Scolariser ses enfants au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Scolariser ses enfants au Québec

Scolariser ses enfants au Québec

Je suis au Québec depuis cinq ans déjà et mes enfants ont actuellement 5 et 6 ans.
Mon plus jeune est en dernière année de garderie et rentrera en maternelle en septembre.
Mon plus grand est en 1ere année, soit l’équivalent du CP en France.

Ici il n’y a qu’une seule année de maternelle. Pour y rentrer, l’enfant doit fêter ses cinq ans avant la fin de mois de septembre. Autrement dit, si votre enfant fête ses 5 ans le 2 octobre, il devra patienter une année de plus en garderie avant de pouvoir entrer à la petite école.

Néanmoins depuis un an, certaines écoles offrent la possibilité à certains parents d’inscrire leur enfant dès l’âge de 4 ans à la maternelle. Mais ceux-ci feront alors deux années de maternelle. En effet, le gouvernement Marois s’est lancé en 2013 dans la lutte au décrochage scolaire et a ouvert 69 classes de maternelles pour 1242 enfants de quatre ans.

Ici la pédagogie me semble différente de la France. Les profs sont plus détendus, plus à l’écoute également. La notion de respect est omniprésente. Les enfants apprennent à ne pas se moquer des autres. La méthode d’apprentissage de la lecture varie d’un prof à l’autre. Le prof est respecté de tous. En tout cas je peux vous dire que mon enfant de 1ere année lit déjà couramment à cette époque de l’année.

Tous les jeudis, il y a un petit test pour vérifier les progrès de l’enfant. Les devoirs sont donnés aux deux à trois semaines. Rien d’intensif.

Les enfants amènent leur boite à lunch pour manger le midi ainsi que leur bouteille d’eau. Il y a aussi un service de plateau repas qui revient à 5$. Les enfants doivent aussi amener deux collations : une pour le matin et une pour l’après-midi.

Je suis aussi très satisfaite du service de garde. Il est possible de déposer les enfants tôt le matin, avant le début de l’école. Il est aussi possible de les y envoyer après l’école afin de les récupérer à la sortie du travail, au plus tard à 18h. Plein d’activités y sont proposées. Mon ainé adore cela !
Les horaires normaux de classes sont 8h10 – 15h15. Il ne faut pas être en retard !!!!

Il y a un système de bus scolaire qui ramène les enfants à leur maison et qui peut aussi les prendre le matin. Cela ne coute rien de plus, car cette dépense est déjà comprise dans nos taxes municipales. Tout le monde la paye !

Une à deux fois par mois, il y a ce qu’on appelle les journées pédagogiques. Il s’agit de journées ou les élèves n’ont pas classe. On peut soit les garder à la maison, soit les envoyer au service de garde. Des sorties sont également proposées de jour-là, mais il faut payer entre 15 à 20$ chaque sortie.

Quand l’été arrive (enfin !!), les enfants vont au camp de jour, très souvent rattaché à une école. Il faut s’inscrire dès le mois de février. Le camp de la ville coute environ 200$, auxquels s’ajoutent les frais de garde car le camp de jour dispose des mêmes horaires habituels que l’école. Les enfants jouent alors dans le grand parc proche de l’école qui dispose de jeux d’eau. Ils vont aussi à la piscine municipale, également collée à l’école et dans le centre communautaire (en plein milieu du parc, toujours collé à l’école). C’est formidable. Il existe aussi des camps privés qui coutent bien plus chers mais offrent diverses spécialités : cours de piscine, de danse, bricolage, etc..

Je ne regrette pas d’être venue au Québec. Je suis contente que mes enfants bénéficient d’une aussi belle école primaire. Le niveau me semble bon. Par contre, une fois arrivé en secondaire (équivalent du collège français), je pense les mettre dans le privé. Mais cela coute cher. Il faut compter au moins 5000$ par enfant.

La seule chose qui m’embête un peu dans le système public, c’est le manque d’anglais. C’est très regrettable. Ce qui est encore plus bête, c’est que les enfants n’ont pas non plus le droit de parler anglais dans la cours de récréation, sous peur de se voir collé une punition ! Là il faut le faire tout de même ! Je suis contre ce principe. Mais je ne mettrai pas pour autant 10000$ par an dans une école primaire privée. Car mise à part l’anglais, le niveau est le même.

Béatrice

Vos recherches:

  • inscrire son enfant a lecole Québec
  • scolariser ses enfants quebec
Béatrice Montréal
BéatriceMontréal est arrivée en 2010 au Québec avec son mari et ses deux enfants alors âgées de 2 ans et 4 mois! Jeune française dans la trentaine originaire du Sud-ouest de la France, elle s'installe dans l'Ouest de la l'île de Montréal.
https://unefamillefrancaiseauquebec.com/
Haut

Bienvenue au Canada