Quels sont vos meilleurs moments de 2017 ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Quels sont vos meilleurs moments de 2017 ?

Alors qu’on amorce une nouvelle année, comment peut-on mieux la commencer que par souligner les meilleurs moments qui nous sont arrivés en 2017. Comme je vous l’ai mentionné dans mon blog de Noël du 7 décembre, vers la fin de chaque année, je prends quelques minutes pour faire un bilan de mes réalisations pour mieux organiser mes objectifs pour l’an suivant. Alors, cette année, pour la première fois, j’avais décidé d’essayer quelque chose de nouveau « le projet THE HAPPY JAR ». Il y a plusieurs façons de procéder avec le pot de bonheur. À la base, chaque jour, tu écris quelque chose qui t’a rendu heureux, que ce soit un accomplissement, un événement ou un sentiment sur un morceau de papier avec la date. Au fur et à mesure, tu le mets dans un pot fermé que tu ouvres à la fin de l’année.

Au début, j’avais de la difficulté à trouver quelque chose de très positif à chaque jour alors, j’ai modifié les règles du jeu, en considérant ma propre situation, avec tous les défis que j’ai dû surmonter en 2017.

Certes, je suis très reconnaissante d’être capable de répondre à mes besoins physiologiques, si l’on veut, d’après la pyramide de Maslow. Mais pour que je le mette dans le pot de bonheur, je visais plus que cela. Plus particulièrement, j’étais à la recherche constante du besoin de m’accomplir en tant qu’individu, qui se trouve au sommet de cette pyramide. Pour que je puisse bien résumer mes 12 derniers mois, il est nécessaire de les diviser en trois trimestres.

D’abord, de janvier jusqu’à mai, j’étais à ma dernière session en droit à temps plein, avec un mémoire à rédiger, un travail à temps partiel et mes implications pour Pro-Bono. Disons que s’il fallait que je décrive ce premier trimestre, je dirais qu’il était plutôt intense, surchargé et très anxiogène.

Ensuite, de mai à la fin d’août, j’étais en recherche active d’un stage pour être capable de terminer ma formation en droit. J’ai fait du réseautage, quelques rencontres intéressantes, mais sans résultat. Comme vous pouvez constater, ce deuxième trimestre se résume en refus, en incertitude et beaucoup de questionnements. Encore une fois, il y avait très peu de bonheur à mettre dans mon pot.

Le point tournant de mon année est arrivé le 1 er septembre, quand j’ai enfin obtenu un poste dans un cabinet et j’ai pu commencer mon stage! Alors, ce dernier trimestre fut bien occupé, par des nouveaux défis accompagnés d’un sentiment d’accomplissement immense et d’une certaine stabilité. Je me retrouve donc avec 8 mois d’épreuves. C’est seulement depuis ces derniers 4 mois que je peux vraiment dire que tout va comme je le souhaitais.

Impatiente, j’avais bien hâte d’ouvrir mon pot d’accomplissements. C’était émouvant, car cela m’a fait revivre une deuxième fois ces moments précieux qui ont colorés mon année. Laissez- moi partager avec vous mes meilleurs moments qui ont définitivement marqué ma vie à un certain degré en 2017.

Graduer de l’école de droit : Une chose est certaine, terminer l’école de droit dans une 5ième langue apprise est un des plus grands défis que j’ai réussi et dont je suis fière. Trouver un stage : C’était une chose de terminer le droit, mais cela en était une autre de trouver un stage. Je m’aperçois que la seule chose qui semblait me désavantager c’est le fait que je viens d’ailleurs. Il m’a fallu beaucoup de volonté, d’assiduité et de la patience pour en obtenir un. «Pour réussir, tu dois maintenir l’équilibre entre tes pensées, tes paroles et tes actions. Sois cohérent dans ce que tu veux, ce que tu dis et ce que tu fais !» L’acceptation de soi: Il y avait un journaliste qui a fait un dossier sur l’immigration réussie et m’a demandé si j’étais intéressée à lui partager mon parcours. Cet article a mis en contraste l’immigrante qui vient de la campagne hongroise et se retrouve au barreau du Nouveau- Brunswick. Une fois l’article a été publié quelque chose s’est réveillé en moi. J’ai été affectée car je me sentais vulnérable de partager autant d’éléments personnels de ma vie. Une fois que j’ai compris pourquoi cela me dérangeait ainsi, mes émotions s’apaisaient instantanément. En effet, avec le recul, cet article m’a fait grandir et il a énormément contribué à mon acceptation de soi, qui est essentielle pour le bien-être mental et émotionnel. La vie est tellement plus belle lorsqu’on apprend à aimer qui on est et ce qui nous rend unique.

Intégration : On entend toujours dire qu’en Acadie, les gens sont tellement amicaux et aidants. Je confirme que c’est tout à fait vrai. Développer un réseau quand on s’installe à une nouvelle ville est essentiel pour tout le monde, en particulier pour les immigrants.  Il faut mentionner que, lorsqu’on est étudiant, c’est plus facile de s’intégrer et de faire des rencontres amicales. J’ai commencé à construire mon réseau petit à petit en participant à des événements de toutes sortes, ce qui m’a permis de rencontrer des gens de milieux différents et de nouer de belles amitiés. Maintenant, je peux dire que j’ai des amis, je suis bien entourée et bien appréciée par mon milieu.

Pour conclure ce blog de l’année 2017, il y a des moments où je regarde ma vie et j’ai l’impression que celle-ci me mène sur des routes sinueuses en me mettant constamment des obstacles à traverser. C’est peut-être vrai en partie.

Toutefois, mon pot de bonheur m’a fait réaliser que ma vie est beaucoup plus pleine, riche et intéressante que je le pensais et que j’ai eu plusieurs moments merveilleux dans l’année. C’est à votre tour, quels sont vos meilleurs moments de l’an 2017? Photo : Ben Champoux

Monika
Originaire de Hongrie, Monika est arrivée au Québec en 2005 en ne parlant pas encore le français. Elle a obtenu un diplôme de l’Université du Québec à Montréal et a travaillé en tant qu’intervenante psychosociale dans le quartier multiethnique de Parc Extension à Montréal. Depuis 2014, elle vit à Moncton au Nouveau-Brunswick dans l’est du Canada où elle a obtenu son diplôme de Juris Doctor à la faculté de droit de l'Université de Moncton en 2017. Présentement, elle est stagiaire dans un cabinet d'avocat à Dieppe.

Commentaires sur “Quels sont vos meilleurs moments de 2017 ?

  1. Bonsoir,
    je viens a peine de lire tes lignes et deja je te remercie. je pense que je viens de trouver « comment savoir si j’avance » C’est comme cela que j’avais choisi de baptiser le mien.
    merci encore, je suis haitienne et cela me fait plaisir.
    merci encore, je commence des demain.

  2. Merci Monika.
    Excellente idée. J’ai décidé de télécharger une application pour le téléphone.
    Smubbles happy jar…
    Franchement, ça va beaucoup m’aider.
    Bonne année positive.
    Olivier

  3. Bonjour Monika,

    Même si je ne te connais pas beaucoup, je peux dire que tu à une belle âme. Ton petit pot de bonheur prouve que chaque chose arrive en son temps a qui sais attendre. On est tous unique en son genre et toi tu a su démontrer ton efficacité et persévérance, une fonceuse malgré tout les épreuves que la vie a placer sur ton chemin.
    Je n’ai que deux mots pour toi.
    Bravo pour ton courage et détermination.
    Continue ce blog qui peut inspirer beaucoup de gens à foncer dans un monde incertain.

    Bonne soirée !

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada