L'été à Montréal, c'est chaud en ostie ! - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

L’été à Montréal, c’est chaud en ostie !

Fallback Image

L’été à Montréal, C’est chaud en ostie !

Ecrit par: Petit-Prince 16-07 à 9:38

Lorsque je dis que je vis au Québec, un tas d’images semble se bousculer dans l’esprit de mon interlocuteur étranger. En vrac : Céline, Garou, les indiens, les bûcherons et… l’hiver ! D’ailleurs, cette association entre le Québec et l’hiver est tellement forte, tellement ancrée dans les esprits, que la plupart ont beaucoup de mal à imaginer ce pays sans son épais manteau blanc… Histoire de remettre les pendules à l’heure, je vais vous parler de l’été à Montréal. Certains d’entre-vous risquent d’être surpris !

Bien sûr, le Québec c’est d’abord un hiver long et rigoureux, en tout cas par rapport à ce que l’on peut retrouver en Europe Occidentale. Il s’agit bien d’une saison à part.

Pour l’été, dois-je dire que cela a été ma principale surprise, pour ne pas dire mon principal « choc » depuis que je vis ici ?

J’avais bien passé un mois et demi en août et septembre 2000 pour découvrir le Québec, mais j’avais bénéficié, semble t-il, de températures plus douces que la normale. À part deux-trois journées très chaudes, je n’avais pas eu à souffrir des fortes chaleurs.

Ce fût alors une grande surprise de vivre l’été 2002, sous une chaleur intense. Et lorsque je parle de chaleur intense, « accablante » comme le disent les météorologues d’ici, je parle vraiment de chaleur tout ce qu’il y a d’inconfortable.

Autant mettre les choses au clair dès le départ, mes origines normandes n’y sont pas pour grand chose. J’ai passé pratiquement tous mes étés durant plus de 15 ans à Cannes et même si j’ai souvent eu chaud, je n’ai jamais eu a subir l’inconfort que je connais parfois ici.

D’ailleurs, en parlant de la Côte-d’Azur, voici un comparatif intéressant entre les températures maximales moyennes à Nice et celles constatées à Montréal durant l’été.

Nice juin : 23° – juillet : 26° – août : 27°
Montréal juin : 23° – juillet : 26° – août : 25°
Toulouse juin : 24° – juillet : 27° – août : 27°

(Sources : Météomédia et Météo-France)

Les températures à Montréal en été sont donc identiques à celles de Nice, si l’on met de côté le maigre deux degrés d’écart du mois d’août. Elles sont équivalentes aussi à celles de Toulouse. Vous comprendrez alors notre embarra lorsqu’un Français, encore en France, nous demande fin-juin, début-juillet, si l’été a enfin débuté chez nous !

Non, il ne neige pas en juin au Québec. Nous avons bien enlevé nos tuques (bonnets de laine) en juillet et plus aucune motoneige ne circule en août ! Au contraire, il fait beau et chaud en règle générale durant ces trois mois d’été.

Mais alors, d’où vient cette différence avec la Côte-d’Azur ? D’où vient cet inconfort ?

Le climat de l’Est canadien, c’est une histoire entre deux masses d’air. L’hiver et sa masse d’air Arctique qui descend le long du Labrador, apportant un froid sec et parfois intense, et l’été, une masse d’air chargée d’humidité venant tout droit du golfe du Mexique. La masse d’air se charge d’humidité dans les tropiques et remonte lentement toute la côte Est américaine pour se désagréger progressivement dans le Nord canadien.

Et oui, le climat d’ici n’est pas tempéré. Vous le saviez déjà pour l’hiver, vous le savez maintenant pour l’été !

En Europe Occidentale, lorsqu’une masse d’air humide arrive sur le continent, elle est accompagnée la plupart du temps par une baisse des températures. Ainsi, la chaleur relativement sèche laisse la place à une fraîcheur plus humide. Les Européens de l’Ouest ne souffrent donc pas trop des effets de l’humidité, puisqu’elle n’est pas associée à de grosses chaleurs.

Le problème ici, c’est que les masses d’air humides ne font pas baisser les températures pour autant, au contraire, elles en aggravent les effets sur le corps humain. Ainsi, on parle du facteur « Humidex », qui est en fait la température réelle augmentée par le coefficient d’humidité de l’air.

Voici un exemple de température que nous avons connu fin juin à Montréal :

Le « 32°C » ne veut pas dire grand chose. Un 32°C dans un air sec, c’est chaud certes, mais pas insupportable. Par contre, avec le facteur « Humidex », le corps humain ressent les mêmes effets que si la température était de 42°C ! Voilà donc la « chaleur accablante » décrite plus haut.

Mais je veux aussi vous rassurer. Les températures extrêmes de la sorte ne durent pas tout l’été. Nous connaissons quelques périodes très chaudes, dix à quinze jours surtout en juillet, parfois un peu en août, mais cela s’achève très vite passé la mi-août.

Évidemment, certaines années sont plus chaudes que d’autres, comme cette année par exemple. À l’inverse, l’été 2004 fût plus maussade et « frais » (frais étant très relatif tout de même).

Autre constante, il faut très souvent beau. Il est même très fréquent d’avoir un bon gros ciel bleu, un soleil de plomb et peu d’air en mouvement. L’ensoleillement peut aussi se comparer à celui de la Côte-d’Azur en été, même si l’avantage revient tout de même plus nettement au midi de la France.

En 2002, nous avons connu plus de 300 heures d’ensoleillement à Montréal durant le mois d’août… le calcul est vite fait, près de dix heures d’ensoleillement par jour ! ce n’est pas si mal non ?

Comme sur la Côte-d’Azur, l’été est ponctué de forts orages, parfois même violents et qui repartent aussi vite qu’ils étaient arrivés. Nous en connaissons à chaque été, provoquant parfois des inondations subites.

Humidité, chaleur, orages, ciel bleu, soleil… Vous comprendrez mieux alors la présence très importante des climatiseurs dans les habitations québécoises. Cela ne devient plus vraiment un luxe, mais plutôt un confort. Je peux vous dire qu’il ne m’a fallu qu’un seul été pour me rendre compte de l’importance d’acheter un tel appareil, ne serait-ce que pour déshumidifier l’air. Pour 100 à 200$, il est possible de trouver un climatiseur très convenable, à installer dans une chambre à coucher, afin d’avoir des nuits plus paisibles.

Personnellement, j’ai opté pour un climatiseur plus important histoire de rafraîchir l’ensemble de mon appartement, mais il faut dire que je suis quelqu’un qui a très facilement chaud.

Voici donc un petit résumé du climat montréalais en été. Il est certain que plus vous vous déplacez vers le Nord, plus les températures seront clémentes en été… mais aussi plus froides en hiver ! Autant vous prévenir tout de suite !

—————————————

Ecrit par: Boris 16-07 à 13:16

www.meteomedia.com/inter/savoir/Pag…

—————————————

Ecrit par: Benito 16-07 à 16:03

Mais rassurez-vous on peut aussi s’habituer à la chaleur ! Avant j’étais le genre de gars qui avait trop chaud dés que le mercure grimpait à plus de 20°C, mais depuis ça à changé, j’habitue au 3ème et dernier étage, grande baie vitrée plein sud, donc il fait excessivement chaud ! Mais à force de devoir supporter cette chaleur, mon corps c’est habitué, pis maintenant le trouve la température correcte, pas besoin de climatiseur bouffeur d’électricité !

Seule petit confort, un ventilateur à ma fenêtre !

—————————————

Ecrit par: cherry 16-07 à 16:17

Oui, on s’habitue à cette chaleur. En plus, c’est bon pour la peau: un sauna perpétuel, ça te nettoie les toxines!

Au fait, le lien que j’ai donné sur les cigales ne mène qu’aux chants, voici le lien contenant toutes les infos:

www2.ville.montreal.qc.ca/insectari…%3Fsection%3Dfiches%26page%3D33

—————————————

Ecrit par: Petit-Prince 16-07 à 17:39

Il y en a qui supportent très bien la chaleur… comme Benito et d’autres. Ça dépend des individus. Ce n’est pas trop la chaleur qui est difficile à supporter, c’est beaucoup plus l’humidité qui lui est associée.

Je te rassure, la climatisation est très répendue dans le monde du travail ici… afin de maintenir une bonne productivité l’été.

Puis les climatiseurs et autres ventilateurs ne sont vraiment pas chers ici.

—————————————

Ecrit par: seraphin 16-07 à 18:02

En général les bureaux sont climatisés, mais pour le reste c’est une chose différente.
Pour ma part je travaille dans une usine sans fenêtres ouvrables mais avec une ventilation qui est insuffisante par les températures actuelles ce qui fait que l’on travaille avec des températures dans les 27 à 29 degrés. De plus c’est un travail assez physique, donc tu transpires facilement. Après la chaleur te sembles un tout petit rien en sortant. Donc suffit juste de travailler avec la chaleur et tu t’y habitue.

—————————————

Ecrit par: Petit-Lion 16-07 à 21:27

Un climatiseur ? bah… Je suis un gars du froid aussi, comme PP, mais j’ai aussi réussi à m’habituer aux fortes chaleurs de Montréal. Elles ne durent pas très longtemps : une dizaine de jours de réel inconfort, surtout en juillet. Et avec deux ou trois douches par jour et un ventilateur, c’est supportable. Même pas encore eu besoin d’aller travailler à la bibliothèque avec mon ordi

—————————————

Ecrit par: Laurent 16-07 à 22:00

autre particularité du phénomène de chaleur humide, c’est qu’un air humide à plus d’inertie thermique qu’un air sec, donc la nuit la température chute moins vite, je me souviens avoir vu du 29 degrés à 7 heures du matin à Montréal, même si c’est rare, les nuits de juin à aout ne sont pas très fraîches.

—————————————

Ecrit par: baloo911 17-07 à 12:01

Parlant de climatisation et de grandes chaleurs…..Petite tranche de vie….Chez Bell…..Un jour normal en ce moment il fait entre 25 et 32 degres dehors ( chaud et humide), mais dans le batiment ou je travaille 40h/semaine nous avons le privilege d’avoir la clim’et il fait donc……15 degrés C….vérifié sur un thermomentre autonome en diverses parties de la batisse…..et cette connerie de regulateur electronique est completement fucké car il se trouve dans la chaufferie ou les caloriferes tournent 12 moin/ ans ( ca c est une autre histoire)….on a bien essayé de la couper cette maudite clim, mais 170 ordis qui tournent 24/24 sur un plancher de travail avec des fenetres scellées c ‘est pas vivable….Donc voila, on se pele dedans et on etuve dehors….Bilan j’ai chopé une angine de la mort qui me tient depuis 2 semaines……C’est trop injuste

—————————————

Ecrit par: caro67 17-07 à 19:43

Quand j’étais venue il y a deux ans en juillet, j’en avais vraiment bavé à cause de l’humidité et je craignais de revivre ça ; jusque là, on s’en sortait pas trop mal, mais ça y est l’humidité est bien là !!
Psychologiquement, j’accuse le coup mais physiquement, ça suit pas, malgé la clim au boulot et les ventilos à la maison….
Je ne sais pas ce qu’est l’hiver canadien, mais l’été, c’est bon, j’en redemande pas !!

PS : Gare au prochain qui me dit « ah mais il fait toujours froid au Canada ! »

—————————————

Ecrit par: Curieuse 19-07 à 4:24

Ouais bon…n’empêche que c’est pas normal d’avoir eu autant de canicules depuis le début de l’été. De mémoire de pure-laine, on a jamais vu ça. Quatre de suite! Pis en plus, certaines peuvent durer jusqu’à 7 ou 8 jours! On assiste à un été exceptionnellement chaud…pire qu’en 1987. (Pas dans les records de chaleur, mais dans la durée…)

Mais de toute façon, ça revient toujours au même, l’achat d’un climatiseur devient tôt ou tard une…nécéssité. Surtout dans la région de Montréal.

Quelques trucs maisons:

Toujours fermer les stores ou rideaux dans les pièces orientées plein soleil. Ou alors installer du papier d’alluminium dans les fenêtres coté brillant vers l’extérieur.

Ne jamais laisser l’humidité du dehors se frayer un chemin à l’intérieur. (portes ouvertes trop longtemps, petite fenêtre de l’appart laissé ouverte pour les plantes ou les chats, etc..)

S’installer un système de ventilateurs qui fera circuler l’air du climatiseur partout dans la maison.

Si possible, éviter d’habiter un logement au troisième étage (surtout avec un toit goudronné…) 2 climatiseurs requis!

Se doucher souvent, éviter l’alcool et le café; ça donne chaud

Sacrer son camp en Ungava ou en Sibérie ou alors acheter un climatiseur au mois d’avril ou mai à 150$ pour 5000 BTU….

Climatisez! vous dis-je! Climatisez!!! Hors du fréon, point de salut…

Bon ben voilà…vous aurez compris que ceci n’a rien de scientifique ou de rigoureux mais est plutôt basé sur l’expérience dégoulinante de mon petit moi-même qui ne supporte pas du tout la chaleur et qui a vécu 3 décénies d’étés poisseux et collants à Montréal…

Curieuse, (Maintenant 10,000 BTU, 5 ventilateurs, un sous-sol frais, et un char climatisé! je nage dans une soupe de bonheur… )

Les saisons ici sont plutôt violentes. C’est peut-être pour ça que les gens sont si pacifiques…

—————————————

Ecrit par: Nicolas 20-07 à 8:40

www2.canoe.com/infos/quebeccanada/a…

Météo
Ce sera chaud… jusqu’en septembre!
Julien Gauthier -Journal de Montréal
20/07 06h56

Tant au Québec qu’au pays, les températures devraient demeurer au-dessus des normales saisonnières, et ce jusqu’au 30 septembre !
«Nos tableaux avancent des températures plus hautes que les normales de saison pour la totalité de la période située entre le 1er juillet et le 30 septembre», annonce le prévisionniste d’Environnement Canada, Gilbert Fillion.

Il ajoute par contre qu’il s’agit d’un aperçu global plutôt que d’une prévision sur laquelle nous pouvons nous fier.

M. Fillion précise qu’habituellement, une prévision fiable à 100 % ne dépasse pas 48 heures.

Malgré tout, il est fort probable que l’été 2005 passe à l’histoire comme l’une des dix saisons estivales les plus chaudes depuis 100 ans.

Court répit
À court terme, un front froid chassera l’humidité qui paralyse Montréal, amenant avec lui l’avertissement de chaleur et d’humidité accablantes qui prévaut.

«En début de semaine, nous avons reçu les restes de l’ouragan Dennis, qui ont pris la forme d’une masse d’air humide», décrit Gilbert Fillion.

«Comme nous allons éviter Emily, les températures seront chaudes, mais le fond de l’air sera sec», ajoute-t-il.

Environnement Canada prévoit des maximums de 29 et de 33 degrés pour demain et jeudi.

Les Montréalais devront toutefois en profiter puisque l’humidité sera de retour avec des mercures pouvant atteindre 27 degrés (sans le facteur Humidex) vendredi et samedi.

Et selon Gilbert Fillion, des taux d’humidité élevés pourraient être à nouveau enregistrés entre le 22 et le 28 juillet.

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/
Haut

Bienvenue au Canada