équivalence dans le programme de physio, il fallait être RP, je sais pas si c’est pareil dans toutes les universités. Donc pas de chances de commencer les études pour lui avant septembre 2014, ce qui pose un probleme, puisqu’il doit absolument travailler pour rembourser toutes ses cotisations de 2013. On avait entendu parlé d’un masseur-kiné qui avait fait une petite equivalence avec l’asso des medecines douces du Quebec par exemple (il en existe 3-4), pour etre masseurs-kiné, mais selon la definition du Quebec (plus de massages et un peu de mobilisation), mais ne savons toujours pas ou ces gens travaillent (quelles genres de cliniques santé, spa?) et s’il y a vraiment de l’emploi la-dedans. Et travailler à son compte peut peut-être être une solution, nous ne savons pas encore trop ou ca menera tout ca!!

 

J’espère que ca peut vous donner un peu plus d’infos!

 

Comme je disais, la masso-kinésithérapie est reconnue par les assurances mais fait partie des médecines douces et non de l’ordre de la physiothérapie.

Il suffit d’envoyer son diplôme et son cv à des associations pour pouvoir émettre des reçus d’assurances.

Avec ça, on peut travailler dans les spas ou avoir son propre cabinet de masso-kinésithérapie.

La grande différence est que les gens viennent sans prescription du médecin.

———

De ISA34

 

 

 

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

 

 

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Masseur Kinésithérapeute

Fallback Image

De ISA34

Je n’en suis qu’au début de mes démarches.
Je me suis mise en relation avec l’ordre des physios au Quebec l’OPPQR
Il Y a un accord entre la France et le Quebec LARM serait connu du MICC mais comme il n’y a pas encore de signature pour finaliser le dossier sur équivalences, l’OPPQR ne peut me délivrer de permis ou m’inscrire à l’ordre.
Je souhaite travailler comme thérapeute en réadaptation fonctionnelle comment je peux faire ???
Comment avez-vous fait ??
MERCI de vos réponses
Bonne journée à tous
Isabelle

———

De ISA34

Pas de kinés ?

———

De ISA34

Je recherche tjrs des MK qui ont trouvé du travail au Quebec. J’aimerais savoir s’il faut être inscrit ) l’OPPQR pour travailler comme massothérapeute (en attendant de faire la formation de 3 mois pour être thérapeute). Merci.

———

De caroline77

Jamais vu un seul kiné par ici donc à mon avis le diplôme n’est pas reconnu.

———

De ISA34

Pourtant ma profession fait partie des professions qualifiés :

Recrutement de travailleurs spécialisés – Démarche simplifiée pour l’embauche de travailleurs de 44 professions spécialisées avec :

Physiothérapeutes (3142)

Appellations d’emploi

  • assistant-chef/assistante-chef physiothérapeute (réseau de la santé et des services sociaux)
  • chargé/chargée de l’enseignement clinique (physiothérapie) (réseau de la santé et des services sociaux)
  • coordonnateur/coordonnatrice clinique en physiothérapie
  • physiothérapeute
  • physiothérapeute – Forces armées
  • physiothérapeute agréé/physiothérapeute agréée
  • physiothérapeute chercheur/physiothérapeute chercheuse
  • physiothérapeute clinicien/physiothérapeute clinicienne
  • physiothérapeute consultant/physiothérapeute consultante
  • physiothérapeute gestionnaire
  • superviseur/superviseure en physiothérapie
  • thérapeute en réadaptation physique

———

De caroline77

Malheureusement ce n’est pas parce que ta profession est facilitée dans le cadre de l’immigration, que le diplôme est reconnu sur place. Ce sont deux choses différentes, même si c’est aberrant…

———

De grandebleue

Malheureusement ce n’est pas parce que ta profession est facilitée dans le cadre de l’immigration, que le diplôme est reconnu sur place. Ce sont deux choses différentes, même si c’est aberrant…

Je confirme Caroline 77 à raison meme si ca semble aberrant beaucoup de profession qui dependent des ordres sont ainsi!

———

De ISA34

Merci de vos réponses qui ne sont pas très encourageantes. J’aime mon métier et je ne me vois pas faire quelque chose de différent mais maintenant que la décision est prise on tâchera de s’adapter au mieux. Je suis seule avec deux enfants donc il faudra assurer au plus vite.

Bonne journée à tous.

———

De evaluation_etudes

Il y a effectivement un ARM France-Québec pour les masseurs-kinésithérapeutes français. On attend toujours l’Avenant cependant, qui devrait clarifier et peut-être aussi simplifier certaines démarches à faire actuellement.

 

Tu dois soumettre ton dossier à l’Ordre professionnel des physiothérapeutes du Québec (voir ici: http://oppq.qc.ca/devenir-membre-de-lordre/obtenir-un-permis/diplomee-a-lexterieur-du-canada/)

 

L’ARM peut s’appliquer à toi si:

 

5.3. Les conditions établies par l’Ordre professionnel de la physiotbérapie du
Québec permettant au demandeur d’obtenir la reconnaissance de ses
qualifications professionnelles lui conférant l’aptitude légale d’exercer au
Québec la profession de tbérapeute en réadaptation physique sont:

a) être titulaire du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute et être
inscrit au tableau de l’Ordre des masseurs-kinésitbérapeutes
;

b) accomplir une mesure de compensation de niveau collégial au
Québec et d’une durée de trois mois dont le contenu et les modalités
seront déterminés par l’autorité compétente québécoise
dans un
avenant au présent arrangement devant être conclu au plus tard le
31 décembre 2012.

 

Pour l’instant, c’est un parcours du combattant (beaucoup de paperasse, des frais aussi) pour pouvoir ultimement pratiquer. Mais il y a bel et bien des Françaises et des Français qui pratiquent au Québec, qui passèrent par ses démarches.

 

Pour les diplômés étrangers (gens diplômés hors Canada et hors France), l’Ordre examine quand même tous les dossiers de demandes d’admission qui lui sont soumis pour des études apparentées dans le domaine des sciences de la santé.

Pour exercer comme technicien en réadaptation physique, on pourra vous demander, dans un véritable environnement professionnel / clinique, de démontrer ce que vous savez diagnostiquer, ce que vous savez faire. Si vous avez un savoir-faire jugé suffisant, vous devriez avoir accès à une formation collégiale d’appoint / compensatoire (soit une AÉC d’une durée d’environ 15 mois… plutôt que d’avoir à refaire de zéro un DÉC technique d’une durée de 3 ans) pour vous mettre à niveau avec les standards québécois.

 

La meilleure des chances à toi. Si ton projet d’immigrer au Québec est sérieux, commence déjà à t’informer sérieusement auprès de l’Ordre et à préparer ton dossier, depuis la France.

———

De ISA34

Je me suis mise en relation avec l’ordre, il faut être inscrit à l’ordre en France (c’est fait, j’ai mon DE depuis trèssss longtemps) et il faudra faire une formation de 3 mois ( je ne sais en quoi elle consiste si c’est un stage clinique uniquement ou s’il y a aussi de la théorie). Faudrait juste que l’ARM soit signé avant mon départ. L’ordre du Quebec me demande de suivre les informations en attendant et de demander à l’ordre en France qui me dit de demander à l’ordre du Quebec …

Heureuse de votre réponse je commençais vraiment à m’inquiéter de ne pas avoir de réponses de MK Français ou de ne pas avoir de retours concernant des kinés qui travailent alors que l’ARM n’est pas signé

 

Pour les masseurs je n’arrive pas à savoir si l’on peut travailler sans être inscrit à l’ordre OPPQ. En attendant de pouvoir pratiquer comme thérapeute et de faire la formation (ou en attendant la signature de l’ARM) , il y a des SPA, hôtels qui demandent des masseurs et non pas thérapeutes) dans la région où je souhaite vivre.  ..

———

De Ali et Jiji

Bonjour,

Je viens de trouver ton post même si celui ci n’a plus bougé (peut être as tu eu plus de nouvelles?!). Je suis kiné aussi en France mais avec un diplôme belge (master en kiné). Mon compagnon et moi pensons depuis un moment à l’immigration au Québec et nous souhaiterions commencer les démarches. Mais c’est vrai que les coûts sont importants et donc on prend le temps pour réfléchir (bien que je sais déjà qu’on veux y aller ;-)). Si tu as plus d’infos peut on partager? et inversement bien sûr!!Je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite!

———

De ISA34

Heureuse de voir des kinés. Dès reception du CSQ dans X mois je recontacterai l’ordre des physiothérapeutes, M Uriel Pierre m’a dit qu’il faudrait que je fasse une formation de 3 mois pour avoir le droit d’être TRP. J’ai un DE Français il y a un ARM et il faut que je prouve aussi mon inscription à l’ordre en France sinon il ne semble pas que je doive demander une équivalence.

———

De evaluation_etudes

Tenez-nous informés de vos démarches. :thumbsup:

———

De ISA34

Je pense qu’il va falloir attendre quelques mois pour la suite …

J’aimerais avoir des informations sur le travail des TRP au Canada …….. Comment ils travaillent, les differentes possibilités ..

———

De ISA34

Je cherche toujours à rentrer en contact avec des Kinés qui ont déjà fait les démarches ou qui travaillent au Québec …

———

De adolphine

Bonjour,

Kinésithérapeute belge, je suis reconnue comme massothérapeute, kinésithérapeute par une association professionnelle et je peux donc émettre des reçus pour les assurances.

Attention, la kiné d’ici n’a rien à voir avec la kiné en Europe !!!!! 

Les gens ne connaissent pas la kiné, par contre, ils vont chez le chiro, chez l’ostéo. 

Quand j’ai demandé l’équivalence de mon diplôme, on m’a donné un niveau cégep parce que je suis graduée en kiné (études supérieures niveau bac +3) et non licenciée (niveau universitaire)………je devais donc refaire mes études au cégep pour devenir thérapeute en réadaptation physique qui est d’un niveau inférieur à mon diplôme belge.

En fait, ici, ce sont les physiothérapeutes qui font le travail de kiné et l’ordre de la physiothérapie exige de refaire les études à l’université.

La massothérapie et la kinésithérapie sont considérées comme médecine douce, donc on travaille sans prescription médicale mais il y a du boulot en massothérapie, surtout dans les spas.

J’ai eu la chance de travailler 1 mois après mon arrivée dans un spa, le temps de m’inscrire dans une association professionnelle. Maintenant, j’ai aussi mon bureau à la maison.

Finalement, quand on accepte d’être « seulement » massothérapeute, il y a du boulot.

———

De ISA34

Merci Adolphine, dis moi il faut être inscrit à l’oppq pour être massothérapeute ou tu as d’autres adresses ? Tu penses que je peux bosser directement en arrivant avec mon DE de kiné comme massothérapeute ?

———

De adolphine

Merci Adolphine, dis moi il faut être inscrit à l’oppq pour être massothérapeute ou tu as d’autres adresses ? Tu penses que je peux bosser directement en arrivant avec mon DE de kiné comme massothérapeute ?

Non, la massothérapie ne fait pas partie de l’ordre de la physiothérapie.

Il faut juste envoyer ton cv et copie de diplôme et attestations de formations complémentaires à une association professionnelle de médecine alternative. Il y en a plusieurs, je connais Mon réseau, Ritma……il y en a d’autres.

Dès que tu es reconnue par une de ces associations, tu pourras travailler comme masso-kinésithérapeute.

———

De ISA34

Je te remercie pour les infos.

Je veux bien un max d’infos !!!!!!!!!!!!!!! Je ne pense pas pouvoir arriver avant l’an prochain comme les procédures sont longues mais j’aimerais pouvoir travailler au plus vite en arrivant comme j’ai deux enfants ..  En théorie on sera sur Montréal dans un premier temps ou Ste Adèle.

Tu arrives à gagner correctement ta vie comme massothérapeute ?

———

De Clozyn

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

———

De ISA34

Tu devrais tenter de faire massotherapeute en attendant, tu es de quel côté ?

M Uriel m’avait dit que pour être thérapeute il faudrait refaire 3 mois d’études à Marie Victorin mais  il n’avait pas encore les modalités. Il faut dire que l’ARM qui devait être signé au plus tard en décembre 2012 ne semble tjrs pas signé. Je pense que c’est à cause de la France étant donné qu’ils font des écoles à deux vitesses en ce moment certains passent le DE et d’autres font des masters. De toute façon je suis de la génération DE et je ne pourrais le transformer avant mon départ ………

Pour avoir l’équivalence du dipôme tu peux me donner l’adresse ?

———

De evaluation_etudes

Pour obtenir une Évaluation comparative des études, voir ici:

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/education/evaluation-comparative/depot-demande/bureau.html#montreal

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/education/evaluation-comparative/

———

De caroline77

Ceux qui te taxent de 120 euros et qui ne t’envoient jamais ton évaluation, je suppose… (c’est du vécu)

———

De ISA34

Merci pour les liens.

 

Caroline ? Tu les a relancés ?

———

De caroline77

Oui, ça m’a coûté un timbre. Aucune nouvelle.

———

De Clozyn

Tu devrais tenter de faire massotherapeute en attendant, tu es de quel côté ?

M Uriel m’avait dit que pour être thérapeute il faudrait refaire 3 mois d’études à Marie Victorin mais  il n’avait pas encore les modalités. Il faut dire que l’ARM qui devait être signé au plus tard en décembre 2012 ne semble tjrs pas signé. Je pense que c’est à cause de la France étant donné qu’ils font des écoles à deux vitesses en ce moment certains passent le DE et d’autres font des masters. De toute façon je suis de la génération DE et je ne pourrais le transformer avant mon départ ………

Pour avoir l’équivalence du dipôme tu peux me donner l’adresse ?

Je suis sur Montréal. 

D’après ce que je sais, il me serait trés difficile de faire massothérapeute sans être résidente provisoire ou permanente. Car pour avoir n’importe quel emploi, les démarches que devrait faire l’employeur sont trés compliquées. Entre autre, ils doivent démontrer que l’étranger est le seul à pouvoir faire ce travail en question et qu’il n’empiète pas sur le marché du travail local. C’est pour cela que nous n’avons trouvé qu’un post-doctorat.

Donc sans résidence, pas d’emploi. (Nous avons contacté beaucoup de boite qui nous demandais d’être résident.)

Or j’ai cru comprendre dans les démarches que pour obtenir une résidence provisoire rapidement il fallait un emploi. C’est un casse tête total !

 

Si j’ai loupé quelque chose, je veux bien savoir ce qui pourrait nous débloquer 🙂

 

ISA34 > Pour l’équivalence j’ai tout envoyé à l’OPPQ à l’attention de Mr Uriel, tu as donc l’adresse j’imagine, ou as tu besoin d’autre chose ?

Qu’as tu réussis à faire comme démarche actuellement ? ( j’ai un peu de mal avec les abréviations:-))

 

CAROLINE 77 > Personnellement j’ai reçu mon comparatif environ 6 mois après ma demande (demande en novembre et reçu en mai)  et Monsieur Uriel Pierre m’a dis les avoir relancé environ en mars. Depuis combie de temps as tu fait la demande ?

———

De ISA34

Clozyn : Je suis dans l’attente de mon CSQ (certificat de sélection pour le Québec) l’étape avant la demande de RP mais pour le moment c’est d’un long absolu ……………..Retour en mai car mon prélèvement n’est pas passé et dossier reparti la même semaine avec un chèque certifié conforme .. depuis pas de nouvel. J’ai deux enfants donc par sécurité je vais devoir attendre d’avoir ma RP pour partir donc pas avant l’an prochain.

 

Pour du travail en massothérapie il me semble avoir vu plusieurs demandes sur le secteur des Laurentides, région touristique et donc proche de Montréal . Ils peuvent te faire un permis de travail temporaire et pendant ce temps tu fais tes démarches de CSQ.

———

De caroline77

 

 

CAROLINE 77 > Personnellement j’ai reçu mon comparatif environ 6 mois après ma demande (demande en novembre et reçu en mai)  et Monsieur Uriel Pierre m’a dis les avoir relancé environ en mars. Depuis combie de temps as tu fait la demande ?

 

 

J’ai envoyé le dossier en novembre et j’ai reçu la confirmation qu’ils avaient bien reçu le dossier au mois de mars.

———

De ISA34

Est-ce que le fait qu’il y ait un ARM dispense de la demande d’équivalence des diplômes dans la mesure où j’ai l’ensemble des documents demandés par l’ordre . Ou l’ordre va me demander cette équivalence ?

———

De caroline77

Tout à fait. ARM = pas besoin de faire d’équivalence

———

De Clozyn

Clozyn : Je suis dans l’attente de mon CSQ (certificat de sélection pour le Québec) l’étape avant la demande de RP mais pour le moment c’est d’un long absolu ……………..Retour en mai car mon prélèvement n’est pas passé et dossier reparti la même semaine avec un chèque certifié conforme .. depuis pas de nouvel. J’ai deux enfants donc par sécurité je vais devoir attendre d’avoir ma RP pour partir donc pas avant l’an prochain.

 

Pour du travail en massothérapie il me semble avoir vu plusieurs demandes sur le secteur des Laurentides, région touristique et donc proche de Montréal . Ils peuvent te faire un permis de travail temporaire et pendant ce temps tu fais tes démarches de CSQ.

Je vais demander mais c’est loin d’être gagné, car ils doivent prouver que je ne prends pas le travail d’une personne locale et que ce sont mes compétences exactement dont ils ont besoin. Plus les démarches et mon statut actuel de toursite, pas facile…

De plus j’ai lu que pour le permis de travail je devais passer un examen médical avec un medecin spécialement assigné par l’immigration et cela à l’EXTERIEUR du Quebec ! C’est fou quand même !

 

Et pour faire valider le permis de travail, re-belotte, il faut resortir du territoire pour le faire valider !

 

On pensait que venir avec le boulot de mon conjoint cela aiderai mais pas du tout en fait…

Tout à fait. ARM = pas besoin de faire d’équivalence

 !!! En es tu sur ? C’est l’ordre des infirmières qui t’a donné l’info ?

———

De caroline77

Non le voisin bien sûr  :rolleyes2:

———

De Clozyn

Non le voisin bien sûr  :rolleyes2:

Heu… C’est juste que mon contact à l’ordre des physio me dis qu’ils sont en train de remanier les procédures pour les rendre plus faciles en vue de l’ARM. S’il remanie c’est pas pour tout annuler dès que c’est signé quand même si ?

———

De caroline77

annuler quoi

———

De ISA34

L’ARM France Québec des physios n’est pas encore signé.

 

Pour la visite médicale, l’ambassade de France est considérée territoire français, tu passes la visite à l’Ambassade et là tu es en France (tu me diras si ça marche)

———

De ISA34

Il me semble que le lien vers l’ARM a été modifié :

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/arm/ARM-physiotherapeutes.pdf

 

Il y a inscrit les formalités à accomplir pour obtenir l’équivalence du diplôme (article 7).

J’ai demandé hier à l’oppq de m’envoyer le formulaire à remplir,

J’ai également demandé à l’ordre des kiné français une attestation du Conseil national de l’Ordre des masseurs kinésithérapeutes confirmant l’absence de sanctions disciplinaires.

Je vous tiens informé des réponses que j’obtiendrai tout en sachant que c’est la période des vacances.

 

S’il y a d’autres kinés je suis toujous à la recherche de personnes qui sont partis et travaillent au Canada pour partager vos éxpéiences …………. J’aimerais savoir les unités de mesure utilisés, si les bilans sont assez similaires .. Si vous avez des conseils pour se former avant de partir ou des liens utilent ……..

———

De ISA34

M Uriel m’a répondu, il demande de lui reposer la question le mois prochain pour connaître l’avenant qui n’est pas encore signé.

———

De Clozyn

Coucou!

 

Alors pour mon conjoint, il a demandé un permis de travail qu’il a reçu dans les 2 jours ! Et heureusement pour nous car sans ce document : impossible d’exister ! On ne peut pas ouvrir un compte en banque, avoir un téléphone, s’abonner à quoi que ce soit, même louer un DVD. Aucunes démarche sans ce document. Pour moi, j’en ai demandé un également mais pour travailler dans le milieu médical. J’ai eu une réponse aussi dans les deux jours qui me demandais d’aller passer un examen médical. Ce que j’ai fait. D’après le medecin, il faut compter 3 semaines pour que les résultats soient envoyé et ensuite 2 à 3 mois pour recevoir une réponse !

 

Pour l’ordre, il y a apparement beaucoup de demande. Il y a eu un conseil de plus que prévu cet été mais mon dossier n’est pas encore passé et ne le sera pas avant octobre d’après Mr Uriel ( j’ai envoyé mon dossier complet en novembre 2012). L’entrevu sera en Novembre et déterminera si je dois faire des cours ou non. J’ai demandé comment se préparer à l’entrevue, il m’a répondu que le seul moyen était de suivre des kiné dans leur travail. J’ai déjà contacté des hopitaux qui refuse évidement. Je vais essayer ailleur.  Il m’a également donné d’autres document à remplir concernant les heures de cours que j’ai eu. ISA, il serait peut être bon que tu redemande à ton école la liste des heures de cours que tu as eu lors de tes études, c’est le genre de chose qui prends beaucoup de temps et il semble que ce soit nécessaire. Je peut t’envoyer le document qu’il m’a donné à remplir si tu veux.

———

De ISA34

Coucou!

 

Alors pour mon conjoint, il a demandé un permis de travail qu’il a reçu dans les 2 jours ! Et heureusement pour nous car sans ce document : impossible d’exister ! On ne peut pas ouvrir un compte en banque, avoir un téléphone, s’abonner à quoi que ce soit, même louer un DVD. Aucunes démarche sans ce document. Pour moi, j’en ai demandé un également mais pour travailler dans le milieu médical. J’ai eu une réponse aussi dans les deux jours qui me demandais d’aller passer un examen médical. Ce que j’ai fait. D’après le medecin, il faut compter 3 semaines pour que les résultats soient envoyé et ensuite 2 à 3 mois pour recevoir une réponse !

 

Pour l’ordre, il y a apparement beaucoup de demande. Il y a eu un conseil de plus que prévu cet été mais mon dossier n’est pas encore passé et ne le sera pas avant octobre d’après Mr Uriel ( j’ai envoyé mon dossier complet en novembre 2012). L’entrevu sera en Novembre et déterminera si je dois faire des cours ou non. J’ai demandé comment se préparer à l’entrevue, il m’a répondu que le seul moyen était de suivre des kiné dans leur travail. J’ai déjà contacté des hopitaux qui refuse évidement. Je vais essayer ailleur.  Il m’a également donné d’autres document à remplir concernant les heures de cours que j’ai eu. ISA, il serait peut être bon que tu redemande à ton école la liste des heures de cours que tu as eu lors de tes études, c’est le genre de chose qui prends beaucoup de temps et il semble que ce soit nécessaire. Je peut t’envoyer le document qu’il m’a donné à remplir si tu veux.

Je te remercie je veux bien la liste pour voir. En ce qui concerne les heures de cours faites ça va être difficile je suis kiné depuis des lustres en fait j’ai 25 ans de métier. Je viens de voir les nouvelles règles d’immigration tu peux me dire ce qu’ils appellent un diplôme technique en réadaptation physique car il est le seul maintenant dans notre catégorie à donner des points et plus que 6.

———

De Clozyn

Désolé pour cette réponse très tardive !

Je vais t’envoyer les documents sous peu dès que j’aurais ton adresse.

Je ne suis pas certaine de moi, pour le diplôme technique en réadaptation physique. Mais voilà ce que je sais. Ici, il n’y a pas vraiment d’équivalent à notre diplôme.

Il y a physiothérapeute : il fait les diagnostiques, les bilans, les évaluations, élabore des traitements et les soumets aux patients, réévalue, refaits des bilans etc… Il est beaucoup plus autonome dans son travail car a aucun moment le medecin n’intervient. Son travail est très scientifique et peu manuel.

Le réadaptateur physique : Il met en place les exercices prescrits pas le physiothérapeute. Il a moins de responsabilité ( diagnostique, bilan etc…) mais est plus « pratique » comme nous le connaissons.

Le massothérapeute : Pour notre partie massage ( Drainage lymphatique, palper rouler, etc…)

Inhalothérapeute : Pour la partie Kiné-respiratoire avec beaucoup plus de responsabilité encore. De nouveau, c’est plus le rôle d’un medecin de chez nous.

 

Donc tout dépend de ce que tu souhaite faire ici. Le physiothérapeute ne touche presque pas le patient. Il est élabore surtout des traitements à base d’exercices. Le réadaptateur physique est plus dans la pratique. Et le massothérapeute touche réellement. 

Probablement que si tu te mets à ton compte tu peux faire ta propre pratique qui ressemble plus à un mixe de tout ça.

 

Sinon j’ai eu des nouvelles par une physiothérapeute d’ici. La nouvelle procédure concernant les équivalences devraient commencer dès janvier 2014. Auparavant, on devait suivre les cours des 2 dernières années d’études de physiothérapie car il n’y avait pas de cursus spécial pour nous. Dès janvier, les cours du nouveau cursus seront en place et dureront 15 mois.

 

Nous avons était faire valider notre Permis de travail. Vu que nous l’avons reçu une fois que nous étions sur place, nous avons du quitter le pays et passer la frontière américaine, puis revenir sur le territoire canadien. Quitter le pays était le plus compliquer ! 3h environ pour passer cette frontière, empreintes, documents, etc.

Pour revenir et faire valider le visa c’est l’inverse, très rapide, nous avions tout ce qu’il fallait. (Assurances, adresses dans le pays, contrat de travail, permis de travail délivré par le CIC, garantie financière, …) Si vous n’avez pas tout ça cela peut prendre beaucoup plus de temps.

 

Me concernant, puisque je n’ai pas de permis de travail encore, je suis rattachée à mon conjoint et j’ai donc le statut de visiteur. Il m’est donc INTERDIT de travailler ou de faire des études, pas de possibilité d’avoir une banque, une numéro de sécu, une carte d’assurance maladie, etc… Sans permis, on est vraiment coincé ici. Venez avec un directement!

 

Voilà pour les dernières nouvelles.

———

De ISA34

J’ai bien ta liste j’ai mes relevés de notes donc je dois pouvoir retrouver le nombre d’heures faites mais en regardant ce lien :

http://oppq.qc.ca/wp-content/uploads/2013/02/www_guide_destines_aux_etrangers_admission.pdf

 

Il y a :

5. Malgré les articles 3 et 4, lorsque le diplôme qui fait l’objet d’une demande d’équivalence a été obtenu 3 ans ou plus avant la date de cette demande et que les connaissances qu’il atteste ne correspondent plus, compte tenu du développement de la profession, aux connaissances présentement enseignées, le candidat bénéficie d’une équivalence de formation conformément à l’article 6, s’il a acquis, depuis l’obtention de son diplôme, le niveau de compétence.

 

D. 357-2008, a. 5.

 

Et comme ce la fait beaucoup beaucoup plus de 3 ans que j’ai eu mon diplôme je ne sais si je dois remplir le formulaire avec les heures de cours ?

———

De aletbas

Et ben c’est une belle galère tout ca…

 

Moi je suis au début de ma prise de renseignement pour exercer au Quebec et ca commence à me faire un peu flipper la… Il y a l’air d’y avoir tellement de baton dans les roues et au final, le métier à l’air tellement différent de celui que l’on connait ici…

 

Avec toutes ces diffenrences de façon d’exercer, toutes ces paperasses, je commence a avoir la tête en vrac!

———

De adolphine

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

———

De adolphine

Je te remercie pour les infos.

Je veux bien un max d’infos !!!!!!!!!!!!!!! Je ne pense pas pouvoir arriver avant l’an prochain comme les procédures sont longues mais j’aimerais pouvoir travailler au plus vite en arrivant comme j’ai deux enfants ..  En théorie on sera sur Montréal dans un premier temps ou Ste Adèle.

Tu arrives à gagner correctement ta vie comme massothérapeute ?

Je te conseille de faire les démarches auprès des associations une fois sur place. Ça va relativement vite pour recevoir son certificat et ses reçus d’assurances.

Quand je suis arrivée, j’ai travaillé comme commis caissière dans un magasin de produits naturels pendant 9 mois, le temps de me faire connaître, je travaillais en même temps dans un spa, le week end. 

Actuellement, je travaille dans un spa, 5 jours /semaine et j’ai un bureau à la maison. La massothérapie est un métier très fatigant, je dis toujours que je pétris de la pâte 5h d’affilée ;-)….donc, difficile à faire à temps plein mais il y a moyen de bien gagner sa vie. Il faut aussi savoir que dans les spas, les grosses journées sont les week end, les jours fériés et les vacances !

Voilà !

———

De Clozyn

J’ai bien ta liste j’ai mes relevés de notes donc je dois pouvoir retrouver le nombre d’heures faites mais en regardant ce lien :

http://oppq.qc.ca/wp-content/uploads/2013/02/www_guide_destines_aux_etrangers_admission.pdf

 

Il y a :

5. Malgré les articles 3 et 4, lorsque le diplôme qui fait l’objet d’une demande d’équivalence a été obtenu 3 ans ou plus avant la date de cette demande et que les connaissances qu’il atteste ne correspondent plus, compte tenu du développement de la profession, aux connaissances présentement enseignées, le candidat bénéficie d’une équivalence de formation conformément à l’article 6, s’il a acquis, depuis l’obtention de son diplôme, le niveau de compétence.

 

D. 357-2008, a. 5.

 

Et comme ce la fait beaucoup beaucoup plus de 3 ans que j’ai eu mon diplôme je ne sais si je dois remplir le formulaire avec les heures de cours ?

C’est pour cette raison que je galère un peu ici… La seule chose que je comprends la dedans c’est qu’après 3 ans de diplôme la démarche est différente mais que doit tu faire…ça c’est un mystère ! Parles en à Uriel Pierre peut être…

Et ben c’est une belle galère tout ca…

 

Moi je suis au début de ma prise de renseignement pour exercer au Quebec et ca commence à me faire un peu flipper la… Il y a l’air d’y avoir tellement de baton dans les roues et au final, le métier à l’air tellement différent de celui que l’on connait ici…

 

Avec toutes ces diffenrences de façon d’exercer, toutes ces paperasses, je commence a avoir la tête en vrac!

Le mieux si tu hésite, c’est peut être de faire un petit séjour dans le coin et de suivre une physio ici. Tu seras fixée 🙂

———

De Clozyn

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

———

De ISA34

Merci pour vos infos !!!!!!!!!!!

Adolphine j’avoue que le travail dans un SPA par exp serait pour du provisoire …
J’ai la chance d’avoir deux enfants et eux aussi vont devoir s’intégrer .. donc j’aimerais être avec eux le week-end …..

Je vais suivre tes conseils si vraiment je ne peux pratiquer dans un premier temps comme thérapeute je m’inscrirais dans les associations de médecine alternative en arrivant mais vraiment s’il n’y a pas le choix !!!

Allez les kinés on compte tous sur Mr Uriel pour nous trouver des solutions ……..

———

De adolphine

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

———

De mcfred

 

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

 

 

Bonjour à tous,

 

Mon copain, qui est masseur-kiné francais mais diplomé de Belgique, a commencé son processus d’équivalence de diplome pour etre physio/TRP au Québec en fevrier 2013. Pour ce qui est du permis de travail, je suis québécoise, alors nous avons fait une demande de parrainage qui est toujours en cours, donc obtention de la RP eventuellement…

 

Nous avons appelé le MICC la semaine passée, et son évaluation de diplome a été faite (7 mois en tout), et il doivent nous le poster d’ici 4 à 6 semaines, que nous transfererons a M. Uriel par après. Puis, nous ne savons pas trop combien de temps cela prendra à partir de là. Vous pouvez demander à M.Uriel d’envoyer une lettre de traitement prioritaire au MICC pour accéler (c’est relatif) le processus.

 

Nous avons aussi cherché maintes fois de l’information sur des masseurs-kinés francais/belge pratiquant au Quebec et ayant fait les demarches, mais n’avons jamais trouvé…

 

Nous avons contacté l’université de Montréal, et ils nous ont dit que pour faire des cours d’équivalence dans le programme de physio, il fallait être RP, je sais pas si c’est pareil dans toutes les universités. Donc pas de chances de commencer les études pour lui avant septembre 2014, ce qui pose un probleme, puisqu’il doit absolument travailler pour rembourser toutes ses cotisations de 2013. On avait entendu parlé d’un masseur-kiné qui avait fait une petite equivalence avec l’asso des medecines douces du Quebec par exemple (il en existe 3-4), pour etre masseurs-kiné, mais selon la definition du Quebec (plus de massages et un peu de mobilisation), mais ne savons toujours pas ou ces gens travaillent (quelles genres de cliniques santé, spa?) et s’il y a vraiment de l’emploi la-dedans. Et travailler à son compte peut peut-être être une solution, nous ne savons pas encore trop ou ca menera tout ca!!

 

J’espère que ca peut vous donner un peu plus d’infos!

———

De adolphine

 

 

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

 

 

Bonjour à tous,

 

Mon copain, qui est masseur-kiné francais mais diplomé de Belgique, a commencé son processus d’équivalence de diplome pour etre physio/TRP au Québec en fevrier 2013. Pour ce qui est du permis de travail, je suis québécoise, alors nous avons fait une demande de parrainage qui est toujours en cours, donc obtention de la RP eventuellement…

 

Nous avons appelé le MICC la semaine passée, et son évaluation de diplome a été faite (7 mois en tout), et il doivent nous le poster d’ici 4 à 6 semaines, que nous transfererons a M. Uriel par après. Puis, nous ne savons pas trop combien de temps cela prendra à partir de là. Vous pouvez demander à M.Uriel d’envoyer une lettre de traitement prioritaire au MICC pour accéler (c’est relatif) le processus.

 

Nous avons aussi cherché maintes fois de l’information sur des masseurs-kinés francais/belge pratiquant au Quebec et ayant fait les demarches, mais n’avons jamais trouvé…

 

Nous avons contacté l’université de Montréal, et ils nous ont dit que pour faire des cours d’équivalence dans le programme de physio, il fallait être RP, je sais pas si c’est pareil dans toutes les universités. Donc pas de chances de commencer les études pour lui avant septembre 2014, ce qui pose un probleme, puisqu’il doit absolument travailler pour rembourser toutes ses cotisations de 2013. On avait entendu parlé d’un masseur-kiné qui avait fait une petite equivalence avec l’asso des medecines douces du Quebec par exemple (il en existe 3-4), pour etre masseurs-kiné, mais selon la definition du Quebec (plus de massages et un peu de mobilisation), mais ne savons toujours pas ou ces gens travaillent (quelles genres de cliniques santé, spa?) et s’il y a vraiment de l’emploi la-dedans. Et travailler à son compte peut peut-être être une solution, nous ne savons pas encore trop ou ca menera tout ca!!

 

J’espère que ca peut vous donner un peu plus d’infos!

 

Comme je disais, la masso-kinésithérapie est reconnue par les assurances mais fait partie des médecines douces et non de l’ordre de la physiothérapie.

Il suffit d’envoyer son diplôme et son cv à des associations pour pouvoir émettre des reçus d’assurances.

Avec ça, on peut travailler dans les spas ou avoir son propre cabinet de masso-kinésithérapie.

La grande différence est que les gens viennent sans prescription du médecin.

———

De ISA34

 

 

 

 

 

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

Bonjour, si ton diplôme de kiné est universitaire, tu auras peut-être l’équivalence de physiothérapeute.

Par contre si tu es diplômée d’une école de kiné, ce qui est mon cas, l’équivalence est TRP, thérapeute en réadaptation physique, qui est d’un niveau cégep…….donc, le diplôme a une valeur inférieure qu’en Europe. Le TRP travaille sous la supervision d’un physio, ne peut ouvrir son bureau ni travailler en hôpital. 

J’avais commencé les cours, j’ai tenu 8 semaines, trop frustrant……par exemple,on apprend comment faire des ultrasons !!!! 

Pour info, les cours durent 1 an + 10 semaines de stage. 

Voilà !

 

Super des infos en plus ! 🙂

Pour ma part, mon diplôme vient d’une école mais est de niveau universitaire. Je ne sais pas très bien dans quel catégorie je me trouve… Mais mon équivalence est déjà lancée pour la physiothérapie.

Qu’as tu fait finallement si tu as arrêté ? Et comment as tu fait pour rester 5 ans sans équivalence ?? 

 

C’est bien ça le problème, on a un diplôme d’études supérieures et ils nous donnent l’équivalence d’un cégep.

Je suis masso-kiné-naturopathe. Ça veut dire que je ne travaille pas dans le système médical mais plutôt dans les médecines douces.

 

 

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

1 commentaire sur “Masseur Kinésithérapeute

  1. Je suis kinésithérapeute avec diplôme d’état en Algérie je voudrais savoir si il y a une équivalence à mon diplôme ;si oui ; quelles sont les démarches à suivre pour intégrer le secteur de santé au Québec merci de bien vouloir me répondre

Les commentaires sont fermés.

Masseur Kinésithérapeute

Fallback Image

De ISA34

Je n’en suis qu’au début de mes démarches.
Je me suis mise en relation avec l’ordre des physios au Quebec l’OPPQR
Il Y a un accord entre la France et le Quebec LARM serait connu du MICC mais comme il n’y a pas encore de signature pour finaliser le dossier sur équivalences, l’OPPQR ne peut me délivrer de permis ou m’inscrire à l’ordre.
Je souhaite travailler comme thérapeute en réadaptation fonctionnelle comment je peux faire ???
Comment avez-vous fait ??
MERCI de vos réponses
Bonne journée à tous
Isabelle

———

De ISA34

Pas de kinés ?

———

De ISA34

Je recherche tjrs des MK qui ont trouvé du travail au Quebec. J’aimerais savoir s’il faut être inscrit ) l’OPPQR pour travailler comme massothérapeute (en attendant de faire la formation de 3 mois pour être thérapeute). Merci.

———

De caroline77

Jamais vu un seul kiné par ici donc à mon avis le diplôme n’est pas reconnu.

———

De ISA34

Pourtant ma profession fait partie des professions qualifiés :

Recrutement de travailleurs spécialisés – Démarche simplifiée pour l’embauche de travailleurs de 44 professions spécialisées avec :

Physiothérapeutes (3142)

Appellations d’emploi

  • assistant-chef/assistante-chef physiothérapeute (réseau de la santé et des services sociaux)
  • chargé/chargée de l’enseignement clinique (physiothérapie) (réseau de la santé et des services sociaux)
  • coordonnateur/coordonnatrice clinique en physiothérapie
  • physiothérapeute
  • physiothérapeute – Forces armées
  • physiothérapeute agréé/physiothérapeute agréée
  • physiothérapeute chercheur/physiothérapeute chercheuse
  • physiothérapeute clinicien/physiothérapeute clinicienne
  • physiothérapeute consultant/physiothérapeute consultante
  • physiothérapeute gestionnaire
  • superviseur/superviseure en physiothérapie
  • thérapeute en réadaptation physique

———

De caroline77

Malheureusement ce n’est pas parce que ta profession est facilitée dans le cadre de l’immigration, que le diplôme est reconnu sur place. Ce sont deux choses différentes, même si c’est aberrant…

———

De grandebleue

Malheureusement ce n’est pas parce que ta profession est facilitée dans le cadre de l’immigration, que le diplôme est reconnu sur place. Ce sont deux choses différentes, même si c’est aberrant…

Je confirme Caroline 77 à raison meme si ca semble aberrant beaucoup de profession qui dependent des ordres sont ainsi!

———

De ISA34

Merci de vos réponses qui ne sont pas très encourageantes. J’aime mon métier et je ne me vois pas faire quelque chose de différent mais maintenant que la décision est prise on tâchera de s’adapter au mieux. Je suis seule avec deux enfants donc il faudra assurer au plus vite.

Bonne journée à tous.

———

De evaluation_etudes

Il y a effectivement un ARM France-Québec pour les masseurs-kinésithérapeutes français. On attend toujours l’Avenant cependant, qui devrait clarifier et peut-être aussi simplifier certaines démarches à faire actuellement.

 

Tu dois soumettre ton dossier à l’Ordre professionnel des physiothérapeutes du Québec (voir ici: http://oppq.qc.ca/devenir-membre-de-lordre/obtenir-un-permis/diplomee-a-lexterieur-du-canada/)

 

L’ARM peut s’appliquer à toi si:

 

5.3. Les conditions établies par l’Ordre professionnel de la physiotbérapie du
Québec permettant au demandeur d’obtenir la reconnaissance de ses
qualifications professionnelles lui conférant l’aptitude légale d’exercer au
Québec la profession de tbérapeute en réadaptation physique sont:

a) être titulaire du diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute et être
inscrit au tableau de l’Ordre des masseurs-kinésitbérapeutes
;

b) accomplir une mesure de compensation de niveau collégial au
Québec et d’une durée de trois mois dont le contenu et les modalités
seront déterminés par l’autorité compétente québécoise
dans un
avenant au présent arrangement devant être conclu au plus tard le
31 décembre 2012.

 

Pour l’instant, c’est un parcours du combattant (beaucoup de paperasse, des frais aussi) pour pouvoir ultimement pratiquer. Mais il y a bel et bien des Françaises et des Français qui pratiquent au Québec, qui passèrent par ses démarches.

 

Pour les diplômés étrangers (gens diplômés hors Canada et hors France), l’Ordre examine quand même tous les dossiers de demandes d’admission qui lui sont soumis pour des études apparentées dans le domaine des sciences de la santé.

Pour exercer comme technicien en réadaptation physique, on pourra vous demander, dans un véritable environnement professionnel / clinique, de démontrer ce que vous savez diagnostiquer, ce que vous savez faire. Si vous avez un savoir-faire jugé suffisant, vous devriez avoir accès à une formation collégiale d’appoint / compensatoire (soit une AÉC d’une durée d’environ 15 mois… plutôt que d’avoir à refaire de zéro un DÉC technique d’une durée de 3 ans) pour vous mettre à niveau avec les standards québécois.

 

La meilleure des chances à toi. Si ton projet d’immigrer au Québec est sérieux, commence déjà à t’informer sérieusement auprès de l’Ordre et à préparer ton dossier, depuis la France.

———

De ISA34

Je me suis mise en relation avec l’ordre, il faut être inscrit à l’ordre en France (c’est fait, j’ai mon DE depuis trèssss longtemps) et il faudra faire une formation de 3 mois ( je ne sais en quoi elle consiste si c’est un stage clinique uniquement ou s’il y a aussi de la théorie). Faudrait juste que l’ARM soit signé avant mon départ. L’ordre du Quebec me demande de suivre les informations en attendant et de demander à l’ordre en France qui me dit de demander à l’ordre du Quebec …

Heureuse de votre réponse je commençais vraiment à m’inquiéter de ne pas avoir de réponses de MK Français ou de ne pas avoir de retours concernant des kinés qui travailent alors que l’ARM n’est pas signé

 

Pour les masseurs je n’arrive pas à savoir si l’on peut travailler sans être inscrit à l’ordre OPPQ. En attendant de pouvoir pratiquer comme thérapeute et de faire la formation (ou en attendant la signature de l’ARM) , il y a des SPA, hôtels qui demandent des masseurs et non pas thérapeutes) dans la région où je souhaite vivre.  ..

———

De Ali et Jiji

Bonjour,

Je viens de trouver ton post même si celui ci n’a plus bougé (peut être as tu eu plus de nouvelles?!). Je suis kiné aussi en France mais avec un diplôme belge (master en kiné). Mon compagnon et moi pensons depuis un moment à l’immigration au Québec et nous souhaiterions commencer les démarches. Mais c’est vrai que les coûts sont importants et donc on prend le temps pour réfléchir (bien que je sais déjà qu’on veux y aller ;-)). Si tu as plus d’infos peut on partager? et inversement bien sûr!!Je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite!

———

De ISA34

Heureuse de voir des kinés. Dès reception du CSQ dans X mois je recontacterai l’ordre des physiothérapeutes, M Uriel Pierre m’a dit qu’il faudrait que je fasse une formation de 3 mois pour avoir le droit d’être TRP. J’ai un DE Français il y a un ARM et il faut que je prouve aussi mon inscription à l’ordre en France sinon il ne semble pas que je doive demander une équivalence.

———

De evaluation_etudes

Tenez-nous informés de vos démarches. :thumbsup:

———

De ISA34

Je pense qu’il va falloir attendre quelques mois pour la suite …

J’aimerais avoir des informations sur le travail des TRP au Canada …….. Comment ils travaillent, les differentes possibilités ..

———

De ISA34

Je cherche toujours à rentrer en contact avec des Kinés qui ont déjà fait les démarches ou qui travaillent au Québec …

———

De adolphine

Bonjour,

Kinésithérapeute belge, je suis reconnue comme massothérapeute, kinésithérapeute par une association professionnelle et je peux donc émettre des reçus pour les assurances.

Attention, la kiné d’ici n’a rien à voir avec la kiné en Europe !!!!! 

Les gens ne connaissent pas la kiné, par contre, ils vont chez le chiro, chez l’ostéo. 

Quand j’ai demandé l’équivalence de mon diplôme, on m’a donné un niveau cégep parce que je suis graduée en kiné (études supérieures niveau bac +3) et non licenciée (niveau universitaire)………je devais donc refaire mes études au cégep pour devenir thérapeute en réadaptation physique qui est d’un niveau inférieur à mon diplôme belge.

En fait, ici, ce sont les physiothérapeutes qui font le travail de kiné et l’ordre de la physiothérapie exige de refaire les études à l’université.

La massothérapie et la kinésithérapie sont considérées comme médecine douce, donc on travaille sans prescription médicale mais il y a du boulot en massothérapie, surtout dans les spas.

J’ai eu la chance de travailler 1 mois après mon arrivée dans un spa, le temps de m’inscrire dans une association professionnelle. Maintenant, j’ai aussi mon bureau à la maison.

Finalement, quand on accepte d’être « seulement » massothérapeute, il y a du boulot.

———

De ISA34

Merci Adolphine, dis moi il faut être inscrit à l’oppq pour être massothérapeute ou tu as d’autres adresses ? Tu penses que je peux bosser directement en arrivant avec mon DE de kiné comme massothérapeute ?

———

De adolphine

Merci Adolphine, dis moi il faut être inscrit à l’oppq pour être massothérapeute ou tu as d’autres adresses ? Tu penses que je peux bosser directement en arrivant avec mon DE de kiné comme massothérapeute ?

Non, la massothérapie ne fait pas partie de l’ordre de la physiothérapie.

Il faut juste envoyer ton cv et copie de diplôme et attestations de formations complémentaires à une association professionnelle de médecine alternative. Il y en a plusieurs, je connais Mon réseau, Ritma……il y en a d’autres.

Dès que tu es reconnue par une de ces associations, tu pourras travailler comme masso-kinésithérapeute.

———

De ISA34

Je te remercie pour les infos.

Je veux bien un max d’infos !!!!!!!!!!!!!!! Je ne pense pas pouvoir arriver avant l’an prochain comme les procédures sont longues mais j’aimerais pouvoir travailler au plus vite en arrivant comme j’ai deux enfants ..  En théorie on sera sur Montréal dans un premier temps ou Ste Adèle.

Tu arrives à gagner correctement ta vie comme massothérapeute ?

———

De Clozyn

Coucou !Je viens me joindre à vous. Je suis à quelques détails près dans la même situation que vous. Je suis française,  kinésithérapeute diplômé en en Belgique. J’ai exercé 2 ans en Belgique et quelques mois en France. Actuellement, je suis installée momentanément à Montréal avec mon conjoint et mon fils. Mais les choses ne sont pas encore gagnée. Mon conjoint a réussis à décoter un post-doctorat de 6 mois. Après cela, nous devrons rentrer en France. J’espère donc pouvoir trouver quelque chose avant cette date pour pouvoir rester car pour l’instant je suis « l’accompagnante ».

 

C’est vrai qu’ici la kinésithérapie est assez différente (j’entends la physiothérapie locale). J’ai passée une journée à suivre une physio pour voir un peu les différences. Ce qui va me manquer c’est le côté massage et manipulation. Ici les physiothérapeutes font énormément de bilan, testing, et prescrivent des exercices (en gros). C’est tout même cela que j’ai choisi de faire et j’ai envoyé ma demande d’équivalence à Mr Uriel Pierre en novembre 2012. Actuellement il m’a informé que le conseil se rencontrerai en septembre 2013 pour me dire ce qu’il en sera (nombre de cour à refaire à l’université, etc…). C’est long ! Ce qui a était le plus long c’est la demande de comparatif des études auprès du MICC.

 

A présent je suis un peu perdue, j’ai besoin d’avancer pour pouvoir rester sur place et ne pas être éjectée. Donc si vous avez des infos… je veux bien !

 

Merci et bon courage à tous.

———

De ISA34

Tu devrais tenter de faire massotherapeute en attendant, tu es de quel côté ?

M Uriel m’avait dit que pour être thérapeute il faudrait refaire 3 mois d’études à Marie Victorin mais  il n’avait pas encore les modalités. Il faut dire que l’ARM qui devait être signé au plus tard en décembre 2012 ne semble tjrs pas signé. Je pense que c’est à cause de la France étant donné qu’ils font des écoles à deux vitesses en ce moment certains passent le DE et d’autres font des masters. De toute façon je suis de la génération DE et je ne pourrais le transformer avant mon départ ………

Pour avoir l’équivalence du dipôme tu peux me donner l’adresse ?

———

De evaluation_etudes

Pour obtenir une Évaluation comparative des études, voir ici:

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/education/evaluation-comparative/depot-demande/bureau.html#montreal

 

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/education/evaluation-comparative/

———

De caroline77

Ceux qui te taxent de 120 euros et qui ne t’envoient jamais ton évaluation, je suppose… (c’est du vécu)

———

De ISA34

Merci pour les liens.

 

Caroline ? Tu les a relancés ?

———

De caroline77

Oui, ça m’a coûté un timbre. Aucune nouvelle.

———

De Clozyn

Tu devrais tenter de faire massotherapeute en attendant, tu es de quel côté ?

M Uriel m’avait dit que pour être thérapeute il faudrait refaire 3 mois d’études à Marie Victorin mais  il n’avait pas encore les modalités. Il faut dire que l’ARM qui devait être signé au plus tard en décembre 2012 ne semble tjrs pas signé. Je pense que c’est à cause de la France étant donné qu’ils font des écoles à deux vitesses en ce moment certains passent le DE et d’autres font des masters. De toute façon je suis de la génération DE et je ne pourrais le transformer avant mon départ ………

Pour avoir l’équivalence du dipôme tu peux me donner l’adresse ?

Je suis sur Montréal. 

D’après ce que je sais, il me serait trés difficile de faire massothérapeute sans être résidente provisoire ou permanente. Car pour avoir n’importe quel emploi, les démarches que devrait faire l’employeur sont trés compliquées. Entre autre, ils doivent démontrer que l’étranger est le seul à pouvoir faire ce travail en question et qu’il n’empiète pas sur le marché du travail local. C’est pour cela que nous n’avons trouvé qu’un post-doctorat.

Donc sans résidence, pas d’emploi. (Nous avons contacté beaucoup de boite qui nous demandais d’être résident.)

Or j’ai cru comprendre dans les démarches que pour obtenir une résidence provisoire rapidement il fallait un emploi. C’est un casse tête total !

 

Si j’ai loupé quelque chose, je veux bien savoir ce qui pourrait nous débloquer 🙂

 

ISA34 > Pour l’équivalence j’ai tout envoyé à l’OPPQ à l’attention de Mr Uriel, tu as donc l’adresse j’imagine, ou as tu besoin d’autre chose ?

Qu’as tu réussis à faire comme démarche actuellement ? ( j’ai un peu de mal avec les abréviations:-))

 

CAROLINE 77 > Personnellement j’ai reçu mon comparatif environ 6 mois après ma demande (demande en novembre et reçu en mai)  et Monsieur Uriel Pierre m’a dis les avoir relancé environ en mars. Depuis combie de temps as tu fait la demande ?

———

De ISA34

Clozyn : Je suis dans l’attente de mon CSQ (certificat de sélection pour le Québec) l’étape avant la demande de RP mais pour le moment c’est d’un long absolu ……………..Retour en mai car mon prélèvement n’est pas passé et dossier reparti la même semaine avec un chèque certifié conforme .. depuis pas de nouvel. J’ai deux enfants donc par sécurité je vais devoir attendre d’avoir ma RP pour partir donc pas avant l’an prochain.

 

Pour du travail en massothérapie il me semble avoir vu plusieurs demandes sur le secteur des Laurentides, région touristique et donc proche de Montréal . Ils peuvent te faire un permis de travail temporaire et pendant ce temps tu fais tes démarches de CSQ.

———

De caroline77

 

 

CAROLINE 77 > Personnellement j’ai reçu mon comparatif environ 6 mois après ma demande (demande en novembre et reçu en mai)  et Monsieur Uriel Pierre m’a dis les avoir relancé environ en mars. Depuis combie de temps as tu fait la demande ?

 

 

J’ai envoyé le dossier en novembre et j’ai reçu la confirmation qu’ils avaient bien reçu le dossier au mois de mars.

———

De ISA34

Est-ce que le fait qu’il y ait un ARM dispense de la demande d’équivalence des diplômes dans la mesure où j’ai l’ensemble des documents demandés par l’ordre . Ou l’ordre va me demander cette équivalence ?

———

De caroline77

Tout à fait. ARM = pas besoin de faire d’équivalence

———

De Clozyn

Clozyn : Je suis dans l’attente de mon CSQ (certificat de sélection pour le Québec) l’étape avant la demande de RP mais pour le moment c’est d’un long absolu ……………..Retour en mai car mon prélèvement n’est pas passé et dossier reparti la même semaine avec un chèque certifié conforme .. depuis pas de nouvel. J’ai deux enfants donc par sécurité je vais devoir attendre d’avoir ma RP pour partir donc pas avant l’an prochain.

 

Pour du travail en massothérapie il me semble avoir vu plusieurs demandes sur le secteur des Laurentides, région touristique et donc proche de Montréal . Ils peuvent te faire un permis de travail temporaire et pendant ce temps tu fais tes démarches de CSQ.

Je vais demander mais c’est loin d’être gagné, car ils doivent prouver que je ne prends pas le travail d’une personne locale et que ce sont mes compétences exactement dont ils ont besoin. Plus les démarches et mon statut actuel de toursite, pas facile…

De plus j’ai lu que pour le permis de travail je devais passer un examen médical avec un medecin spécialement assigné par l’immigration et cela à l’EXTERIEUR du Quebec ! C’est fou quand même !

 

Et pour faire valider le permis de travail, re-belotte, il faut resortir du territoire pour le faire valider !

 

On pensait que venir avec le boulot de mon conjoint cela aiderai mais pas du tout en fait…

Tout à fait. ARM = pas besoin de faire d’équivalence

 !!! En es tu sur ? C’est l’ordre des infirmières qui t’a donné l’info ?

———

De caroline77

Non le voisin bien sûr  :rolleyes2:

———

De Clozyn

Non le voisin bien sûr  :rolleyes2:

Heu… C’est juste que mon contact à l’ordre des physio me dis qu’ils sont en train de remanier les procédures pour les rendre plus faciles en vue de l’ARM. S’il remanie c’est pas pour tout annuler dès que c’est signé quand même si ?

———

De caroline77

annuler quoi

———

De ISA34

L’ARM France Québec des physios n’est pas encore signé.

 

Pour la visite médicale, l’ambassade de France est considérée territoire français, tu passes la visite à l’Ambassade et là tu es en France (tu me diras si ça marche)

———

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada