Ce que j'ai appris de ma session Objectif Intégration - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Ce que j’ai appris de ma session Objectif Intégration

Ce que j’ai appris de ma session Objectif Intégration

Intégration en formation

Je conseille à tout nouveau arrivant de s’inscrire et de suivre cette formation d’une semaine et ce dès son arrivée, tant que le temps le permet. Personnellement j’ai été satisfaite et j’ai beaucoup appris malgré la préparation et toutes les recherches que j’avais entreprises au préalable, cette semaine a été riche en information (et émotions aussi), je remercie la personne qui nous a encadré, elle a réussi en quelques jours à nous faire voir les choses autrement.  J’avais commencé à la faire en ligne mais je ne regrette pas de l’avoir suivi ici au Québec.

Nous avions fait cette formation ensemble mon mari et moi, on a appelé le numéro qui nous a été communiqué à notre arrivée à l’aéroport, on nous a ensuite orienté vers un organisme communautaire qui assure ce genre de formation, ils sont plusieurs sur l’ile de Montréal et certainement ailleurs.  

Nous avions spécifié que nous avions une fille et que si l’on devait suivre cette formation ensemble il n’y aurait personne pour la garder, on nous oriente donc vers cet organisme qui dispose d’une garderie, ainsi pendant une semaine on déposait la petite à la garderie, on allait à notre formation, dîner au parc (rappelez vous le repas de midi au Québec se dit Dîner) puis retour à la garderie et en classe et en fin de journée retour à la maison.  

À la fin de cette formation on vous délivre une attestation qui certifie que vous avez assisté à tous les modules, 8 en tout comme suit :

  1. Vivre ensemble au Québec – Le milieu de vie et les valeurs ;
  2. Les grandes orientations culturelles de la société québécoise ;
  3. Un plan d’action personnalisé – Objectif professionnel et compétences (on vous expliquera comment utiliser le site IMT  

  1. Recherche d’emploi et entrevue ;
  2. La vie quotidienne au travail ;
  3. Le cadre légal du monde du travail ;
  4. s’installer et passer à l’action avec présentation des régions.

Vivre ensemble

Parlons de choses qui fâchent (pour certains), mon surnom est clochette et pas pour rien, mes amis m’avaient baptisé ainsi pour plusieurs raisons, l’une d’elles est mon esprit positif, je vois le bien partout même dans la plus terribles des épreuves, le verre est à moitié plein pour moi la quasi-totalité du temps, convaincue que rien n’arrive pas hasard, non je ne vis pas dans un monde de bisounours, parfaitement consciente du monde qui m’entoure et ce qui ne va pas !    

Lors de cette formation, on vous apprendra ce qu’il y à savoir sur l’histoire du Québec, des connaissances de base sur la société québécoise pour mieux la cerner et la comprendre, même si ce n’est pas en lien direct avec le milieu professionnel, elle permet de mieux comprendre le marché de l’emploi et la vie en milieu professionnel, comprendre les valeurs communes de la société québécoise et de saisir la façon dont ces valeurs se manifestent dans la vie de tous les jours.

On vous apprendra à comprendre et à contrôler votre « pilote automatique ! » ou si vous préférez les automatismes que l’on développe naturellement tout au long de notre vie. Parce que oui nous ne sommes pas fait pareil, normal, vu que nous n’avons pas évolué dans le même environnement, nous avons des comportements divers où les normes sont tout aussi diverses. Comment ?  C’est simple, un comportement dit « normal » pour l’un peut être «  hors normes » pour l’autre, et de là peut générer un malaise, un malentendu et parfois pire. Cela peut être des gestes et des situations des plus banales de la vie quotidienne, cela va d’un simple bonjour quand on rentre dans une salle où il y a du monde à ce que l’on peut aborder comme sujet de discutions ou pas. Un conseil ? Observez, dialoguez et allez vers l’autre, la différence culturelle demande des efforts de part et d’autres, mais mieux comprendre la société locale vous aidera à communiquer efficacement avec l’autre et éviter au maximum les faux pas, cela vous aidera tant dans le travail que dans la vie de tout les jours.

Que l’on soit bien claire, il ne s’agit pas de s’effacer ou de se faire une nouvelle peau, parce que les personnes qui oublient qui elles sont et d’où elles viennent on ne les respecte pas ! Je vous parle d’échange, de rencontre, et de partage, c’est possible de se faire accepter avec ses différences à condition de respecter celle des autres, d’arrêter de mépriser l’autre sans le connaitre, arrêter de se croire supérieur de par sa position sociale, son origine ou sa conviction religieuse, et se permettre de donner des leçons à tout va, nul n’est parfait, donc nul n’est en position de le faire et puis ce ne sont pas vos affaires !     

Vous avez l’impression que je suis énervée en écrivant ces lignes mais il n’en n’est rien, je ne suis pas en colère, je suis juste convaincu que l’on peut vivre ensemble, malgré nos différences, des peuples ont réussi à le faire y a des siècles de cela alors que cette époque est définie comme celle de « l’ignorance », comment se fait-il que de nos jours, alors que la plupart des gens sont instruits on n’y arrive pas ?

Si en tant qu’immigrant vous n’êtes pas ouvert à faire cet effort là, vous allez être malheureux, et vous allez mal vivre votre expérience et vous serez de ceux à qui on conseille aux nouveaux immigrants d’éviter.  

Vous devez venir en étant conscient que cette société ne ressemble en rien à ce que vous connaissez (bien qu’il existe des similitudes)  vous devez alors faire des efforts pour vous adapter, vous avez fait le choix de changez de vie, assumez le, allez à la rencontre de l’autre, participez aux fêtes de cartiers, à la fête nationale aux activités communautaires, le bénévolat, les visites et activités à la bibliothèque de votre cartier, les sorties avec vos collègues une fois que vous serez en poste, l’objectif final étant l’adaptation réciproque.  

Objectifs professionnels, CV et techniques de recherches d’emploi

Durant ces modules vous allez comprendre comment fonctionne la vie active au Québec, grâce au bref cours d’histoire que allez voir avant ça ; les nations autochtones, la nouvelle France, le régime Britannique, la confédération canadienne et la révolution tranquille (y en a qui vont faire des recherches ! et c’est le but !) On vous expliquera pourquoi le rapport à la hiérarchie ici est différent, on vous informera sur la manière de réseauter, on vous expliquera les différents types de CV à utiliser selon votre cursus et votre expérience, à comprendre certaines réalités sur le marché du travail et tout cela vous armera pour gérer cette période de recherches d’emploi.

Vous allez voir selon votre métier et votre secteur, est-il nécessaire d’entreprendre des études, ou alors faire des équivalences ou bien tout recommencer à zéro, grâce aux informations disponibles sur le site IMT vous pouvez répondre à toutes ces questions, on vous apprendra lors de la formation comment l’utiliser et trouver l’information.  

Faut d’abord trouver la dénomination de votre métier au Québec, souvent ce ne sont pas les mêmes, ensuite vérifiez si votre métier est régi pas un ordre, vous pouvez également consulter les salaires et les chances de se faire embaucher à Montréal, à la ville de Québec ou encore à Saint hyacinthe ou autre régions du Québec.

Est-ce qu’il y a des contradictions ? Certainement. Est-ce qu’il est vrai que le taux de chômage est plus élevé chez les immigrants ? Oui. Est-ce qu’il y a de la discrimination ? Certains l’affirment, des expériences faites par des chaines télévisées québécoises le prouvent. D’où l’importance de cette formation, on vous armera pour comprendre ce qu’il y a à faire pour mettre toutes les chances de votre côté et ne pas être frustré après avoir envoyé une centaine de cv et aucun appel, comme par exemple de viser des petites entreprises que de grande firmes, de suivre une formation avec stage pratique en entreprises et gardez en tête « le réseau » principal clé à l’accès au marché du travail.

Vous allez entendre beaucoup d’histoires et beaucoup de conseils vous seront donné, écoutez, vérifiez puis filtrez. Méfiez-vous du « On m’a dit », même des miens ! Chaque expérience est unique, et dites-vous que ceux arrivé avant vous, n’ont rien de plus pour avoir réussi si ce n’est de la volonté, une bonne préparation et ………… du réseau !!!!!

Votre premier réseau sera vos camarades de formation, dans notre cas, nous sommes devenus amis avec certains d’entre eux et en contact avec d’autres, à vous de l’élargir ensuite.   

Alors Réseautez Réseautez !!

En savoir plus

Nassima
Née au début des années 80 près d'Alger, Nassima est arrivée en juillet 2017 à Montréal avec son conjoint comptable et sa fille. Elle a oeuvré dans le monde des blogs et de la communication en assurance dans son pays d'origine. Clochette pour ses intimes, elle a ouvert les "Cahier de Clochette" où elle partage expériences culinaires et de tourisme local.

Commentaires sur “Ce que j’ai appris de ma session Objectif Intégration

  1. Bonsoir je suis aide soignante Ma soeur habite MONCTON
    j’aimerais immigrer et trouver un travail à moncton
    J’aimerai connaître les démarches à suivre
    Avec mes remerciements

  2. Bonjour;
    peut être vous allez trouver mon commentaire hors sujet, mais c’est parce que je suis désespérée que je vous interpelle. je voudrai immigré au Canada j’ai tout fait mais aucun résultat. sachant qu’on est une famille de trois enfants j’ai diplôme universitaire et j’ai passé un teste de langue française (DALF) que j’ai obtenu avec un bon score. un cyber m’ouvre une boite aucune réponse, j’ai effectué une évaluation préliminaire à 18 000 da et en m’informe que j’ai eu un score de 60 points et que le minimum exigé est de 60 points. quand on demande à notre entourage aucune réponse je ne sais pas est par ignorance ou parce qu’ils sont cachotiers. j’aimerais bien savoir comment vous avez fait? je veux quitter ce Bled le plutôt possible. je vous en remercie d’avance et sachez que votre aide nous sera très précieuse et nous vous serons éternellement reconnaissants.
    MEILLEURS SALUTATIONS

Laissez un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada

%d bloggers like this: