Ici et ailleurs : lorsque des cultures cohabitent

Qu'est-ce qui m'a le plus surpris ? Je vous réponds… Re-bonjour de Moncton. Le printemps est enfin à nos portes. La neige qui a recouvert le Nouveau Brunswick à perte de vue fond et nous pouvons maintenant sentir le beau temps à travers tous nos sens, y compris le sixième. Après quelques mois de pause, je suis

Bilan de 6 mois à Moncton

Bonsoir à toutes et tous (ou Bon matin, presque), Et bien voilà, on y est : 6 mois et un jour depuis qu’on a élu domicile à Moncton. Personne ne me croira si je dis que le temps n’est pas passé super vite, j’ai à peine eu le temps de passer en vitesse

Cinq immigrants trouvent l’humour dans l’immigration

Le 14 juin dernier, il y avait une soirée de spectacle organisée à la Place Resurgo, en parallèle avec l’exposition itinérante Canada: Jour 1. Cette exposition porte sur l’immigration et a lieu à Moncton entre le 28 avril et 9 septembre 2018 avant de partir pour sa prochaine destination en Ontario.

Nouvelle vie: du Québec au Nouveau-Brunswick

Honnêtement, avant mon arrivée au Canada, je n’avais pas vraiment eu la chance d’entendre parler du Québec, ni du Nouveau-Brunswick. Par contre, le Canada m’a toujours attiré comme pays. J’avais environ 12 ans lorsque, pendant mes pauses, juste avant mes cours de géographie, j’avais l’habitude de contempler mon atlas du

De Hongrie à Moncton en passant par Montréal

Je m’appelle Monika Kimmel, je suis d’origine Hongroise. J’ai débarqué à Montréal (la plus grande ville francophone d'Amérique du Nord) depuis une dizaine d’années et aujourd’hui, je suis une fière citoyenne canadienne. Dès mon arrivée, j’étais impressionnée par la grandeur et la richesse culturelle de ce pays qui est si ouvert

Apprendre le français : un projet d’immigration trop ambitieux ?

Je lis fréquemment le bilan des immigrants francophones, mais je vois rarement les témoignages de ceux ou celles qui arrivent d’ailleurs, notamment, des pays de l’Europe de l’Est où l’on a notre propre langue distincte. Dans cet article, je partage avec vous mes expériences en tant qu’immigrante allophone. Pour commencer, au

Bilan de 1 an au Canada (Nouveau-Brunswick) avec 3 enfants

Hier était notre date anniversaire ! Un an au Canada :-) Alors, je vais essayer de vous résumer notre immigration en quelques lignes  Je rappelle que nous avons 3 enfants (a notre arrivée 8, 4 et 2 ans). En France, mon mari était auto-entrepreneur, conducteur d'engins de chantier et chauffeur SPL. Moi, je travaillais

5 autres témoignages de familles françaises au Nouveau-Brunswick

Bonjour à tous, Cela fait 1 mois et demi que nous sommes installés sur Moncton. Voici un petit retour sur divers points. Pour information, voici les coûts que j'avais estimé lors de notre plan d'établissement : o   Eau\égout 80$ o   Frais garde 2 enfants 500$ o   loyer 1200$ o   Chauffage 250$ o   Electricité 70$ o   Internet 130$ o   Mobile

Un français échoué à Moncton, NB

De SysteoBonjour, Comme beaucoup d'entre vous, mon souhait était de m'installer au Canada. Après avoir fait un PVT en 2005 à Montréal ou je suis resté une année à être émerveillé par la ville, les gens le pays, je n'avais plus qu'une idée en tête, y retourner après la fin de mes études